Agenda des actions africaines de Avril en région parisienne

 

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

 

le 2 avril : Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

 

dimanche 2 avril : journée internationale « 100% Made in Africa”, destinée à valoriser les produits et services d’entreprises africaines. Cette nouvelle initiative tricontinentale, la première du genre, s’inscrit dans le droit fil de la lutte pour le démantèlement du système monétaire et financier hérité de la colonisation. Ce rendez-vous « 100% Made in Africa” se déroulera dans 20 pays, 40 villes, 3 continents. Des artisans, agriculteurs, ingénieurs, créateurs, cuisiniers, blogueurs spécialisés cuisine et mode, pharmaciens, médecins traditionnels et autres entrepreneurs de divers secteurs d’activité, tous africains, présenteront leurs produits aux professionnels de tous secteurs d’activité et aux consommateurs, y compris ceux de la diaspora, qui souhaitent acheter des produits fabriqués en Afrique. L’idée est donc de faire connaitre les savoir-faire et les produits d’entreprises ayant fait le choix de commercialiser des produits de fabrication locale afin de proposer des alternatives concrètes et durables aux sociétés occidentales, françaises en particulier. « Un peuple qui ne consomme pas ce qu’il produit est un peuple économiquement et géopolitiquement mort », justifie Kemi Seba. Le militant panafricaniste souhaite ainsi réitérer à l’échelle continentale la démarche de l’ancien président Burkinabé Thomas Sankara, qui appelait ses concitoyens à « consommer local » plutôt que des produits importés. L’industrialisation durable de l’Afrique (actuellement 1% de la production mondiale) sera également au centre des débats. Elle contribuerait à aider le continent à surmonter ses graves problèmes de développement. – Rens : 06 51 32 26 95 urpanaf@gmail.com

 

le 4 avril : Fête de l’indépendance du Sénégal

 

le 4 avril : Journée internationale pour la sensibilisation aux mines et l’assistance à la lutte antimines (déminage humanitaire) clutetem@yahoo.fr

 

du mercredi 5 au 12 avril : Sortie du film LES SAUTEURS de Moritz Siebert, Estephan Wagner en coréalisation avec Abou Bakar Sidibé, 82 minutes – HD – 5.1 – Couleur – Danemark – 2016 Version originale : Français / Mambara – sous-titrée française- La tentative d’immigration, vécu et filmé du point de vue de l’immigrant clandesdin. – A la frontière marocaine un millier de migrants africains contemplent la barrière qui les sépare de « l’Eldorado ». Abou est l’un d’entre eux – le filmeur et le filmé. Armé de sa petite caméra il témoigne de sa vie quotidienne et de ses nombreuses tentatives pour sauter la fameuse barrière. A chaque tentative ratée, après avoir affronté les barbelés, les sprays automatiques au poivre et les autorités agressives, chacun retourne au Mont Gururu, récupérer de la nourriture dans les villages voisins. Chacun de ces hommes tentent de maintenir un semblant de communauté et d’entraide, dans l’espoir de survivre ensemble à ce drama quotidien et de garder confiance aussi bien eux qu’en leur destin. A travers le prisme de la caméra, Abou trouve progressivement un sens à son périple : « Lors du tournage, je sens que j’existe ». Après seize mois reclus sur le Mont Gururu, retourner au Mali n’est pas plus une option et sa détermination pour rejoindre l’Europe se fait de plus en plus pressante. Certains abandonnent et rentrent chez eux, d’autres ne reviennent jamais de la clôture. – lieu : – Relations presse : François Vila 06 08 78 68 10 francoisvila@gmail.com – Rens. : 01 44 76 63 00

 

le 7 avril : journée mémoire du génocide Rwandais

 

le 7 avril : Journée mondiale de la santé

 

le 11 avril : Intervention des forces coloniales françaises en Côte d’Ivoire

 

le 12 avril : Journée mondiale d’action des dépenses militaires

 

le 13 avril 1975. Le président (François) Ngarta TOMBLABAYE (Tchad), tombe sous les balles des militaires qui renversèrent son régime. https://yedina.net/2015/04/13/tchad-40-ans-apres-la-disparition-du-premier-president-tombalbaye-afrik-com/

 

le 15 avril : en mémoire des victimes (pour la plupart africaines) des incendies dans les hôtels (rue de Provence) et /ou taudis parisiens de l’été 2005 … Ne les oublions pas … pour pouvoir dire « plus jamais ça ». Se renseigner à Association des Victimes de l’Incendie de l’hôtel Paris Opéra (AVIPO), 5 impasse Pétin – Paris 19ème 06 82 97 42 73 asso.paris.opera@gmail.com pour connaître la date horaire et lieu de la manifestation

 

le 17 avril : Journée mondiale de luttes paysannes : en souvenir du massacre de 19 paysans sans terre en 1994 : les assassins n’ont été condamnés qu’en 2004, les grands propriétaires commanditaires ne sont toujours pas inquiétés

 

le 17 avril : Journée internationale des prisonniers politiques

 

le 18 avril : Fête de l’indépendance du Zimbabwe

 

le 22 avril : Journée mondiale de la Terre

 

le 23 avril : Journée mondiale du livre et du droit d’auteur

 

fin avril : Semaine mondiale de l’Education pour tous

 

le 24 avril : Journée mondiale du Paludisme

 

le 26 avril : Fête de l’Union de la Tanzanie

 

le 27 avril : Fête de la liberté de l’Afrique du Sud

 

le 27 avril : Fête de la République du Sierra Léone

 

le 27 avril : Journée internationale du Jazz

 

le 27 avril : Fête Nationale du Togo (1960)

 

fin avril début mai : quinzaine du commerce équitable

 

Actions situées à Paris (75)

 

jusqu’au 17 juin de 11h à 19h (sauf mardi et jeudi) : Exposition Chefs-d’œuvre d’Afrique dans les collections du musée Dapper – Des pièces majeures sélectionnées uniquement à partir du fonds Dapper et qui sont présentées ensemble pour la première fois et qui puisent leurs significations dans les cultures de l’Afrique centrale ou dans celles de l’Afrique de l’Ouest. La collection du musée se caractérise par la diversité des provenances géographiques et par l’ancienneté. L’exposition, qui comprend quelque 130 pièces, présente des œuvres majeures. Certaines sont uniques et n’ont aucun équivalent dans le monde, telles des sculptures du Gabon ( Fang, Kota, Punu…) du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou encore du Mali (Dogon, Soninke) – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr reservation@dapper.fr http://www.dapper.com.fr

 

jusqu’au dimanche 2 avril, mardi, mercredi, dimanche de 11h à 19h et jeudi, vendredi, samedi de 11h à 21h : Exposition « Du Jourdain au Congo » Art et christianisme en Afrique Centrale – Christ féminins, figures de saints aux traits africains, colliers à croix… La rencontre des peuples kongo d’Afrique centrale avec la religion chrétienne et l’art a donné lieu, dès le XVème siècle, à une production inédite d’objets. Cinq siècles de métissage artistique et d’échanges sous haute influence. 1482 : le navigateur portugais Diego Cão découvre l’embouchure du fleuve Congo et entre en contact avec le vaste royaume du Kongo. Un territoire qui regroupe les actuels Gabon, Angola, République démocratique du Congo et Congo. L’évangélisation de l’une des plus puissantes monarchies du continent est rapidement mise en place : les conversions des élites de cet empire colonial signent les débuts de cinq siècles de christianisation. L’exposition présente une centaine d’œuvres d’inspiration chrétienne (crucifix, sculptures, pendentifs, gravures et dessins) issues de collections privées et publiques européennes. Introduits par les missionnaires catholiques, ces objets, souvent surprenants pour nos regards occidentaux, témoignent des relations de pouvoir et d’influence entre la période coloniale et le 20e siècle, et de l’interpénétration culturelle à l’œuvre. Car si l’influence de l’iconographie chrétienne sur l’art et la culture kongo est indéniable, c’est sa réinterprétation par les artistes locaux et, par extension, la transformation des pratiques catholiques en un syncrétisme religieux, qui en font l’un des symboles d’émancipation face à la domination européenne. – Tarif : 10€, 7€ – Lieu : – Lieu : Mezzanine Est du musée du quai Branly, 37 Quai Branly, Paris 7è, M° Alma Marceau – Rens. 01 56 61 70 00 publics@info.quaibranly.fr http://www.quaibranly.fr ou Lucie Aerts 01 56 61 53 50 relais@quaibranly.fr

 

jusqu’au dimanche 12 novembre, mardi, mercredi, dimanche de 11h à 19h et jeudi, vendredi, samedi de 11h à 21h : Exposition L’Afrique des routes – Berceau de l’humanité, pourvoyeur de force de travail, d’or et de matières premières depuis des millénaires pour les autres continents, l’Afrique a une histoire inscrite dans la dynamique internationale. Panorama d’un continent au carrefour des mondes, à contre-courant des idées reçues. L’Afrique, un continent sans Histoire ? Si les a priori ont la vie dure, les faits, eux, sont indéniables : les Africains n’ont jamais vécu dans l’isolement. Longtemps ignorés, les échanges panafricains et extra-africains ont pourtant débuté voici des millénaires, bien avant les indépendances, la colonisation et l’arrivée des premiers navires portugais au milieu du XVème siècle. En témoignent les sculptures, pièces d’orfèvrerie ou d’ivoire, peintures et autres objets présentés dans l’exposition L’Afrique des routes. Du cinquième millénaire avant notre ère à nos jours, celle-ci évoque ainsi les routes, fluviales, terrestres ou maritimes qui ont contribué à la circulation et aux contacts des hommes, des matériaux et des œuvres. Des chars gravés de l’Oued Djerat du Sahara aux porcelaines chinoises de Madagascar, des cultes et rituels candomblé d’Amérique du sud aux œuvres contemporaines métissées du Nigérian Yinka Shonibare, c’est le portrait d’un continent au cœur de l’histoire globale qui est ici dressé. – Tarif : 10€, 7€ – Lieu : – Lieu : Mezzanine Ouest du musée du quai Branly, 37 Quai Branly, Paris 7è, M° Alma Marceau – Rens. 01 56 61 70 00 publics@info.quaibranly.fr http://www.quaibranly.fr ou Lucie Aerts 01 56 61 53 50 relais@quaibranly.fr

 

jusqu’au 9 avril du mardi au samedi à 18h30, dimanche à 18h30 (durée 1h30) : Représentation de FELLAG Bled runner : un spectacle de et avec : Fellag, mise en scène : Marianne Épin , Il y a bien un rayon halal chez Leclerc. Dans une rétrospective, florilège brûlant d’actualité des spectacles passés, Fellag se joue de tous les tabous, de tous les clichés qui opposent les Français aux Algériens, l’Orient à l’Occident. Fellag, indispensable prophète. – Tarif de 12 à 38€ – Lieu : Salle Renaud-Barrault, Théâtre du Rond Point, 2 bis, Avenue Franklin d Roosevelt, Paris 8è – Rens. 01 44 95 98 00 – résa 01 44 95 98 21 contact@achac.com http://www.theatredurondpoint.fr

 

jusqu’au 29 avril du lundi au vendredi de 8h à 23h et samedi de 9h30 à 21h30 : Exposition Sciences Po, une histoire coloniale : Pap Ndiaye (CHSP) et Jakob Vogel (CHSP) ont proposé à leurs étudiants du Master d’histoire du Centre d’histoire de Sciences Po d’effectuer un travail de recherche sur le thème “Sciences Po, une histoire coloniale”, un sujet jusqu’à présent inexploité. Les étudiants, avec l’aide des bibliothécaires, ont exploité les documents issus des fonds d’archives et des collections de Sciences Po,  pour réaliser l’exposition « Sciences Po, une histoire coloniale » visible à la Bibliothèque René Rémond du 1er mars au 29 avril 2017. Ce dossier en est le prolongement. – Lieu : Sciences Po, Bibliothèque René Rémond, 27 rue Saint-Guillaume, Paris 7è – Rens 01 45 49 56 34 http://www.sciencespo.fr/ecole-doctorale/fr/content/sciences-po-une-his

 

jusqu’au 30 juillet, du mardi au jeudi de 13h à 20h, le vendredi de 16h à 20h, le samedi et dimanche de 10h à 20h : Exposition Rock the Kasbah : des oeuvres contemporaines et engagées de l’Afrique sub-saharienne à l’Asie du sud-est, en passant par le Maghreb, ….. Alors que la musique est prohibée par certains discours radicaux, Rock the Kasbah explore son potentiel de contestation, sa dimension spirituelle et sa capacité à mouvoir les corps. L’exposition met en perspective les pratiques de diffusion sonore dans l’espace public, omniprésentes dans le monde musulman, et la façon dont elles influencent les comportements individuels et collectifs. Elle est aussi un hommage à Barbès et au rôle actif joué par ce quartier parisien pour la diffusion du raï dans les années 1990. – Lieu : Institut des Cultures d’Islam, établissement culturel de la Ville de Paris, 56 rue Stephenson et 19 rue Léon, Paris 18è, M° Barbès-Rochechouart (4) Marcadet-Poissonniers (4, 12) – Rens. Réservations 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.ici.paris.fr

 

jusqu’au 25 octobre 2017 du mercredi au dimanche de 11h à 19h, le jeudi de 11h à 21h, fermé le 1er mai et le 14 juillet 2017 : Exposition collective « Posing Beauty dans la culture africaine-américaine » Des photographies anonymes saisissantes seront présentées aux côtés de portraits d’icônes africaines-américaines comme Billie Holiday, Angela Davis, Serena Williams, Michael Jackson, Otis Reading, mais aussi Denzel Washington, Lil’ Kim et Michelle Obama. – Lieu : Mona Bismarck American Center, 34 Avenue de New York, Paris 16è, M° : Alma-Marceau (ligne 9), Iéna (ligne 9), Trocadéro (lignes 6 et 9) – Tarif: 10€ et 8€, Gratuit pour les moins de 18 ans, Nocturne gratuite tous les jeudis soir de 19h à 21h – Rens : 01 47 23 38 88 info@monabismarck.org http://www.monabismarck.org/?lang=fr

 

jusqu’au 13 mai du mardi au samedi à 21h : M.e.s et avec Tony Harrisson d’après Primo Levi : Ici, il n’y a pas de Pourquoi ! où le témoignage poignant d’un homme, de son arrestation et de son incarcération dans un camp, jusqu’à sa libération. – Lieu : Le lucernaire, 53 rue Notre-Dame-des-Champs, Paris 6è – Rens. : 01 45 44 57 34 relations-publiques@lucernaire.fr

 

jusqu’au 28 mai : Festival 100% revient à La Villette, avec cette année, un focus sur l’Afrique. De la danse, du théâtre, des concerts, de la mode, des films, et une belle exposition pour mettre la création contemporaine africaine en valeur. Bien évidemment, tout au long du festival, Little Villette vibrera au son des tambours de l’Afrique, avec des ateliers de danse, d’arts plastiques, de fabrication et d’exploration de l’art contemporain pour les enfants. La Folie des Merveilles qui héberge les Villette Makers se mettra aussi au diapason avec des ateliers taillés sur mesure. Retrouvez aussi des masterclass de danse afro-caribéennes au WIP Villette du 3 au 9 avril, une déambulation Les Grandes Personnes et un focus Gumboots avec Diwele Lubi le 2 avril. De la danse, du théâtre, des concerts, de la mode et des films sont au programme de cette deuxième édition du festival pluridisciplinaire 100 %, consacré cette année à l’Afrique. À cette occasion, Simon Njami, écrivain et commissaire d’exposition, a conçu une exposition dédiée aux grandes villes africaines, Afriques Capitales. Cette dernière rassemblera une soixantaine d’artistes connus ou émergents, dont Pascale Marthine Tayou, William Kentridge, Akinbode Akinbiyi, James Webb, ou encore Leïla Alaoui, certains présentés pour la première fois en France. – Rens : https://lavillette.com/actualite/festival-100-afriques-programme/

 

jusqu’au jeudi 6 avril de 10h à 18h samedi dimanche jusqu’à 19h, fermé le lundi : Expositions Splendeurs de l’écriture au Maroc – La culture du livre et de l’écrit est indissociable de l’histoire du royaume du Maroc. Les Idrîssides n’ont-ils pas fondé la Quaraouiyine, la plus ancienne université au monde encore en activité ? Cet attachement profond est ici illustré avec éclat, au travers de manuscrits exceptionnels réunis pour la première fois. – Tarif 3€ et 5€ – Lieu : Salle du haut Conseil, niveau 9 de l’IMA Institut du Monde Arabe, 1 rue des Fossés Saint-Bernard Place Mohammed V , Paris 5è – Rens.. 01 40 51 38 38 http://www.imarabe.org

 

samedi 1 avril de 12h à 20h et dimanche 2 avril de 12h à 18h : 18ème édition de la mini foire – 1ère édition AFRICA à paris : porté par une forte actualité de l’art contemporain africain – auquel sont dédiées exclusivement de nouvelles foires : l’AKAA (Also Known as Africa) au Carreau du temple à Paris et 1:54 (1milliard d’africains : 54 pays) à Londres, Somerset House début octobre et à New York début mai 2017. Art Paris de son côté met «l’Afrique à l’honneur». – Lieu : : Galerie Zürcher, 56 rue Chapon, Paris 3è – Rens Agathe Dupont 01 42 72 82 20, 006 03 00 45 67 info@galeriezurcher.com, http://www.galerizurcher.com ou Aude Minart, , Tel. 06 60 24 06 26 audeminart@hotmail.com http://www.lagalerieafricaine.com

 

jusqu’au 3 septembre : Exposition collective : Afriques Capitales : Découvrir le travail de photographes africains dans un cadre inattendu : l’espace du Parc de la Villette, un parcours décliné comme une chasse au trésor, qui transporte dans un ailleurs immédiat. – Lieu : Parc de la Villette, ouvert jour et nuit, av Jean Jaurès, Paris, M° :Porte de Pantin (Ligne 5), Porte de la Villette (Ligne 7), Tram : Ligne 3b – Porte de Pantin, Ella Fitzgerald ou Porte de la Villette – Rens. 01 40 03 75 75 https://lavillette.com/ http://moisdelaphotodugrandparis.com/le-mois-de-la-photo-du-grand-paris-avril-2017/

 

jusqu’au 28 mai , du mercredi au dimanche de 12h à 20h, les soirs de spectacles de 12h à 23h Exposition Afriques Capitales : La deuxième édition du festival pluridisciplinaire 100 % se consacre, cette année, à l’Afrique. La Villette présente une exposition dédiée aux grandes villes africaines, Afriques Capitales. L’occasion de découvrir la scène artistique contemporaine africaine à travers peintures, photos, installations, vidéos, sculptures, créations sonores… – tarif de 3€ à 8€ – Lieu : la grande halle de la vilette, M° Porte de Pantin – Réservation 01 40 03 75 75 https://lavillette.com/evenement/festival-100-exposition-afriques-capitales/

 

samedi 1er avril à 15h : Manifestation – contre la reprise des expulsions, contre la hausse des redevances – pour le droit à la vie privée et le droit d’héberger, – pour le droit à une vie collective digne et respectée dans les logements-foyers – pour le relogement des suroccupants et l’augmentation de la capacité d’accueil. – La reprise des expulsions le 1er avril 2017 s’annonce alors que les résidents des foyers de travailleurs immigrés et des résidences sociales subissent de multiples attaques : – attaques racistes comme l’incendie criminel qui a provoqué un mort et plusieurs blessés au foyer Coallia de la rue Nationale à Boulogne, – attaques contre les salles collectives et la vie collective, fermeture de toutes les salles de réunion et de rencontre aux foyers Diderot (Coallia) Riquet (Adoma), dans des dizaines de foyers de banlieue (Adef, Adoma, Coallia), – Lieu : Place de la République, M° République – Rens. 06 87 61 29 77, 06 75 01 30 49 copaf@copaf.ouvaton.org http://www.copaf.ouvaton.org

 

dimanche 2 avril de 17h à 18h :  « Phuphuma  Love  Minus » choeur  et  chants cappella, zoulous  (Isicathamiya) – Sur la pointe des pieds dans leurs chaussures cirées, cintrés dans leurs costumes élégants et gantés de blanc, onze  hommes entament la danse lente et feutrée qui accompagne « l’isicathamiya ». Ce chant a cappella propre à la culture zouloue, où le chœur répond au chant du leader dans une harmonie douce et puissante, est né dans les townships de Johannesburg au siècle dernier – Tarif 15€ et 20€ – Lieu : Théâtre Claude Lévi-Strauss, Musée du Quai Branly , 37 Quai Branly, Paris 7è, M° Alma Marceau – Rens. 01 56 61 70 00 publics@info.quaibranly.fr http://www.quaibranly.fr/

 

lundi 3 avril de 7h à 10h : Portes ouvertes à l’institut Longo animé par Elima : Atelier découverte de la danse traditionnelle « Longo » en Lingala signifie « ancre ». La danse africaine est une danse initiatique d’ancrage, ancrage dans l’Être. C’est l’acceptation du monde de la matière dans l’expérience de nous-mêmes. La matière cohabite avec le spirituel. Ce ne sont pas deux mondes qui s’affrontent, mais deux mondes qui coopèrent. L’un ne va pas sans l’autre. – participation libre – Lieu : Institut Longo, 57 rue des Vinaigriers, Paris 10è, M° Gare de l’est , Jacques Bonsergent, Château d’Eau – Inscription 06 22 99 85 65 ou 06-34-48-64-62 contact@longo-danse-ancrage.com http://www.longo-danse-ancrage.com

 

lundi 3 avril de 11h à 13h et tous les lundi jusqu’au 19 juin : Anthropologie historique des pratiques religieuses dans l’Islam méditerranéen : Réflexion critique (collective) sur les fondements du système religieux islamique pour des recherches approfondies en sciences sociales et humaines qui ont en commun de concerner des aires culturelles ou des périodes historiques où l’islam, comme système religieux, mais aussi l’Islam, comme type de civilisation ou de culture, ont eu un rôle prépondérant dans l’organisation de la société (religion, représentations, références symboliques ou idéologiques). Séminaire de Hassan Elboudrari, maître de conférence à l’EHESS. – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 helboudrari(at)wanadoo.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1528

 

mardi 4 de 10h30 à 17h et mercredi 5 avril de 10h30 à 14h30 : Formation Civique et Citoyenne (FCC) ouverte à tous les volontaires en Service Civique Déterminée à encourager les jeunes à être acteurs à part entière de la citoyenneté, ANI propose de dispenser 1 jour et demi de formation aux volontaires. Propice aux échanges, la formation est l’occasion de partager notre savoir faire, notre méthode, notre pédagogie et nos outils. Nous favorisons les méthodes participatives et inclusives d’apprentissage, et nous proposons un atelier pratique qui permet la mise en action des outils pédagogiques appris. – Tarif : 100€/ participant. Volontaires en Service Civique (somme versée à votre structure par l’Agence du Service Civique pour organiser cette formation). Les frais de déplacement et de repas de vos volontaires sont à la charge de votre structure. – Lieu : Maison des Associations 22 Rue Deparcieux, Paris 14è – Rens 01 43 60 52 96 contact@ani-international.org

 

mardi 4 et 18 avril à 14h30 : Réunion d’information pour tout savoir sur Médecins Sans Frontières MSF et vous engager auprès de notre association – Lieu : siège de MSF, 8 rue Saint-Sabin, dans le 11ème arrondissement de Paris. – Rens. Médecins Sans Frontières 01 40 21 29 29 office@msf.fr http://www.msf.fr

 

mardi 4 avril à 20h : Projection de « Madame l’Eau » de Jean Rouch (1992) : À la recherche des solutions pour lutter contre la dramatique sécheresse au Niger, Lam, Damouré et Tallou partent en Hollande, le pays de l’eau et des moulins. Ils ramènent dans leurs bagages un ingénieur néerlandais et le moulin démontable dont il est l’inventeur. Les péripéties de l’installation de cet engin moderne fournissent à Jean Rouch une libre narration où sa poésie et son humour font merveille sans pour autant trahir le regard ethnographique. Débat à l’issue de la projection avec la participation d’Emmanuel Poîlane directeur de France-Liberté Fondation Danielle Mitterrand- PAF 5€ – Lieu : Centre culturel, Cinéma La Clef, 34, rue Daubenton / 21, rue de La Clef, Paris 5e, M° Censier-Daubenton – . – Rens. 01 49 93 07 60 afaspa@wanadoo.fr http://www.afaspa.com

 

mercredi 5 avril de 10h à 13h et tous les mercredi jusqu’au 7 juin: La pratique rituelle : configurations classiques et contemporaines – Le cours portera d’abord sur différentes façons d’analyser les pratiques cérémonielles. Dans un second temps, on explorera l’intérêt et les limites de cette boite à outils face à des matériaux ethnographiques issus de recherches en cours. Séminaire de Michael Houseman, directeur d’études à l’EPHE / IMAF – Lieu : EPHE, salle 124, bât. Le France, 190-198 av de France, Paris 13è – Rens. jmichaelhouseman(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1544

 

mercredi 5 avril de 14h à 20h : Paris Tribal 2017 : Exposition thématique « le bois sacré« , Ensemble de Botchios Fon du bénin – Lieu Galerie Noir d’Ivoire – Lieu : Galerie Noir d’Ivoire, 19 rue Mazarine, Paris 6è – Rens. Yasmina Chenoufi 01 43 54 97 66 yas.chenoufi@gmail.com http://galerienoirdivoire.fr

 

mercredi 5 avril de 15h à 17h et tous les 1er, 3e et 5e mercredis du mois : Séminaire consacré à l’anthropologie comparative des sociétés du Sahel occidental musulman (Sénégal, Mauritanie, Mali, Niger…) et de leurs diasporas, régionales et internationales. – Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. : ismael.moya(at)cnrs.fr, schmitz(at)ehess.fr, abdoucheikh222(at)gmail.com, pietro.fornasetti(at)ehess.fr, liadragani(at)yahoo.it http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1513

 

mercredi 5 avril à 18h : Rassemblement pour la libération de Mumia Abu-Jamal : Comme chaque premier mercredi du mois, nous donnons rendez-vous aux franciliens pour exiger la libération de Mumia Abu-Jamal et les traitements médicaux dont il a absolument besoin – Lieu : Place de la Concorde, angle Tuileries / Rivoli, M° Concorde à proximité de l’ambassade des Etats-Unis place de la Concorde à Paris (angle rue de Rivoli – jardin des Tuileries). – Rens. : contact@mumiabujamal.com http://www.mumiabujamal.com – Rens. Pour connaître 06 23 80 51 54 jackyfree@orange.fr mumia@lists.mrap.fr et Collectif Unitaire National de Soutien à Mumia Abu-Jamal rassemblant une centaine d’organisations et de collectivités publiques françaises, boulevard de Magenta 75010 Paris – 01 53 38 99 99 – abujamal@free.fr jackyfree@orange.fr mumia@lists.mrap.f

 

mercredi 5 avril de 18h30 à 19h30 : Réunion d’information : accompagnement à la recréation d’entreprise – Lieu : Maison des associations du 3e arrondissement de Paris, 5 rue Perrée. Paris 3ème – Inscription contact@aidons.eu – Rens. 01.53.01.76.94 maison.asso.03@paris.fr

 

tous les mercredis de 20h45 à 22h15, jusqu’à la fin du mois de Juin : Cours de danse pour débutant avec Heini Keipinen et avancé avec le maestro Pape Moussa Sonko, qui arrive directement du Sénégal – Une nouvelle chorégraphie est apprise, expliquée et décomposée tous les 2 cours, pour en comprendre le rythme, son histoire, et la façon de danser qui va avec, tout ceci avec l’ambiance qu’il faut !! – Tarif à demander – Lieu : Centre Momboye, 25 rue Boyer, Paris 20è, M° Ménilmontant ou Gambetta – Rens. Mélanie Chapelle – Présidente de l’association Niokobikk 06.22.58.11.83 niokobokkasso@gmail.com https://www.facebook.com/events/1735362040057534/

 

du jeudi 6 au 30 avril du jeudi au lundi de 11h à 20h et dimanche de 14h à 19h : Exposition Laurence Prat, Face à Face : La photographe sud-africaine militante LGBT Zanele Muholi devient elle-même sujet dans ce face à face avec la photographe Laurence Prat, dont l’œuvre se nourrit de féministes, écrivaines, intellectuelles… A travers cette série, je reconstitue un portrait de la photographe, traçant l’évolution de son œuvre, depuis « Phases and Faces », jusqu’à ses derniers autoportraits qui interrogent le traitement de la peau noire dans l’histoire de la photographie. » En partenariat avec le Centre Simone de Beauvoir et le labo Initial (01 46 04 80 80 accueil@initial-labo.fr) – Lieu : Studio photographique Laurence Prat, 43 Rue de la Plaine, Paris 20è, Avancer dans la cour jusqu’aux volets gris, Tramway : Porte de Vincennes (3a) (3b), M° : Place de la Nation (lignes 1, 5, 6, 9), RER : Place de la Nation (A) Bus : 26, 64 et 56 – Rens. photographe@laurenceprat.paris http://www.laurenceprat.paris/

 

du jeudi 6 avril au 27 mai du mardi au samedi de 14 à 19h: Exposition de Namsa Leuba : Photographies mises en scène dans la nature qui questionnent la représentation de l’identité africaine à l’aide d’accessoires, couleurs, gestuelles. Dans la série The Kingdom Of Mountains (2014), Namsa Leuba explore les traditions d’une tribu vivant dans la région du barrage de Katze, au Lesotho. En intervenant sur les modèles et sur leurs vêtements typiques, elle s’efforce de changer la perception classique de l’Ouest pour la culture africaine. Namsa Leuba est née en 1982 en Suisse. Elle vit et travaille à Lausanne et en Afrique du Sud. – Lieu : Galerie In Camera, 21 Rue las Cases, Paris, M° : Solférino (ligne 12), Invalides (lignes 13 et 8) – Rens. 01 47 05 51 77 contact@incamera.fr

 

du jeudi 6 au 30 avril du mardi au samedi de 14h à 19h, le dimanche du Week-end Intense de 14h à 19h : Exposition de Bruno Hadjih « Nous n’irons pas nous promener » Le Sahara, un désert vivant, où se confrontent cultures nouvelles et phénomènes d’acculturations ; flux de population, métissages, hybridations de toutes sortes. Ce travail pointe le moment où les éléments naturels et les aventures humaines se concilient, où intervient l’ingéniosité de laquelle dépend la survie. – Lieu : Mamia Bretesche Gallery, 77 Rue Notre Dame de Nazareth, Paris 3è, M° : Réaumur Sébastopol (lignes 3 et 4), Strasbourg St Denis (ligne 4), Arts et Métiers (ligne 3) – Rens. 01 42 50 71 94 mamia.bretesche@gmail.com http://www.mamiabreteschegallery.com/

 

jeudi 6 avril de 14h30 à 17h : Réunion de la plateforme UE/Afrique(s), pour un tour de table sur la 2ème édition des Entretiens Eurafricains de Paris et un 1er échange sur la troisième édition qui se tiendra à Dakar en février 2018 : dans le cadre des Entretiens Eurafricains – Lieu : Bureau du Parlement européen, 288 boulevard Saint-Germain, Paris 7è, M° Assemblée nationale – Inscription 01 43 21 96 76, 06 72 84 13 59 aminata.kebe@entretiens-eurafricains.org contact@entretiens-europeens.org – Se munir d’une pièce d’identité

 

vendredi 7 avril de 15h à 19h et tous les 1er vendredi du mois jusqu’au 2 juin : Savoirs, institutions, économies. Histoires connectées et dynamiques globales. – Lieu : EHESS, 96 bd Raspail, salle M. & D. Lombard, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr alessandro.stanziani(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1548

 

samedi 8 avril de 10h à 13h et tous les samedi du mois: Permanences administratives de l’APIMIG association pour la promotion et l’intégration des migrants : accompagnement dans l’élaboration et la rédaction de CV, lettre de Motivation, conseils pour la préparation d’entretiens d’embauche, … . Gratuit et sans Rendez-vous – Lieu : la Maison du Combattant et des Associations du 19ième au 20 rue Edouard Pailleron, Paris 19è, M° Bolivar ou Jaurès – Rens. Rokhaya Ndiaye, 06 51 55 22 82, 07 83 97 65 62 contact@apimig.com http://www.apimig.com

 

samedi 8 avril à partir de 14h : Reunion de synthèse de la Caravane Panafricaine 2017 : Une demie douzaine de débats ont été organisés à l’initiative de la plateforme panafricaine en vue d’interpeller les candidats aux prochaines élections sur le thème des relations entre la France et l’Afrique. Le message était le suivant : Rejoignez-nous, vous qui voulez le changement des relations entre la France et l’Afrique, faites-en un argument de campagne pendant ces échéances électorales. La Caravane Panafricaine 2017 est pour vous ! Procurez-vous pour 5€ le petit macaron, signe de votre solidarité pour cette Caravane Panafricaine 2017, en le demandant par retour de mail. Le dernier rendez-vous est à Paris à la Fédération Française Pour l’UNESCO (FFPU), 173, rue de Charenton, Paris 12è . – Rens. La Plateforme Panafricaine ppanafricaine@gmail.com http://www.ppanafricaine.org/index.php/fr/

 

samedi 8 avril de 14h30 à 17h : Belleville Babel-Ville : ce vieux quartier parisien de Belleville ! Terre d’Asile et destination ultime de plusieurs dizaines de milliers de migrants depuis la fin du XIXe siècle. Découvrez un patrimoine culturel vivant partagé par ses habitants originaires d’Europe Centrale, d’Afrique du Nord ou d’Asie du Sud-Est à travers le prisme idéal de la création. Un voyage au sein d’un quartier populaire et cosmopolite où s’entremêlent lieux d’histoire, parcours d’artistes et récits à foison.. – Prix : A partir de 15 € par personne – Lieu de rendez-vous dans le 20ème à Paris – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr http://www.bastina.fr

 

dimanches 9 et 23 avril à 15h, mercredi 12 avril à 15h, Durée : Environ 1h à partir de 6 ans : Minkana, le conte donné à voir, Spectacle du conteur Binda Ngazolo : Seul en scène, avec pour uniques outils son corps, son souffle, sa voix, Binda Ngazolo nous entraîne dans les méandres de l’âme humaine au coeur d’univers traditionnels et contemporains africains: Ses thèmes sont très variés et s’adaptent au temps et à l’époque actuelle. Avec une voix de velours par moments ou qui gronde, qui saute, qui tacle, qui émeut ou qui chante, Binda Ngazolo transmet avec force ses histoires. – Tarif 5 à 7€ – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr reservation@dapper.fr http://www.dapper.com.fr

 

mardis 11 et 25 avril de 15h à 17h et 2e et 4e mardis du mois jusqu’au 13 juin: Guerres électorales ou violences électorales ? L’usage de la violence apparaît presque toujours comme une perversion du déroulement normal des pratiques de dévolution du pouvoir à un candidat. Le séminaire sera consacré à l’analyse épistémologique de la confusion à la base des réflexions qui tendent à réduire le processus de l’élection au moment clé du vote alors que l’élection est un tout qui ne fait que l’inclure. – Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 bazengui(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1542

 

mercredi 12 avril de 8h30 à 10h : Petit-déjeuner débat : Grande distribution : quelles opportunités pour les filières agroalimentaires locales ? Enquête en Côte d’Ivoire avec Jean-Christophe Debar, directeur de FARM, Marie-José Neveu Tafforeau, chef de projet, FARM, Véronique Bouley-Lebon, acheteur chez CFAO(*), et Halatou Dem, directrice générale de Danaya céréales, Mali : Les classes moyennes recherchent des produits alimentaires de qualité mais aussi locaux. De son côté, la grande distribution souhaite s’approvisionner localement. Comment les entreprises, les organisations de producteurs, les agriculteurs peuvent-ils exploiter les opportunités offertes par la grande distribution ? – Lieu : L’Atelier du France, Paris Yacht Marina, Port de Grenelle, Paris 15ème, M° : ligne 6, station Bir-Hakeim – RER : ligne C, station Champ de Mars – Tour Eiffel – Rens. : farm-petitdej@fondation-farm.org marie-jose.neveutafforeau@fondation-farm.org http://www.fondation-farm.org

 

mercredi 12 avril de 9h à 18h : Tout Afrique : les enjeux d’une approche continentale : 30 millions de kilomètres carrés. 1.2 milliards d’habitants. 2000 langues vivantes. 54 pays. 5 climats différents. 1 continent. Et pourtant, l’Afrique est très souvent appréhendée de façon duale: l’Afrique du Nord d’un côté et l’Afrique subsaharienne de l’autre. C’est en tout cas la grille de lecture qu’ont adoptée beaucoup d’acteurs, et notamment les bailleurs de fonds, dans la conception de leurs relations avec le continent. Face à ce constat, l’Agence Française de Développement (AFD) a décidé de renouveler sa stratégie pour l’Afrique. Ce colloque vise à partager les réflexions en cours sur sa nouvelle façon d’appréhender le continent et à mettre en débat les principales options pressenties pour sa prochaine stratégie. – Lieu : Institut du Monde Arabe (Salle du Haut conseil au 9ème étage), 1 Rue des Fossés Saint-Bernard , Paris 5è – Rens colloque_Afrique_IMA@afd.fr Inscription https://www.eventbrite.fr/e/billets-tout-afrique-les-enjeux-dune-approche-continentale-32648056215

 

jeudi 13 avril de 10h à 13h et tous les 2e jeudi du mois: Dynamiques du genre en Afrique : Il s’agira de saisir les modalités selon lesquelles les sociétés africaines, les Africain-e-s en migration ou les Européen-ne-s en contexte africain définissent les identités et les assignations de genre, et organisent les rapports sociaux de sexes. Si l’un des postulats est que toute relation sociale est genrée, on s’attachera cependant à souligner la fluidité des identités de genre – y compris masculines – sans oublier que d’autres variables (statut, classe, âge…) sont toujours à l’œuvre dans l’élaboration des relations sociales d’altérité, des rapports interpersonnels, comme des identités personnelles. – Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul – Rens. 01 44 78 33 32 annedoquet(at)yahoo.fr, anne.hugon(at)wanadoo.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1519

 

jeudi 13 et 27 avril de 15h à 17h et tous les 2è et 4e jeudis du mois: Séminaire Anthropologie critique de l’État : circulation de la musique contemporaine entre l’Afrique et l’Amérique latine organisé par Rémy Bazenguissa Ganga, directeur d’études à l’EHESS / IMAF (cet enseignant est référent pour cette UE) et Paula Vasquez, chargée de recherche au CNRS / CESPRA . – EHESS, salle des artistes, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1527

 

du vendredi 14 avril au 30 juillet de 10 à 18h samedi dimanche jusqu’à 19h, fermé le lundi Expositions « Trésors de l’islam en Afrique » De Tombouctou à Zanzibar : De Dakar à Zanzibar, de Tombouctou à Harar, l’Institut du monde arabe met à l’honneur des sociétés fortes de treize siècles d’échanges culturels et spirituels avec le Maghreb et le Moyen- Orient. Archéologie, architecture, patrimoine immatériel, art contemporain… : une première qui réunit sur 1 100 m2 près de 300 œuvres multidisciplinaires pour témoigner de la richesse artistique et culturelle de la pratique de l’islam en Afrique subsaharienne. – Tarif 6 à 12€ – Lieu : salle d’exposition niveau 1 et 2, Institut du Monde Arabe, 1 rue des Fossés Saint-Bernard Place Mohammed V , Paris 5è – Rens.. 01 40 51 38 38 http://www.imarabe.org

 

mardi 18 avril de 9h30 à 12h30 : Le sultanat éthiopien d’Ifat (XIIIe – XIVe s.) : nouvelles données sur l’histoire et l’archéologie de sa capitale et de la nécropole des Walasma avec Amélie Chekroun (IMAF) – dans le cadre du séminaire Monuments et documents de l’Afrique ancienne – Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul – Rens. 01 44 78 33 32 Claire.bosc-tiesse(at)univ-paris1.fr ; derat(at)univ-paris1.fr ; anais.wion(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1552

 

mardi 18 avril de 15h à 17h : Les usages politiques des confréries soufies dans le monde arabo-berbère méditerranéen et en Afrique de l’Ouest – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. pierre.vermeren(at)univ-paris1.fr, odile.moreau(at)univ-montp3.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1545

 

mercredi 19 avril de 19h à 22h : Les Migrations – État des lieux et engagement solidaire – Afrique, Moyen-Orient et Méditerranée : Migrant.e.s ? Réfugié.e.s ? Sans papiers ? Illégaux.ales ou illégalisé.e.s ? Demandeurs.ses d’asile ? : Table-ronde 1 : Les Migrations : État des lieux et retour historique. Afrique, Moyen-Orient et Méditerranée. Table-ronde 2 : Les Migrations : Engagement solidaire. – Lieu : Université Sorbonne, Amphithéâtre Descartes, 1 rue Victor Cousin, Paris 5è. – Rens. Inscription https://www.eventbrite.fr/e/billets-migrations-etat-des-lieux-et-engagements-solidaires-33075546851

 

jeudi 20 avril de 14h à 16h : « Une institution ottomane en actes : le Bayt al-mâl à Alger, XVIII-XIX° siècles » Isabelle Grangaud (chargée de recherches au CNRS, IREMAM) : dans le cadre du séminaire Nouvelles perspectives sur l’histoire du Maghreb (XVIIIe-XXIe siècle) . – Lieu : Salle de réunion de l’IMAF, 2e étage, 96 bd Raspail , Paris 6è – Rens. messaoud(at)ehess.fr, claire.fredj(at)gmail.com, isabelle.grangaud(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1522

 

jeudi 20 avril de 15h45 à 18h15 : Rencontre de la CADE sur le thème : « Secteurs agro-alimentaires en Afrique et dans le Monde : potentiels de croissance, organisation des filières, responsabilités sociétales et environnementales » – Lieu : 60 bvd de la Tour Maubourg, 75007 Paris 7è – Rens. cade@afrique-demain.org

 

jeudi 20 avril de 18h à 19h30 : Robert Arnaud. Le roman vrai de Tabi. Journal d’une expédition en pays Dogon (18 septembre – 26 décembre 1920), AMAROM, Amis des archives d’outre-mer, 2016 avec Francis Simonis et Eric Jolly – dans le cadre des rencontres de la Bibliothèque de recherches africaines (BRA) : des chercheurs de l’IMAF qui présentent leurs dernières publications. – Lieu : salle de lecture de la Bibliothèque de recherches africaines, 9 rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul. – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1682

 

vendredi 21 avril et chaque 3ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30 : Rassemblement du Cercle de Silence à Paris contre le traitement inhumain des sans papiers – Vous pouvez vous joindre au cercle à tout moment, même pour seulement quelques instants. Par notre participation au cercle de silence, nous voulons dénoncer les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous en appelons à la conscience de tous et vous invitons à rejoindre le cercle de silence place du Palais-Royal – Cercle composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : AARAO les Messagers, AI, CCFD, CFDT-Terre Solidaire, Cercle de Résistance, Paris-Sud CGT, Cimade, FEP, LDH, MAN, MIR, Mission Populaire Evangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, Réseau franciscain Gubbio, Résister aujourd’hui, RESF, Secours Catholique, Syndicat de la Magistrature …… – Lieu : Place du Palais Royal, Paris 1er, M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre http//www.cerclederesistance.fr

 

vendredi 21 avril de 18h30 à 21h, Cocktail de 21h à 22h30 : Networking sur le Thème : Les nouveaux modèles économique – organisé par GIFA LEPFIDA International (Groupement International d’Investissement des Femmes Actives) Economie et Développement de l’Entrepreneuriat – Participation au Cocktail 20€ – Lieu : rue de l’Échelle, Paris 1er, M° : Palais Royal Musée du Louvre. – Rens, Réservation obligatoire avant le 19 avril 06 06 83 53 23, 01 73 70 32 55 gifaforum@gmail.com secretariat@gifalepfidainternational.com http://www.gifalepfidainternational.com

 

vendredi 21 avril à 19h : 3ème dîner de Gala de charité organisé par l’Association Pour l’Information et la Prévention de la Dépanocytose (APIPD), pour lutter contre la Drépanocytose : Diner, spectacle de danse et chant, projection de film, témoignages, bal et présence de personnalité – La drépanocytose est la maladie génétique la plus transmise dans le monde, par des parents qui peuvent être porteurs sains, ignorant ainsi qu’ils risquent de donner naissance à un enfant atteint. C’est une affection du sang, qui provoque une dégénérescence des globules rouges, source de crises extrêmement douloureuses d’une espérance de vie amoindrie. Issue d’une mutation des gênes pour résister à la malaria, elle est apparue dans des zones telles que l’Afrique, les Antilles, le Bassin Méditerranéen, l’Amérique du Sud, mais est aujourd’hui répandue sur toute la planète, qui compte plus de 50 millions de personnes touchées. – PAF 60€ à régler à Apipd, 7 ter, rue Edouard Vaillant, 93400 St-Ouen – Lieu : Chalet du Lac à Saint-Mandé : L’orée du bois de Vincennes, Paris 12è – Reservation avant le 10 avril – Rens. 01 40 10 02 49 , 06 14 09 36 60 apipd@free.fr http://www.apipd.fr

 

vendredi 21 avril à 19h : Projections de « Transes » de Ahmed El Maanouni : Présenté par l’association AFLAM, Transes revient sur Nass El Ghiwane, groupe mythique créé en 1974 par de jeunes artistes issus d’un quartier défavorisé de Casablanca. Qualifiés par Martin Scorsese de « Rolling Stones de l’Afrique », ils révolutionnent la musique marocaine par l’association de textes relayant les préoccupations de la jeunesse avec des modes musicaux et des rituels populaires sacrés, dont la transe. Par Ahmed El Maanouni, réalisateur marocain. – Lieu : Institut des Cultures d’Islam, établissement culturel de la Ville de Paris, 56 rue Stephenson Paris 18è, M° Château rouge Barbès-Rochechouart (4) Marcadet-Poissonniers (4, 12) – Rens. Réservations 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.ici.paris.fr

 

samedi 22 avril à 19h : soirée culturelle burundaise avec l’ASCUB (Association pour le Soutien de la Culture au Burundi) – Le droit d’entrée est de 50€, il inclut un repas traditionnel burundais, une boisson et des animations culturelles burundaises, suivis d’une soirée dansante. – Lieu : Restaurant «Les Voyelles», Place Dauphine, Paris 1er – Rens. Inscription Association Ascub ascub.burundi@gmail.com

 

samedi 22 avril à 10h ou 15h : Projection de Qu’Allah bénisse la France , ciné-jeune autour du film de Abd Al Malik à partir de 12 ans, France, drame, 2014, 96’ – Le film Qu’Allah bénisse la France est adapté du livre autobiographique du rappeur Abd Al Malik. Il raconte le parcours de Régis, enfant d’immigrés, noir, surdoué, élevé par sa mère catholique avec ses deux frères, dans une cité de Strasbourg. Entre délinquance, rap et islam, Régis va découvrir l’amour et trouver sa voie. La projection sera suivie d’une discussion – Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è – Entrée libre sur réservation : 01 53 09 99 84  accueil@institut-cultures-islam.org

 

samedi 22 avril à 14h : Balade de 2h30 sur la Mode à La Goutte d’Or accompagné du Passeur de culture. Une Fashion Mix «hors les murs» dans un ancien quartier de Paris : à la rencontre des artisans, tailleurs, mécaniciens, «sapeurs» ou créateurs qui, un jour dépassèrent océan, montagne et désert pour venir à la capitale. Rendre visible la participation des immigrants à la couture et au prêt-à-porter français (confection) et mettre en évidence leurs apports à l’inventivité, la beauté et l’élégance hexagonales. Partagez passion, savoir et accent de vérité dans le quartier chamarré de La Goutte d’Or à Paris, capitale internationale de la mode ! (En écho à l’exposition Fashion Mix au Musée de l’Histoire de l’Immigration). Découvrez un quartier où l’atelier de confection côtoie la boutique de créateur, où le vendeur de bazins fréquente le styliste émérite, où les coiffeurs afro palabrent avec les esthètes de la « Sapologie »…. Vivez la multitude des couleurs des wax africains, des caftans arabes et des costumes « ambianceurs ». Touchez le travail de création de Xuly Bët, Sakina M’Sa, Mazalay ou du tailleur de quartier ! 1/2 j. à partir de 15 € à partir de 6 personnes – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr voyagesiproche@bastina.fr http://www.bastina.fr

 

samedi 22 avril de 14h à 18h : Conférence sur Launt Gbagbo avec Michel Collon, une conférence sous forme de commission d’enquête sur le thème « GBAGBO CONTRE LA FRANCAFRIQUE » . Michel Collon interrogera des témoins majeurs de la crise ivoirienne comme il l’a déjà fait avec le Venezuela, l’Irak, l’Afghanistan, la Yougoslavie… ou encore plus récemment la Libye et la Syrie. Pendant 4h, il s’agira d’analyser la tragédie ivoirienne sous le prisme des 5 principes de la propagande de guerre: 1. Cacher les intérêts économiques, 2. Inverser la victime et le bourreau, 3. Cacher l’histoire, 4. Diaboliser l’adversaire, 5. Monopoliser l’info. Ont confirmé leur présence en tant que témoins: le Professeur Balou-Bi, l’ex-Ministre Clotilde Ohouochi, Albert Bourgi, Carlos Siélénou, journaliste engagé, Robert Charvin, professeur de Droit, Henriette Ekwe, Bernard Houdin, Guy Labertit, Théophile Kouamouo, François Mattei, Fanny Pigeaud, Mathilde Thépault, Maîtres Seed Zehe et Seri Zokou. Peut-être la participation via Skype d’Aminata Traoré et du Ministre Ahoua Don Mello. – Lieu : Centre maurice ravel, Paris 12è, M° Porte de Vincenne – Rens : Gbagbo Contre-la-Françafrique 06 52 23 00 23, 06 69 49 40 06, 07 71 00 64 87 comite.gbagbo.francafrique@gmail.com

 

samedi 22 avril de 14h à 17h : Conférence sur les féminismes en Afrique – Lieu : Paris IV Sorbonne (Centre universitaire Malesherbes), Amphi Descartes, 108 boulevard Malesherbes, Paris 17è – Rens. adeas.sorbonne@gmail.com http://www.adeas.fr/ https://www.facebook.com/groups/adeas/

 

samedi 22 avril de 14h30 à 16h : : Projection de Wùlu, une fiction de Daouda Coulibaly. Un film engagé et courageux sur la dérive d’un jeune homme qui se perd dans un trafic de drogue – Ladji a vingt ans, de grandes ambitions mais plus de travail… Apprenti chauffeur, sérieux, irréprochable, il vient pourtant de se faire renvoyer. Pour survivre, il accepte de conduire une petite cargaison de cocaïne. C’est facile, le métier est en pleine croissance. Sans scrupules, il va saisir sa chance, croiser hommes d’affaires véreux et militaires corrompus. Gagner de l’argent, beaucoup d’argent. Mais quand on arrive au sommet, les choses se compliquent… – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr reservation@dapper.fr http://www.dapper.com.fr

 

samedi 22 avril de 20h à 22h, à partir de 6 ans : Bobo-Dioulasso, dans le cadre du Festival Raccord(s) : Quand sept danseuses et musiciennes, riches de leurs expériences communes et de leurs envies partagées, rencontrent un talentueux artiste guinéen, Sory Diabaté, la compagnie Dun Nyama voit le jour. Aller simple, spectacle de danse et musique africaines, symbolise l’histoire de cette compagnie, faite de rencontres et d’échanges. C’est aussi le propos et l’histoire de Bobo- Dioulasso, je raconte ma vie, je raconte ma ville paru aux éditions Points de suspension : un échange fécond entre les habitants de cette ville et les auteurs Véronique Vernette et Arnaud Rodamel. – Tarif 5 à 7€ – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr reservation@dapper.fr http://www.dapper.com.fr

 

dimanche 23 avril à 16h : Rencontres & débats L’Afrique subsaharienne et le monde arabe en France : Carte blanche à Alain Mabanckou Dans le cadre de l’exposition Trésors de l’islam en Afrique : La présence de l’Afrique subsaharienne et du monde arabe en France est inscrite dans le lien historique, mais se perçoit aussi dans le clash de cultures, avec les questions d’intégration, d’immigration, de religions, de banlieues, et peut-être même de la description de la réalité à travers littérature dite beure ou, plus générale, celle de la migration en France et de la description de la condition du personnage de l’immigré. Avec Rokhaya Diallo journaliste, écrivain et cinéaste française, reconnue pour son travail en faveur de l’égalité raciale, sexuelle et religieuse. Dominic Thomas directeur du Département d’Études françaises et francophones de l’Université de Californie (UCLA), spécialiste des cultures et littératures francophones, Maboula Soumahoro docteure en civilisations du monde anglophone et maîtresse de conférences au sein du département d’anglais de l’université François-Rabelais à Tours. Rencontre animée par Alain Mabanckou : Romancier, poète, essayiste, né en 1966 à Pointe-Noire (Congo-Brazzaville), – Lieu : Auditorium (niveau -2) – Lieu : salle d’exposition niveau 1 et 2, Institut du Monde Arabe, 1 rue des Fossés Saint-Bernard Place Mohammed V , Paris 5è – Rens.. 01 40 51 38 38 http://www.imarabe.org

 

lundi 24 avril à 18h30 : Séminaire CIPh : Les épistémologies subalternes et la critique postcoloniale : Séminaire de recherche et d’enseignement du Collège international de philosophie (février-avril 2017) sous la direction d’Orazio IRRERA – Ouvertes à tous, destinées à un large public, les activités du CIPh sont gratuites, en accès libre ou sur inscription (dans la limite des places disponibles). Une pièce d’identité pourra vous être demandée – Lieu : Université Paris-3 – Censier, 13, rue de Santeuil, Paris 5e, (lieu à confirmer) M° Censier- Inscription préalable sur le site http://www.ciph.org, ou au 01 44 41 46 82 uniquement (laisser un message sur le répondeur en épelant vos nom, prénom et en précisant vos coordonnées téléphoniques, ainsi que le nom du responsable et la date de l’activité). – Rens decolonisation.savoirs@gmail.com https://decolonisationsavoirs.wordpress.com/

 

mercredi 26 avril de 11h à 13h : La parenté au tribunal. Nomenclature, pratiques et litiges en pays Bamiléké (1920-1955) avec Franck Beuvier, CNRS / IIAC – Dans le cadre du Séminaire Savoirs ethnographiques et ethnographie des savoirs en Afrique – Lieu : EHESS,105 bd Raspail, salle 11, Paris 6è – Rens. franck.beuvier(at)yahoo.fr, afrinauta(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1547

 

vendredi 28 avril de 18h à 22h, Cocktail de 22h à 23h. : Networking sur le thème : la Formation, l’éducation – organisé par GIFA LEPFIDA International (Groupement International d’Investissement des Femmes Actives) Economie et Développement de l’Entrepreneuriat – Participation au Cocktail 20€ – Lieu : rue de l’Échelle, Paris 1er, M° : Palais Royal Musée du Louvre. – Rens, Réservation obligatoire avant le 19 avril 06 06 83 53 23, 01 73 70 32 55 gifaforum@gmail.com secretariat@gifalepfidainternational.com http://www.gifalepfidainternational.com

 

vendredi 28 avril à 20h15 : Soirée Intertok : Vivre à Tokombéré au nord Cameroun en 2017 : rencontre avec Jean-Pierre Adoukara Directeur du Centre de Santé, Étienne Zikra Principal du Collège Baba Simon en présence des pères Christian Aurenche et Grégoire Cador – accueil à partir de 19 h 30 autour d’un apéritif – Lieu : Salle Mabillon, 5 rue de l’Abbaye, Paris 6è, M° Saint Germain des Prés – Rens. contactez@tokombere-partenaires.org http://www.tokombere-partenaires.org

 

samedi 29 avril de 14h30 à 17h : Balade africaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris – Baština vous invite au voyage « Petit Mali » au marché africain de Château Rouge dans le 18eme à Paris. SLe nombre et la qualité des produits vendus ici éveille vos papilles, éblouit votre regard, égaye vos sens… Le marché de Château Rouge égalise les meilleurs marchés de Bamako ou Dakar : partout ce ne sont que capitaines, tilapias, machoirons, ignames, patates douces, piments, gombos, sauce graine ou arachide…Ces lieux de vie demeurent emblématiques de la geste ouest-africaine à Paris Rendez-vous avec le passeur de culture malien au marché africain de Château Rouge dans le 18eme arrondissement de Paris. – Prix : A partir de 15 € par personne – Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr http://www.bastina.fr

 

mardi 2 et 16 mai à 14h30 : Réunion d’information pour tout savoir sur Médecins Sans Frontières MSF et vous engager auprès de notre association – Lieu : siège de MSF, 8 rue Saint-Sabin, dans le 11ème arrondissement de Paris. – Rens. Médecins Sans Frontières 01 40 21 29 29 office@msf.fr http://www.msf.fr

 

mercredi 10 mai de 11h à 13h : H. E Lambert et le « njuri ncheke » des Meru du Kenya. L’étrange méprise d’un « district commissionner » ethnologue (1930-1940) avec Anne-Marie Peatrik, directrice de recherche émérite (LESC) – Dans le cadre du Séminaire Savoirs ethnographiques et ethnographie des savoirs en Afrique – Lieu : EHESS,105 bd Raspail, salle 11, Paris 6è – Rens. franck.beuvier(at)yahoo.fr, afrinauta(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1547

 

vendredi 12 mai de 10h à 13h : Guerres, conflits et sociétés au XXIe siècle : Séminaire organisé par Rémy Bazenguissa Ganga, directeur d’études à l’EHESS / IMAF; Jean-Vincent Holeindre, professeur à l’Université de Poitiers et Sami Makki, maître de conférences à Sciences Po Lille – lieu : : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. : bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1543

 

mardi 16 mai de 9h30 à 12h30 : Saints and the city. Vestiges et mémoires du site médiéval de Sijilmâsa au Maroc avec François-Xavier Fauvelle (CNRS, TRACES) – dans le cadre du séminaire Monuments et documents de l’Afrique ancienne – Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul – Rens. 01 44 78 33 32 Claire.bosc-tiesse(at)univ-paris1.fr ; derat(at)univ-paris1.fr ; anais.wion(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1552

 

jeudi 18 mai de 18h à 19h30 : Procréation médicale et mondialisation, L’Harmattan, 2016 avec Véronique Duchesne et Doris Bonnet – dans le cadre des rencontres de la Bibliothèque de recherches africaines (BRA) : des chercheurs de l’IMAF qui présentent leurs dernières publications. – Lieu : salle de lecture de la Bibliothèque de recherches africaines, 9 rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul. – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1682

 

mercredi 24 mai de 11h à 13h : La construction du savoir ethnographique sur la société Baoulé (Côte d’Ivoire) : du terrain à l’archive avec Fabio Viti, PU, Aix-Marseille Université – Dans le cadre du Séminaire Savoirs ethnographiques et ethnographie des savoirs en Afrique – Lieu : EHESS,105 bd Raspail, salle 11, Paris 6è – Rens. franck.beuvier(at)yahoo.fr, afrinauta(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1547

 

samedi 27 mai de 14h à 17h, Commémoration de l’abolition de l’esclavage. – Lieu : Paris IV Sorbonne (Centre universitaire Malesherbes), Amphi Descartes, 108 boulevard Malesherbes, Paris 17è – Rens. adeas.sorbonne@gmail.com http://www.adeas.fr/ https://www.facebook.com/groups/adeas/

 

mardi 6 et 20 juin à 14h30 : Réunion d’information pour tout savoir sur Médecins Sans Frontières MSF et vous engager auprès de notre association – Lieu : siège de MSF, 8 rue Saint-Sabin, dans le 11ème arrondissement de Paris. – Rens. Médecins Sans Frontières 01 40 21 29 29 office@msf.fr http://www.msf.fr

 

vendredi 9 juin de 10h à 13h : Guerres, conflits et sociétés au XXIe siècle : Séminaire organisé par Rémy Bazenguissa Ganga, directeur d’études à l’EHESS / IMAF; Jean-Vincent Holeindre, professeur à l’Université de Poitiers et Sami Makki, maître de conférences à Sciences Po Lille – lieu : : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. : bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1543

 

mercredi 14 juin de 11h à 13h : séance conclusive avec Franck Beuvier & Andrea Ceriana Mayneri – Dans le cadre du Séminaire Savoirs ethnographiques et ethnographie des savoirs en Afrique – Lieu : EHESS,105 bd Raspail, salle 11, Paris 6è – Rens. franck.beuvier(at)yahoo.fr, afrinauta(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1547

 

jeudi 15 juin de 18h à 19h30 : Thiaroye 1944. Histoire et mémoire d’un massacre colonial, Presses Universitaires de Rennes, 2017 avec Martin Mourre – dans le cadre des rencontres de la Bibliothèque de recherches africaines (BRA) : des chercheurs de l’IMAF qui présentent leurs dernières publications. – Lieu : salle de lecture de la Bibliothèque de recherches africaines, 9 rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul. – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1682

 

mardi 20 juin de 9h30 à 12h30 : L’art rupestre du massif de Lovo : source pour l’histoire du royaume de Kongo avec Geoffroy Heimlich (IMAF)- dans le cadre du séminaire Monuments et documents de l’Afrique ancienne – Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul – Rens. 01 44 78 33 32 Claire.bosc-tiesse(at)univ-paris1.fr ; derat(at)univ-paris1.fr ; anais.wion(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1552

 

Actions situées dans les Yvelines (78)

 

samedi 1er avril à partir de 15h L’association Femmes unies de Waly vous invite à une journée culturelle, l’occasion de vous présenter son projet de cultures maraichères à Waly, autour de défilés traditionnels, sketches, musique,… Informations pratiques Adresse de l’événement : Espace des Habitants Avenue de la République 78130 LES MUREAUX Contact : femmesuniesdewaly@gmail.com 06 50 77 81 35 / 07 82 67 88 83 Tarifs : 10€ uniquement pour la soirée Femmes unies de Waly DSC01119 CONTACT Mme DIA Haby, Présidente 3 Allée Jacques Tati 78130 les Mureaux Courriel : femmesuniesdewaly@gmail.com Objet de l’association : Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des habitants de la commune de Waly, en Mauritanie, par le développement d’activités à but humanitaire, sanitaire, médical, social et éducatif.

 

jeudi 13 avril de 18h à 19h et tous les 2 ème jeudi du mois : Cercle de silence à Versailles : Que votre participation soit d’une minute, d’une dizaine de minutes ou d’une heure complète, elle marque votre soutien. Vous pouvez aussi y venir en groupe. Organisé par RESF : RESF78 est un collectif d’associations et de militants des Yvelines (78) qui apportent un soutien actif aux élèves sans papiers et à leurs familles – Lieu : Place du marché aux fleurs, angle Avenue de Saint-Cloud – avenue de l’Europe, marché aux fleurs à Versailles (78), RER-C Versailles – Rens : 01 34 92 50 94 cercledesilence.versailles@gmail.com https://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

 

samedi 22 avril de 9h30 à 17h : Construire durablement en Afrique dans le cadre de son projet de développement : L’habitat en Afrique de l’Ouest représente un enjeu crucial pour l’avenir du continent. Cette formation définira ce que signifie construire « durablement » et de quelle manière y parvenir. L’aspect suivi du chantier sera également étudié avec la répartition des rôles (maître d’ouvrage, maître d’œuvre, contrôleur…), et les spécificités liés à l’entretien des infrastructures édifiées, notamment dans le cadre de constructions en voute nubienne. – Lieu : Salle Barthou, Hôtel du Département, 2, Place André Mignot, Versailles (78) – https://www.yvelines.fr/agenda/construire-durablement-en-afrique-dans-le-cadre-de-son-projet-de-developpement/

 

samedi 22 avril à 11h et tous les quatrièmes samedis du mois : Cercle de Silence de Mantes – Le Cercle de Silence est une action non violente qui rassemble régulièrement, dans un espace public, des hommes et des femmes de divers horizons et de toutes convictions philosophiques, politiques et religieuses. Il s’agit d’alerter tous les citoyens sur le sort réservé aux personnes étrangères venues en France pour mieux vivre ou sauver leur vie. Avec ou sans papier, l’étranger est une personne. La dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte. Notre silence le crie. – avec citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : LDH, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens Immigrés, RESF, Équipe paroissiale d’accueil des migrants, ACO, Secours Catholique, ASTI, PS, PCF, CCFD, DECIL (démocratie et citoyenneté locales) – Lieu : Mantes-la-Jolie, Place Saint-Maclou à Mantes-la-Jolie (78)

 

Actions situées en Essonne (91)

 

vendredi 7 avril de 18h à 19h et tous les 1er vendredi du mois. Cercle de silence à Brétigny : Avec ou sans papiers, l’étranger est un être humain. Par notre rassemblement en cercle et en silence, nous entendons attirer publiquement l’attention sur le sort réservé aux migrants, aux étrangers et aux demandeurs d’asile. Nous affirmons que chaque personne est digne de respect et que les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les êtres humains dans leur humanité. Le cercle de silence de Brétigny est composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : Alphabeta, ATD Quart Monde Essonne, CCFD-Terre Solidaire, Comité Chrétien en Solidarité avec les Chômeurs et les Précaires, Communauté Catholique de Brétigny/Le Plessis-Paté, Eglise Réformée de la Vallée de l’Orge, Ligue des Droits de l’Homme, Observatoire du CRA de Palaiseau, Parti de Gauche, Réseau Education Sans Frontières 91, Réseau franciscain Gubbio, Restos du Cœur, Solidarités Nouvelles pour le Logement. – Lieu : Place de la Gare à Brétigny-sur-Orge, RER-C Brétigny-sur-Orge (91) – Rens. cercledesilencebretigny@yahoo.fr http://cerclesdesilence.info

 

Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

 

samedi 8 avril de 11h à 12h et tous les second samedi du mois : Cercle de silence d’Antony, une manifestation silencieuse pour protester contre les conditions de vie indignes auxquelles sont condamnés les migrants, du fait de politiques tant nationales qu’européennes, quand il ne s’agit de mise en danger des personnes. Le collectif Migrants, Changeons notre Regard ! a été constitué à l’initiative de : Attac, La Cimade, CCFD-Terre solidaire, Ligue des Droits de l’homme – Antony, RESF, La Vie Nouvelle, l’Observatoire citoyen du centre de rétention administrative de Palaiseau, Les Amis de l’avenir, Femmes-Egalité – Lieu : – Place René Cassin, dalle du RER B Antony (92) – Rens. Éric Colas eric.colas@evab.org attac.cables92@gmail.com

 

jeudi 20 avril de 12h15 à 13h15 et tous les 3ème jeudi de chaque mois : Invitation à participer au Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle.Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus dmonde entier. Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), d’ATTAC92, de l’’Arche de Lanza del Vast etc… – Lieu : Parvis de la Défense (92) Entre le CNIT et les Quatre Temps, RER SNCF ou tram arrêt Grande Arche – Rens. Christian Wendling 06 44 23 84 88 christian.wendling@wanadoo.fr romain.treppoz@laposte.net

 

jusqu’au 4 mai du lundi au vendredi de 9h à 17h : Exposition « Traces » de Lydia Tokic : Ma démarche débute avec mes recherches anthropologiques sur la statuaire africaine et l’économie de la récupération. Ce parcours m’a conduit à faire des recherches sur la sculpture, la statuaire, le bois et les questions environnementales, sociales et économiques en Afrique, notamment en Côte d’Ivoire dont je suis originaire. Mon cheminement professionnel me remet sur la route de mes origines. J’explore ce travail plastique sur la matière, le volume, la perception visuelle et sensorielle des êtres et des choses. Mon travail plastique est également lié à l’handicap visuel de mon fils. Le manque devient une force, une richesse dont on s’empare tel un leitmotiv. – Lieu : Centre culturel Max Juclier, 23 quai d’Asnières, Villeneuve-la-Garenne (92) – Rens 01 47 98 11 10 culture.villeneuve@wanadoo.fr http://www.culturevilleneuve92.fr ou 06 13 41 42 63 lydiatokic@gmail.com http://www.lydiatokic.com

 

Actions situées en Seine St Denis (93)

 

du lundi 3 avril au vendredi 7 avril de 10h à 12h30 : ateliers coaching professionnels, pour les jeunes résidant la Seine-Saint-Denis, âgés de 16 à 25 ans, qui ne sont ni en emploi, ni en étude et ni en formation. Avec l’intervention d’une consultante en coaching personnel et professionnel pour travailler sa recherche d’emploi : valorisation des compétences, confiance en soi, gestion du stress, préparation à un entretien professionnel, exercice de sophrologie… – Lieu : Centre social Lounès Matoub – 6 place de la République à Montreuil (93) – Inscription 01 48 57 57 80 laura.guerlin@grdr.org oumy.dieye@grdr.org http://grdr.org/Initiatives-pour-l-employabilite-et-l-insertion-durable-des-jeunes

 

mercredi 5 avril à 19h : Anti-racisme et les violences policières, avec Aissa Terchi et Danièle Obono (France insoumise), qui présenteront les propositions sur le sujet, et comme « répondante » l’historienne engagée Sonia Taleb, qui fournira une analyse globale et ouvrira le débat. L’objectif de la soirée est de bien comprendre quelles sont les propositions de la France insoumise et ensuite d’en débattre – Lieu : salle Franklin, 60 rue Franklin, M° Mairie de Montreuil – Rens. Nathalie Levallois natleval@hotmail.com

 

samedi 8 avril de 22h à l’aube : Fenêtre ouverte sur la Guinée organisé par l’ACTOG (Association des Cadres et Techniciens d’Origine Guinéenne) fêtera son 31ème anniversaire – Deux heures seront consacrées à la Guinée et aux actions de l’ACTOG et sur le rôle et la place de la Diaspora dans le processus de développement de la Guinée. La soirée sera clôturée par une soirée dansante et festive – PAF 20 €, une boisson non alcoolisée offerte. – Lieu : 104 rue Vaillant Couturier, à Noisy Le Sec (93), , M° ligne 5 : Station Raymond Queneau, puis prendre le Bus 104, arrêt Vaillant Couturier ou A partir de la station Bobigny Pablo Picasso, terminus de la ligne 5 du métro, prendre les Bus 301 ou 322, arrêt Vaillant Couturier – Rens. : 01 60 15 61 04, 06 26 51 19 80 http://www.actog.fr

 

les mercredi 12 avril, jeudi 13 avril et mercredi 10 mai de 9h30 à 17h : Réussir son projet de solidarité internationale – De l’idée au financement : Ce cursus de trois journées propose des outils de base pour la conception et le suivi d’un projet de solidarité internationale. De l’analyse du contexte à la recherche de financements, les différentes phases – L’inscription à une des trois sessions suppose la participation aux 3 journées – Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrets Bobigny Pablo Picasso – Rens, inscription et programme : vialemonde@seinesaintdenis.fr http://www.vialemonde93.net/spip.php?article3534

 

les mercredi 25 avril, jeudi 26 avril, mardi 9 mai, mercredi 10 mai, mercredi 7 juin, jeudi 8 juin de 18h30 à 21h30 : Réussir son projet de solidarité internationale – De l’idée au financement : Ce cursus de six soirées propose des outils de base pour la conception et le suivi d’un projet de solidarité internationale. De l’analyse du contexte à la recherche de financements, les différentes phases – L’inscription à une des trois sessions suppose la participation aux 6 soirées – Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrets Bobigny Pablo Picasso – Rens, inscription et programme : vialemonde@seinesaintdenis.fr http://www.vialemonde93.net/spip.php?article3534

 

les jeudi 11 et vendredi 12 mai de 9h30 à 17h : Sensibiliser ses concitoyens : comment préparer une action d’éducation à la citoyenneté mondiale ? Ce module sur 2 journées s’adresse à toute personne qui souhaite développer un projet de sensibilisation à la solidarité internationale en Seine Saint Denis. Il proposera des outils pour élaborer ses objectifs, identifier les types d’actions. Il sera l’occasion de connaître de nouvelles techniques d’animation de ces projets de sensibilisation . L’inscription à cette session suppose la participation aux 2 journées – Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrets Bobigny Pablo Picasso – Rens, inscription et programme : vialemonde@seinesaintdenis.fr http://www.vialemonde93.net/spip.php?article3534

 

mercredi 7 juin de 9h30 à 17h : Rédiger un bilan de son projet pour les bailleurs et pour son association (réservée aux porteurs de projets ayant déjà réalisé leur projet) : La rédaction d’un bilan de son projet est obligatoire dans le cadre d’une subvention reçue (contrat avec l’institution et les contribuables). C’est aussi le meilleur outil pour échanger les bonnes pratiques et valoriser son projet auprès de différents partenaires et adhérents. Cette formation donnera les clés pour mieux comprendre les attentes en matière de bilan, et en facilitera l’écriture – Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrets Bobigny Pablo Picasso – Rens, inscription et programme : vialemonde@seinesaintdenis.fr http://www.vialemonde93.net/spip.php?article3534

 

Actions situées dans le Val de Marne (94)

 

dimanche 30 avril de 13h à 18h30 : Souma Tawy Yoga des Pharaons : Yoga de la verticalité d’Egypte antique (en langue pharaonique et en musique), Professeur de l’Institut International de Yoga et Yogathérapie de Maître Yogi Babacar Khane – Ouvert tous niveaux (places limitées à 20 personnes) – P.a.f. 40€ (fournis jus, thé, fruits, biscuits, tapis, couvertures, coussins…) – Lieu : Centre Yoga et Sens, Créteil (94), M° Créteil Université – Rens et Réservation Jacques Vieyra : 06.07.95.81.23 jacquesvie2@gmail.com yogadespharaons@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Agenda du mois de mars

agenda africain, Ile de France, de mars 2017 : faire STOP si pas interesse – agenda des actions africaines en région parisienne de mars 2017, présenté par départements et pas ordre chronologique – Pour ne plus recevoir ces courriels : faire STOP (sauf si vous le recevez indirectement : via un ami, par liste de diffusion, …) – Par contre, si vous souhaitez recevoir cet agenda régulièrement chaque début de mois, sachez qu’il est gratuit : il suffit de m’autoriser à vous le transmettre – si vous organisez vous-même ou si vous avez connaissance qu’une action concernant l’Afrique et ayant lieu en région parisienne se prépare pour les prochains mois, merci de me transmettre l’info. C’est gratuit : je l’annoncerais – Enfin si vous pouvez le retransmettre à vos amis c’est encore mieux : voir aussi à la fin de ce document. jp.vanhoove@wanadoo.fr

 

Afin de connaître les projets les candidats à l’élection présidentielle, La Plateforme panafricaine d’organise des débats dans diverses grande villes de l’hexagone (dénommé « La caravane ») – Pour financer cette opération elle sollicite un geste de solidarité par l’achat d’un badge « Mon Candidat, c’est l’Afrique au prix de 5€  – La Plateforme panafricaine » – Merci pour cela d’écrire à makigaba@yahoo.fr

 

Dans le cadre de la 12ème Semaine anticoloniale, les associations et mouvements anticolonialistes appellent à manifester le dimanche 19 mars 2017 place de la Nation à 14h contre l’ordre colonial : comme par exemple – le néocolonialisme et la Francafrique, les dictatures soutenues par la France, la corruption et les biens mal acquis, – Pour la souveraineté des peuple l’accaparement des terres, le pillage des ressources naturelles, la dette financière et écologique – la guerre et les interventions militaires en Afrique et au Moyen – Orient, les exportations d’armes et pour le démantèlement des bases militaires françaises à l’étranger – la Reconnaissance des crimes colonialistes par la France – Le collectif des organisateurs (une trentaine à ce jour) souhaitent partager leurs revendication avec toutes les organisations qui s’y reconnaissent, africaines en particulier – merci pour cela de consulter l’ensemble des revendications puis si intéressé de prendre contact avec Patrick Farbiaz p.farbiaz@gmail.com

 

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

 

le 1er mars : Journée mondiale de la Protection civile

 

le 6 mars : Fête nationale du Ghana

 

le 7 mars 1956, signature de l’indépendance du Maroc

 

le 8 mars : Journée internationale des droits des femmes

 

le 12 mars : Journée mondiale contre la censure sur Internet

 

le 12 mars : Fête Nationale de l’Ile Maurice

 

le 15 mars : Journée internationale des Droits des consommateur

 

en mars : semaine nationale d’éducation contre le racisme

 

le 15 mars : Journée mondiale contre la brutalité policière

 

le 20 mars : Proclamation de l’indépendance de la Tunisie (1956)

 

le 20 mars : Journée mondiale du bonheur

 

le 20 mars : Journée internationale de la Francophonie

 

le 20 mars : Journée mondiale du conte

 

le 21 mars : Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale

 

le 21 mars : Journée mondiale de la Poésie

 

le 22 mars : Journée mondiale de l’eau

 

le 25 mars : Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves

 

le 29 mars 1947 éclate une insurrection dans la colonie française de Madagascar. La répression va provoquer des dizaines de milliers de victimes. Conférences « crimes et massacres coloniaux » : Madagascar : 1947 le massacre occulté. En 1947, Madagascar est une colonie française dotée d’une assemblée élue, aux pouvoirs limités. Le refus obstiné des autorités françaises de modifier le joug pesant sur les populations provoqua une révolte nationaliste le 29 mars 1947. La répression est impitoyable. Les autorités envoient à Madagascar un corps expéditionnaire de 18 000 hommes, qui sera porté à 30 000 hommes. L’armée française opère une répression aveugle : exécutions sommaires, torture, regroupements forcés, incendies de villages. Elle expérimente une nouvelle technique de guerre « psychologique » : des suspects sont jetés vivants d’un avion afin de terroriser les villageois de leur région.

 

Actions situées à Paris (75)

 

jusqu’au 17 juin 2017 de 11h à 19h (sauf mardi et jeudi) : Exposition Chefs-d’œuvre d’Afrique dans les collections du musée Dapper – Des pièces majeures sélectionnées uniquement à partir du fonds Dapper et qui sont présentées ensemble pour la première fois et qui puisent leurs significations dans les cultures de l’Afrique centrale ou dans celles de l’Afrique de l’Ouest. La collection du musée se caractérise par la diversité des provenances géographiques et par l’ancienneté. L’exposition, qui comprend quelque 130 pièces, présente des œuvres majeures. Certaines sont uniques et n’ont aucun équivalent dans le monde, telles des sculptures du Gabon ( Fang, Kota, Punu…) du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou encore du Mali (Dogon, Soninke) – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr reservation@dapper.fr http://www.dapper.com.fr

 

jusqu’au dimanche 2 avril, mardi, mercredi, dimanche de 11h à 19h et jeudi, vendredi, samedi de 11h à 21h : Exposition « Du Jourdain au Congo » Art et christianisme en Afrique Centrale – Christ féminins, figures de saints aux traits africains, colliers à croix… La rencontre des peuples kongo d’Afrique centrale avec la religion chrétienne et l’art a donné lieu, dès le XVème siècle, à une production inédite d’objets. Cinq siècles de métissage artistique et d’échanges sous haute influence. 1482 : le navigateur portugais Diego Cão découvre l’embouchure du fleuve Congo et entre en contact avec le vaste royaume du Kongo. Un territoire qui regroupe les actuels Gabon, Angola, République démocratique du Congo et Congo. L’évangélisation de l’une des plus puissantes monarchies du continent est rapidement mise en place : les conversions des élites de cet empire colonial signent les débuts de cinq siècles de christianisation. L’exposition présente une centaine d’œuvres d’inspiration chrétienne (crucifix, sculptures, pendentifs, gravures et dessins) issues de collections privées et publiques européennes. Introduits par les missionnaires catholiques, ces objets, souvent surprenants pour nos regards occidentaux, témoignent des relations de pouvoir et d’influence entre la période coloniale et le 20e siècle, et de l’interpénétration culturelle à l’œuvre. Car si l’influence de l’iconographie chrétienne sur l’art et la culture kongo est indéniable, c’est sa réinterprétation par les artistes locaux et, par extension, la transformation des pratiques catholiques en un syncrétisme religieux, qui en font l’un des symboles d’émancipation face à la domination européenne. – Tarif : 10€, 7€ – Lieu : – Lieu : Mezzanine Est du musée du quai Branly, 37 Quai Branly, Paris 7è, M° Alma Marceau – Rens. 01 56 61 70 00 publics@info.quaibranly.fr http://www.quaibranly.fr ou Lucie Aerts 01 56 61 53 50 relais@quaibranly.fr

 

jusqu’au dimanche 12 novembre, mardi, mercredi, dimanche de 11h à 19h et jeudi, vendredi, samedi de 11h à 21h : Exposition L’Afrique des routes – Berceau de l’humanité, pourvoyeur de force de travail, d’or et de matières premières depuis des millénaires pour les autres continents, l’Afrique a une histoire inscrite dans la dynamique internationale. Panorama d’un continent au carrefour des mondes, à contre-courant des idées reçues. L’Afrique, un continent sans Histoire ? Si les a priori ont la vie dure, les faits, eux, sont indéniables : les Africains n’ont jamais vécu dans l’isolement. Longtemps ignorés, les échanges panafricains et extra-africains ont pourtant débuté voici des millénaires, bien avant les indépendances, la colonisation et l’arrivée des premiers navires portugais au milieu du XVème siècle. En témoignent les sculptures, pièces d’orfèvrerie ou d’ivoire, peintures et autres objets présentés dans l’exposition L’Afrique des routes. Du cinquième millénaire avant notre ère à nos jours, celle-ci évoque ainsi les routes, fluviales, terrestres ou maritimes qui ont contribué à la circulation et aux contacts des hommes, des matériaux et des œuvres. Des chars gravés de l’Oued Djerat du Sahara aux porcelaines chinoises de Madagascar, des cultes et rituels candomblé d’Amérique du sud aux œuvres contemporaines métissées du Nigérian Yinka Shonibare, c’est le portrait d’un continent au cœur de l’histoire globale qui est ici dressé. – Tarif : 10€, 7€ – Lieu : – Lieu : Mezzanine Ouest du musée du quai Branly, 37 Quai Branly, Paris 7è, M° Alma Marceau – Rens. 01 56 61 70 00 publics@info.quaibranly.fr http://www.quaibranly.fr ou Lucie Aerts 01 56 61 53 50 relais@quaibranly.fr

 

jusqu’au 23 mars, mardi au dimanche de 14h30 à 18h30 et sur R-V. Exposition « Le voyage de la Reine de Saba à Jérusalem, … à la rencontre du roi Salomon ». La reine du midi nommée Bilkis (ou Balkis) au Yémen, ou Makeda, la reine noire… d’Abyssinie envoûte le monde depuis de nombreux siècles en commençant par les écrits saints, la Bible ou le Coran. Elle est présente dans de nombreux pays sur les frontons des cathédrales, dans les fresques, les tableaux monumentaux, les sculptures et aussi dans des opéras, livres, romans et films,… Quelle est l’origine de cette légende devenue histoire qui rend hommage à cette femme mythique, fondatrice de la dynastie salomonienne en donnant naissance à son fils Ménélik Ier, et qui se termina par Hailé Sélassié en 1975. Quel est le pays de Saba (Yémen – Ethiopie) qui régna au sud de la mer Rouge depuis 3000 ans ? – Plus de 200 documents, maquettes, rouleaux magiques éthiopiens, objets archéologiques, livres, parchemins, incunables, gravures, étoffes, etc… Ethiopie – Yémen, Mer Rouge, Israël, Monde Arabe… Aquarelles et gravures de Mardrus, Bourdel, Edmund Dulac ; textes d’André Malraux, Gérard de Nerval, Anatole France,… Tarif : 4 à 5€ Conférencier et groupe sur R-V (conseillé). – Lieu : Espace Reine de Saba, 30 rue Pradier, Paris 19è, M° Pyrénées, Buttes-Chaumont ; Bus 26. – Rens. : 01 43 57 93 92 reinedesaba2@orange.fr http://www.espacereinedesaba.org

 

mercredi 1er mars de 10h à 13h et tous les mercredi jusqu’au 7 juin: La pratique rituelle : configurations classiques et contemporaines – Le cours portera d’abord sur différentes façons d’analyser les pratiques cérémonielles. Dans un second temps, on explorera l’intérêt et les limites de cette boite à outils face à des matériaux ethnographiques issus de recherches en cours. Séminaire de Michael Houseman, directeur d’études à l’EPHE / IMAF – Lieu : EPHE, salle 124, bât. Le France, 190-198 av de France, Paris 13è – Rens. jmichaelhouseman(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1544

 

mercredi 1er mars de 15h à 17h et tous les 1er, 3e et 5e mercredis du mois : Séminaire consacré à l’anthropologie comparative des sociétés du Sahel occidental musulman (Sénégal, Mauritanie, Mali, Niger…) et de leurs diasporas, régionales et internationales. – Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. : ismael.moya(at)cnrs.fr, schmitz(at)ehess.fr, abdoucheikh222(at)gmail.com, pietro.fornasetti(at)ehess.fr, liadragani(at)yahoo.it http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1513

 

mercredi 1er mars à 18h : Rassemblement pour la libération de Mumia Abu-Jamal : Comme chaque premier mercredi du mois, nous donnons rendez-vous aux franciliens pour exiger la libération de Mumia Abu-Jamal et les traitements médicaux dont il a absolument besoin – Lieu : Place de la Concorde, angle Tuileries / Rivoli, M° Concorde à proximité de l’ambassade des Etats-Unis place de la Concorde à Paris (angle rue de Rivoli – jardin des Tuileries). – Rens. : contact@mumiabujamal.com http://www.mumiabujamal.com

 

tous les mercredis de 20h45 à 22h15, jusqu’à la fin du mois de Juin : Cours de danse pour débutant avec Heini Keipinen et avancé avec le maestro Pape Moussa Sonko, qui arrive directement du Sénégal – Une nouvelle chorégraphie est apprise, expliquée et décomposée tous les 2 cours, pour en comprendre le rythme, son histoire, et la façon de danser qui va avec, tout ceci avec l’ambiance qu’il faut !! – Tarif à demander – Lieu : Centre Momboye, 25 rue Boyer, Paris 20è, M° Ménilmontant ou Gambetta – Rens. Mélanie Chapelle – Présidente de l’association Niokobikk 06.22.58.11.83 niokobokkasso@gmail.com https://www.facebook.com/events/1735362040057534/

 

jeudi 2 mars à 19h30 : Rencontre avec l’historien Todd Shepard pour une rencontre de son nouveau livre : « Mâle décolonisation / l’homme arabe et la France : de l’indépendance algérienne à la révolution iranienne ». Dans cet essai, Todd Shepard décrypte comment les « Arabes » sont devenus une obsession française. À la croisée de l’histoire coloniale et de l’histoire de la sexualité, c’est un essai dense et important dans lequel il montre que la révolution sexuelle des années 1960 et 1970 fut intimement liée à la guerre d’Algérie. – Lieu : Librairie Le Merle moqueur, 51 rue de Bagnolet, Paris 20è, M° Alexandre Dumas (ligne 2) – Rens. https://www.lemerlemoqueur.fr

 

vendredi 3 mars de 10h à 12h : Lancement officiel de la campagne de prévention de l ‘excision à destination des adolescent-e-s – En par tenariat avec le GAMS, La Maison des Femmes de Saint-Denis et La Société Littéraire – Lieu : Studio Raspail (216 boulevard Raspail, Paris 14) – Inscription obligatoire : https://goo.gl/forms/hbfinwz3obw4YQBv1 – Rens. 06 70 83 31 73, 01 40 92 01 02 contact@federationgams.org http://federationgams.org/

 

vendredi 3 mars de 15h à 19h et tous les 1er vendredi du mois jusqu’au 2 juin : Savoirs, institutions, économies. Histoires connectées et dynamiques globales. – Lieu : EHESS, 96 bd Raspail, salle M. & D. Lombard, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr alessandro.stanziani(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1548

 

vendredi 3 mars à 18h30 : Les Mouvements sociaux en Tunisie, 6 ans après la Révolution avec Hedhili Abderrahman, président du FTDES, Maher Hanin, enseignant-chercheur, membre du FTDES, Amélie Canonne, co-présidente du CRID, Annick Coupé, Secrétaire générale d’ATTAC et animée par Edith Lhomel, secrétaire du CRLDHT – Lieu : Salle Jean Dame, Centre sportif Jean Dame, 17-25 rue Léopold Bellan, Paris 2e, M° Sentier ou Les Halles – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

du vendredi 3 au 17 mars : Exposition picturale de Anissa Lalahoum et de Amel Daoudi : C’est l’histoire d’une rencontre entre deux femmes, franco-algériennes et peintres : Anissa Lalahoum et Amel Daoudi. Deux âmes connectées. Ce qui les relie, ce qui compte pour elle, c’est l’Humain ! Encore et toujours. Effleurer du pinceau l’Essence même de qui nous sommes. Et pourtant, certains brandissent un avenir qui va mal. Question de perception. Dans le cadre de la Célébration de la Journée Internationale de la Femme – Vernissage Vendredi 3 mars à 18h30 – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è, M° Ligne 8, station Boucicaut – Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

 

vendredi 3 mars à 19h30 : Soirée cabaret autour de la chanson coloniale animée par Alain Ruscio, historien et Vernissage de l’exposition consacrée à l’Exposition Coloniale – Lieu : Le 100, 100 rue de Charenton, Paris 12e, M° Ledru-Rollin ou Gare-de-Lyon – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

samedi 4 et dimanche 5 mars : Salon Anticolonial : C’est l’un des moments fort de la semaine anticoloniale ave la manifestation du 19 mars – C’est une ambiance avec des stands de solidrité internationale, des animations culturelles, un espace librairie avec rencontre avec les auteur-es, des rencontres et des débats, de quoi boire et manger, avec des point fort comme comme la remise des prix : Prix colonialiste de l’année, Prix du livre anti colonial, Prix spécial Antinégrophobie « Je suis Bamboula » – Et une Exposition : Angela Sept : Angela Magnatta est artiste affichiste, elle dessine des portraits de femmes qui ont marqué l’histoire sociale. Elle utilise essentiellement l’affiche comme support et réalise aussi des peintures sur toile. Ses convictions en tant que militante féministe, antiraciste, anti-impérialiste et pacifiste définissent ou orientent largement son travail. A l’occasion de la Semaine Anticoloniale, elle a réalisé des portraits de femmes mais aussi de quelques hommes ayant marqué les luttes antiracistes et anti-coloniales. http://sept-art.fr/ – Dans le cadre de la « Semaine Anticoloniale 2017 » – Entrée solidaire 2€ – Lieu : la bellvilloises, 21 rue Boyer Paris 20è, M° Ménilmontant ou Gambetta – Rens. Gisèle Felhendler, Sortir du Colonialisme 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://www.anticolonial.net

 

samedi 4 Mars de 9h30 à 16h : Conférence Préparatoire des Premiers Etats Généraux du Peuple Sawa organisé par l’Association Renaissance du Peuple Sawa en partenariat avec les associations sawa, Evénement ouvert à toutes celles et tous ceux qui veulent donner une nouvelle dynamique à la communauté sawa, et préparer les générations futures. Ce nouveau temps fort réunira des représentants d’associations sawa, mais aussi l’ensemble des filles et fils sawa désireux d’un avenir meilleur pour la communauté. Cette rencontre constituera un véritable « laboratoire d’idées » en vue des Premiers états généraux du peuple è Douala Cameroun en 2018 : concertations et propositions d’un peuple diversifié, représentatif et directement concerné. – Lieu : Bourse du travail de Paris, 3 Rue du Château d’Eau, Paris 10è, M° : République – Contact : François LOKO-BILLE BETOTE : 06 47 97 07 78, Charles Lebelge DJOMBI 07 84 24 74 76, Jacky DALLE 06 21 34 04 13 et Karl EKINDI 06 06 99 20 11 peuplesawa@gmail.com

 

samedi 4 mars à partir de 10h : Salon anticolonial : Débats à la Salle forum : 10h : Les mineur-e-s isolé-e-s et jeunes majeur-e-s étranger-e-s : Interdits d’école ! Avec Anina Ciuciu, élève avocate, pour La Voix des Rroms, Liliana Hristache, présidente de l’association Rom réussite et Sheema Ben Abbes, médiatrice scolaire à l’Aset 93, Joao, jeune majeur et Pierre Linguanotto pour CPMJIE – 11h45 : Sortir du Franc CFA, Quelles causes, quelles conséquences, quelles solutions ? avec Hortense Fangoe (journaliste); Karine Oriot (journaliste et modératrice), Mwazulu Dyabanza (Porte parole du Mouvement  » Marron-Unité.Dignité.Courage  » et Louis Georges Tin (Président du CRAN) – 13h30 : Appel pour la reconnaissance des crimes coloniaux, Focus sur le Cameroun, une guerre à l’origine de la Françafrique – 15h15 : Le massacre de 1967 en Guadeloupe avec Elie Domota (visio conférence) sous réserve, Luc Reinette (sous réserve), Raymond Gamma (visio conférence) sous réserve et Théo Lubin (modérateur) – 17h : Proclamation du Prix du Colonialiste 2017 et du prix spécial « Je suis Bamboula » — Débats à la Salle club : 11h : Comment combattre concrètement les offensives et les idées d’extrême droite ? Débat organisé par VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes) et le CUAFA 20ème (Collectif Unitaire Antiraciste et AntiFascistes) – 12h45 : Le Secret défense, contre la vérité et la justice ? organisée par le réseau « Justice pour Sankara justice pour l’Afrique », avec le comité de soutien à Élisabeth Borrel, l’institut Ben Barka, SURVIE, Sortir du colonialisme, et Au nom de la mémoire. – 14h30 : Cameroun, une guerre à l’origine de la Françafrique, Survie invite Thomas Deltombe – Dans le cadre de la « Semaine Anticoloniale 2017 » – Entrée solidaire 2€ – Lieu : la bellvilloises, 21 rue Boyer Paris 20è, M° Ménilmontant ou Gambetta – Rens. Gisèle Felhendler, Sortir du Colonialisme 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://www.anticolonial.net

 

dimanche 5 mars de 10h30 à 16h : : Salon anticolonial : Débats à la Salle forum : 10h30 : Liberté de circulation et d’installation, Conférence organisée par la FASTI avec Prudence Riff et Josie Boucher, co-présidentes de la Fasti – 12h15 : 1947-2017 L’insurrection malgache- Histoire Universitaire, Mémoires Populaires, Présentation de l’événement du 29 mars à l’INALCO – 14h : Mémoire Eclatée, De la décolonisation au déclin de l’Occident avec Nils Andersson invite Samir Amin et Vanessa Codaccioni – 15h45 – 17h15 Violences policières et Racisme d’Etat , Invitées :Ramata Dieng (Collectif Vie Volées), Nacira Guenif (sociologue) – 17h30 : Proclamation du Prix du Colonialiste 2017 18h15 : Proclamation du Prix du Livre Anticolonial – 18h30 Concerts : Cihan, musicien et chanteur kurde + EDS, rap décolonial — Débats à la Salle club : 11h : Racisme et colonialisme : Le cas d’Israël Organisé par l’ UJFP – 13h : Maghreb : Comment sortir du racisme antinoir ? Echange sur la situation actuelle des migrants africains subsahariens au Maghreb : les causes, les conséquences et les solutions. Avec Mireille Fanon-Mendès-France, Joanes Louis (avocat) – 14h30 : Cameroun : Quelle solution à la crise dans les régions dites anglophones, genèse d’une unité de façade ? Avec Njufom Samuel et/ou Essoh Moïse, tous deux membres du Bureau du Comité directeur de l’Union des Populations du Cameroun (UPC) – Dans le cadre de la « Semaine Anticoloniale 2017 » – Entrée solidaire 2€ – Lieu : la bellvilloises, 21 rue Boyer Paris 20è, M° Ménilmontant ou Gambetta – Rens. Gisèle Felhendler, Sortir du Colonialisme 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://www.anticolonial.net

 

samedi 4 mars à 11h : Projection rencontre du film « Retour en algérie » en présence du réalisateur Emmanuel Audrain accompagné de Claude Juin, ancien Appelé, Sociologue – Lieu : Luminor 20 rue du Temple Paris 4è, M°Hôtel de Ville – Rens. Gisèle Felhendler, Sortir du Colonialisme 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://www.anticolonial.net ou Maghreb des Films mdf@maghrebdesfilms.fr

 

samedi 4 mars à 13h30 : Grand meeting des familles contre les violences policières : En présence des familles des victimes et notamment de Jessica Koumé, Amal Bentounsi et Ramata Dieng Et en présence d’Omar Slaouti, porte parole du collectif 19 mars, mais aussi de nombreux représentants des organisations et collectifs signataires de l’appel de la Marche. – Lieu : Bourse du travail de Paris, 85 rue Charlot, M° République – Rens. contact@indigenes-republique.fr https://blogs.mediapart.fr/marche19mars/blog/210217/grand-meeting-des-familles-contre-les-violences-policieres-le-4-mars-paris

 

samedi 4 mars de 14h30 à 17h : Belleville Babel-Ville : ce vieux quartier parisien de Belleville ! Terre d’Asile et destination ultime de plusieurs dizaines de milliers de migrants depuis la fin du XIXe siècle. Découvrez un patrimoine culturel vivant partagé par ses habitants originaires d’Europe Centrale, d’Afrique du Nord ou d’Asie du Sud-Est à travers le prisme idéal de la création. Un voyage au sein d’un quartier populaire et cosmopolite où s’entremêlent lieux d’histoire, parcours d’artistes et récits à foison.. – Prix : A partir de 15 € par personne – Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr http://www.bastina.fr

 

samedi 4 mars à 16h : Paroles artistiques et militantes en soutien aux migrant-e-s, Une journée de prises de paroles artistiques et militantes en soutien aux migrants et contre l’exclusion. Conte, slam, chanson, jongle, témoignage, poésie, danse, illustrations faites en direct, restauration à prix sympa par les Pies, etc… Programme : 16h : Tour de contes pour enfants sur le thème de la différence et du partage. Avec la conteuse Violaine Robert, Carole Visconti et Isabelle Gourdet (à partir de 5 ans). 16h45 : Goûter préparé par Les Pies au bénéfice de la Cimade. 17h30 : Duo musical (Violon, Flûte, guitare, chant) et poèmes engagés par Ralph Nataf et Elena Ambrosi. – Lieu : Centre d’Animation Tour des Dames, 14/18 rue de la Tour des Dames, Paris 9e, M° Trinité – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

samedi 4 mars à 18h : « Kasserine ou la Tunisie abandonnée » (3ème Tarmac Diplomatique de la saison) à partir de l’article de Laura-Maï Gaveriaux, paru dans Le Monde diplomatique de janvier 2016, Kasserine ou la Tunisie abandonnée. Thierry Blanc et Akram Belkaïd essaieront au cours de la rencontre de mieux sentir les contradictions et les enjeux qui traversent le pays. Une situation qui alimente colère et désenchantement, dans un contexte marqué par les incertitudes politiques et la persistance de la violence. Sans oublier, bien sûr, la présence de la poésie tout au long de la soirée. Poésie qui sera notre viatique pour ouvrir les perspectives et surtout nous permettre de faire un indispensable pas de côté – Lieu : Le Tarmac, La scène internationale francophone, 159 avenue Gambetta, Paris 20e, M° Métro Saint-Fargeau – Rens. Réservation 01 43 64 80 80 amis.diplo.75@gmail.com http://www.letarmac.fr

 

samedi 4 mars à 18h : Soirée artistiques et militantes en soutien aux migrant-e-s, 18h : « Une Nuit à travers la neige », d’après un passage de l’Homme qui rit de Victor Hugo. La racontée sera suivi d’une discussion sur la situation des migrants. Conteuse: Ariane Pawin. Discussion animée par Pierre Pawin, et des militants de l’association Thé et café pour les réfugiés (en attente de confirmation définitive). Public ados et adultes. 19h : Repas préparé par Les Pies au bénéfice de la Cimade. 20h : Soirée de paroles militantes et artistiques en soutien à la Cimade: contes, poésies, slams, chansons, projection, témoignages, … des illustrations et une fresque – Entrée : 10,72€, 6,42€ l’ensemble des recettes sera versé à la Cimade, en soutien aux migrants. – Lieu : Centre d’Animation Tour des Dames, 14/18 rue de la Tour des Dames, Paris 9e, M° Trinité – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

samedi 4 mars de 20h à 23h : Formation gratuite : Le contrôle de légalité : 1. La hiérarchie des normes – 2. Le contrôle de constitutionnalité des lois – 3. Le contrôle de légalité des actes de l’administration – 4. La motivation des décisions de police et la communication des fichiers et des dossiers – 5. La compétence discrétionnaire – 6. La langue française. – Ce stage de formation à la défense juridique des étrangers, victimes de l’administration, a été initié par l’Association Intercapa Solidarité Étudiants Étrangers en 1991, complété depuis 2001 par des séances sur l’emploi public et l’emploi privé depuis 2011. Animé par des juristes et syndicalistes bénévoles le stage, qui ne nécessite aucun diplôme préalable ni prérequis, s’adresse aux personnes souhaitant participer à une permanence de régularisation des étrangers. – lieu : Campus de Jussieu, salle de conférences (couloir 65/66, 5ème étage, Tour 65) – 4 Place Jussieu, Paris 5è – M° lignes 7 et 10 (station Jussieu) – Inscription obligatoire : intercapa@yahoo.com – si urgence : 06 11 99 88 00

 

dimanche 5 mars de 10h30 à 16h : : Salon anticolonial : Débats à la Salle forum : 10h30 : Liberté de circulation et d’installation, Conférence organisée par la FASTI avec Prudence Riff et Josie Boucher, co-présidentes de la Fasti – 12h15 : 1947-2017 L’insurrection malgache- Histoire Universitaire, Mémoires Populaires, Présentation de l’événement du 29 mars à l’INALCO – 14h : Mémoire Eclatée, De la décolonisation au déclin de l’Occident avec Nils Andersson invite Samir Amin et Vanessa Codaccioni – 15h45 – 17h15 Violences policières et Racisme d’Etat , Invitées :Ramata Dieng (Collectif Vie Volées), Nacira Guenif (sociologue) – 17h30 : Proclamation du Prix du Colonialiste 2017 18h15 : Proclamation du Prix du Livre Anticolonial – 18h30 Concerts : Cihan, musicien et chanteur kurde + EDS, rap décolonial — Débats à la Salle club : 11h : Racisme et colonialisme : Le cas d’Israël Organisé par l’ UJFP – 13h : Maghreb : Comment sortir du racisme antinoir ? Echange sur la situation actuelle des migrants africains subsahariens au Maghreb : les causes, les conséquences et les solutions. Avec Mireille Fanon-Mendès-France, Joanes Louis (avocat) – 14h30 : Cameroun : Quelle solution à la crise dans les régions dites anglophones, genèse d’une unité de façade ? Avec Njufom Samuel et/ou Essoh Moïse, tous deux membres du Bureau du Comité directeur de l’Union des Populations du Cameroun (UPC) – Dans le cadre de la « Semaine Anticoloniale 2017 » – Entrée solidaire 2€ – Lieu : la bellvilloises, 21 rue Boyer Paris 20è, M° Ménilmontant ou Gambetta – Rens. Gisèle Felhendler, Sortir du Colonialisme 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://www.anticolonial.net

 

dimanche 5 mars à 14h : Présentation de « Mémoire Eclatée, De la décolonisation au déclin de l’Occident » : Nils Andersson invite Samir Amin philosophe, économiste franco-égyptien et président du Forum mondial des alternatives et Vanessa Codaccioni Historienne et politiste, spécialiste de la répression politique. Maîtresse de conférences à l’université Paris 8, elle a publié un ouvrage sur les procès politiques pendant la guerre froide et la guerre d’Algérie, et, plus récemment, sur la justice d’exception et l’antiterrorisme. Ce livre constitue un témoignage exceptionnel sur plus de 60 ans du parcours d’un homme depuis les années 50 à nos jours. Deux tiers de l’ouvrage raconte les années d’activités littéraires, théâtrales et éditoriales de Nils Andersson à Lausanne – la fondation de la Diffusion et des Editions de La Cité. En 1957, Nils Andersson rencontre Jérôme Lindon (Editions de Minuit), Jean-Jacques Pauvert (Editions Pauvert), et Robert Voisin (Editions de l’Arche) afin de leur proposer la diffusion de leur catalogue en Suisse. Il deviendra éditeur lorsque Lindon lui demande d’éditer La Question d’Henri Alleg, ouvrage interdit en France. Dès 1961, il diffusera également les Editions Maspero et deviendra, après de nombreuses publications liées à la cause algérienne, l’éditeur du Petit livre rouge de Mao et d’autres publications maoïstes. Après son expulsion de Suisse par le Conseil fédéral en 1966, il travaillera cinq ans à Radio Tirana (émissions françaises), puis il deviendra le diffuseur des maisons d’éditions françaises en Suède. A sa retraite, il s’installe à Paris et devient actif au comité scientifique d’Attac tout en s’engageant sur les problématiques des droits humains. Cet ouvrage raconte également l’aventure de la décolonisation et de ce que Nils Andersson appelle le  » déclin de l’occident « . – Lieu : La Bellevilloise, 21 rue Boyer, Paris 20e, Métro Gambetta – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

dimanche 5 mars à 19h : Soirée « Les mémoires de la guerre d’Algérie » avec la projection du documentaire « Cette guerre et nous » suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Béatrice Dubell et l’historien Tramor Quemeneur, avec la présentation de la plate-forme « Une guerre, recits d’une rive a l’autre ». Organisé par l’association Grand ensemble – atelier de cinema populaire & La Colonie – Lieu : Espace « La Colonie », 128 Rue la Fayette, Paris 10e, M° Gare-du-Nord ou Poissonnière – Rens. http://www.mille-et-une-vagues.org

 

les lundis 6 et mardi 7 mars 2ème édition des Entretiens Eurafricains – Plus de 50 intervenants d’horizons divers, de sensibilités différentes, venus de plusieurs pays d’Afrique et d’Europe, débattront entre eux, et avec vous sur le thème : Le défi de l’émergence de l’Afrique de l’Ouest. Politiques publiques et régulation pour favoriser l’investissement – Les Etats s’organisent à l’échelle régionale (UEMOA et CEDEAO en Afrique de l’Ouest, UE en Europe), et ils cherchent à bâtir des politiques économiques et financières favorisant l’investissement pour la croissance, l’activité et l’emploi, dans un contexte mondial en pleine mutation. Ces politiques sont en gestation, et nous souhaitons les analyser et les comparer pour tirer des enseignements et proposer des réformes plus incitatives. Les Entretiens Eurafricains sont organisés par ASCPE et EURAFRIQUE 21, en partenariat avec la FNTP et l’EPF Ecole d’ingénieur-E-S, Et de nombreux acteurs institutionnels, publics et privés – Tarif 200€ pour les entreprises, organisations et institutions, 50€ pour les personnes individuelles, 10€ pour les étudiants, Gratuit pour les personnes individuelles venant d’Afrique : buffets des 6 et 7 mars, cocktail du 6 mars au soir – Lieu : Maison des Travaux Publics, 3 rue de Berri, Paris 8è, M° ligne 1, station George V – Rens : Contact et inscription obligatoire : André-Franck AHOYO, directeur adjoint : 01 43 21 96 05 afahoyo@entretiens-eurafricains.org ou Aminata KEBE : 01 43 21 96 05 aminata.kebe@entretiens-eurafricains.org

 

lundi 6 mars à partir de 8h : Ouverture des 2ème édition des Entretiens Eurafricains avec Julien GUEZ, directeur général de la FNTP, Claude FISCHER-HERZOG, directrice des Entretiens Européens et Eurafricains, ….. Et 4 tables rondes : L’intégration régionale : un atout pour le développement de l’Afrique et de l’Europe, Animée par Kako NUBUKPO, directeur de la Francophonie économique et numérique à l’OIF, président d’Eurafrique 21 – Des politiques économiques et des budgets régionaux pour la solidarité et le développement : des fonds de productivité pour le rattrapage des pays les plus défavorisés et pour la compétitivité. Animée par Moussa Ismaïla TOURE, directeur général de API-Mali, vice-président d’Eurafrique 21 – Le rôle des banques centrales et des institutions régionales : réformer les régulations de marché et redéfinir les missions du secteur financier pour l’investissement Animée par Félix BIKPO, directeur général d’African Guarantee Fund, vice-président d’Eurafrique 21 – La participation des jeunes à la réussite du changement et du développement Animée par Hermann KOUASSI, fondateur d’Incub’Ivoir, vice-président d’Eurafrique 21 – Lieu : Maison des Travaux Publics, 3 rue de Berri, Paris 8è, M° ligne 1, station George V – Rens : Contact et inscription obligatoire : André-Franck AHOYO, directeur adjoint : 01 43 21 96 05 afahoyo@entretiens-eurafricains.org ou Aminata KEBE : 01 43 21 96 05 aminata.kebe@entretiens-eurafricains.org

 

lundi 6 mars de 9h à 17h30 : Journée de formation sur ce que change la loi relative au droit des étrangers du 7 mars 2016 : Le contexte de la loi, ses objectifs, ses insuffisances; Le séjour; Le travail; Le contrôle des préfectures et l’accès aux fichiers : Le déploiement des modes de surveillance en matière de police des étrangers, Serge Slama, Maître de conférences HDR en droit public, Université Paris Nanterre; L’éloignement des étrangers; …. Les inscriptions ne peuvent se faire que par courrier accompagné de votre règlement.à renvoyer au Gisti au Gisti, 3 villa Marcès 75011 Paris – les formations du Gisti s’inscrivent dans le cadre de la formation permanente (n° de déclaration à la préfecture : 11.75.10424.75). Les formations peuvent être comptabilisées au titre de la formation continue des avocates. Elle peut être prise en charge en partie par le FIF-PL. – Pour des formations à titre individuel sont invitées à prendre contact avec le Gisti. – Lieu de la formation : CFDT, 2 boulevard de la Villette, Paris 19è, M° Belleville – Rens : 01 43 14 84 82 ou 83 formations@gisti.org http://www.gisti.org

 

lundi 6 mars à partir de 19h : Soirée Culturelle des 2ème édition des Entretiens Eurafricains : Cocktail dînatoire suivi de la projection de « Farafin KO » Documentaire de Chloé Aïcha BORO et Vincent SCHMITT Burkina Faso Avec Jacques BOSC, vice-président d’Eurafriclap, et Gérard LE CHÊNE, président du festival « Vues d’Afrique » Montréal, En présence des réalisateurs – Lieu : Maison des Travaux Publics, 3 rue de Berri, Paris 8è, M° ligne 1, station George V – Rens : Contact et inscription obligatoire : André-Franck AHOYO, directeur adjoint : 01 43 21 96 05 afahoyo@entretiens-eurafricains.org ou Aminata KEBE : 01 43 21 96 05 aminata.kebe@entretiens-eurafricains.org

 

lundi 6 mars à 20h : projection du film DUNIA de Jocelyne SAAB, suivie d’un débat avec la réalisatrice et Dr. Ghada Hatem-Gantzer (Maison des Femmes St-Denis), Modératrice : Zeina Toutounji – « J’ai vu Dunia à sa sortie en 2006. Je pensais que c’était un film sur une danseuse égyptienne, réalisé par une compatriote, et je découvre avec stupéfaction à la fin du film qu’il s’agit d’excision! Et dans la foulée, que 95% des Égyptiennes sont excisées. L’Égypte, Alexandrie, haut lieu de brassage culturel. Patrie de Hoda Sharawi qui la première a jeté son voile aux orties. Impensable! Et pourtant…oui, un des secrets les mieux gardés.- Lieu : Institut du monde arabe, Auditorium de l’IMA, 1 rue des Fossé-St-Bernard, Paris 5è – Réservation : dunia@imarabe.org – Rens. 06 70 83 31 73, 01 40 92 01 02 contact@federationgams.org http://federationgams.org/

 

mardi 7 mars à partir de 8h30 : seconde journée des 2ème édition des Entretiens Eurafricains – Ouverture avec André-Franck AHOYO, directeur adjoint des Entretiens Eurafricains sur le thème du besoin de cadres réglementaires pour investir en PPP : pour des infrastructures transfrontières favorisant les échanges et la mobilité – Et 4 tables rondes : Bâtir des biens communs : le défi du numérique pour construire des services publics en partenariat avec le secteur privé (éducation, santé, argent) animée par Francis SEMPORE, directeur des Relations internationales, 2iE, membre du bureau d’Eurafrique 21 – Construire des filières industrielles dans les secteurs de l’agro-alimentaire, de l’eau et de l’énergie Animée par Zallia O.MANTORO, fondatrice d’AFRIK OZALIAM, secrétaire générale d’Eurafrique 21 – Construire une industrie bancaire et assurantielle et financer les PME/ETI animée par Jean-Luc KONAN, fondateur et directeur général de COFINA, vice-président d’Eurafrique 21 – Bâtir une économie de la culture et donner sa place au cinéma animée par Berni GOLDBLAT, cinéaste – Lieu : Maison des Travaux Publics, 3 rue de Berri, Paris 8è, M° ligne 1, station George V – Rens : Contact et inscription obligatoire : André-Franck AHOYO, directeur adjoint : 01 43 21 96 05 afahoyo@entretiens-eurafricains.org ou Aminata KEBE : 01 43 21 96 05 aminata.kebe@entretiens-eurafricains.org

 

mardi 7 mars à 19h : Maroc, années 70’s années de plomb : Dans le cadre de la Semaine anticoloniale 2017 : Répressions, contrôles, arrestations de militanteEs. Enfermement. « Quand les cellules se mettent à parler » Lecture musicale et théâtrale proposée par Samia El Ouazzani, accompagnée par Kacem Mesbahi – Il y avait Saïda Menebhi, morte le 11 Décembre 1977 après 34 jours de grève, à l’âge de 25 ans. Il y avait aussi tous les autres militantEs… Et il y avait leur poèmes. Au son du oud, de la clarinette, de la flûte, du daff, du bendir… Kacem Mesbahi accompagne ces poèmes, ce voyage mémoriel, qui nous rappelle que l’écriture est un cri humain. – Entrée 5€ – Lieu : Centre international de culture populaire (CICP), 21 ter, rue Voltaire (et non pas Boulevard Voltaire), M° Rue-des-Boulets ou Nation, Paris 11e – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

mardi 7 mars à 19h : Projection débat « Maurice Audin, La disparition » un film de François Demerlac dans le cadre du 60ème anniversaire de la Bataille d’Alger : A Alger, en juin 1957, Maurice Audin, jeune mathématicien de 25 ans, est arrêté par les parachutistes français. Sa femme, Josette, et ses trois enfants, ne le reverront plus jamais. Ce documentaire entrecroise des témoignages des protagonistes français et algériens : militants pour l’indépendance algérienne, avocats, historiens, militaires… En s’appuyant sur les recherches de l’historien Pierre Vidal-Naquet, il mêle documents (archives filmées, journaux, livres, dessins …) et scènes de reconstitution pour retracer le contexte de cette disparition et dénoncer la torture et le meurtre pratiqués en Algérie. Josette Audin est le personnage central et le « commanditaire » moral de ce film. – Lieu : Centre culturel algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15e, M° Convention ou Boucicaut – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

mardi 7 mars à 19h : Réunion-débat : « Afrique : trop de population pour trop peu de ressources ? » Dans le cadre de la Semaine anticoloniale et avec les Amis du Monde Diplomatique (AMD) de Paris : L’Afrique est-elle surpeuplée? Le dynamisme démographique africain est-il un risque et pour qui ? Surpeuplement… Fécondité… Statut de la femme… Migrations… avec : Georges Courade, géographe, directeur honoraire de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD), auteur de L’Afrique des idées reçues (2016) et Les Afriques au défi du XXI° siécle (2014) chez Belin, Francis Gendreau, statisticien et démographe, ancien directeur de recherche à l’IRD, spécialiste de la démographie du Tiers monde et particulièrement de l’Afrique, il a créé et dirigé l’Institut de Formation et de Recherche Démographiques (IFORD, Yaoundé) et le Centre français sur la Population et le Développement (CEPED, Paris). – Lieu : Théâtre de la Jonquière, 88 rue de la Jonquière, Paris 17e, M° Guy-Môquet, Brochant ou Place-de-Clichy – Rens. http://www.anticolonial.net/ amis.diplo.75@gmail.com et https://www.facebook.com/amis.diplo.75/

 

mercredi 8 mars de 11h à 13h : Modèle administratif de gouvernance et de savoir au Cameroun (1916-1920) avec Franck Beuvier, CNRS / IIAC – Dans le cadre du Séminaire Savoirs ethnographiques et ethnographie des savoirs en Afrique – Lieu : EHESS,105 bd Raspail, salle 11, Paris 6è – Rens. franck.beuvier(at)yahoo.fr, afrinauta(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1547

 

mercredi 8 marsà 19h : « La solidarité féminine à l’égard des femmes exilées » organisé par l’IFAFE, Initiative des Femmes Africaines de France et d’Europe, collectif de 23 associations et KÂLÎ née de la mise en commun par 7 femmes de leurs énergies et de leur volonté à s’inscrire dans un élan de solidarité à l’égard des femmes étrangères exilées subissant, ou ayant subi, une situation de violence et/ou de vulnérabilité en raison de leur sexe – L’IFAFE vous présentera ce soir-là son dispositif « Ma cousine et moi » avec ses deux partenaires, ENDA Europe et le GREF, qui vise à renforcer le vivre-ensemble et la participation citoyenne des femmes en Ile-de-France. KÂLÎ présentera 2 projets dans l’idée de consolider cet élan de solidarité à l’égard des femmes exilées. – Lieu : CICP – 21ter rue Voltaire, Paris 11è (M. Rue des Boulets L9 / RER. Nation) – Rens. 01 43 72 15 73 info@cicp21ter.org http://www.cicp21ter.org

 

mercredi 8 mars à 19h : Soirée-débat ! Les Migrants, pourquoi viennent-ils ? pourquoi les accueillir ? Sont ils un danger ou en danger ?… Venez vous informer, partager vos expériences et en discuter! Avec Catriona Laing, La Cimade et Bernard Schmid, Gisti organisé par le collectif Solidarité Migrants 19ème – Lieu : Hang Art, 63 quai de Seine, Paris 19è – Rens gorsontanguy@gmail.com https://www.facebook.com/events/107140806480278/

 

jeudi 9 mars de 10h à 13h et tous les 2e jeudi du mois: Dynamiques du genre en Afrique : Il s’agira de saisir les modalités selon lesquelles les sociétés africaines, les Africain-e-s en migration ou les Européen-ne-s en contexte africain définissent les identités et les assignations de genre, et organisent les rapports sociaux de sexes. Si l’un des postulats est que toute relation sociale est genrée, on s’attachera cependant à souligner la fluidité des identités de genre – y compris masculines – sans oublier que d’autres variables (statut, classe, âge…) sont toujours à l’œuvre dans l’élaboration des relations sociales d’altérité, des rapports interpersonnels, comme des identités personnelles. – Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul – Rens. 01 44 78 33 32 annedoquet(at)yahoo.fr, anne.hugon(at)wanadoo.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1519

 

jeudi 9 et 23 mars de 15h à 17h et tous les 2è et 4e jeudis du mois: Séminaire Anthropologie critique de l’État : circulation de la musique contemporaine entre l’Afrique et l’Amérique latine organisé par Rémy Bazenguissa Ganga, directeur d’études à l’EHESS / IMAF (cet enseignant est référent pour cette UE) et Paula Vasquez, chargée de recherche au CNRS / CESPRA . – EHESS, salle des artistes, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1527

 

jeudi 9 mars à 18h30 : Conférence : « l’Entrepreneuriat au Féminin », organisée par l’Association ELMA et le Centre Culturel Algérien dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la Femme en partenariat avec le magazine SALAMA – Il s’agit d’une sensibilisation à l’entrepreneuriat au féminin qui dessinera le parcours de certaines créatrices d’entreprises et génératrices d’emplois, ainsi que leur expérience de gestionnaires. Programme: « Entrepreneuriat au féminin un enjeu social et sociétal ». Un retour sur le terrain à travers de témoignages de chefs d’entreprise avec Dominique Carlac’h : Présidente de la Commission Dynamique Entrepreneuriale du MEDEF, et Présidente de l’Association des Conseils en Innovation (ACI) Fondatrice Consultants, Présidente ACI et Présidente Comité Sport MEDEF des femmes, Agathe SAVIOZ : Responsable pôle Entrepreneuriat Association Force Femmes – « Les enjeux nationaux et internationaux de l’entrepreneuriat au féminin » avec Hasina Hadj Sahraoui : Directrice de publication et rédactrice en chef du magazine Salama magazine franco-Algérien – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è, M° Ligne 8, station Boucicaut – Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

 

jeudi 9 mars à 19h : Débat « Quels syndicalismes dans l’Etat colonial ? » Champs d’activité, interrelations, contradictions à l’initiative de : Union syndicale Solidaires, Sindicatu Di I Travagliadori Corsi (STC), Langile Abertzaleen Batzordea (LAB), USTKE, CNT, dans le cadre de la semaine anticoloniale et antiraciste – Interventions des organisations syndicales co-organisatrices de la réunion, La priorité à l’emploi local, ca veut dire quoi ? Indépendances, autodétermination, droit des peuples a disposer d’eux-memes… : quelles pratiques et orientations syndicales ? La solidarité syndicale internationale – Lieu : Bourse du Travail de Paris, Salle Ambroise Croisat, 3 rue du château d’eau, Paris 10e, M° République – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019 http://solidairesparis.org/Quels-syndicalisme…

 

jeudi 9 mars à 19h : Projection débat « Bienvenue à Madagascar » en avant-première en présence de la réalisatrice, Franssou Prenant : Vues de ma fenêtre-caméra au cours d’aventures urbaines, des images d’Alger où, enfant, au sortir de l’Indépendance, j’ai appris la liberté, et dont quelques décennies plus tard, immigrée à l’envers et exilée volontaire, j’ai fait ma ville d’élection ; j’étais alors « épouse de la république de Madagascar » comme le disait la page de gauche de mon passeport quand la page de droite précisait « de l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire ». Non incarnées, des paroles off, intervenant les unes sur les autres, rencontres simultanées de voix polyphoniques, planent sur Alger, la traversent, l’habitent. – Lieu : Salle Jean Dame, Centre sportif Jean Dame, 17-25 rue Léopold Bellan, Paris 2e, M° Sentier ou Les Halles – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

vendredi 10 mars de 10h à 13h : Guerres, conflits et sociétés au XXIe siècle : Séminaire organisé par Rémy Bazenguissa Ganga, directeur d’études à l’EHESS / IMAF; Jean-Vincent Holeindre, professeur à l’Université de Poitiers et Sami Makki, maître de conférences à Sciences Po Lille – lieu : : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. : bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1543

 

vendredi 10 mars de 11h à 13h : Autour du débat Léopold Sedar Senghor et Wole Soyinka à propos de la négritude avec Manthia DIAWARA, Professeur à New York University, dans le cadre du séminaire Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà : – Lieu : IMAF , salle des artistes, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 elisabeth.dubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1546

 

vendredi 10 mars à 18h30 : Café politique Sortir l’Afrique de la servitude monétaire . A qui profite le franc CFA ? avec Kako Nubukpo , ancien ministre du Togo, en charge de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques organisé par Pcf 14e et Les amis du PIT (Parti de l’Indépendance et du Travail du Sénégal) – Lieu : 32 rue Saint-Yves Paris 14e, M°Alésia

 

vendredi 10 mars à 19h30 : Rencontre avec Omar Benlaala autour de ses ouvrages La Barbe, et L’Effraction – Lieu : Librairie Libre Ere, 111 Bd de Ménilmontant Paris 20è, M° Ménilmontant

 

vendredi 10 mars à 19h30 : Réunion-débat « Afrique: continent rural ou continent urbain? » Urbanisation galopante, l’Afrique rurale est derrière nous, le continent connait une urbanisation rapide qui se déploie dans des villes ingouvernables et indociles… avec Georges Courade, avec Georges Courade – Lieu : Mairie du 2e arrondissement, Salle des expositions, 1er étage, 8 rue de la Banque, Paris 2e, M° Bourse – Rens. http://www.anticolonial.net/ amis.diplo.75@gmail.com et https://www.facebook.com/amis.diplo.75/

 

du samedi 11 au 18 mars : 14e Printemps des Poètes des Afriques et d’ Ailleurs sous le haut patronage de Martial Sinda (professeur honoraire à la Sorbonne, premier poète de l’Afrique Equatoriale Française en 1955, avec « Premier Chant du départ » publié chez Seghers) – Thème : « Les Afriques en construction » Hommage à Dox, poète malgache dont l’unique recueil de poèmes en français « Chants capricorniens » vient d’ être réédité à Paris par les éditions Sépia, après avoir été épuisé durant vingt-et-un-ans. – Rens. Thierry Sinda 06 10 01 95 25 thierrysinda@yahoo.fr http://www.neonegritude33.afrikblog.com

 

samedi 11 mars de 10h à 12h30: Projection de « La bataille d’Alger » de Gillo Pontecorvo : En 1957, en Algérie, le peuple, soutenu par le FLN, se révolte contre l’occupant français. Des deux côtés, des méthodes extrêmes sont utilisées : la torture par l’armée française et le terrorisme par les algériens en révolte contre le pouvoir en place. La guerre n’épargnera personne. Dans le quartier de la Casbah d’Alger, un ancien délinquant, Ali La Pointe, refuse de stopper le combat, même quand la situation semble désespérée. De son côté, le colonel Mathieu, essaye tant bien que mal de mener sa mission, quitte à utiliser des moyens drastiques…. – organisé par le Collectif Faty Koumba : Association des Libertés, Droits de l’Homme dans le Cadre de la Semaine Anti- coloniale – Lieu : Maison des associations du 20e, 1-3 rue Frédérick Lemaître, Paris 20e, M° Jourdain – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

samedi 11 mars de 10h30 à 18h : Colloque : Notre Histoire n’est pas un roman : organisé par Réseau International Histoire et Mémoires et Sortir du Colonialisme – Lieu : La Bellevilloise, 21 rue Boyer Paris 20è, M°Ménilmontant

 

samedi 11 mars à 11h : Projection rencontre du film « Retour en algérie » en présence du réalisateur Emmanuel Audrain accompagné de Jean-Claude Escaffit, Journaliste – Lieu : Luminor 20 rue du Temple Paris 4è, M°Hôtel de Ville – Rens. Gisèle Felhendler, Sortir du Colonialisme 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://www.anticolonial.net ou Maghreb des Films mdf@maghrebdesfilms.fr

 

samedi 11 mars de 13h30 à 19h30 Conférence-débat Cocktail dînatoire « Entreprendre en Afrique » avec Louis Kemayou, Dogad Dogoui, Patrice Passy, Cheick Kieta, Claude Fezeu et Ted Boulou, deux jeunes entrepreneurs rentrés en Afrique monter leurs structures, de Amande Ouattra et du collectif Oser L’Afrique. Nous aborderons les différents aspects du thème proposé. Suivra un débat au cours duquel vous pourrez interpeler nos participants sur leur présentation. Un cocktail dinatoire vous sera offert, l’occasion d’échanger et faire du réseautage. L’organisatice : DSP Afrique est une association panafricaine dont l’objet principal est de transférer l’expertise et le savoir faire de la diaspora africaine vers le continent. – PAF 20€ – Lieu : Auberge de Jeunesse Le d’Artagnan, 80 Rue Vitruve, Paris 20è – Rens 06 84 20 86 54 https://www.weezevent.com

 

samedi 11 mars de 14h à 17h30: Projection de « La terre parle arabe »de Maryse Gargour. – organisé par le Collectif Faty Koumba : Association des Libertés, Droits de l’Homme dans le Cadre de la Semaine Anti- coloniale – Lieu : Maison des associations du 20e, 1-3 rue Frédérick Lemaître, Paris 20e, M° Jourdain – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

samedi 11 mars à 14h30 : Spectacle-poétique et musical (en français et lingala, duré 45 mn) – La nuit, les mots de et par Catherine Héroult avec le musicien Christian Bena Koto. Lecture-dédicace-scène ouverte : poètes, slameurs, musiciens. Dans le cadre du Printemps des Poètes des Afriques – Lieu : Loft (porte verte), 6, impasse Popincourt, (niveau 34-36 rue Popincourt), Paris 11è, M° Voltaire – Rens. Thierry Sinda 06 10 01 95 25 thierrysinda@yahoo.fr http://www.neonegritude33.afrikblog.com

 

samedi 11 mars de 20h à 23h : Formation gratuite : Le droit de la nationalité française : 1. La qualité de français, les notions d’allégeance, de naturalisation, de plurinationalité – 2. L’accès par la nationalité française d’origine (jus sanguinis, jus soli) – 3. L’acquisition de la nationalité par déclaration (jugement) ou par décision de l’autorité publique (naturalisation) – 4. La perte, la déchéance, la réintégration, les voies de recours. – Ce stage de formation à la défense juridique des étrangers, victimes de l’administration, a été initié par l’Association Intercapa Solidarité Étudiants Étrangers en 1991, complété depuis 2001 par des séances sur l’emploi public et l’emploi privé depuis 2011. Animé par des juristes et syndicalistes bénévoles le stage, qui ne nécessite aucun diplôme préalable ni prérequis, s’adresse aux personnes souhaitant participer à une permanence de régularisation des étrangers. – lieu : Campus de Jussieu, salle de conférences (couloir 65/66, 5ème étage, Tour 65) – 4 Place Jussieu, Paris 5è – M° lignes 7 et 10 (station Jussieu) – Inscription obligatoire : intercapa@yahoo.com – si urgence : 06 11 99 88 00

 

du lundi 13 au 17 mars : La situation juridique des personnes étrangères : l’entrée et le séjour : Introduction générale au droit des étrangers; L’entrée en France : Visas, Autres conditions à remplir pour un court séjour, Cas pratique; Le séjour en France; Le travail; L’accompagnement des démarches d’admission au séjour; Le droit d’asile; Le refus de séjour : mesures d’éloignement; Étude de cas pratiques – Session de 5 jours Tarif : 900 : Les inscriptions ne peuvent se faire que par courrier accompagné de votre règlement.à renvoyer au Gisti au Gisti, 3 villa Marcès 75011 Paris – les formations du Gisti s’inscrivent dans le cadre de la formation permanente (n° de déclaration à la préfecture : 11.75.10424.75). Les formations peuvent être comptabilisées au titre de la formation continue des avocates. Elle peut être prise en charge en partie par le FIF-PL. – Pour des formations à titre individuel sont invitées à prendre contact avec le Gisti. – Lieu à confirmer à l’inscription – Rens : 01 43 14 84 82 ou 83 formations@gisti.org http://www.gisti.org

 

lundi 13 mars à 18h30 : Séminaire CIPh : Les épistémologies subalternes et la critique postcoloniale : Séminaire de recherche et d’enseignement du Collège international de philosophie (février-avril 2017) sous la direction d’Orazio IRRERA – Ouvertes à tous, destinées à un large public, les activités du CIPh sont gratuites, en accès libre ou sur inscription (dans la limite des places disponibles). Une pièce d’identité pourra vous être demandée – Lieu : Lycée Louis-le-Grand, Salle VH 233, 123 rue Saint-Jacques, M° Cluny-La-Sorbonne, Paris 5e, RER-B Luxembourg, M° ligne 7 : Censier-Daubenton – Inscription préalable sur le site http://www.ciph.org, ou au 01 44 41 46 82 uniquement (laisser un message sur le répondeur en épelant vos nom, prénom et en précisant vos coordonnées téléphoniques, ainsi que le nom du responsable et la date de l’activité). – Rens decolonisation.savoirs@gmail.com https://decolonisationsavoirs.wordpress.com/

 

mardi 14 mars de 14h à 16h et 2e et 4e mardis du mois jusqu’au 13 juin: Guerres électorales ou violences électorales ? L’usage de la violence apparaît presque toujours comme une perversion du déroulement normal des pratiques de dévolution du pouvoir à un candidat. Le séminaire sera consacré à l’analyse épistémologique de la confusion à la base des réflexions qui tendent à réduire le processus de l’élection au moment clé du vote alors que l’élection est un tout qui ne fait que l’inclure. – Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 bazengui(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1542

 

mardi 14 mars à 20h : Projection débat « Dis leur que j’existe, une histoire sahraouie » de Manu Mosset sur le militant des droits de l’Homme Sahraoui Naâma Asfari – Dis-leur que j’existe (2013-2016, 52′) trace le portrait de Naâma Asfari, juriste et militant indépendantiste sahraoui, condamné à 30 ans de prison par le Maroc, et de sa femme, Claude Mangin, qui de visite carcéraleen réunion diplomatique, de plaintes déposées pour torture en manifestations de soutien, continue de mobiliser et de sensibiliser à la situation du Sahara occidental et au sort de son mari, dans l’espoir d’une libération ou au moins d’un nouveau procès juste et équitable. Son arrestation et jugement ont été dénoncés par de nombreuses ONG (Human Rights Watch, Amnesty International) et une plainte internationale visant le Maroc a été déposée et jugée recevable par le comité contre la torture à Genève. Avec l’AFASPA et la semaine anti coliniale – PAF 5€ – Lieu : Centre culturel, Cinéma La Clef, 34, rue Daubenton / 21, rue de La Clef, Paris 5e, M° Censier-Daubenton – . – Rens. 01 49 93 07 60 afaspa@wanadoo.fr http://www.afaspa.com

 

mercredi 15 mars de 8h45 à 18h : journée d’études « Transition humanitaire : Les etats de la recherche» suivie du débat : « La « Localisation » de l’aide internationale, discours et réalités du transfert de l’action humanitaire du global au local » avec : Garry Conille, sous-secrétaire général, programmes et opérations, Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR); Claus Haugaard Sorensen, conseiller principal pour la résilience, l’aide humanitaire et la réponse aux crises, Centre européen de stratégie politique (EPSC); Jean-François Mattei, président du Fonds Croix-Rouge française, ancien ministre et Akram Belkaïd, journaliste au Monde diplomatique – Lieu : Auditorium du journal Le Monde, 80, bd Auguste-Blanqui, Paris 13e, M° 6 Stations Corvisart ou Glacière, M° 5, 6 et 7 Station Place d’Italie- Programme et inscription : http://www.amis.monde-diplomatique.fr/rencontres – Rens. amis@mondediplo.com

 

mercredi 15mars à 18h30 : Rencontre avec l’artiste plasticien Farid Benyaa autour de son ouvrage d’art »Algérienne source du futur » dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Femme. Avec la participation des écrivains Djamel Mati, auteur de « Yoko et les gens du Barzakh » et Abderrahmane Djelfaoui auteur « Anna Gréki, les mots d’amours, les mots de guerre » – D’Alger à Tamanrasset, de Batna à Tlemcen en passant par les montagnes du Djurdjura, l’artiste nous fait découvrir toute la diversité de notre culture à travers des portraits de femmes! L’occasion de cette rencontre permettra aux écrivains Djamel Mati et Abderrahmane Djelfaoui de parler de leur livre qui mettent à l’honneur la femme. Le roman de Mati évoque le quotidien de trois familles que tout sépare, trois destinées se croisent pour partager une même tragédie sans fin, provoquée par autant d’amour tendre, possessif, contrarié et fou sous le regard rétrospectif de Yoko le chat. Abderrahmane Djelfaoui, poète, a choisi une femme, une poétesse, Anna Colette Grégoire, une militante anticolonialiste résolue et passionnée. – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è, M° Ligne 8, station Boucicaut – Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

 

mercredi 15 mars à 19h : Réunion-débat « Afrique : des désordres innovants face aux ordres établis » avec Georges Courade : Dans le cadre de la Semaine anticoloniale 2017, les Amis du Monde Diplomatique (AMD) de Paris vous invitent à une conférence-débat : Quel avenir pour une Afrique divisée et dépendante, jeune et convoitée ? L’Afrique subsaharienne connaît depuis peu une accélération de son histoire. Bénéficiant d’un accroissement soudain de sa richesse, elle s’éveille pour s’affirmer, profitant du basculement géopolitique entamé par l’effondrement du mur de Berlin (1989) et poursuivi par la montée en puissance des pays émergents contestant avec succès le leadership d’un Occident vieillissant et dépressif. Toujours lesté dans l’imaginaire mondial par le nombre de personnes pauvres et sous-alimentées, déplacées et réfugiées, le sous-continent cherche plus que jamais à affirmer son autonomie dans la décision et l’action en s’appuyant sur ses potentialités et en essayant de surmonter ses nombreux handicaps. Cibles de l’action humanitaire et objet de la compassion internationale, les jeunes subsahariens reprennent malgré tout confiance en eux pour faire face au défi et au risque du gouvernement de soi. Comment les Africains vont-ils construire cette deuxième indépendance qui s’annonce et utiliser cet enrichissement pour améliorer leur sort ? – Lieu : Bar-restaurant « Le lieu dit », 6 rue Sorbier, Paris 20e, M° Ménilmontant ou Gambetta – Rens. http://www.anticolonial.net/ amis.diplo.75@gmail.com et https://www.facebook.com/amis.diplo.75/

 

mercredi 15 mars de 19h30 – 23h: Conférence Débat : Écrire en français, écrire en malgache : Dox, un poète-astronome malgache auteur de « Chants capricorniens » (réédition Sépia, Paris, 2016) Par Thierry Sinda – Lecture illustrative par Moa Abaïd – Témoignage de la famille de Dox avec Hanitr’Ony, présidente de l’UPEM (Union des Poètes et Écrivains Malgaches- section France). Présentation : la revue Les Citadelles n° 22, spécial poètes des Afriques, par Philippe Démeron (directeur de la publication).. Dans le cadre du Printemps des Poètes des Afriques – Lieu : Société des Poètes français, 16, rue Monsieur le Prince, Paris 6è, M° Odéon – Rens. Thierry Sinda 06 10 01 95 25 thierrysinda@yahoo.fr http://www.neonegritude33.afrikblog.com

 

jeudi 16 mars de 14h à 16h : « Le mouvement communiste dans les premières décennies de la Tunisie indépendante (1950-1980) » avec Daniela Melfa (professeur, Université de Catane) : dans le cadre du séminaire Nouvelles perspectives sur l’histoire du Maghreb (XVIIIe-XXIe siècle) . – Lieu : Salle de réunion de l’IMAF, 2e étage, 96 bd Raspail , Paris 6è – Rens. messaoud(at)ehess.fr, claire.fredj(at)gmail.com, isabelle.grangaud(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1522

 

jeudi 16 mars à 19h : Projection débat « Algérie du Possible », Documentaire – France – 2015 – 82mn – DCP : Projection en présence de la réalisatrice : Viviane Candas : En rencontrant ses anciens compagnons de combat, le film suit le parcours d’Yves Mathieu, né à Annaba, anticolonialiste en Afrique Noire puis avocat du FLN. À l’Indépendance de l’Algérie, il rédige les Décrets de Mars sur les biens vacants et l’autogestion, promulgués en 1963 par Ahmed BEN BELLA. La vie d’Yves Mathieu est rythmée par ses engagements dans une Algérie qu’on appelait alors « Le Phare du Tiers Monde ». La réalisatrice, qui est sa fille, revient sur les conditions de son décès en 1966. C’est un panorama passionnant, plein de fièvres et de doutes, sur la guerre et l’après-guerre d’Algérie que bien peu de Français et d’Algériens connaissent, un hommage émouvant à un homme qui a donné sa vie pour ce pays… Il est essentiel à la connaissance de l’histoire de l’Algérie contemporaine. (Benjamin Stora) – Lieu : Salle Jean Dame, Centre sportif Jean Dame, 17-25 rue Léopold Bellan, Paris 2e, M° Sentier ou Les Halles – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

jeudi 16 mars à 19h : « Les survivances coloniales entre la France et l’Algérie. » La solidarité syndicale comme arme de lutte avec Stéphane Enjalran (Solidaires), Frençois Gèze, et un-e membre de la CGATA (confédération générale autonome des travailleurs algériens ) – Lieu : Annexe Varlin de la Bourse du travail (annexe Charlot / Temple), Salle Eugène Henaff, 29 boulevard du Temple, ou 85 rue Charlot, Paris 3e, M° République ou Filles-du-Calvaire – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

jeudi 16 mars à 19h30 : Présentation du livre d’Amel Chaouati Les Algériennes du Château d’Amboise, en présence de l’auteure, Librairie Envie de Lire, 16 Rue Gabriel Péri Ivry-sur-Seine M°Mairie d’Ivry – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

vendredi 17 mars et chaque 3ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30 : Rassemblement du Cercle de Silence à Paris contre le traitement inhumain des sans papiers – – Lieu : Place du Palais Royal, Paris 1er, M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre http//www.cerclederesistance.fr

 

vendredi 17 mars à 19h : Débat « Le rôle du Maroc dans les réseaux Françafrique » proposé par l’AMDH, Dans le cadre de la Semaine anticoloniale 2017 – Lieu : Mairie du 2e arrondissement, Salle des expositions, 1er étage, 8 rue de la Banque, Paris 2e, M° Bourse – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

vendredi 17 mars à 19h30 : Rencontre-dédicace-coktail : avec le poète Habib Osmani, auteur de Abécédaire poétique de l’Algérie colonisée, préfacé par Yamina Benguigui (Marsa, 2017). Dans le cadre du Printemps des Poètes des Afriques – Lieu : Société des Poètes français, 16, rue Monsieur le Prince, Paris 6è, M° Odéon – Rens. Thierry Sinda 06 10 01 95 25 thierrysinda@yahoo.fr http://www.neonegritude33.afrikblog.com

 

samedi 18 mars à 11h : Projection rencontre du film « Retour en algérie » en présence du réalisateur Emmanuel Audrain accompagné de Gilles Manceron, Journaliste et Historien – Lieu : Luminor 20 rue du Temple Paris 4è, M°Hôtel de Ville – Rens. Gisèle Felhendler, Sortir du Colonialisme 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://www.anticolonial.net ou Maghreb des Films mdf@maghrebdesfilms.fr

 

samedi 18 mars de 13h30 à 17h30 : Rencontre-débat : « Contextes culturels africains et relations interculturelles dans l’environnement professionnel » Avec la participation du Pr. Elikia M’BOKOLO, de Dr Lazare KI-ZERBO, docteur en philosophie, de M. Tsutomu SUGIURA, de André-Franck AHOYO, de Antoine GLASER et de Benoît THERY : A l’heure où l’Afrique est de plus en plus présentée comme un continent d’avenir, cette rencontre vise à réfléchir et à partager autour des enjeux interculturels avec ce continent dans le cadre professionnel. Faut-il parler d’Afrique ou des Afriques ? Existe-il des spécificités africaines à intégrer dans la rencontre avec ce continent ? Si oui, comment les appréhender et quelles sont les clés d’adaptation ? Les évolutions et les dynamiques africaines nous invitent à une lecture qui tienne compte de la complexité du continent. Organisée par Olga Ouédraogo, en collaboration avec Benoît Théry et Alain Abena Tsoungui et en partenariat avec le cabinet Akteos – Tarif membre: 20€ , non-membre: 35€ – Lieu : EF-Education First, , 5 av de Provence, Paris 9è (accès par le 56 rue de Provence), M° : Chausée d’Antin lignes 7 et 9, RER : Auber. – Inscriptions : http://www.sietar-france.org – Rens. Olga Ouedraogo 06 14 23 94 03, olga@yeelenhorizon.com http://www.yeelenhorizon.com ou Christine Longé 04 93 93 36 59 secretariat@sietar-france.org

 

samedi 18 mars de 13h30 à 17h : Ateliers Jeux et Lecture à la découverte des langues africaines! comptine et conte pour les plus de 4 an – Au programme de cette journée, les artistes Grâce Youlou Nkouelolo et Gildas Nzalla vous feront découvrir les secrets des langues africaines à travers des animations articulées autour d’une lecture du livre « Fifi et Patou chassent les insectes », une comptine et un conte. Nos animatrices continueront cet apprentissage ludique des langues africaines avec un jeu de « Memory » (jeu de cartes). Comme dirait l’adage « Ventre affamé n’a point d’oreilles », un goûter sera proposé aux enfants. Pour clôturer ces ateliers « Jeux et Lecture », les enfants auront une activité coloriage. – Lieu : Librairie-Galerie Congo 23, rue Vaneau, Paris 7è Réservation obligatoire : 1 40 62 72 80 valencia_bemba@yahoo.fr

 

samedi 18 mars à 14h : Balade de 2h30 sur la Mode à La Goutte d’Or accompagné du Passeur de culture. Une Fashion Mix «hors les murs» dans un ancien quartier de Paris : à la rencontre des artisans, tailleurs, mécaniciens, «sapeurs» ou créateurs qui, un jour dépassèrent océan, montagne et désert pour venir à la capitale. Rendre visible la participation des immigrants à la couture et au prêt-à-porter français (confection) et mettre en évidence leurs apports à l’inventivité, la beauté et l’élégance hexagonales. Partagez passion, savoir et accent de vérité dans le quartier chamarré de La Goutte d’Or à Paris, capitale internationale de la mode ! (En écho à l’exposition Fashion Mix au Musée de l’Histoire de l’Immigration). Découvrez un quartier où l’atelier de confection côtoie la boutique de créateur, où le vendeur de bazins fréquente le styliste émérite, où les coiffeurs afro palabrent avec les esthètes de la « Sapologie »…. Vivez la multitude des couleurs des wax africains, des caftans arabes et des costumes « ambianceurs ». Touchez le travail de création de Xuly Bët, Sakina M’Sa, Mazalay ou du tailleur de quartier ! 1/2 j. à partir de 15 € à partir de 6 personnes – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr voyagesiproche@bastina.fr http://www.bastina.fr

 

samedi 18 mars de 19h30 à 23h : Rencontre-dédicace-coktail : avec le poète Henri Moucle, auteur de Chant du Black Paname (préface de Thierry Sinda : « Un poète noir Montmartrois », Delatour France, 2017). Dans le cadre du Printemps des Poètes des Afriques – Lieu : Librairie Tropiques, 63 , rue Raymond Losserand, Paris 14è, M° Pernety – Rens. Thierry Sinda 06 10 01 95 25 thierrysinda@yahoo.fr http://www.neonegritude33.afrikblog.com

 

samedi 18 mars de 20h à 23h : Formation gratuite : Le droit d’asile : 1. La reconnaissance de la qualité de réfugié politique et d’apatride, les exclusions – 2. La notion d’asile constitutionnel – 3. Les demandes irrecevables (procédure prioritaire) ou infondées – 4. Les voies de recours, la cour nationale du droit d’asile, les cours suprêmes, la réouverture devant l’OFPRA. – Ce stage de formation à la défense juridique des étrangers, victimes de l’administration, a été initié par l’Association Intercapa Solidarité Étudiants Étrangers en 1991, complété depuis 2001 par des séances sur l’emploi public et l’emploi privé depuis 2011. Animé par des juristes et syndicalistes bénévoles le stage, qui ne nécessite aucun diplôme préalable ni prérequis, s’adresse aux personnes souhaitant participer à une permanence de régularisation des étrangers. – lieu : Campus de Jussieu, salle de conférences (couloir 65/66, 5ème étage, Tour 65) – 4 Place Jussieu, Paris 5è – M° lignes 7 et 10 (station Jussieu) – Inscription obligatoire : intercapa@yahoo.com – si urgence : 06 11 99 88 00

 

dimanche 19 mars de 13h à 16h : stages de danse africaine de Guinée animé par le Danseur-chorégraphe, musicien, échassier Amara Kalabane – Stage tous niveaux : 3 heures de danse au son des percussions ! – Participation : 35 euros – Lieu : Micadanses (studio May B), 15, rue Geoffroy-L’Asnier, Paris 4è, M° Saint-Paul ou Pont-Marie – Rens. et inscriptions : Maryse 06 14 38 81 11 ou mzal@club-internet.fr

 

dimanche 19 mars à 14h : Marche pour la Justice et la Dignité : 14h : Manifestation de Nation à République, 18h : Concert « Un par mois » : C’est, en moyenne, le nombre de pères, de frères, de fils que nous perdons à cause de la brutalité des forces de l’ordre. Une brutalité qui prend plusieurs formes : des techniques de pliage qui conduisent à l’asphyxie des victimes aux coups de poings, de balles ou de Taser qui, dans les pires des cas, s’avèrent mortels. Régulièrement depuis plus de 40 ans, les nôtres sont ainsi tués par l’État Français, aux mains de ceux que l’on appelle ironiquement les « gardiens de la paix ». Régulièrement depuis plus de 40 ans, c’est l’impunité et les campagnes de criminalisation qui répondent aux mobilisations de celles et ceux qui réclament vérité et justice pour leurs morts. L’acharnement policier, judiciaire et politique contre la famille Traoré, à qui nous exprimons toute notre solidarité, en est la preuve. À chaque fois, c’est la même histoire. La répression qui nous vise, nous familles de victimes, s’est accentuée sous le régime de l’état d’urgence. Tous les abus sont devenus possibles contre les migrants et ceux qui les défendent et plus généralement les habitants des quartiers populaires, ciblé les « Musulmans ». L’État Français, qui pèse toujours de tout son poids sur les peuples qu’il domine comme en Afrique, Retrouvons espoir, force et unité pour faire bloc ensemble au nom de la Justice et de la Dignité. – Lieu : Place de la Nation, M° et RER-A Nation – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

dimanche 19 mars à 19h : Poétiques de la résistance – PAF 5€ – Lieu : Maison de la Poésie, 157 rue Saint Martin Paris 3è, M°Rambuteau – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

lundi 20 mars à 18h30: Vernissage de l’exposition proposée par les 4 ACG, « Un appelé en Algérie se souvient » (jusqu’au 30 mars), Dans le cadre de la Semaine anticoloniale 2017, Lieu : Mairie du 2e arrondissement, Salle des expositions, 1er étage, 8 rue de la Banque, Paris 2e, M°Bourse – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

mardi 21 mars de 9h30 à 12h30 : Le peuplement de la région du Touat (XIVe-XVI s.) : Réflexions sur l’utilisation d’une production manuscrite locale tardive avec Sabine Planel (IRD, IMAF) et Elise Voguet (CNRS, IRHT) – dans le cadre du séminaire Monuments et documents de l’Afrique ancienne – Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul – Rens. 01 44 78 33 32 Claire.bosc-tiesse(at)univ-paris1.fr ; derat(at)univ-paris1.fr ; anais.wion(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1552

 

mardi 21 mars de 15h à 17h : Les usages politiques des confréries soufies dans le monde arabo-berbère méditerranéen et en Afrique de l’Ouest – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. pierre.vermeren(at)univ-paris1.fr, odile.moreau(at)univ-montp3.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1545

 

mercredi 22 mars de 11h à 13h : Oubli du passé et “agonie” des traditions : dépossession et diabolisation d’une esthétique oubanguienne avec Andrea Ceriana Mayneri, CNRS / IMAF – Dans le cadre du Séminaire Savoirs ethnographiques et ethnographie des savoirs en Afrique – Lieu : EHESS,105 bd Raspail, salle 11, Paris 6è – Rens. franck.beuvier(at)yahoo.fr, afrinauta(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1547

 

jeudi 23 et vendredi 24 mars : Formation du Gisti : La protection sociale des personnes étrangères : Protection sociale en France; L’accès des étrangers à la protection sociale : les points clefs; La protection maladie; Prestations familiales et prestations assimilées; Le revenu de solidarité active (RSA): Retraite (base et complémentaire), minimum vieillesse (ASPA) et minimum invalidité (ASI); Comment contester les pratiques et les décisions des organismes de protection sociale : les différents contentieux en matière de sécurité sociale et d’aide sociale – Session de 2 jours Tarif : 380 € Coût : 380€ :Les inscriptions ne peuvent se faire que par courrier accompagné de votre règlement.à renvoyer au Gisti au Gisti, 3 villa Marcès 75011 Paris : les formations du Gisti s’inscrivent dans le cadre de la formation permanente (n° de déclaration à la préfecture : 11.75.10424.75). Les formations peuvent être comptabilisées au titre de la formation continue des avocates. Elle peut être prise en charge en partie par le FIF-PL. – Pour des formations à titre individuel sont invitées à prendre contact avec le Gisti. – Lieu à confirmer à l’inscription – Rens : 01 43 14 84 82 ou 83 formations@gisti.org http://www.gisti.org

 

jeudi 23 mars de 17h à 20h : Séminaire Tourisme : recherches, institutions, pratiques, – Lieu : 45 rue des Saints-Pères, Paris 6è, salle Mandel C – Rens. annedoquet(at)yahoo.fr, saskiacousin(at)free.fr, nchabloz(at)ehess.fr, sebastien.jacquot(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1525

 

jeudi 23 mars de 18h à 19h30 : Le revers de l’oubli. Mémoires et commémorations de l’esclavage au Bénin, Karthala, 2016. avec Gaetano Ciarcia et Marie-Aude Fouéré – dans le cadre des rencontres de la Bibliothèque de recherches africaines (BRA) : des chercheurs de l’IMAF qui présentent leurs dernières publications. – Lieu : salle de lecture de la Bibliothèque de recherches africaines, 9 rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul. – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1682

 

vendredi 24 mars de 11h à 13h : Autour de son texte sur les albinos au Cameroun avec Kwam TAWA, auteur de théâtre du Cameroun : dans le cadre du séminaire Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà : – Lieu : IMAF , salle de réunion, IMAF, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 elisabeth.dubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1546

 

samedi 25 mars à 11h : Projection rencontre du film « Retour en algérie » en présence du réalisateur Emmanuel Audrain accompagné de Florence Beaugé, Journaliste – Lieu : Luminor 20 rue du Temple Paris 4è, M°Hôtel de Ville – Rens. Gisèle Felhendler, Sortir du Colonialisme 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://www.anticolonial.net ou Maghreb des Films mdf@maghrebdesfilms.fr

 

samedi 25 mars de 14h30 à 17h : Balade africaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris – Baština vous invite au voyage « Petit Mali » au marché africain de Château Rouge dans le 18eme à Paris. SLe nombre et la qualité des produits vendus ici éveille vos papilles, éblouit votre regard, égaye vos sens… Le marché de Château Rouge égalise les meilleurs marchés de Bamako ou Dakar : partout ce ne sont que capitaines, tilapias, machoirons, ignames, patates douces, piments, gombos, sauce graine ou arachide…Ces lieux de vie demeurent emblématiques de la geste ouest-africaine à Paris Rendez-vous avec le passeur de culture malien au marché africain de Château Rouge dans le 18eme arrondissement de Paris. – Prix : A partir de 15 € par personne – Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr http://www.bastina.fr

 

samedi 25 mars de 20h à 23h : Formation gratuite : Le droit du séjour : 1. Le code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile – 2. L’obligation de demande personnelle de passeport, de visa (et cachet d’entrée en France) et titre de séjour, et l’obligation de port sur soi – 3. Les différents titres de séjour et certificats de résidence d’algérien – 4. Les sanctions du séjour irrégulier. – Ce stage de formation à la défense juridique des étrangers, victimes de l’administration, a été initié par l’Association Intercapa Solidarité Étudiants Étrangers en 1991, complété depuis 2001 par des séances sur l’emploi public et l’emploi privé depuis 2011. Animé par des juristes et syndicalistes bénévoles le stage, qui ne nécessite aucun diplôme préalable ni prérequis, s’adresse aux personnes souhaitant participer à une permanence de régularisation des étrangers. – lieu : Campus de Jussieu, salle de conférences (couloir 65/66, 5ème étage, Tour 65) – 4 Place Jussieu, Paris 5è – M° lignes 7 et 10 (station Jussieu) – Inscription obligatoire : intercapa@yahoo.com – si urgence : 06 11 99 88 00

 

dimanche 26 mars de 10h à 12h30 : Projection de « Ben Barka ou l’équation marocaine », Film l’équation marocaine de Simone Bitton – Ce film n’est pas une nouvelle enquête sur la mort de l’opposant marocain Mehdi Ben Barka, disparu à Paris en octobre 1965. C’est le film de sa vie. Car, en disparaissant, Ben Barka a été rayé de l’Histoire. L’affaire Ben Barka a monopolisé l’attention, Mehdi Ben Barka a sombré dans l’oubli. Au moment où le Maroc tente d’exorciser le douloureux passé de ses années de plomb, ce film recueille, pour la première fois, les témoignages et les archives qui racontent le parcours exceptionnel d’un enfant de la médina passionné de mathématiques et de politique, qui fut l’un des dirigeants de la lutte pour l’indépendance de son pays, le fondateur de la gauche marocaine, et l’un des dirigeants les plus en vue du mouvement tiers-mondiste des années 60. – organisé par le Collectif Faty Koumba : Association des Libertés, Droits de l’Homme dans le Cadre de la Semaine Anti- coloniale – Lieu : Maison des associations du 20e, 1-3 rue Frédérick Lemaître, Paris 20e, M° Jourdain – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

dimanche 26 mars de 14h à 17h30 : Projection de « Les 18 fugitives », Film de r Paul Cowan. organisé par le Collectif Faty Koumba : Association des Libertés, Droits de l’Homme dans le Cadre de la Semaine Anti- coloniale – Lieu : Maison des associations du 20e, 1-3 rue Frédérick Lemaître, Paris 20e, M° Jourdain – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

lundi 27 mars à 18h30 : Séminaire CIPh : Les épistémologies subalternes et la critique postcoloniale : Séminaire de recherche et d’enseignement du Collège international de philosophie (février-avril 2017) sous la direction d’Orazio IRRERA – Ouvertes à tous, destinées à un large public, les activités du CIPh sont gratuites, en accès libre ou sur inscription (dans la limite des places disponibles). Une pièce d’identité pourra vous être demandée – Lieu : Université Paris-3 – Censier, 13, rue de Santeuil, Paris 5e, M° Censier- Inscription préalable sur le site http://www.ciph.org, ou au 01 44 41 46 82 uniquement (laisser un message sur le répondeur en épelant vos nom, prénom et en précisant vos coordonnées téléphoniques, ainsi que le nom du responsable et la date de l’activité). – Rens decolonisation.savoirs@gmail.com https://decolonisationsavoirs.wordpress.com/

 

mercredi 29 mars 2017 (heure non définie) Débat « 1947-2017 : L’insurrection malgache »Histoire universitaire- Mémoires Populaires organisée par Mémoires de Madagascar – Dans le cadre de la Semaine anticoloniale 2017 – Lieu : Pôle des Langues et Civilisations (Inalco) Amphi 7, 65 rue des Grands Moulins, Paris 13e, M° Bibliothèque-François-Mitterrand – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

jeudi 30 mars à 18h30 : Projection débat « Raymond Hannon – Mon Algérie » Documentaire réalisé par 2 Pantinois, Raymond Mourlon et Yves Cheroy – Il retrace le parcours, pendant les évènements de la guerre d’Algérie de 1954 à 1962, d’un homme, Raymond Hannon : Raymond Hannon arrive à Alger en 1948, à 16 ans. Il trouve du travail comme aide comptable chez Lesieur. Militant politique avant ce voyage, il adhère tout naturellement au Parti communiste Algérien (P.C.A.) Dans ce film, il décrit les rapports entre européens et algériens au quotidien. Il évoque également la situation coloniale, le racisme et les élections truquées, organisées par la haute administration. Il décrit les relations entre les militants nationalistes et communistes algériens. Après l’insurrection du 1er novembre 1954 et la formation des premiers maquis, Raymond Hannon raconte son engagement aux cotés des Algériens en faveur de l’indépendance de l’Algérie. Il recrute pour le Mouvement de libération (FLN), est arrêté en 1956. Il est torturé puis condamné à trois ans de prison, puis est interné un an au camp de Lodi. Il est libéré et expulsé d’Algérie le 18 juin 1960. En France il continue à militer. Il part étudier en Pologne grâce à une bourse de la CGT. Il revient en France en 1968 avec une maitrise en sociologie du travail est resté toute sa vie, fidèle à ses engagements. Il vit aujourd’hui à la Courneuve – Lieu : Auditorium de l’Hôtel de Ville 5 rue Lobau, Paris 4e, M° Hôtel de Ville – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019 http://www.cine104.com/?p=8832

 

jeudi 30 mars de 19h à 21h : conférence Concept-work : durabilités coloniales au présent avec Ann Laura Stoler dans le cadre du cycle « Atlas des mots et des images des colonisations » organisé par Maria Benedita Basto et Teresa Castro – Lieu : Fondation Calouste Gulbenkian – Délégation en France, 39 bd de La Tour Maubourg, Paris 7è – Rens. Et Inscription obligatoire 01 53 85 93 93 calouste@fondationcaloustegulbenkian-paris.org http://www.gulbenkian-paris.org

 

Actions situées en Seine et Marne (77)

 

samedi 11 mars de 14h30 à 17h : A l’école du Bukongo et Réunion constitutive du Groupe d’Initiatives Territoriales de Paris, en sigle GIT de Paris, du projet « Vers une banque éthique et alternative en Afrique- section Congo » organisé par Malaki Ma Kongo dans le cadre du mois de l’Afrique et du Carnaval de Sensibilisation sur l’intérêt de la Finance Ethique et Alternative pour l’Afrique, – Lieu: 2 Avenue des Pyramides, Champs-sur-Marne (77), dans la salle Maison Pour Tous Victor Jara à coté de Carrefour en face de la station d’essence (métro châtelet RER A, jusqu’à Noisy – Champs ), Bus 213 arrêt Rond-Point les Pyramides – Rens. Coordination de Masengo Ma Mbongolo 07 58 08 14 36 banqueethiqueaucongo@malakimakongo.net info@malakimakongo.net https://versunebanqueethiqueaucongo.wordpress.com/

 

Actions situées dans les Yvelines (78)

 

jeudi 9 mars de 18h à 19h et tous les 2 ème jeudi du mois : Cercle de silence à Versailles : Que votre participation soit d’une minute, d’une dizaine de minutes ou d’une heure complète, elle marque votre soutien. Vous pouvez aussi y venir en groupe. Organisé par RESF : RESF78 est un collectif d’associations et de militants des Yvelines (78) qui apportent un soutien actif aux élèves sans papiers et à leurs familles – Lieu : Place du marché aux fleurs, angle Avenue de Saint-Cloud – avenue de l’Europe, marché aux fleurs à Versailles (78), RER-C Versailles – Rens : 01 34 92 50 94 cercledesilence.versailles@gmail.com https://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

 

dimanche 12 mars de 13:30 à 19h30 : Après Midi entre femmes pour découvrir l’Afrique dans toute sa splendeur ! Repas , ambiance , vêtements , bijoux ……. Plongez dans l’ambiance de notre belle Afrique – Organisé par l’association Pluri’Elles – Lieu : Le palais des noces, 1 avenue du val, Limay (78), Haute-Normandie, France – 06 62 66 49 16 ou 06 18 21 49 60

 

samedi 25 mars à 11h et tous les quatrièmes samedis du mois : Cercle de Silence de Mantes   Il s’agit d’alerter tous les citoyens sur le sort réservé aux personnes étrangères venues en France pour mieux vivre ou sauver leur vie. Avec ou sans papier, l’étranger est une personne. La dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte. Notre silence le crie. – avec citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : LDH, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens Immigrés, RESF, Équipe paroissiale d’accueil des migrants, ACO, Secours Catholique, ASTI, PS, PCF, CCFD, DECIL (démocratie et citoyenneté locales) – Lieu : Mantes-la-Jolie, Place Saint-Maclou à Mantes-la-Jolie (78)

 

Actions situées en Essonne (91)

 

jusqu’au 5 mars de 14h à 18h : Rencontres africaines : ICI… … pour aller à la rencontre de la culture africaine en découvrant la créativité contemporaine des peintres et sculpteurs. LA-BAS… … pour manifester notre solidarité en participant au développement soutenable, tant social, économique qu’environnemental de la commune de SANDARÉ au Mali, en partenaires attentifs de leurs propres projets. Organisées par Trans Aide Draveil-Sandaré – Lieu : Château de Villiers à Draveil (91) – Rens. 06 82 91 17 93

 

du 1er au 31 mars Exposition « Femmes engagées pour le vivre ensemble », proposée par FIA/ISM (Femmes Inter Associations – Inter Service Migrants) en partenariat avec Génération Femmes et le Réseau des Échanges Réciproques de Savoir. Vernissage le jeudi 9 mars de 10h à 11h. – Lieu : local du RERS des Pyramides, 108, place Salvador Allende à Evry (91) – Inscriptions au 01 60 78 48 05

 

du vendredi 3 mars au samedi 11 mars : Exposition inédite, réalisée par Anabell Guerrero, artiste-photographe, composée d’une dizaine de portraits-photos de femmes séniors témoignant de leur expérience au travail mais aussi de l’expérience de leur fille et/ou petite-fille. – Lieu : Hall de la médiathèque Albert Camus – rue du Village à Evry (91) – Rens 01 60 91 07 20 (Service culturel de la Mairie d’Évry

 

vendredi 3 mars de 18h à 19h et tous les 1er vendredi du mois. Cercle de silence à Brétigny : Avec ou sans papiers, l’étranger est un être humain.. – Lieu : Place de la Gare à Brétigny-sur-Orge, RER-C Brétigny-sur-Orge (91) – Rens. cercledesilencebretigny@yahoo.fr http://cerclesdesilence.info

 

du samedi 4 au 19 mars : Exposition « Femmes du Sud » proposée par la Maison du Monde dédiée à toutes les femmes qui luttent contre la pauvreté et les injustices. – dans le cadre du programme  » Journée internationale des droits des femmes : pour une égalité réelle » organisé par la Mairie d’Evry – Lieu : Place de l’Agora-Michel Boscher à Evry (91) – Rens. Maison du Monde d’Evry 01 60 77 21 56 contact@maisondumonde.org http://www.maisondumonde.org

 

samedi 4 mars à 20h30 : Représentation de « On t’appelle Vénus » avec la compagnie malienne BlonBa : – Dans le cadre du mois de Blonda – tarif 2€, 5€, 10€ au choix du spectateur (- de 12 ans 1€) – Lieu Théâtre de l’Arlequin, 35, rue Jean Raynal , Morsang-sur-Orge – Réservations : 01 69 25 49 15, 07 60 11 66 77 arlequin.morsang@gmail.com http://www.theatre-arlequin.fr

 

du lundi 6 au 11 mars : Exposition en partenariat avec l’Association des Femmes Jeunes Doumga Rindiaw d’Évry (AFJD). – Lieu : Maison de quartier du Village, place du Général de Gaulle à Evry (91) – Rens. 01 69 64 31 41

 

mardi 7 mars de 18h30 à 20h30 : Café de l’actu proposé par la Maison du Monde « En finir avec la polygamie » avec Awa Ba de l’association EFAPO. Existe-t-il une seule femme qui ait choisi délibérément la polygamie sans y être contrainte ? C’est le cri d’Awa Ba, qui suite à l’histoire tragique de sa sœur, a publié le livre « Polygamie : la douleur des femmes ». – – dans le cadre du programme  » Journée internationale des droits des femmes : pour une égalité réelle » organisé par la Mairie d’Evry – Lieu : Maison du Monde, 509, Patio des Terrasses à Evry (91) – Rens. Maison du Monde d’Evry 01 60 77 21 56 contact@maisondumonde.org http://www.maisondumonde.org

 

vendredi 10 mars à 20h30 : Concert Tcheka musique du Cap-Vert : – Dans le cadre du mois de Blonda – tarif 2€, 5€, 10€ au choix du spectateur (- de 12 ans 1€) – Lieu Théâtre de l’Arlequin, 35, rue Jean Raynal , Morsang-sur-Orge – Réservations : 01 69 25 49 15, 07 60 11 66 77 arlequin.morsang@gmail.com http://www.theatre-arlequin.fr

 

samedi 11 mars de 19h à 22h30 : Soirée en partenariat avec l’AFJD avec échanges sur l’égalité femmes/hommes. Exemple dans les travaux du quotidien dans un village sénégalais, spectacle, repas. – Lieu : Maison de quartier du Village, place du Général de Gaulle à Evry (91) – Rens. et réservation possible au 01 69 64 31 41

 

samedi 18 mars de 14h30 à 19h Colloque dansé, Questions d’Afrique avec la compagnie malienne BlonBa : – Dans le cadre du mois de Blonda – tarif 2€, 5€, 10€ au choix du spectateur (- de 12 ans 1€) – Lieu Théâtre de l’Arlequin, 35, rue Jean Raynal , Morsang-sur-Orge – Réservations : 01 69 25 49 15, 07 60 11 66 77 arlequin.morsang@gmail.com http://www.theatre-arlequin.fr

 

samedi 18 mars à 17h : Projection proposée par le Conseil Citoyen de quartier du Champtier du Coq, Champs Élysées, Parc aux Biches avec le premier film de la série « Women Sense Tour » tourné par Sarah Zouak et Justine Devillaine. Le Women Sense Tour est un voyage de 5 mois, dans 5 pays – Maroc, Tunisie, Turquie, Iran et Indonésie – mené par Sarah une jeune franco-marocaine de 25 ans pour partir à la rencontre de 25 femmes musulmanes actrices du changement qui agissent toutes pour l’autonomisation des femmes et des filles ! La projection sera suivie d’un débat avec les réalisatrices et d’un pot amical. – Lieu : Maison de quartier du Village à Evry (91) – places limitées sur réservations : 01 69 64 31 41

 

samedi 18 mars à 20h30 : Strates Quartet avec la compagnie malienne BlonBa : – Dans le cadre du mois de Blonda – tarif 2€, 5€, 10€ au choix du spectateur (- de 12 ans 1€) – Lieu Théâtre de l’Arlequin, 35, rue Jean Raynal , Morsang-sur-Orge – Réservations : 01 69 25 49 15, 07 60 11 66 77 arlequin.morsang@gmail.com http://www.theatre-arlequin.fr

 

samedi 25 mars à 20h30 : Stand up féminin avec Amou Tati ou la dame de fer : – Dans le cadre du mois de Blonda – tarif 2€, 5€, 10€ au choix du spectateur (- de 12 ans 1€) – Lieu Théâtre de l’Arlequin, 35, rue Jean Raynal , Morsang-sur-Orge – Réservations : 01 69 25 49 15, 07 60 11 66 77 arlequin.morsang@gmail.com http://www.theatre-arlequin.fr

 

Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

 

jeudi 2 mars de 17h à 19h: La solidarité internationale vue d’Alger avec : Eugenia Palieraki (Université Cergy-Pontoise) et Fernando Fernandez , journaliste – Dans le cadre de la semaine anti coloniale – Lieu : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC), 6, Allée de l’Université à Nanterre (92), RER-A Nanterre-Université – Rens 01 40 97 79 63 rosa.olmos@bdic.fr http://www.bdic.fr

 

samedi 4 mars à 19h : Avant première de la création du spectacle Rivages par la Compagnie Le Temps de Vivre : A la croisée de la lecture et de la discussion, un échange chaleureux et convivial entre Gustave Akakpo, une des grandes voix du théâtre togolais d’aujourd’hui et Rachid Akbal, auteur et metteur en scène franco-algérien, réunis pour la première fois auto’’un thèmcommun : l’exil – Entrée libre – lieu : Médiathèque Prévert, 6 passage Prévert à Colombes (92) – Rens. Claire Fournié communication@le-temps-de-vivre.info

 

samedi 11 mars de 11h à 12h et tous les second samedi du mois : Cercle de silence d’Antony, une manifestation silencieuse pour protester contre les conditions de vie indignes auxquelles sont condamnés les migrants, du fait de politiques tant nationales qu’européennes, quand il ne s’agit de mise en danger des personnes. Le collectif Migrants, Changeons notre Regard ! a été constitué à l’initiative de : Attac, La Cimade, CCFD-Terre solidaire, Ligue des Droits de l’homme – Antony, RESF, La Vie Nouvelle, l’Observatoire citoyen du centre de rétention administrative de Palaiseau, Les Amis de l’avenir, Femmes-Egalité – Lieu : – Place René Cassin, dalle du RER B Antony (92) – Rens. Éric Colas eric.colas@evab.org attac.cables92@gmail.com

 

jeudi 16 mars de 12h15 à 13h15 et tous les 3ème jeudi de chaque mois : Invitation à participer au Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle.Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus dmonde entier. Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), d’ATTAC92, de l’’Arche de Lanza del Vast etc… – Lieu : Parvis de la Défense (92) Entre le CNIT et les Quatre Temps, RER SNCF ou tram arrêt Grande Arche – Rens. Christian Wendling 06 44 23 84 88 christian.wendling@wanadoo.fr romain.treppoz@laposte.net

 

du jeudi 16 mars au 18 mars de 16h à 23h : Exposition de dessins inédits et originaux dans un cadre culturel et gastronomique exceptionnel !, Venez déguster des plats et des boissons typiques, tout en allant voir de l’art dessiné… Portraits d’Afrique et d’Ailleurs, évoquant l’ésthétique des regards forts! Co-organisé par Ô Petit Club Africain / Raoul Coly & Agence Fabian Fischer – Vernissage le 16 mars 2017. Pendant toute la durée de l’expostion, concerts, réalisation de portraits sur r.d.v et restauration… – Lieu : Ô Petit Club Africain, 14 boulevard Richard Wallace, Puteaux (92), – Rens. Marc Faivre http://www.marc-faivre.com ou le restaurant +33 1 45 06 76 22 contact@opetitclub.fr http://www.opetitclub.fr/

 

samedi 18 mars au soir : Représentation théâtrale Dette Système “Dette système” par la troupe belge Croquemitaine – Les échanges qui suivront la représentation (qui dure une heure) seront animés par Dominique Plihon , porte parole d’ ATTAC – Tarif : 5€ – lieu : MJC de Fresnes – Rens. Florence Lauzier florence.lauzier@wanadoo.fr

 

mercredi 29 mars 2017 à 19h : Colloque « Les crimes coloniaux de la France » Les oranges 2017 reconnaissance ? Algérie, Cameroun, Haïti, Indochine Madagascar, Esclavage, … Comment lutter contre les violences racistes d’aujourd’hui ? Avec Patrick Farbiaz, Fondateur Collectif Anticolonial, M’hamed Kaki, Fondateur Association Nationale Les oranges, Olivier Le Cour Grandmaison, Universitaire, Rosa Moussaoui, Journaliste à l’humanité – Svce International, Jean Claude Rabeherifara, Sociologue, Membre AFASPA, Louis Georges Tin, Président du CRAN – Lieu : Maison de quartier du chemin de l’Ile, 57 avenue du général Leclerc, Nanterre (92), RER-A Nanterre-Ville – Rens. 06 12 63 63 69 http://www.lesoranges.com

 

Actions situées en Seine St Denis (93)

 

jeudi 2 mars à 19h : Projection débat « Les messagers » : documentaire d’Hélène Crouzillat et Laetitia Tura – France, 2015, 1h10, Du Sahara à Melilla, des témoins racontent la façon dont ils ont frôlé la mort, qui a emporté leurs compagnons de route, migrants littérale- ment et symboliquement engloutis dans la frontière. « Ils sont où tous les gens partis et jamais arrivés ? » Les Messagers se poste sur la frêle limite qui sépare les migrants vivants des migrants morts. Cette focalisation sur les morts sans sépulture interroge la part fantôme de l’Europe. Cette projection s’inscrit dans le cadre de l’Atelier cinéma : « Image de soi, portraits des familles » mené au collège Jean-Vilar de La Courneuve. – Lieu : Cinéma l’Etoile, 1 allée du Progrès, La Courneuve (93), Tram Hôtel-de-Ville-de-La-Courneuve, RER-B La-Courneuve-Aubervilliers – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

mardi 7 et jeudi 9 mars : « Femmes citoyennes et actives » Pour une dynamique des femmes du réseau AFAS – Lieu : CSC des Acacias, 1 bis rue des Sorbiers – Rens : Mme Mulongo Bintu ou Anne-Charlotte JELTY, Directrice – CIDFF 92 Nanterre 01 71 06 35 53 06 23 88 80 74 http://hautsdeseine-nanterre.cidff.info/

 

jeudi 9 mars à 19h : « Racisme et politiques gouvernementales » Réunion – débat avec Vincent Gay, historien et sociologue: Racisme et politiques gouvernementales : Austérité, social-libéralisme et islamophobie: les grèves des ouvriers immigrés de Citroën et Talbot (1982-1984). En partenariat : Amis du Monde Diplomatique de Saint-Denis et Sciences Populaires de Saint-Denis : Vincent Gay, historien et sociologue, auteur d’une thèse intitulée « Immigration, conflits sociaux et restructuration industrielle: les ouvriers immigrés de Citroën et de Talbot au début des années 1980 ». Il a notamment enquêté sur les premières expressions d’islamophobie en France, lorsque le gouvernement socialiste avait assimilé les grèves des OS immigrés de 1982 à des grèves communautaristes. – Lieu : La Belle étoile / Jolie Môme, 14 allée Saint-Just, La Plaine Saint-Denis (93), M° Front-Populaire, RER-B La-Plaine-Stade-de-France – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

vendredi 10 mars à 20h : Projection débat « L’Algérie du possible, la révolution d’Yves Mathieu » Documentaire de Viviane Candas – France – 2015 – 82mn – DCP – En partenariat avec le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient. Rencontre avec Viviane Candas, Amzat Boukari Yabara, historien, spécialiste du panafricanisme, et Sarah Maldoror, cinéaste. Yves Mathieu, avocat du FLN, a choisi de rester dans son pays, l’Algérie, après l’Indépendance pour participer à l’édification du nouvel Etat et la réalisation des grands projets de la jeune nation (éducation, santé, économie). En 1966, il meurt dans un accident de la route, dans des circonstances encore non élucidées. Sa fille, Viviane Candas, mène l’enquête et retrace la vie de son père avec le témoignage, notamment, de l’ancien président, Ahmed Ben Bella… – Lieu : Saint-Denis, Cinema L’Écran, place du caquet, Saint Denis (93), M° Saint-Denis Basilique – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019 https://www.lecranstdenis.org

 

samedi 11 mars à 15h : Manifestation : 8 mars 2017 : Rien ne nous résistera ! : femmes des quartiers populaires, femmes prolétaires : Face aux galères, toutes solidaires ! A l’occasion du 8 mars 2017, Femmes en lutte 93 et le groupe Femmes de la Coordination 93 de lutte pour les sans-papiers appellent ensemble à une manif populaire, festive, multi culturelle, intergénérationnelle à Saint-Denis, pour crier notre rage et notre détermination absolue ! Nos corps et nos vies sont devenus les champs de bataille d’une vague réactionnaire, nationaliste, et capitaliste, à laquelle nous allons opposer une autre vague, une vague révolutionnaire ! Femmes des quartiers populaires, femmes prolétaires : Face aux galères, toutes solidaires ! – Lieu : Place du Caquet, Saint-Denis (93), M° Saint-Denis-Basilique, sortie M° Basilique, côté Carrefour – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019

 

lundi 13 mars de 9h30 à 11h : Venez rencontrer Daradja au Pointcarré : Saviez-vous que l’Afrique est le plus grand pourvoyeur d’étudiants internationaux au monde ? La première destination des étudiants africains est la France avec 130 000 étudiants. La plupart d’entre eux viennent de leur propre initiative en dehors des programmes de burse et d’échanges. Isolés et mal préparés à la compréhension de nos codes sociaux et culturels, ils ont du mal à trouver des stages et de l’emploi alors que dans le même temps, des entreprises cherchent à se développer sur ce continent qui attire les investisseurs avec son milliard d’habitants et sa classe moyenne émergente. Le programme Daradja s’adresse à ces étudiants pour leur donner la possibilité de se créer un réseau social et professionnel en développant leurs compétences interculturelles. – Lieu : Coopérative Pointcarré 20 bis rue Gabriel Péri, Saint-Denis (93) – ecrire@daradja.fr http://www.daradja.fr/ https://www.facebook.com/events/1885990168343895/

 

vendredi 17 mars à 20h : Projection débat « Raymond Hannon – Mon Algérie » : Documentaire réalisé par 2 Pantinois, Raymond Mourlon et Yves Cheroy qui retrace le parcours, pendant les évènements de la guerre d’Algérie de 1954 à 1962, d’un homme, Raymond Hannon : Raymond Hannon arrive à Alger en 1948, à 16 ans. Il trouve du travail comme aide comptable chez Lesieur. Militant politique avant ce voyage, il adhère tout naturellement au Parti communiste Algérien (P.C.A.) Dans ce film, il décrit les rapports entre européens et algériens au quotidien. Il évoque également la situation coloniale, le racisme et les élections truquées, organisées par la haute administration. Il décrit les relations entre les militants nationalistes et communistes algériens. Après l’insurrection du 1er novembre 1954 et la formation des premiers maquis, Raymond Hannon raconte son engagement aux cotés des Algériens en faveur de l’indépendance de l’Algérie. Il recrute pour le Mouvement de libération (FLN), est arrêté en 1956. Il est torturé puis condamné à trois ans de prison, puis est interné un an au camp de Lodi. Il est libéré et expulsé d’Algérie le 18 juin 1960. En France il continue à militer. Il part étudier en Pologne grâce à une bourse de la CGT. Il revient en France en 1968 avec une maitrise en sociologie du travail est resté toute sa vie, fidèle à ses engagements. Il vit aujourd’hui à la Courneuve – Lieu : Cinéma l’Etoile, 1, allée du Progrès, La Courneuve (93), Tram Hôtel-de-Ville-de-La-Courneuve, RER-B La-Courneuve-Aubervilliers – – Rens. 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com http://anticolonial.net/spip.php?article3019 http://www.cine104.com/?p=8832

 

vendredi 17 mars à 20h30 : Concert de Jok’Air + Sofiane : Ancien membre du groupe au succès fulgurant, la MZ, qui, avec cinq mixtapes, deux albums et deux tournées européennes conclues par 2 salles mythiques à guichet fermé (la Cigale et le Bataclan), Big Daddy Jok ou Jok Pololo démarre sa carrière en solo. Sofiane a bouleversé le rap-game avec sa série de freestyle à succès intitulée « #jesuispasséchezSo » dans laquelle il retourne aux racines du rap de rue de manière radicale. Reconnu comme un des meilleurs freestylers de France, il compte bien marquer l’année 2017 au fer rouge. – Tarif 10€ à 17€ – Lieu : Canal 93, 63 avenue Jean Jaurès à Bobigny – Rens. : Marie Keraudran 01 49 91 10 62 canalcommunication@canal93.net http://www.canal93.net

 

Actions situées dans le Val de Marne (94)

 

mercredi 1er mars à 19h30: Réunion publique autour du centre d’accueil des migrants à l’invitation du collectif « droit d’asile » d’Ivry et des Ivryens solidaires des réfugiés installés avenue Jean Jaurès – Le maire d’Ivry, Philippe Bouyssou, et la maire de Paris, Anne Hidalgo, ont installé à Ivry un centre temporaire d’hébergement d’urgence ouvert aux migrants primo arrivants demandeurs d’asile, sur le site de l’ancienne usine des eaux , une propriété de la ville de Paris. Il accueillera 400 personnes, femmes isolées, couples et familles avec enfants. Souvent au terme d’un douloureux périple dans des pays en guerre, ces migrants seront hébergés provisoirement à Ivry. A l’appel de nos associations nous souhaitons les accueillir amicalement. Contrairement à des rumeurs persistantes, ce centre provisoire ne coûtera rien aux Ivryens. Emmaüs Solidarité en a accepté la gestion et l’organisation et sera doté pour cela des moyens nécessaires par l’Etat : Ainsi, le budget permet d’embaucher 71 personnes, en majorité ivryennes, pour les encadrer, les accompagner dans leurs démarches administratives et scolariser les enfants à l’intérieur du centre. Des personnels de santé et de l’Education nationale veilleront à ce que cette période de transition permette à ces migrants de retrouver une existence digne le temps que prendra le dépôt de leur demande d’asile auprès d’un CADA vers lequel ils seront alors orientés. Des bénévoles sont également bienvenus pour accompagner ces migrants. Ce centre prendra en charge un certain nombre de situations de grande précarité de personnes dormant dans la rue à Ivry. Nous citoyens d’Ivry engagés dans le monde associatif, voulons la pleine application du droit international et notamment de la Convention de Genève protégeant les réfugiés. – Lieu : Maison de la citoyenneté, Jean-Jacques Rousseau, 25, rue Jean-Jacques Rousseau à Ivry – Rens. Valentin Wolff, au nom du collectif droit d’asile droitdasile@ivry.info

 

vendredi 3 mars à partir de 20h : Concert de François Essindi (Ongung Ndong) à l’occasion de son anniversaire et en hommage à son oncle, également musicien Hubert Betsi. – Celui que les Mbidambani attendait chez les Mvog Bela sera accompagné par ses amis – Entrée 10€ Possibilité de manger, De boire et de danser… – tarif 10€ – Lieu : Théâtre Aleph, 30 rue Christophe Colom, à Ivry sur seine (94) – Reservation 06 95 67 28 15 theatrealeph@wanadoo.fr http://www.theatrealeph.com – Rens. 01 46 70 56 85 ou 06 08 58 80 29 abakuya@gmail.com http://www.abakuya.net

 

dimanche 12 mars de 15h à 18h30 : Bal afro Bamako – Danses du Mali, « Autour d’un répertoire de danses du Mali, avec Vieux Diarra et Manu Sissoko vous initiera au lien danse-musique et vous guidera petit à petit avec bienveillance à danser en solo dans le Cercle avant même que vous ne vous en rendiez compte ! Énergie à la bamakoise assurée ! » PAF 35€ – Lieu : Salle La Passerelle, Place Jacques Brel (N7), sur le parking, derrière la MJC, en haut des escaliers à Ris Orangis (94) – Rens. Association pazonote 07 83 25 88 37 pazonote@yahoo.fr manudipasquale@yahoo.fr http://www.pazonote.com

 

samedi 18 mars à 20h30 : Représentation théâtrale “Dette système” par la troupe belge Croquemitaine – La dette : bourse par laquelle les décideurs sont tenus, aspirateur de richesse et instrument de perpétuation de ce système qui court vers la croissance comme un poulet sans tête. Les échanges qui suivront la représentation (qui dure une heure) seront animés par Dominique Plihon , porte parole d’ ATTAC – Entrée 5€ – Lieu : la MJC de Fresnes, 2 Avenue du Parc des Sports . – Rens. 06 9 84 79 85 croquemitaine@gmacom http://www.theatrecroquemitaine.com

 

dimanche 26 mars de 13h à 18h30 : Souma Tawy Yoga des Pharaons : Yoga de la verticalité d’Egypte antique (en langue pharaonique et en musique), Professeur de l’Institut International de Yoga et Yogathérapie de Maître Yogi Babacar Khane – Ouvert tous niveaux (places limitées à 20 personnes) – P.a.f. 40€ (fournis jus, thé, fruits, biscuits, tapis, couvertures, coussins…) – Lieu : Centre Yoga et Sens, Créteil (94), M° Créteil Université – Rens et Réservation Jacques Vieyra : 06.07.95.81.23 jacquesvie2@gmail.com yogadespharaons@gmail.com

 

Sauf indication contraire l’entrée aux manifestations est libre – Si vous souhaitez en faire profiter vos amis : n’hésitez pas à retransmettre ou à les abonner à cet agenda, c’est gratuit : il suffit de me le demander – Prochain courriel à la fin de ce mois : si vous avez des informations à faire passer : merci de me les communiquer avant le 25 – Si vous n’arrivez pas à joindre le contact annoncé, merci de m’en avertir – Pour éviter mes courriers, il suffit de me répondre STOP en indiquant l’adresse de réception si le message a été redirigé – Enfin de nombreux messages nous reviennent parce que les boites-aux-lettres des destinataires sont surchargées ou périmées. Nous supprimons automatiquement de notre base de données les adresses après deux retours.

agenda africain, Ile de France, de janvier 2017

agenda des actions africaines en région parisienne de janvier 2017, présenté par départements et pas ordre chronologique – Pour ne plus recevoir ces courriels : faire STOP (sauf si vous le recevez indirectement : via un ami, par liste de diffusion, …) – Par contre, si vous souhaitez recevoir cet agenda régulièrement chaque début de mois, sachez qu’il est gratuit : il suffit de m’autoriser à vous le transmettre – si vous organisez vous-même ou si vous avez connaissance qu’une action concernant l’Afrique et ayant lieu en région parisienne se prépare pour les prochains mois, merci de me transmettre l’info. C’est gratuit : je l’annoncerais – Enfin si vous pouvez le retransmettre à vos amis c’est encore mieux : voir aussi à la fin de ce document.jp.vanhoove@wanadoo.fr

 

Un souhait pour cette nouvelle année : Si « L’essentiel est que notre conscience ne devienne jamais indifférente même par l’excès de l’horreur aux injustices et aux souffrances qu’il a été possible d’épargner à d’autres hommes par un effort fraternel. Aucun de nous n’a le droit d’être en repos en face de l’oppression ou de la misère ». (René Cassin, Prix Nobel de la Paix en 1968 et un des artisans, aux côtés de Stéphane Hessel, de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme) – Il faut cependant se garder d’une indignation sélective pire encore que l’indifférence car elle instille dans la société l’idée qu’il existe « deux poids: deux mesures » – Par exemple, si nous exprimons que le sort des populations civiles d’Alep Est et Ouest confondues nous parait injuste on doit aussi s’indigner, et avec la même force, du sort réservé aux populations civiles de la région du Pool du Congo Brazzaville que le Tyran du lieu, continue de la bombarder dans le silence des médias occidentaux.

 

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

 

le 1er janvier : Fête nationale du Soudan

 

le 1er janvier : Fête de la libération de Cuba

 

le 1er janvier : Indépendance (1804) d’Haiti

 

le 1er janvier : Jour anniversaire de l’Indépendance du Cameroun (1960)

 

le 1er janvier : Journée mondiale de la Paix (Eglise Catholique)

 

le 4 janvier : Commémoration de lutte pour la liberté menée par le peuple du Congo Kinshasa contre le colonisateur belge et ses alliés occidentaux. Le 4 janvier 1959 fut l’aboutissement de la lutte contre le système de l’exploitation de l’homme par l’homme dans ce pays qui a duré 80 ans sans tenir compte auparavant de la traite négrière.

 

le 6 janvier : Journée mondiale des Orphelins de la guerre

 

le mercredi 11, 18 et janvier : projection « Entre les frontières » à la rencontre de demandeurs d’asile africains de Avi Mograbi et Chen Alon . Un film soutenu par l’ACAT dans le cadre de sa campagne « Osons la fraternité, accueillons les étrangers ». F. L’objectif de cette campagne est de proposer des outils d’information et de réflexion sur les réalités migratoires d’aujourd’hui et d’hier, et sur nos responsabilités légales et morales à l’égard de ceux que l’on qualifie d’étrangers, de migrants, de réfugiés. En organisant des projections-débats partout en France à l’aide de notre guide d’accompagnement, vous contribuez à la sensibilisation autour de vous en faveur de l’accueil, et contre la tentation de repli. – Lieux : – Le 11 janvier : – Le Café des images – Hérouville-Saint-Clair – Le Méliès – Montreuil – MK2 Beaubourg – Paris – Reflet Médicis – Paris – L’Écran – Saint-Denis — le 18 janvier – Ciné 104 – Pantin — le 25 janvier – Le Luxy – Ivry s/ Seine – Salle Jacques Tati – Rens. ACAT-France, 7, rue Georges Lardennois, Paris 19è acat@acatfrance.fr ou Coline Aymard, Mobilisation et campagnescoline.aymard@acatfrance.fr et Mathilde Mase, Responsable Programmes Asile : mathilde.mase@acatfrance.fr

 

le 12 janvier : Anniversaire de la fin de la guerre du Biafra (souvenir aux victimes de la richesse de leur sous-sol)

 

le 17 janvier : Journée Patrice Emery Lumumba (RD Congo)

 

le 18 janvier 1995, le gouvernement Balladur décidait d’entraver la circulation des personnes dans l’archipel des Comores en imposant un visa d’entrée à Mayotte aux habitant·e·s des trois autres îles comoriennes (Mohéli, Anjouan, Grande Comore). Ainsi se concrétisait l’isolement de l’île de Mayotte détachée vingt ans plus tôt de l’État indépendant de l’Union des Comores à la suite d’une décision unilatérale française contestée par les Nations unies. Depuis des siècles, des petites embarcations dénommées « kwassas » allaient d’une île à l’autre tissant ainsi entre leurs populations d’importants liens sociaux, familiaux et professionnels : aucune frontière ne peut effacer de tels liens. Or, avec le « visa Balladur » ces voisins comoriens sont devenus des « étrangers » potentiellement « clandestins » s’ils/elles persistent à circuler dans leur archipel commun. Ce dispositif n’a pas stoppé les déplacements ou les retours consécutifs à une expulsion vers Mayotte, mais a eu pour conséquence directe la mort en mer de milliers de personnes.

 

je 21 janvier : Journée mondiale des Câlins

 

le 24 janvier : Anniversaire de la mort d’un jeune malien suite à son passage au commissariat de police de Courbevoie (92)!. Il ne s’agit pas pour l’association Vérité et Justice pour Abou Bakari Tandia de simplement commémorer ce drame, ni d’accuser à priori la police soumise à la pression de la politique des quotas, mais d’aider à éviter, qu’à l’avenir, d’autre Tandia ou Dupond ne soient à leur tour victime. Rens.abtandia@free.fr

 

le 26 janvier : Journée mondiale de la Douane et sur l’Éthique

 

le 27 janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste

 

Actions situées à Paris (75)

 

jusqu’au 12 juin 2017 de 11h à 19h (sauf mardi et jeudi) : Exposition Chefs-d’œuvre d’Afrique dans les collections du musée Dapper – Des pièces majeures sélectionnées uniquement à partir du fonds Dapper et qui sont présentées ensemble pour la première fois et qui puisent leurs significations dans les cultures de l’Afrique centrale ou dans celles de l’Afrique de l’Ouest. La collection du musée se caractérise par la diversité des provenances géographiques et par l’ancienneté. L’exposition, qui comprend quelque 130 pièces, présente des œuvres majeures. Certaines sont uniques et n’ont aucun équivalent dans le monde, telles des sculptures du Gabon ( Fang, Kota, Punu…) du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou encore du Mali (Dogon, Soninke) – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr reservation@dapper.fr www.dapper.com.fr

 

jusqu’au 15 janvier 2017, du mardi au jeudi de 13h à 20h, le vendredi de 16h à 20h, le samedi et dimanche de 10h à 20h.: Exposition « Sacrées Graines » : L’exposition interroge la portée symbolique d’un classique de l’alimentation méditerranéenne : le couscous ou « la graine », dans sa forme métonymique et ses ressorts sociaux, culturels et politiques. Élu plusieurs fois « plat préféré des français », le couscous soulève en filigrane des questionnements relatifs à l’exil, l’immigration, la transmission et le partage, à la vie domestique et aux rapports de genre, à la mondialisation aussi. En se jouant de sa banalité, les artistes de l’exposition détournent les graines de leurs usages premiers et en exploitent leurs potentialités formelles et symboliques, afin d’en offrir une relecture contemporaine. – Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson – et – ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

jusqu’au 15 janvier 2017, mardi, mercredi et dimanche : de 11h à 19h, jeudi, vendredi et samedi : de 11h à 21h : Exposition The Color Lin:Les artistes africains-américains et la ségrégation: Quel rôle a joué l’art dans la quête d’égalité et d’affirmation de l’identité noire dans l’Amérique de la ségrégation ? À travers chefs-d’oeuvres et documents, l’exposition rend hommage aux artistes et penseurs africains-américains qui ont contribué, durant près d’un siècle et demi de luttes, à estomper cette « ligne de couleur » discriminatoire. 1er dimanche du mois : le musée est gratuit – Lieu : Galerie Jardin du Musée du quai Branly, 37 quai Branly, Paris 7è, RER C Pont de l’Alma / M° Alma-Marceau / – Rens. 01 56 61 70 00 contact@quaibranly.fr publics@info.quaibranly.fr http://www.quaibranly.fr http://www.achac.com/blogs

 

jusqu’au 15 janvier 2017 de 10h à 18h : Exposition, Kehinde Wiley, oeuvre d’art, peinture : Kehinde Wiley est un artiste peintre né en 1977 à Los Angeles, travaillant entre New York, Pékin et Dakar. Elevé dans un quartier défavorisé, ce peintre virtuose, diplômé de Yale, est souvent décrit comme un «superlatif vivant». S’inspirant des maîtres de la peinture classique tels que Titien ou Van Dyck, Wiley réalise des portraits colorés de jeunes noirs ou métisses. En effet, les modèles sont anonymes, rencontrés lors de castings de rue sauvages. Par conséquent, il créé des collisions entre l’histoire de l’art et la culture populaire. L’artiste héroïse, érotise, les « invisibles » traditionnellement exclus des représentations du pouvoir. Lieu : Le Petit Palais, av Winston Churchill, Paris 8è – Rens. http://kehindewiley.com http://www.petitpalais.paris.fr/

 

jusqu’au 6 janvier 2017 : Exposition « Miniatures contemporaines » :Née à Alger, Ida Aït-El-Hadj, miniaturiste, vit et travaille en région parisienne. L’année 1984 sera celle de sa rencontre décisive avec Abbas MOAYERI, miniaturiste iranien, avec lequel elle travaille jusqu’en 1994. Il lui enseigne la technique délicate et précise des persans BEHZAD et Rezza ABASSI; puis elle s’intéresse à LEVNI (miniaturiste turc) et Mohamed RACIM (miniaturiste algérien). Vernissage vendredi 9 décembre à 18h30 – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è – Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

 

du 2 au 11 janvier puis du 31 janvier au 23 mars, mardi au dimanche de 14h30 à 18h30 et sur R-V. Exposition « Le voyage de la Reine de Saba à Jérusalem, … à la rencontre du roi Salomon ». La reine du midi nommée Bilkis (ou Balkis) au Yémen, ou Makeda, la reine noire… d’Abyssinie envoûte le monde depuis de nombreux siècles en commençant par les écrits saints, la Bible ou le Coran. Elle est présente dans de nombreux pays sur les frontons des cathédrales, dans les fresques, les tableaux monumentaux, les sculptures et aussi dans des opéras, livres, romans et films,… Quelle est l’origine de cette légende devenue histoire qui rend hommage à cette femme mythique, fondatrice de la dynastie salomonienne en donnant naissance à son fils Ménélik Ier, et qui se termina par Hailé Sélassié en 1975. Quel est le pays de Saba (Yémen – Ethiopie) qui régna au sud de la mer Rouge depuis 3000 ans ? – Plus de 200 documents, maquettes, rouleaux magiques éthiopiens, objets archéologiques, livres, parchemins, incunables, gravures, étoffes, etc… Ethiopie – Yémen, Mer Rouge, Israël, Monde Arabe… Aquarelles et gravures de Mardrus, Bourdel, Edmund Dulac ; textes d’André Malraux, Gérard de Nerval, Anatole France,… Tarif : 4 à 5€ Conférencier et groupe sur R-V (conseillé). – Lieu : Espace Reine de Saba, 30 rue Pradier, Paris 19è, M° Pyrénées, Buttes-Chaumont ; Bus 26. – Rens. : 01 43 57 93 92 reinedesaba2@orange.fr www.espacereinedesaba.org

 

mercredi 4 janvier de 10h à 13h et tous les mercredi jusqu’au 7 juin: La pratique rituelle : configurations classiques et contemporaines – Le cours portera d’abord sur différentes façons d’analyser les pratiques cérémonielles. L’une les voit comme la mise en forme et en acte d’un réseau particulier de relations à la fois entre les participants et avec des entités non humaines. Une autre, partant des insuffisances de cette première approche face aux ritualités New Age et néopaïennes, distingue entre de deux versants de la ritualisation : l’un centré sur une complexification des actions (condensation), l’autre sur une complexification des agents (réfraction). Enfin, le « rituel » sera envisagé en rapport avec « spectacle », « jeu » et « interaction ordinaire », comme un parmi plusieurs modes de participation ou régimes d’attention que mettent en œuvre des événements empiriques. Dans un second temps, on explorera l’intérêt et les limites de cette boite à outils face à des matériaux ethnographiques issus de recherches en cours. Séminaire de Michael Houseman, directeur d’études à l’EPHE / IMAF – Lieu : EPHE, salle 124, bât. Le France, 190-198 av de France, Paris 13è – Rens. jmichaelhouseman(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1544

 

du mercredi 4 au 29 janvier, tous les jours de 12h à 19h, dimanches sur RDV : Exposition « Récits d’Afrique » : Avec des œuvres de Wole Lagunju, artiste originaire du Nigeria, basé aux Etats-Unis, les photos de Léa Lund & de Erik K et masques et trônes de Gonçalo Mabunda, sélectionné à la dernière Biennale de Venise. Un hommage particulier sera rendu aux bronziers du Burkina Faso. Seront également présentées des sculptures en bois de A. Zigani ramenées novembre 2016 et des objets de décoration, traditionnels et contemporains de grande qualité. – Vernissage le jeudi 5 janvier à 18h , Cocktail le mardi 24 janvier à 18h – Lieu : Mu Gallery, 53 rue Blanche, Paris 9è, M° : Blanche & Place de Clichy, Bus : 68 – 74 – Rens. Aude Minart 06 60 24 06 26 audeminart@hotmail.com www.lagalerieafricaine.com

 

mercredi 4 janvier de 15h à 17h et tous les 1er, 3e et 5e mercredis du mois : Les voix / voies de l’émancipation en Mauritanie : les hratîn (anciens esclaves) entre l’adabây, la ville et le bidonville avec Mariem mint Baba Ahmed , docteure en anthropologie – Dans le cadre du séminaire consacré à l’anthropologie comparative des sociétés du Sahel occidental musulman (Sénégal, Mauritanie, Mali, Niger…) et de leurs diasporas, régionales et internationales. – Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. : ismael.moya(at)cnrs.fr, schmitz(at)ehess.fr, abdoucheikh222(at)gmail.com, pietro.fornasetti(at)ehess.fr, liadragani(at)yahoo.it http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1513

 

vendredi 6 janvier de 15h à 19h et tous les 1er vendredi du mois jusqu’au 2 juin : Savoirs, institutions, économies. Histoires connectées et dynamiques globales. – Lieu : EHESS, 96 bd Raspail, salle M. & D. Lombard, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fralessandro.stanziani(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1548

 

vendredi 6 janvier et le samedi 7 janvier de 20h à 22h : Moi, le couscous et Albert Camus : L’ICI vous invite à table pour déguster, au propre comme au figuré, une pièce de théâtre originale, racontant la rencontre d’un homme avec la Méditerranée et le roman L’Étranger d’Albert Camus. Pendant que le plat traditionnel se prépare et mijote, assistez à une réflexion brillante où s’entrelacent et se confondent le passé et le présent. Bousculant les codes du théâtre et faisant du spectateur un convive – Tarif : 12/8€ – Lieu : École Pierre Budin, 5, Rue Pierre Budin, Paris 18è, M° Château Rouge – Rens : 01 46 06 21 49 http://www.ici.paris.fr

 

samedi 7 janvier de 10h à 13h et tous les samedi du mois: Permanences administratives de l’APIMIG association pour la promotion et l’intégration des migrants : accompagnement dans l’élaboration et la rédaction de CV, lettre de Motivation, conseils pour la préparation d’entretiens d’embauche, … . Gratuit et sans Rendez-vous – Lieu : la Maison du Combattant et des Associations du 19ième au 20 rue Edouard Pailleron, Paris 19è, M° Bolivar ou Jaurès – Rens. Rokhaya Ndiaye, 06 51 55 22 82, 07 83 97 65 62 contact@apimig.comhttp://www.apimig.com

 

samedi 7 janvier à 10h30 : Visite gustative : saveurs d’ici et là – Passionnée par la gastronomie du Maghreb et d’Afrique, Hélène Tavera partage sa passion des cuisines du monde. Échoppes et petits commerces de bouche vous feront découvrir la richesse des plats et des aliments traditionnels qui font la réputation du quartier de Château Rouge et de la Goutte d’Or. – Tarif : 12/8€ – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

samedi 7 janvier de 15h à 17h: Découvrir le couscous aux légumes : une recette végétarienne que l’on suppose se rapprocher de la recette berbère traditionnelle. – Asmâa vous parlera de l’histoire de ces plats savoureux et vous enseignera chaque étape de leur confection, entre savant dosage d’épices et maitrise de la cuisson. Vous pourrez emporter vos créations à l’issue de l’atelier ; prévoyez un contenant. – Tarif : 20/15€ sur place et sur http://www.ici.paris.fr – Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.orghttp://www.institut-cultures-islam.org

 

samedi 7 janvier de 19h30 à 22h : « Live Roots Music » avec le groupe Afro-Jazz Lôokoti : Quand l’Afro-Jazz rencontre les rythmes du Bénin – Lieu : La Chapelle des Lombards, 19 rue de Lappe, Paris 11è, M° Bastille – Contact presse : 06 25 80 34 73 – Reservation 01 43 57 24 24la.chapelle.concerts@gmail.com http://la-chapelle-des-lombards.com/

 

lundi 9 janvier de 11h à 13h et tous les lundi jusqu’au 19 juin : Anthropologie historique des pratiques religieuses dans l’Islam méditerranéen : Réflexion critique (collective) sur les fondements du système religieux islamique pour des recherches approfondies en sciences sociales et humaines qui ont en commun de concerner des aires culturelles ou des périodes historiques où l’islam, comme système religieux, mais aussi l’Islam, comme type de civilisation ou de culture, ont eu un rôle prépondérant dans l’organisation de la société (religion, représentations, références symboliques ou idéologiques). Séminaire de Hassan Elboudrari, maître de conférence à l’EHESS. – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 helboudrari(at)wanadoo.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1528

 

mardi 10 janvier de 14h à 16h et 2e et 4e mardis du mois jusqu’au 13 juin: Guerres électorales ou violences électorales ? L’usage de la violence apparaît presque toujours comme une perversion du déroulement normal des pratiques de dévolution du pouvoir à un candidat. Le séminaire sera consacré à l’analyse épistémologique de la confusion à la base des réflexions qui tendent à réduire le processus de l’élection au moment clé du vote alors que l’élection est un tout qui ne fait que l’inclure. Le moment du vote, en consacrant le choix par l’introduction d’un bulletin dans l’urne peut, à la rigueur, avoir la paix comme horizon normatif. Par contre, l’élection, en tant que processus candidat ne peut se réduire à cette simple modalité dans l’expression de la décision. Dans cette perspective, c’est bien l’horizon de la guerre que l’élection engage.: Séminaire de Rémy Bazenguissa-Ganga, directeur d’études à l’EHESS – Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 bazengui(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1542

 

mercredi 11 et 25 janvier de 11h à 13h et tous 2e et 4e mercredis du mois : Savoirs ethnographiques et ethnographie des savoirs en Afrique : Ce séminaire revient sur des situations exemplaires du travail ethnographique, sur l’aire africaine essentiellement, qui permettent de saisir dans la longue durée la production/circulation des savoirs – scientifique, missionnaire, administratif, populaire et savant – et des systèmes de valeurs, en prenant comme point d’appui la nature du dialogue instauré avec les communautés et les interlocuteurs locaux. Relation observateur/observé, élaboration des catégories (religieuse, politique, culturelle, etc.), conditions de production des connaissances, appropriation et usages locaux d’un savoir ethno-historique, telles sont les grandes articulations de ce séminaire, dédié à une approche contextualisée des corpus ethnographiques. Séminaire organisé par Franck Beuvier, chargé de recherche au CNRS / IIAC et Andrea Ceriana Mayneri, chargé de recherche au CNRS / IMAF – Lieu : EHESS,105 bd Raspail, salle 11, Paris 6è – Rens. franck.beuvier(at)yahoo.fr, afrinauta(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1547

 

du mercredi 11 janvier au vendredi 13 à 20h et samedi 14 à 16h : Spectacle de danse « le Cargo » de F.Linyekula – 55mn – En République Démocratique du Congo où il est né, à Nairobi où il a fondé une compagnie de danse, ou, plus tard, à Bruxelles, à la Comédie Française ou à Lisbonne, Faustin Linyekula a parcouru le monde, pour danser, partager, apprendre et transmettre. Dans ce solo, le danseur joint la parole au geste et nous conte son retour à Obilo, un village à 80 km de Kisangani, où il a vécu jusqu’à l’âge de 8 ans et où il est retourné en 2011 après quelque trente ans d’absence… Il est venu en quête de souvenirs et de danses, mais les souvenirs n’ont-ils pas vieilli ? Alors il faut réinventer, retrouver la trace, susciter les souvenirs. Il faut y croire pour danser. Il faut aussi danser pour y croire, pour « oser rêver que l’indépendance de pensée, le libre arbitre, l’initiative personnelle pourraient bien pousser de ce tas de ruines que nous avons reçu en héritage ». Chorégraphie et interprétation Faustin Linyekula, Musique Flamme Kapaya Jamos et des percussionnistes d’Obilo – Tarif de 25 à 6 € – Lieu : Le Tarmac – La scène internationale francophone – 159 avenue Gambetta, Paris 20è, M° Saint-Fargeac – Rens. Réservation 01 43 64 80communication@letarmac.fr www.letarmac.fr

 

jeudi 12 janvier de 10h à 13h et tous les 2e jeudi du mois: Dynamiques du genre en Afrique : Il s’agira de saisir les modalités selon lesquelles les sociétés africaines, les Africain-e-s en migration ou les Européen-ne-s en contexte africain définissent les identités et les assignations de genre, et organisent les rapports sociaux de sexes. Si l’un des postulats est que toute relation sociale est genrée, on s’attachera cependant à souligner la fluidité des identités de genre – y compris masculines – sans oublier que d’autres variables (statut, classe, âge…) sont toujours à l’œuvre dans l’élaboration des relations sociales d’altérité, des rapports interpersonnels, comme des identités personnelles. – Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul – Rens. 01 44 78 33 32 annedoquet(at)yahoo.fr, anne.hugon(at)wanadoo.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1519

 

jeudi 12 janvier de 10h30 à 17h30 : Formation sur la gestion de conflits animée par Pierre de Bérail, Y Médiation : Créer une bonne cohésion d’équipe, afin de mener au mieux les actions mises en place par votre association – Appréhender les principes de négociation utiles pour une bonne communication – Découvrir et comprendre les notions et enjeux de la communication non-violente – S’exercer à l’écoute active – Échanger avec les pairs sur la prévention et la gestion de conflits entre responsables et bénévoles – Tarifs : 26€ (adhérent) et 45€ – Lieu : 130, rue des Poissonniers, M° Marcadet-Poissonniers, Paris 18ème – Rens. et inscription : Carole & Virginie – info-progab[a]tousbenevoles.org / 01 42 64 97 37

 

jeudi 12 janvier de 14h à 17h : Doctrine, échanges commerciaux et pouvoir. Autour de documents sur Yacouba Sylla et sa communauté dans les années 1930 en Côte d’Ivoire avec Saïd Bousbina, chercheur indépendant, correspondant scientifique de l’IRHT et Jean-Louis Triaud, dans le cadre du Séminaire Anthropologie de l’islam en Afrique : Séminaire organisé par Rabia Bekkar, chargée de recherche à l’IRD / IMAF et Marie Miran-Guyon, maître de conférences à l’EHESS / IMAF – Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 Marie.Miran(at)ehess.fr, rabia.bekkar(at)ird.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1521

 

jeudi 12 et 26 janvier de 15h à 17h et tous les 2è et 4e jeudis du mois: Séminaire Anthropologie critique de l’État : circulation de la musique contemporaine entre l’Afrique et l’Amérique latine organisé par Rémy Bazenguissa Ganga, directeur d’études à l’EHESS / IMAF (cet enseignant est référent pour cette UE) et Paula Vasquez, chargée de recherche au CNRS / CESPRA . – EHESS, salle des artistes, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1527

 

jeudi 12 janvier de 17h à 20h : « Circulation et relocalisation du Zâr (Egypte – Europe) : du rituel à la scène, de la scène au rituel ? » avec Kali Argyriadis (IRD), Nicolas Puig (IRD) , Séverine Gabry-Thienpont (IFAO). – Dans le cadre du Séminaire Tourisme : recherches, institutions, pratiques, organisé par Nadège Chabloz, ingénieure d’études à l’EHESS / IMAF ; Saskia Cousin, maître de conférences à l’Université Paris-Descartes ; Anne Doquet, chargée de recherche à l’IRD / IMAF ; David Dumoulin, maître de conférences à l’Université Sorbonne-Nouvelle et Sébastien Jacquot, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Lieu : 45 rue des Saints-Pères, Paris 6è, salle Mandel C – Rens. annedoquet(at)yahoo.fr, saskiacousin(at)free.fr, nchabloz(at)ehess.fr, sebastien.jacquot(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1525

 

vendredi 13 janvier de 10h à 13h : Guerres, conflits et sociétés au XXIe siècle : Séminaire organisé par Rémy Bazenguissa Ganga, directeur d’études à l’EHESS / IMAF; Jean-Vincent Holeindre, professeur à l’Université de Poitiers et Sami Makki, maître de conférences à Sciences Po Lille – lieu : : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. : bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1543

 

vendredi 13 janvier de 11h à 13h : Supports numériques et objectivation culturelle : médias sociaux, réunification Ekang et mobilisations artistiques avec Vassili RIVRON, Maître de Conférences UCBN : dans le cadre du séminaire Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà : – Lieu : IMAF , salle des artistes, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 elisabeth.dubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1546

 

vendredi 13 janvier de 14h à 17h : Les signes corporels de la citoyenneté. Le cas des personnes nées de parents inconnus dans les empires français et italien (Fin XIXe siècle-1946) avec Silvia Falconieri, CNRS-Centre d’Histoire Judiciaire, Université Lille 2 –  : migrations de travailleurs africains, brésiliens et indiens vers l’Europe du sud aux 18e-19e siècles avec Antonio De Almeida Mendes, maître de conférences, UFR Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie, Université de Nantes – dans le cadre du séminaire « Histoire sociale de l’Afrique Orientale, de la Mer Rouge et de l’Océan indien, XIXe-XXe siècles – Lieu : salle des artistes, Rdc, IMAF Site Raspail, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. elenavezz(at)gmail.com, silviabruzzi(at)yahoo.it, hv.medard(at)wanadoo.fr, violaine.tisseau(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1526

 

vendredi 13 janvier à 18h : Visite guidée de l’exposition Chefs-d’œuvre d’Afrique. – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr reservation@dapper.fr www.dapper.com.fr

 

vendredi 13 janvier de 20h à 22h30 : Nuit égyptienne : « C’est toi mon amour » (Enta habibi) de Youssef Chahine (Égypte, 1956, 120′, VOSTFR, 35mm) Cette comédie musicale raconte l’histoire de Farid et Yasmina, deux cousins poussés par leurs familles à se marier afin de cumuler les héritages. Tandis que lui fréquente la volcanique danseuse du ventre Nana, Yasmina s’entiche de Sensen, un riche propriétaire pétrolier. Tous deux se détestent et multiplient les ruses pour échapper à la volonté de leurs familles… La projection sera suivie de la présentation du livre « La sortie au cinéma, Palaces et ciné-jardins d’Egypte, 1930-1980 en présence de l’auteure, Marie-Claude Bénard. L’occasion de saisir les enjeux du grand écran en Egypte, à la fois espace de liberté et outil de contestation. – Tarif : 9,40€ à 5 € – Lieu : Le Louxor, Palais du Cinéma, 170 blv Magenta, Paris 10è, M° Barbès-Rochechouart – Rens. 01 44 63 96 96 contact@cinemalouxor.frhttp://www.cinemalouxor.fr/evenements/

 

samedi 14 janvier à 14h30 : Projection de Divines : Une fiction d’Houda Benyamina (Interdit au moins de 12 ans) : Une histoire d’amour et d’amitié bouleversante avec de jeunes actrices ébouriffantes. Dans un ghetto où se côtoient trafics et religion, Dounia a soif de pouvoir et de réussite. Soutenue par Maimouna, sa meilleure amie, elle décide de suivre les traces de Rebecca, une dealeuse « respectée ». Interdit au moins de 12 ans. Projection suivie d’une rencontre avec la réalisatrice (sous réserve). – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr reservation@dapper.fr www.dapper.com.fr

 

samedi 14 janvier de 15h à 16h30 : Visite guidée gratuite de l’Exposition « Sacrées Graines ». Un moment d’échanges et de convivialité permettant de découvrir l’ICI et d’approfondir votre expérience des œuvres et vos connaissances des artistes de l’exposition Sacrées Graines. Entrée libre sur réservation  – Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson – et – ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

dimanche 15 janvier de 14h à 18h : Galette des Roi et dégustation de galettes de manioc : A la suite de la Galette une Animation Artistique et Culturelle aura lie Danses et Text – Lieu : Maison des Association du 20éme, 1-3, rue Frédérick Lemaître, Paris 20è, M° Jourdain ligne 11 – Rens. AICSF Association Internationale Culture sans Frontière 06 09 25 01 64, 01 43 49 51 10, 06 11 12 47 43aicsf.paris@gmail.com www.marmitedor.org

 

du lundi 16 janvier au 1er février, la 10ème édition du « Festival Au Fil des Voix » : 12 soirées, 20 concerts, plus de 100 d’artistes et 18 pays représentés ! À l’Alhambra et au Studio de l’Ermitage, « Au fil des voix » propose cette année des soirées consacrées à la Méditerranée, au Cap-Vert, au Honduras… Se mêleront du jazz camerounais, de la musique iranienne, du flamenco, du rock congolais mais aussi des créations transculturelles entre des musiciens tunisien, français et américain. Depuis dix ans le festival crée le lien entre les grandes voix du monde et les jeunes talents, favorisant la créativité et la rencontre des altérités culturelles. Dans un monde musical en constante mutation, le festival suit une logique de mutualisation des compétences en s’associant avec de nombreux labels – Lieu : Alhambra et au Studio de L’Ermitage – Rens. 01 71 75 55 38 communication@aufildesvoix.com www.aufildesvoix.com

 

lundi 16 janvier à 20h30 : Soirée d’ouverture du Festival « au fil des voix Manu Dibango invite (Ray Lema & Sallè John…) – Tarif 24 à 35€ – Dans le cadre du Festival « au fil des voix – Lieu : Alhambra, 21 rue Yves Toudic, Paris 10è, M° République, Jacques Bonsergent, – Rens. 01 71 75 55 38, 01 40 20 40 25 contact@aufildesvoix.com www.aufildesvoix.com

 

mardi 17 janvier de 9h30 à 12h30 : Du plateau à la côte : perspectives sur l’histoire médiévale du Zimbabwe avec Adrien Delmas (IMAF) – dans le cadre Monuments et documents de l’Afrique ancienne : recherches en cours en histoire, histoire de l’art et archéologie Organisé par Claire Bosc-Tiessé, CNRS / IMAF ; Marie-Laure Derat, CNRS / Orient & Méditerranée et Anaïs Wion, CNRS / IMAF – Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul – Rens. 01 44 78 33 32 Claire.bosc-tiesse(at)univ-paris1.fr ; derat(at)univ-paris1.fr ; anais.wion(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1552

 

mardi 17 janvier de 15h à 17h : Les usages politiques des confréries soufies dans le monde arabo-berbère méditerranéen et en Afrique de l’Ouest : Séminaire organisé par Odile Moreau, maître de conférences à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 / IMAF et Pierre Vermeren, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / IMAF – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. pierre.vermeren(at)univ-paris1.fr, odile.moreau(at)univ-montp3.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1545

 

mercredi 18 janvier de 15h à 17h et tous 1er, 3e et 5e mercredis du mois: De la frontière au corps du souverain. Rencontrer le sultan du Borno à l’époque moderne avec Rémi Dewière, docteur en Histoire, IMAF – Dans le cadre du séminaire consacré à l’anthropologie comparative des sociétés du Sahel occidental musulman (Sénégal, Mauritanie, Mali, Niger…) et de leurs diasporas, régionales et internationales. – Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. : ismael.moya(at)cnrs.fr, schmitz(at)ehess.fr, abdoucheikh222(at)gmail.com, pietro.fornasetti(at)ehess.fr, liadragani(at)yahoo.it http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1513

 

mercredi 18 janvier à 20h30 : « Asuɣu n temzi : Amzik» et « Ethiopiques 30 : Girma Bèyènè & Akalé Wubé » — AmZik : un groupe de musique et d’expression kabyle qui a été créé par deux frères jumeaux, et un ami musicien. Nés en Kabylie, Karim, Nonor et Didine ont grandi dans la musique. Tout à commencé dans ce berceau de kabylie où ils ont appris à chanter, et à vivre sur le rythme des chansons de Idir, Slimane Azem, Matoub Lounès, tout en s’ouvrant sur les musicalités du monde. Entre musique traditionnelle et nouvelles sonorités, le style de musique d’AmZik cherche à s’ouvrir à d’autres influences, dans le but de lier les musiques de nos racines et d’ailleurs. – Tarif 22 à 27€ – Dans le cadre du Festival « au fil des voix – Lieu : Alhambra, 21 rue Yves Toudic, Paris 10è, M° République, Jacques Bonsergent, – Rens. 01 71 75 55 38, 01 40 20 40 25 lettre@aufildesvoix.com www.aufildesvoix.com

 

jeudi 19 janvier à 10h : Conférence de presse de la 25ème édition du FESPACO (Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou) – La biennale cinématographique phare du continent qui se tiendra du 25 février au 4 mars. – L’édition 2017 a pour thème « Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel ». 950 films sont soumis à la sélection dans cinq catégories : long et court métrage, documentaire, séries télés et films des écoles africaines. Environ 20 films sélectionnés pourront prétendre à la plus prestigieuse des récompenses, l’Etalon d’or de Yennenga, réservé à la compétition des longs métrages. A cette fête du cinéma, réputée pour son côté populaire, prendront part près 500 médias et 400 professionnels du cinéma. Innovation majeure, les rencontres professionnelles, les conférences thématiques, les master-class et ateliers de formation se tiendront dans le cadre du Marché International du Cinéma et de la Télévision (MICA). – Lieu : Cinémathèque Française, 51, rue de Bercy, Paris 12è – Contacts presse : service.presse@ambaburkina-fr.orgromain.bambara@ambaburkina-fr.org : 06 63 97 58 53 apollinaire.baghnyan@ ambaburkina-fr.org : 06 85 52 15 51

 

jeudi 19 janvier de 14h à 16h : « La conquête arabe dans les manuels d’histoire au Maghreb » avec Aroua Labidi (doctorante, Paris X Nanterre/Université de La Manouba), : dans le cadre du séminaire Nouvelles perspectives sur l’histoire du Maghreb (XVIIIe-XXIe siècle) . – Lieu : Salle de réunion de l’IMAF, 2e étage, 96 bd Raspail , Paris 6è – Rens. messaoud(at)ehess.fr, claire.fredj(at)gmail.com, isabelle.grangaud(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1522

 

jeudi 19 janvier à 17h : Les impérialismes dans l’Afrique d’aujourd’hui avec Michèle Decaster (AFASPA) et organisé par le Cercle universitaire d’études marxistes CUEM – Lieu : Université Pierre et Marie Curie (UPMC), Campus des Cordeliers, rue de l’Ecole de Médecine, dans l’Amphithèâtre Roussy : 15 rue de l’École de médecine, paris 6è – Rens. cercle.univ.etud.marxiste@gmail.com jeansalem@orange.frhttp://www.cuem.info

 

vendredi 20 janvier et chaque 3ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30 : Rassemblement du Cercle de Silence à Paris contre le traitement inhumain des sans papiers – Vous pouvez vous joindre au cercle à tout moment, même pour seulement quelques instants. Par notre participation au cercle de silence, nous voulons dénoncer les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous en appelons à la conscience de tous et vous invitons à rejoindre le cercle de silence place du Palais-Royal – Cercle composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : AARAO les Messagers, AI, CCFD, CFDT-Terre Solidaire, Cercle de Résistance, Paris-Sud CGT, Cimade, FEP, LDH, MAN, MIR, Mission Populaire Evangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, Réseau franciscain Gubbio, Résister aujourd’hui, RESF, Secours Catholique, Syndicat de la Magistrature …… – Lieu : Place du Palais Royal, Paris 1er, M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre http//www.cerclederesistance.fr

 

samedi 21 janvier à 14h : Balade de 2h30 sur la Mode à La Goutte d’Or accompagné du Passeur de culture. Une Fashion Mix «hors les murs» dans un ancien quartier de Paris : à la rencontre des artisans, tailleurs, mécaniciens, «sapeurs» ou créateurs qui, un jour dépassèrent océan, montagne et désert pour venir à la capitale. Rendre visible la participation des immigrants à la couture et au prêt-à-porter français (confection) et mettre en évidence leurs apports à l’inventivité, la beauté et l’élégance hexagonales. Partagez passion, savoir et accent de vérité dans le quartier chamarré de La Goutte d’Or à Paris, capitale internationale de la mode ! (En écho à l’exposition Fashion Mix au Musée de l’Histoire de l’Immigration). Découvrez un quartier où l’atelier de confection côtoie la boutique de créateur, où le vendeur de bazins fréquente le styliste émérite, où les coiffeurs afro palabrent avec les esthètes de la « Sapologie »…. Vivez la multitude des couleurs des wax africains, des caftans arabes et des costumes « ambianceurs ». Touchez le travail de création de Xuly Bët, Sakina M’Sa, Mazalay ou du tailleur de quartier ! 1/2 j. à partir de 15 € à partir de 6 personnes – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr voyagesiproche@bastina.fr www.bastina.fr

 

samedi 21 janvier à 14h30 : Projection de « Une Amérique noire «  Une rencontre proposée par Marc Cheb Sun, écrivain, journaliste et directeur de la revue D’ailleurs et d’ici. Projections de films (Noire Amérique, Trick Baby, le bâtard et Les Portes de l’égalité) et débats pour revenir au lendemain de l’investiture de Donald Trump (20 janvier), sur l’Amérique noire, ses combats et ses apports. Débats animés par Célia Sadai et Marc Cheb Sun, avec Eros Sana, Hélène Jayet, Caroline Blache, Marie Vanaret et Daouda Diakhaté. – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr reservation@dapper.frhttp://www.dapper.com.fr

 

samedi 21 janvier à 21h : Concert Jupiter Bonkodji Okwess, Congo Rock africain : Découvert grâce à un documentaire consacré à la nouvelle scène musicale de Kinshasa, Jupiter Bonkodji fait son retour avec Troposphère 13. Propulsé par Okwess International, son groupe continue d’explorer l’immense richesse des rythmes traditionnels congolais. Passeur de transes et authentique alchimiste tradi-moderne, Jupiter n’en reste pas moins cette âme rebelle, cette conscience élevée, qui agit inlassablement sur le terrain local à travers différents projets d’entraide sociale et dont chacun des textes abrite la sagesse d’un bienveillant. – Dans le cadre du Festival « au fil des voix- Tarif 12 à 18€ – Lieu : Studio l’Ermitage, 8 rue de l’hermitage, Paris 20è, M° Jourdain, Jacques Bonsergent, – Rens. 01 71 75 55 38, 01 44 62 02 86contact@aufildesvoix.com www.aufildesvoix.com

 

dimanches 22 et 29 janvier, 5 février à 15h : Spectacle « C’est le chameau qui me l’a dit » À partir de 6 ans Connaissez-vous Diabou Ndaw, la fille qui mange de petites noix appelées ndioule, connaissez-vous Maymado, le crocodile qui terrorise les villageois, ou Gaindé, le lion qui divise pour mieux régner ? Mamadou Sall, alias le Piroguier du désert, vous les présentera et vous racontera leurs histoires étonnantes. Conteur mauritanien, Mamadou Sall transporte le public dans les histoires de son enfance et de son pays, du désert au fleuve, du fleuve à l’océan et de l’océan à la savane ! . Ses contes sont magnifiquement ponctués par des chants, des mélodies jouées à la sanza et par les rythmes d’une percussion, le cajón. Le spectacle sera suivi d’une séance de dédicaces avec le conteur, auteur de nombreux ouvrages. – Tarif 5 à 7€ – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75,communication@dapper.com.fr reservation@dapper.fr www.dapper.com.fr

 

lundi 23 janvier de 17h à 21h : Construire un dialogue interculturel et lutter contre les discriminations : Objectif : Connaître le cadre de la lutte contre les discriminations – Comprendre les mécanismes en jeu dans les phénomènes discriminatoires – Réfléchir à sa posture lorsque l’on travaille en milieux interculturel – Découvrir des dispositifs et des outils à adopter – Interventions : Mélanie Daubane – Ville de Paris & Cécile Stola – Elan Interculturel – Lieu : Théâtre : L’Auguste et Auguste – Compagnie Rêvolante 6, impasse Lamier, Paris 11è, M° Philippe Auguste – Rens. et inscription : Carole & Virginie – info-progab[a]tousbenevoles.org / 01 42 64 97 37 virginieborel@gmx.fr ou 01 43 67 20 47augustetheatre@gmail.com www.augustetheatre.fr

 

mardi 24 janvier à 20h30 : « Five and a Feather : Awa Ly» et « Quinta : Maria Ramos » Five and a Feather restitue au plus près l’ambiance chaleureuse de sessions captées live où les instruments se répondent, s’imbriquent et composent l’écrin qui accueillera le principal instrument de cet album : la voix d’Awa. – Mariana Ramos nous présente sur scène son 5ème album « Quinta ». Avec sa voix chaude et profonde, elle perpétue la tradition de la Morna, cette invitation à la joie typique des îles du Cap-Vert. Cet archipel volcanique au large des côtes africaines est sorti de l’anonymat grâce à la plus illustre de ses ressortissantes : Cesaria Evora dont Mariana en est la Fille spirituelle – Tarif 24 à 35€ – Dans le cadre du Festival « au fil des voix – Lieu : Alhambra, 21 rue Yves Toudic, Paris 10è, M° République, Jacques Bonsergent, – Rens. 01 71 75 55 38, 01 40 20 40 25 lettre@aufildesvoix.com www.aufildesvoix.com

 

mercredi 25 janvier de 18h à 22h : Conférence de presse du CCA (Centre des Cultures d’Afrique) pour la 2ème édition du MOCA (Mois des cultures d’Afrique du 5 mai au 5 juin 2017). – Programme : présentation de la 1ère édition 2016 (En 2016 Le CCA lance le MOCA, sous le parrainage de la Ville de Paris, afin de fédérer et mettre en lumière les lieux de diffusion et les acteurs culturels qui oeuvrent à la valorisation des cultures africaines et afro descendantes) – présentation du MOCA 2017 – présentation de l’appel à projets – Participation musicale de Magic Malik, Cheikh Diallo et Marc Alexandre Oho Bambe – Cocktail – Rappel : . – Lieu : La Place Centre culturel Hip Hop, 10 passage de la Canopée, les Halles, Paris 1er Rens – Centre des Cultures d’Afrique alain.bidjeck@ccafrique.org

 

jeudi 26 janvier au soir à Paris : Formation « Savoir présenter son projet à des financeurs solidaires ». Formation destinée uniquement aux porteurs de projet dont le dossier aura été validé pour le passage en Bourse Aux Projets. Les horaires et le lieu seront communiqués aux porteurs de projet ultérieurement. – Les horaires et le lieu précis seront communiqués aux porteurs de projet ultérieurement. – Rens. 06 49 07 59 19 – Contact et inscription obligatoire : Maxime Thébault: maxime@cigales-idf.asso.fr (en précisant vos nom, prénom, et numéro de téléphone)

 

vendredi 27 janvier de 11h à 13h : Gustave AKAKPO, écrivain de théâtre togolais : dans le cadre du séminaire Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà : – Lieu : IMAF , salle 13, 105 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 elisabeth.dubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1546

 

vendredi 27 janvier à 20h et samedi 28 à 16h : Spectacle de Danses « Yadou » 45 min de Y.Sarria – À N’Djamena, capitale du Tchad, on danse ! Depuis cinq ans, un festival y est né, « Souar Souar », autrement dit « Danse Danse ». Une gageure, un défi, au cœur de l’enclave africaine. Le chorégraphe tchadien Yaya Sarria est un solitaire obstiné qui, du hip-hop au butô, ne refuse aucune expérience, mais, toujours et partout, poursuit son objectif, sa quête, sa démarche, sa marche… « Je suis né de parents nomades qui m’ont déposé à N’Djamena. Tout ce que je sais, c’est que ma mère est née en 1953 et mon père en 1933. Je ne les ai jamais retrouvés. » Comme d’autres mènent l’enquête dans les méandres de l’administration ou dans les secrets enfouis des familles, Yaya Sarria a choisi la danse pour retrouver la trace perdue et a appelé sa compagnie, « Les Sabots de vent ». Dans l’élégance du clair obscur, Yaya Sarria livre une chorégraphie de la quête et de l’errance dont le titre, Yadou, signifie « marche » en fulfulde, la langue des nomades peuls. – Tarif de 25 à 6 € – Lieu : Le Tarmac – La scène internationale francophone – 159 avenue Gambetta, Paris 20è, M° Saint-Fargeac – Rens. Réservation 01 43 64 80 communication@letarmac.frhttp://www.letarmac.fr

 

samedi 28 janvier de 13h à 16h : stages de danse africaine de Guinée animé par Dian Camara – Stage tous niveaux de 3 heures de danse au son des percussions avec un magnifique danseur qui nous vient d’Italie ! – Participation : 35 euros – Lieu : Micadanses (studio May B), 15, rue Geoffroy-L’Asnier, Paris 4è, M° Saint-Paul ou Pont-Marie – Rens. et inscriptions : Maryse 06 14 38 81 11 ou mzal@club-internet.fr

 

samedi 28 janvier pendant 2h30 environ (horaires à demander) : Balade africaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris – Baština vous invite au voyage « Petit Mali » au marché africain de Château Rouge dans le 18eme à Paris. SLe nombre et la qualité des produits vendus ici éveille vos papilles, éblouit votre regard, égaye vos sens… Le marché de Château Rouge égalise les meilleurs marchés de Bamako ou Dakar : partout ce ne sont que capitaines, tilapias, machoirons, ignames, patates douces, piments, gombos, sauce graine ou arachide…Ces lieux de vie demeurent emblématiques de la geste ouest-africaine à Paris Rendez-vous avec le passeur de culture malien au marché africain de Château Rouge dans le 18eme arrondissement de Paris. – Prix : A partir de 15 € par personne – Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr www.bastina.fr

 

samedi 28 janvier de 19h à 22h : « Live Roots Music » avec Paco Koné & Ti3mokow Groove : notre griot urbain, vous propose une afropop roots curieuse et voyageuse, mêlant instruments electriques et trabitionnels dans des mélodies pleine d’émotions et de groove : Taaga baga togola (a ceux qui ne sont plus la!) – possibilité de grignoter sur place. Entrée 12€ – Lieu : La Chapelle des Lombards, 19 rue de Lappe, Paris 11è, M° Bastille – Reservation 01 43 57 24 24 la.chapelle.concerts@gmail.com http://la-chapelle-des-lombards.com/

 

lundi 30 janvier à 20h30 : Arat Kilo, mamani Keita et Mike Ladd : Mordus profondément par les crocs cuivrés d’un serpent venu d’Addis-Abeba, possédés par la mystique venimeuse des grooves, les Parisiens d’Arat Kilo ont, depuis leur infection en 2008, fait de l’Ethiojazz, leur terrain de jeu musical. Là où d’autres n’auraient pas osé déborder du schéma classique, en se contentant de rejouer cette musique selon les canons des années 60, le sextuor a toujours pris l’option de s’en servir comme d’un brasier à nourrir perpétuellement. En y incorporant au fil des ans Hip-Hop, Funk, Soul, Jazz, Dub, Afrobeat ou Reggae, Arat Kilo a toujours veillé à ce que les volutes de fumée soient les plus voluptueuses et les plus envoûtantes possibles. _ Tarif 24 à 29€ – Dans le cadre du Festival « au fil des voix – Lieu : Alhambra, 21 rue Yves Toudic, Paris 10è, M° République, Jacques Bonsergent, – Rens. 01 71 75 55 38, 01 40 20 40 25 lettre@aufildesvoix.comhttp://www.aufildesvoix.com

 

mardi 31 janvier de 9h à 17h30 : 13è Journée Nationale des Associations, Fondations et Fonds de Dotation organisé par la Compagnie nationale des commissaires aux comptes – L’après-midi sera consacrée aux « groupements associatifs et les nouveaux enjeux » avec deux tables rondes sur : la gestion de patrimoine : rationalisation et transparence financière. Cette table ronde sera précédée d’un atelier sur les structures immobilières, les baux, les mises à disposition et les commodats ; la certification et la labellisation des groupes associatifs. Tarif : de 25€HT pour les associations à 400€HT pour les Commissaires au Comptes – Lieu : Maison de la Chimie, 28 rue Saint Dominique, Paris 7è – Rens. Et Inscrption 01 53 85 82 54 journeeassoc@mci-group.com Forum-des-Associations@partenaires.forumdesassociations.comhttps://www.cncc.fr/actualite.html?news=jnaffd-2017

 

Actions situées dans les Yvelines (78)

 

jeudi 12 janvier de 18h à 19h et tous les 2 ème jeudi du mois : Cercle de silence à Versailles : Que votre participation soit d’une minute, d’une dizaine de minutes ou d’une heure complète, elle marque votre soutien. Vous pouvez aussi y venir en groupe. Organisé par RESF : RESF78 est un collectif d’associations et de militants des Yvelines (78) qui apportent un soutien actif aux élèves sans papiers et à leurs familles – Lieu : Place du marché aux fleurs, angle Avenue de Saint-Cloud – avenue de l’Europe, marché aux fleurs à Versailles (78), RER-C Versailles – Rens : 01 34 92 50 94 cercledesilence.versailles@gmail.com https://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

 

samedi 28 janvier à 11h et tous les quatrièmes samedis du mois : Cercle de Silence de Mantes – Le Cercle de Silence est une action non violente qui rassemble régulièrement, dans un espace public, des hommes et des femmes de divers horizons et de toutes convictions philosophiques, politiques et religieuses. Il s’agit d’alerter tous les citoyens sur le sort réservé aux personnes étrangères venues en France pour mieux vivre ou sauver leur vie. Avec ou sans papier, l’étranger est une personne. La dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte. Notre silence le crie. – avec citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : LDH, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens Immigrés, RESF, Équipe paroissiale d’accueil des migrants, ACO, Secours Catholique, ASTI, PS, PCF, CCFD, DECIL (démocratie et citoyenneté locales) – Lieu : Mantes-la-Jolie, Place Saint-Maclou à Mantes-la-Jolie (78)

 

Actions situées en Essonne (91)

 

jusqu’au 10 janvier : Exposition « Caravane de la mémoire : les tirailleurs sénégalais pendant la guerre de 14 et au-delà » : Organisée par Solidarité Internationale à destination de la diasporas, publics scolaires, anciens combattants, associations à vocation historique pour s’interroger sur l’image des Africains en France avant 1914 et sa transformation après 1918 ainsi que la modification de l’image de la France en Afrique après cette guerre… L’inauguration de l’exposition » aura lieu le 1er décembre à 19h à la mairie de Montfermeil (93) avec la participation de Xavier Lemoine, maire de la ville – Lieu : lycée de Montgeron, place de l’Europe à Montgeron (91) – Rens. : 01 69 03 53 36 Joël Broquet 06 16 58 06 00 dircas@cas-france.org joelbroquet@noos.fr – Présentation de l’exposition Jean-Paul Gourévitch jpgour@club-internet.fr http://lacaravanedlm.tumblr.com/

 

vendredi 6 janvier de 18h à 19h et tous les 1er vendredi du mois. Cercle de silence à Brétigny : Avec ou sans papiers, l’étranger est un être humain. Par notre rassemblement en cercle et en silence, nous entendons attirer publiquement l’attention sur le sort réservé aux migrants, aux étrangers et aux demandeurs d’asile. Nous affirmons que chaque personne est digne de respect et que les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les êtres humains dans leur humanité. Le cercle de silence de Brétigny est composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : Alphabeta, ATD Quart Monde Essonne, CCFD-Terre Solidaire, Comité Chrétien en Solidarité avec les Chômeurs et les Précaires, Communauté Catholique de Brétigny/Le Plessis-Paté, Eglise Réformée de la Vallée de l’Orge, Ligue des Droits de l’Homme, Observatoire du CRA de Palaiseau, Parti de Gauche, Réseau Education Sans Frontières 91, Réseau franciscain Gubbio, Restos du Cœur, Solidarités Nouvelles pour le Logement. – Lieu : Place de la Gare à Brétigny-sur-Orge, RER-C Brétigny-sur-Orge (91) – Rens.cercledesilencebretigny@yahoo.fr http://cerclesdesilence.info

 

Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

 

mercredi 4 janvier à 18h30 : Invitation à constituer un comité de soutien aux résidents du foyer Coallia de Boulogne et préparation de la manifestation du 10 janvier : Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2016, un incendie criminel raciste a éclaté au foyer Coallia, 21 rue Nationale à Boulogne-Billancourt : un travailleur immigré est mort, une quinzaine de résidents sont blessés ou intoxiqués dont trois graves et un toujours sous respiration artificielle à ce jour. Pour les organisateurs de la manifestation c’est un acte criminel dirigé contre les travailleurs de la rue Nationale et contre leur foyer. C’est un acte anti-immigrés. Il s’agit de dénoncer l’hystérie anti-immigrés actuelle de certains milieux qui pousse certains racistes dangereux à passer à l’acte, dénoncer la collusion de l’Etat (personne ne s’est déplacé), de la Mairie, du propriétaire et du gestionnaire qui ont préféré fermer la cuisine collective des résidents plutôt que la mettre aux normes, qui n’ont pas fait les travaux nécessaires dans les chambres et les parties communes, qui n’ont pas mis le foyer aux normes anti-incendie (Coallia a installé les détecteurs de fumée seulement le lundi 19 décembre !!) et qui veulent la destruction du foyer. L’ancien quartier industriel de Billancourt, devient une zone d’immeubles de standing pour familles riches. Le foyer fait tache et sa présence devient un « problème ». – Lieu : Foyer, 21 rue Nationale, M° Billancourt – Rens. Genevieve Petauton 06 87 61 29 77 petauton.genevieve@wanadoo.fr copaf@copaf.ouvaton.orghttps://www.facebook.com/foyers.de.travailleurs.immigres/

 

samedi 7 janvier 2017, à partir de 15h30 : Palabres autour des arts – Les femmes dans la lumière littéraire. En quoi les femmes racontent-elles différemment des hommes ? Quel regard posent-elles sur les grands thèmes de la littérature ? Comment se racontent-elles ? Les palabres reviennent à l’occasion du festival « Afrique en scène » avec un focus sur les femmes qui écrivent ou que l’on écrit. Les livres à l’honneur seront: Mon royaume pour une guitare, Kidi Bebey – Les Maquisards, Hemley Boum – Le livre de Memory, Pettina Gappah – Les pêcheurs, Chigozie Obioma – Notre invité palabreur du mois sera l’exceptionnel Guy Alexandre Sounda avec son roman « Confession d’une sardines sans tête » (éditions sur le fil, 2016) – Lieu : Médiathèque Landowski, Boulogne-Billancourt (92) – Rens. Joss Doszendoszen@gmail.com http://palabresautourdesarts.blogspot.fr

 

mardi 10 janvier à 17h : Manifestation en solidarité avec les résident du Foyer de Boulogne : Autour des mots d’ordre : Incendie criminel au foyer Nationale : ils ne nous chasseront pas – Incendie criminel raciste au foyer Nationale : on vit ici, on reste i – Contre tout acte raciste, protection des foyers – Non à la spéculation immobilière qui veut nous chasser de la rue Nationale – Nous voulons un foyer qui soit un vrai lieu de vie avec une cuisine collective – l’appel signé par tout le monde reprendra les points suivants : – acte criminel raciste contre un foyer de travailleurs immigré- dans le climat national actuel anti-immigrés et anti-réfugié- et dans le contexte particulier de spéculation immobilière à Boulogne soutenue par la Mairie – manquements graves de tous les décideurs (Etat, Ministères, Mairie, propriétaire, gestionnaire- exigence que la rénovation du foyer se fasse pour les résidents et avec – Les associations, les syndicats qui veulent signer cet appel transmettent leur accord à Jacqueline 06 74 51 07 84 ou à copaf@copaf.ouvaton.org. Les organisations politiques aussi – Lieu de rassemblement : Foyer, 21 rue Nationale Métro Billancourt à partir de 17 h puis marche à travers Boulogne, en passant par la sous-préfecture et la mairie – Rens.Genevieve Petauton 06 87 61 29 77 petauton.genevieve@wanadoo.fr copaf@copaf.ouvaton.orghttps://www.facebook.com/foyers.de.travailleurs.immigres/

 

samedi 14 janvier de 11h à 12h et tous les second samedi du mois : Cercle de silence d’Antony, une manifestation silencieuse pour protester contre les conditions de vie indignes auxquelles sont condamnés les migrants, du fait de politiques tant nationales qu’européennes, quand il ne s’agit de mise en danger des personnes. Le collectif Migrants, Changeons notre Regard ! a été constitué à l’initiative de : Attac, La Cimade, CCFD-Terre solidaire, Ligue des Droits de l’homme – Antony, RESF, La Vie Nouvelle, l’Observatoire citoyen du centre de rétention administrative de Palaiseau, Les Amis de l’avenir, Femmes-Egalité – Lieu : – Place René Cassin, dalle du RER B Antony (92) – Rens. Éric Colas eric.colas@evab.org attac.cables92@gmail.com

 

jeudi 19 janvier de 12h15 à 13h15 et tous les 3ème jeudi de chaque mois : Invitation à participer au Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus du monde entier. Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), d’ATTAC92, de l’’Arche de Lanza del Vast etc… – Lieu : Parvis de la Défense (92) Entre le CNIT et les Quatre Temps, RER SNCF ou tram arrêt Grande Arche – Rens. Christian Wendling 06 44 23 84 88 christian.wendling@wanadoo.fr romain.treppoz@laposte.net

 

samedi 21 janvier de 14h à 17h : « Qu’est-ce qui fait un Etat ? » organisé par AFAS (Association de Femmes Africaines pour la Solidarité et le développement) dans le cadre des Rencontres du Club Échelle – Lieu : 6 rue Adam Ledoux à Courbevoie (92), Depuis la Défense Grande Arche, bus 275 descendre Place Charras, Depuis la gare Saint Lazare descendre a Courbevoie en tête de train, prendre la rampe d’accès à gauche, la rue Adam Ledoux est en face (Temps total 15mn maximum) – Rens. Bintu Mulongo Présidente 06 68 58 66 42afasinfos@gmail.com Amélie Ripoche Coordinatrice 06 32 47 98 25 secretariatafas@yahoo.fr

 

jeudi 26 janvier de 19h à 21h : Exposé débat : « La kiswahili et le kikongo: des langues véhicules de la démocratie ? » : La communauté swahili en Afrique de l’est, présente autour des routes de commerce de l’empire Omanais en passant par les îles Comores, Madagascar, Zanzibar, jusqu’en Tanzanie, Kenya, Burundi, Congo, Rwanda et Ouganda. Ainsi que le kikongo en Afrique australe au sein du royaume Kongo qui s’étendait sur les terres de l’Angola, la République du Congo, le Congo-Kinshasa et le Gabon actuelles. Des langues parmi des populations au centre des échanges culturels et de la richesse naturelle de leur terre qui ont suscité une ouverture hors continent africain.  » avec Ruth Tshiamindele – Lieu : 6 rue Adam Ledoux à Courbevoie (92), Depuis la Défense Grande Arche, bus 275 descendre Place Charras, Depuis la gare Saint Lazare descendre a Courbevoie en tête de train, prendre la rampe d’accès à gauche, la rue Adam Ledoux est en face (Temps total 15mn maximum) – Rens. 06 21 05 47 38 jp.vanhoove@wanadoo.fr

 

Actions situées en Seine St Denis (93)

 

lundi 9 janvier 9h30 à 11h30 : Réunion d’information à destination des porteurs de projet « Financement solidaire pour les entreprises» Rencontre avec des acteurs qui financent des projets à plus-value sociale, environnementale ou culturelle – Organisé par les CIGALES : Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Épargne Solidaire – Besoin d’y voir plus clair sur les modes de financement d’une entreprise (société et association)? Comment financer un projet relevant de l’ESS? – Comment faire pour demander un financement ? Cette réunion d’information est basée sur un format de deux heures pour présenter les modalités d’intervention des CIGALES, leurs partenaires et les étapes pour solliciter un financement. Elle sera aussi l’occasion d’échanger autour des questions des participants. – Lieu : Coopérative Pointcarré, 20 Rue Gabriel Péri, Saint-Denis (93), M° 13 – Saint-Denis Porte de Paris – Rens. 06 49 07 59 19 – Inscription obligatoire en précisant vos noms, prénom et numéro de téléphone à maxime@cigales-idf.asso.fr

 

mardi 10 janvier à 10h : Comment construire son projet de création d’entreprise? (Comment et où l’entreprise va-t-elle gagner de l’argent ? Vendre plus facilement son projet aux banquiers, investisseurs, fournisseurs…) : Ateliers gratuits animés par Lucie Sanchez, et Marianne Chauvet chargées de mission Création d’activités CitésLab. – Lieu : A l’accélérateur d’entreprises : 22 avenue Albert Einstein, Le Blanc-Mesnil – Rens. 01 55 81 19 92 – 07 50 52 92 35 Réservation obligatoire par mail à abmd.sanchez@gmail.com ou abmd.chauvet@gmail.com

 

jeudi 12 janvier de 19h à 23h : Contre sommet Afrique France, veille de l’ouverture du sommet Afrique France à Bamako – Via des analyses et des témoignages, nous ferons un contre sommet citoyen sur le bilan de la politique africaine et migratoire de la France – Lieu : Maison Ouverte, 17 rue Hoche, Montreuil, M° Mairie de Montreuil, l9 – Rens Survie Paris IDF 06 89 11 47 28 contact@survie-paris.orghttp://www.survie.org

 

vendredi 13 janvier à 14h30 : « Les principes du micro-entrepreneur » (pourquoi ce régime, statut social et fiscal, avantages et inconvénients) : Ateliers gratuits animés par Lucie Sanchez, et Marianne Chauvet chargées de mission Création d’activités CitésLab. – Lieu : A l’accélérateur d’entreprises : 22 avenue Albert Einstein, Le Blanc-Mesnil – Rens. 01 55 81 19 92 – 07 50 52 92 35 Réservation obligatoire par mail à abmd.sanchez@gmail.com ou abmd.chauvet@gmail.com

 

samedis 7, 21, 28 & dimanches 22, 29 janvier : Atelier de création de 2h les week-ends, dès 10 ans – pour débutants et initiés – Les deux chorégraphes Johanna Faye et Saïdo Lehlouh vous proposent des ateliers chorégraphiques adaptés à tous. Vous traversez toutes les étapes de la construction d’un spectacle, de l’écriture à la représentation, et présentez en public votre création collective lors des rendez-vous – atelier gratuit sur l’achat d’un pass 4 spectacles de danse pour 14 € – Lieu : Centre culturel Jean-Houdremont, 11, avenue du Général Leclerc à la La Courneuve (93), accès par : RER B : Aubervilliers-La Courneuve, Tramway T1 : Six-Routes de La Courneuve, Bus 256 ou le 302 Arrêt : Genève – Rens. Réservations 01 49 92 61 61 billetterie-houdremont@ville-la-courneuve.fr houdremont@ville-la-courneuve.frhttp://www.houdremont-la-courneuve.info

 

samedi 14 janvier à 19h : ali 74, le combat du siècle : 1974, Kinshasa, Zaïre. Mohamed Ali remporte le match qui l’oppose à Georges Foreman, champion en titre de l’époque. Nicolas Bonneau nous raconte avec ses verbes affûtés le destin d’une icône de la contre-culture et de la cause noire américaine. – Rounds de théâtre avec la compagnie La Volige – Nicolas Bonneau (à partir de 14 ans) – de 6 à 12€ – Lieu : Centre culturel Jean-Houdremont, 11, avenue du Général Leclerc à la La Courneuve (93), accès par : RER B : Aubervilliers-La Courneuve, Tramway T1 : Six-Routes de La Courneuve, Bus 256 ou le 302 Arrêt : Genève – Rens. Réservations 01 49 92 61 61 billetterie-houdremont@ville-la-courneuve.fr houdremont@ville-la-courneuve.fr www.houdremont-la-courneuve.info

 

mardi 17 janvier à 10h : Introduction à l’étude de marché, Comment mieux répondre aux besoins de vos clients ?: Ateliers gratuits animés par Lucie Sanchez, et Marianne Chauvet chargées de mission Création d’activités CitésLab. – Lieu : Au Centre Social municipal de Drancy : 8 rue Pierre Sémard, Drancy – Rens. 01 55 81 19 92 – 07 50 52 92 35 Réservation obligatoire par mail à abmd.sanchez@gmail.com ouabmd.chauvet@gmail.com

 

mercredi 18 janvier à 10h : Construire la stratégie de communication de son entreprise: Ateliers gratuits animés par Lucie Sanchez, et Marianne Chauvet chargées de mission Création d’activités CitésLab. – Lieu : Au Centre Social municipal de Drancy : 8 rue Pierre Sémard, Drancy – Rens. 01 55 81 19 92 – 07 50 52 92 35 Réservation obligatoire par mail à abmd.sanchez@gmail.com ou abmd.chauvet@gmail.com

 

jeudi 19 janvier de 9h à 16h : Assises de l’Agriculture et de l’Alimentation : Pour les paysans et les paysannes, il faut produire et travailler toujours plus pour gagner toujours moins. Quant aux citoyennes et aux citoyens, ils sont réduits au rôle de consommateurs auxquels on offre un « choix » virtuel et inéquitable. Et les plus démunis vivent de l’aide alimentaire, issue de la surproduction de l’agro-industrie. Dans les pays du Sud, les exportations agricoles européennes subventionnées viennent concurrencer des productions locales et ruinent nombre de paysans. Pendant ce temps, l’industrie des intrants agricoles, l’agroalimentaire et la grande distribution réalisent des profits toujours plus impressionnants. Les politiques publiques, refusant de considérer la spécificité des biens alimentaires, participent à cette situation qui se traduit par une baisse de revenus des paysans et une alimentation qui ne correspond pas aux attentes des consommateurs. – Lieu : Maison de la légion d’honneur de Saint Denis (93) – Rens. Inscriptions : Anna Vimal du Monteil, Les Amis de la Conf’ 01 43 62 18 70campagnes@confederationpaysanne.fr http://www.lesamisdelaconf.org/

 

vendredi 20 janvier 2017 à 14h30 : Comment financer son projet de création d’entreprise?: Ateliers gratuits animés par Lucie Sanchez, et Marianne Chauvet chargées de mission Création d’activités CitésLab. – Lieu : A l’accélérateur d’entreprises : 22 avenue Albert Einstein, Le Blanc-Mesnil – Rens. 01 55 81 19 92 – 07 50 52 92 35 Réservation obligatoire par mail à abmd.sanchez@gmail.com ouabmd.chauvet@gmail.com

 

mardi 24 janvier à 10h : Comment construire son projet de création d’entreprise? (Comment et où l’entreprise va-t-elle gagner de l’argent ? Vendre plus facilement son projet aux banquiers, investisseurs, fournisseurs…) : Ateliers gratuits animés par Lucie Sanchez, et Marianne Chauvet chargées de mission Création d’activités CitésLab. – Lieu : Au Centre Social municipal de Drancy : 8 rue Pierre Sémard, Drancy – Rens. 01 55 81 19 92 – 07 50 52 92 35 Réservation obligatoire par mail à abmd.sanchez@gmail.com ou abmd.chauvet@gmail.com

 

Actions situées dans le Val de Marne (94)

 

mercredi 4 janvier de 18h30 à 22h30 : Débat « RDC (République Démocratique du Congo : Où en sommes nous avec notre destin » à l’occasion de la Commémoration de la journée des Martyrs pour l’Indépendance de la République Démocratique du Congo : Programme : 1)Le 04 janvier 1959 en images. – 2)La Démocratie en RDC : Le dialogue et les institutions. 3). Débat. Avec M. NZUNGA Mbadi, Journaliste ATCK – France, M. MAKIDI Guillaume, Chargé de communication ATCK – France et M. Claude SAFU, Secrétaire général de l’ATCK-F – Lieu : Union locale de la CGT, 6, Place Gérard Philippe, à Ivry sur Seine (94), M° : Mairie d’Ivry – Rens M. MAVAMBU Andy, Président de l’ATCK-F 06 26 23 31 09 atckfrance@yahoo.fr

 

dimanche 8 janvier de 15h à 18h30 : Bal afro Bamako – Danses du Mali, « Autour d’un répertoire de danses du Mali, Manu Sissoko En collaboration avec Hannah Wood vous initiera au lien danse-musique et vous guidera petit à petit avec bienveillance à danser en solo dans le Cercle avant même que vous ne vous en rendiez compte ! Énergie à la bamakoise assurée ! » – Lieu : Salle Marcel Paul, 17 rue Raymond Lefèvre à Gentilly (94) – Rens. Association pazonote 07 83 25 88 37 manudipasquale@yahoo.fr www.pazonote.com

 

jeudi 19 janvier à partir de 18h30 : 3ème soirée dans le cadre du forum « Demain, le Monde?! Les riches ont-ils « gagné la lutte des classes », on échange nos places, le lieu d’où l’on parle, les modalités d’écoute. Et on se demande par où commencer. Ça va bouger! Après chacune de ces rencontres, une publication sera envoyée à l’ensemble des participants, pour offrir à chacun son expression et les moyens d’affiner sa réflexion pour préparer la rencontre à venir et voir sous quelle forme on pourrait transformer nos paroles en actions. À nous de jouer! – Lieu : 1 rue Simon Dereure, Ivry-sur-Seine (94), RER C gare d’Ivry-sur-Seine, en voiture sortir porte d’Ivry direction de la mairie d’Ivry. – Rens. 01 46 70 21 55, 01 77 67 03 00 infos-espaces-marx@espaces-marx.org http://theatredivryantoinevitez.ivry94

 

Petites annonces

 

le magazine I AM DIVAS, nouvelle formule, est disponible en kiosque. Nous vous proposons de visiter notre nouveau site internet. Vous pouvez aussi nous soutenir en adhérant directement sur le site pour recevoir le magazine chez vous et participer à la communauté – Rens. « I Am Divas » info@iamdivas.com http://www.iamdivas.com/intemporelle-raffinee-coloree

 

Thierry Sinda vient de mettre sur pied un laboratoire d’ idées en faveur de toutes les diversités pour faire des propositions valables aux candidats à l’ élections présidentielles françaises de 2017. Suivre et participer sur Facebook « avec Thierry Sinda : Union pour la Nouvelle France ». Contacts : 06 19 15 33 94 unionpourlanouvellefrance@gmail.com thierrysinda@yahoo.fr

 

Les femmes Djiboutiennes luttent depuis plus de 25 ans, contre les viols commis par l’armée Djiboutienne dans le Nord et le Sud-Ouest du pays. Ces viols sont utilisés comme arme de guerre, portent atteinte à l’intégrité des femmes et à leur dignité humaine et traumatisent profondément les populations,… Pour une enquête internationale sur les violences faites aux femmes à Djibouti! Merci de Signez cette pétition pour demander aux Nations Unies la mise en place rapide de cette enquête! https://www.change.org/p/secr%C3%A9taire-g%C3%A9n%C3%A9ral-des-nations-unies-pour-une-enqu%C3%AAte-internationale-sur-les-violences-faites-aux-femmes-%C3%A0-djibouti

 

A l’initiative de la Région Ile-de-France et avec le soutien du FSE et du Grdr, en partenariat avec la cité des métiers et la mairie de Paris lance la troisième édition de la « formation / accompagnement » à la création d’activités économiques : l’ERP 2017 (École Régionale des Projets : Entrepreneurs migrants) – L’ERP s’adresse en priorité aux entrepreneurs migrants d’Ile-de-France ayant un projet de création d’activité économique mais reste accessible à toute autre candidature. Cette initiative propose 15 modules thématiques, un module d’écriture de projet et une formation de linguistique appliquée sur une durée de 6 mois pour la formation complète. A travers ces étapes, les porteurs de projets auront la possibilité de développer et de valoriser leurs compétences et expériences, d’acquérir les fondamentaux de la création d’entreprise et de formaliser leur projet. – Pour Info ou candidater à 01.48.57.57.74 erp@grdr.org ou écrire à Grdr 66-72 rue marceau 93558 Montreuil

 

 

Sauf indication contraire l’entrée aux manifestations est libre – Si vous souhaitez en faire profiter vos amis : n’hésitez pas à retransmettre ou à les abonner à cet agenda, c’est gratuit : il suffit de me le demander – Prochain courriel à la fin de ce mois : si vous avez des informations à faire passer : merci de me les communiquer avant le 25 – Si vous n’arrivez pas à joindre le contact annoncé, merci de m’en avertir – Pour éviter mes courriers, il suffit de me répondre STOP en indiquant l’adresse de réception si le message a été redirigé – Enfin de nombreux messages nous reviennent parce que les boites-aux-lettres des destinataires sont surchargées ou périmées. Nous supprimons automatiquement de notre base de données les adresses après deux retours

agenda africain, Ile de France, de decembre 2016

agenda africain, Ile de France, de decembre 2016 : faire STOP si pas interesse – agenda des actions africaines en région parisienne de décembre 2016, présenté par départements et pas ordre chronologique – Pour ne plus recevoir ces courriels : faire STOP (sauf si vous le recevez indirectement : via un ami, par liste de diffusion, …) – Par contre, si vous souhaitez recevoir cet agenda régulièrement chaque début de mois, sachez qu’il est gratuit : il suffit de m’autoriser à vous le transmettre – si vous organisez vous-même ou si vous avez connaissance qu’une action concernant l’Afrique et ayant lieu en région parisienne se prépare pour les prochains mois, merci de me transmettre l’info. C’est gratuit : je l’annoncerais – Enfin si vous pouvez le retransmettre à vos amis c’est encore mieux : voir aussi à la fin de ce document. jp.vanhoove@wanadoo.fr

 

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

 

jusqu’au 24 décembre : 28eme édition de notre festival Africolor L’Afrique sera à l’honneur dans toute l’Ile de France – Entre transes en tous genres, révolutions citoyennes, blues façon Ali Farka Touré, émancipations féminines, les nouvelles générations de cette Afrique Debout mettent Africolor sur courant alternatif. Des soirées survoltées consacrées au rap citoyen, au ballet de Casamance, à l’Afrique Enchantée, pendant un mois et demi les musiques africaines vont éclairer la Seine-Saint-Denis et au-delà̀. – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com communication@africolor.com www.@africolor.com

 

jusqu’au 22 décembre : Festival « Le Maghreb des films » : Ce seront 46 films programmés dans 6 lieux parisiens, au moins 8 avant-premières, avec pratiquement un débat par séance ! Un focus tout particulier est mis cette année sur les femmes et les films de femmes du Maghreb, et sur la question des migrations. Cette année le Maghreb des Films inaugure deux partenariats : avec la Maison des Métallos, autour de la projection de « La Révolution des Femmes, un siècle de féminisme arabe » de Feriel Ben Mahmoud. Projection en présence de Feriel Ben Mahmoud et Ahmed Madani. – avec l’association L’Usage du Monde, au Louxor le 16 décembre, autour du très attendu Hedi de Mohamed Ben Attia, primé cette année à la Berlinale du prix de la meilleure première œuvre et de l’ours d’argent du meilleur acteur. Les salles : La Clef – Institut des Cultures d’Islam – Maison des Métallos – Le Saint-André des Arts – École Normale Supérieure – Le Louxor – Rens. admin@maghrebdesfilms.fr http://www.maghrebdesfilms.fr

 

du 25 novembre (Journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes) au 10 décembre (Journée des droits de l’Homme), nous vous donnons rendez-vous pour 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes. Cette année nous mettrons l’accent sur un aspect trop peu connu des inégalités Femmes – Hommes : l’impact de l’évasion fiscale des multinationales sur les droits des femmes. Lorsqu’une entreprise multinationale échappe à l’impôt, cela affecte la société tout entière. Cependant, les conséquences sont encore plus graves pour les femmes et les jeunes filles qui, lorsque certains services publics essen­tiels, comme la santé, l’éducation ou encore les infrastructures et équipements, sont défaillants, se retrouvent en première ligne. Cette campagne a été lancée en 1991 par l’Institut international pour le leadership des femmes et organisée par le Centre pour le leadership mondial des femmes (CWGL). Plus de 6 000 organisations, décideurs politiques, gouvernements et agences de l’ONU y ont participé les années précédentes, ainsi que d’innombrables personnes d’environ 180 pays du monde entier. « Si notre système fiscal en Zambie exigeait des multinationales qu’elles paient leur juste part d’impôts, les services publics seraient suffisamment financés. Mon amie ne serait pas décédée. » Cecilia, une jeune militante d’Action Aid en Zambie, raconte comment elle a décidé de s’engager dans la lutte contre l’évasion fiscale des multinationales suite au décès d’une amie. Rens « ActionAid France – Peuples Solidaires » contact@courrier.peuples-solidaires.org www.peuples-solidaires.org

 

le 1er décembre : Proclamation de la République de Centrafrique

 

le 1er décembre : Anniversaire du massacre de Thiaroye : http://www.apimig.com/?p=295

 

le 2 décembre : Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage

 

le 10 décembre : Journée internationale des droits de l’homme, Martin Luther King reçoit le prix Nobel de la paix (1965)

 

le 11 décembre : Fête nationale du Burkina Faso

 

le 12 décembre : Fête de l’indépendance du Kenya (Jamhuri)

 

le 13 décembre 1998, mourrait assassiné, le journaliste Norbert Zongo

 

le 18 décembre : Journée internationale des migrants (date de la signature de la convention des droits des migrants et de leur famille par les Nations-Unies) info@globalmigrantsaction.org http://globalmigrantsaction.org/

 

le 18 décembre : Commémoration du massacre d’arhiba – Rens Association pour la Démocratie et le Développement (ADD) 06 20 72 59 83 aichadabale@hotmail.frmedkadamy@hotmail.com

 

le 20 décembre: Journée internationale de la Solidarité Humaine

 

Actions situées dans l’Oise (60)

 

samedi 17 décembre de 15h à 19h : Conférence « Quelle religion pour le salut Africain ? » avec Wembou Matcheu madjeu – Nous sommes au xxie siècle, un siècle ultra moderne en comparaison du moyen âge. La grande majorité des peuples qui composent le monde ont saisi tous ce qu’une telle époque pouvait leur offrir en terme d’idéologie, de technologie et de sciences pour se développer. Seule l’Afrique dite kémite demeure à la traîne, elle est tantôt en voie de développement ou en phase d’émergence, et cependant n’arrive pas à répondre aux besoins les plus essentiels de son peuple c’est à dire l’eau potable pour tous, l’assainissement de son environnement et une agriculture qui suffit à combler la faim. Pour autant, on observe un engouement insensé des populations à la religion dans une concurrence expansive des religions chrétiennes et musulmanes, comme la seule réponse à apporter à la souffrance des peuples sans cesse brutalisés par les pouvoirs politiques qui violent leurs droits humains, les fragilisent par des guerres à répétitives, les interventions militaires et la charité humanitaire. L’Afrique ne semble pas consciente de la résignation de son peuple qui se réfugie dans ces religions étrangères dont leur but est la domination… – Lieu : salle du dépôt 1 rue du dépôt près de la Médiathèque à Nogent sur-Oise – Inscription 06 59 11 86 39 matcheuma@yahoo.fr ..

 

Actions situées à Paris (75)

 

jusqu’au 12 juin 2017 de 11h à 19h (sauf mardi et jeudi) : Exposition Chefs-d’œuvre d’Afrique dans les collections du musée Dapper – Des pièces majeures sélectionnées uniquement à partir du fonds Dapper et qui sont présentées ensemble pour la première fois et qui puisent leurs significations dans les cultures de l’Afrique centrale ou dans celles de l’Afrique de l’Ouest. La collection du musée se caractérise par la diversité des provenances géographiques et par l’ancienneté. L’exposition, qui comprend quelque 130 pièces, présente des œuvres majeures. Certaines sont uniques et n’ont aucun équivalent dans le monde, telles des sculptures du Gabon ( Fang, Kota, Punu…) du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou encore du Mali (Dogon, Soninke) – Lieu : Musée Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è – Rens. 01 45 02 16 02 – 01 45 00 07 48 comexpo@dapper.fr www.dapper.com.fr

 

jusqu’au 15 janvier 2017, du mardi au jeudi de 13h à 20h, le vendredi de 16h à 20h, le samedi et dimanche de 10h à 20h.: Exposition « Sacrées Graines » : L’exposition interroge la portée symbolique d’un classique de l’alimentation méditerranéenne : le couscous ou « la graine », dans sa forme métonymique et ses ressorts sociaux, culturels et politiques. Élu plusieurs fois « plat préféré des français », le couscous soulève en filigrane des questionnements relatifs à l’exil, l’immigration, la transmission et le partage, à la vie domestique et aux rapports de genre, à la mondialisation aussi. En se jouant de sa banalité, les artistes de l’exposition détournent les graines de leurs usages premiers et en exploitent leurs potentialités formelles et symboliques, afin d’en offrir une relecture contemporaine. – Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson – et – ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Réservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

jusqu’au 15 janvier 2017, mardi, mercredi et dimanche : de 11h à 19h, jeudi, vendredi et samedi : de 11h à 21h : Exposition The Color Lin: Les artistes africains-américains et la ségrégation: Quel rôle a joué l’art dans la quête d’égalité et d’affirmation de l’identité noire dans l’Amérique de la ségrégation ? À travers chefs-d’œuvre et documents, l’exposition rend hommage aux artistes et penseurs africains-américains qui ont contribué, durant près d’un siècle et demi de luttes, à estomper cette « ligne de couleur » discriminatoire. 1er dimanche du mois : le musée est gratuit – Lieu : Galerie Jardin du Musée du quai Branly, 37 quai Branly, Paris 7è, RER C Pont de l’Alma / M° Alma-Marceau / – Rens. 01 56 61 70 00 contact@quaibranly.fr publics@info.quaibranly.fr http://www.quaibranly.fr http://www.achac.com/blogs

 

jusqu’au 15 janvier 2017 de 10h à 18h : Exposition, Kehinde Wiley, oeuvre d’art, peinture : Kehinde Wiley est un artiste peintre né en 1977 à Los Angeles, travaillant entre New York, Pékin et Dakar. Elevé dans un quartier défavorisé, ce peintre virtuose, diplômé de Yale, est souvent décrit comme un «superlatif vivant». S’inspirant des maîtres de la peinture classique tels que Titien ou Van Dyck, Wiley réalise des portraits colorés de jeunes noirs ou métisses. En effet, les modèles sont anonymes, rencontrés lors de castings de rue sauvages. Par conséquent, il créé des collisions entre l’histoire de l’art et la culture populaire. L’artiste héroïse, érotise, les « invisibles » traditionnellement exclus des représentations du pouvoir. Lieu : Le Petit Palais, av Winston Churchill, Paris 8è – Rens. http://kehindewiley.com http://www.petitpalais.paris.fr/

 

jeudi 1er décembre de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30 : rencontre débat : Dématérialisation des services publics et accès aux droits : Quelle inclusion numérique pour les personnes âgées immigrées ? – à l’invitation du Grdr – Migration Citoyenneté Développement et ses partenaires : Le développement de l’administration électronique externalise une partie du travail auparavant effectué par des agents de l’administration, en lien avec la contraction des effectifs et la transformation de la relation de l’administration aux usagers. L’administration électronique favorise les inégalités sociales et générationnelles face à internet. En effet, environ un tiers de la population française ne possède pas d’ordinateur et n’utilise pas internet. Au regard de ce contexte, le Grdr a mené une expérimentation sur la question de la fracture numérique et de l’accès aux droits des personnes âgées immigrées et donnera lieu à la production d’un guide et d’outils méthodologiques. Afin de mettre en débat ces enjeux, nous organisons ce forum en partenariat avec la cité des Métiers et la Cité de la Santé. Il mobilisera des acteurs institutionnels tels que la CNAV IDF (DASIF), le Défenseur des droits, des collectivités locales, des professionnels et travailleurs sociaux. Des retours d’expériences d’associations et d’opérateurs techniques seront également proposés (WeTechCare, espaces publics numériques, etc.). – Lieu : – Salle salle Jean Painlevé, Bibliothèque – niveau -2 – Cité des métiers – Cité de la santé // Cité des Sciences et de l’Industrie – Paris 19ème – Rens. Maya Piquion, Chargée de mission « accès aux droits socio-sanitaires, des personnes âgées immigrées » 07 54 42 69 82, 01 48 57 65 91, 01 48 57 75 80 maya.piquion@grdr.org antenne.idf@grdr.org http://www.grdr.org http://forumeinclusiongrd.wixsite.com/e-inclusion

 

jeudi 1er décembre à 19h : Soirée de Présentation du Livre de photos « Les 18 du 57 Bd Strasbourg » : Une lutte au féminin et long cours racontée en photos et par des textes de Philippe Martinez, des grévistes, de Marilyne Poulain (UD CGT Paris), des élus du 10e arrondissement de Paris , d’Eric Fassin (sociologue) et de Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah (Journalistes, Blogueurs, écrivains et réalisateurs). Disponible à 20€ à l’accueil de l’UD CGT Paris au 85 rue Charlot, Esc D, Paris 3è, M° République . Cette soirée sera suivie d’un moment convivial pour fêter la victoire des grévistes. – Lieu : Salle Ambroise Croizat – 3 rue du Château d’Eau – Paris 10e, M° République – Rens. m.poulain@cgtparis.fr http://www.cgtparis.fr/spip.php?article2828

 

jeudi 1er décembre à 20h : Projection de « Chanda, une mère indienne » de Ashwiny Lyer Tiwari à l’occasion de la « Journée Internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes » – Diffusion en avant première suivi d’un débat avec des professionnels. – Tarif 5€ – Lieu : Cinéma « Les Cinq Caumartin, 101, rue Saint Lazare, Paris 9è, M° Saint Lazare – Rens. et réservation : Agnès et Céline soroptimistrp@gmail.com http://www.soroptimist.fr

 

jeudi 1er et vendredi 2 décembre de 20h à 22h: Représentation de « On va tout dallasser Pamela ! » Histoires de drague à l’africaine au Tarmac pour sa nouvelle création, Marielle Pinsard observe différentes techniques de « drague à l’africaine ». Il en ressort un « maquis » avec ambiance festive, coupé-décalé, DJ et musique techno. Le propos est hardi, le langage coloré au moins autant que les costumes. C’est drôle et grinçant, amer et cocasse, quelquefois cynique et brutal. Et sous la façade du rire et de la farce apparaissent l’imposture éhontée, la détresse, les rancœurs en noir et blanc, une certaine idée de revanche…. – Tarif de 25 à 6 € la plac- Lieu : Tarmac – Rens. Réservation 01 43 64 80 communication@letarmac.fr www.letarmac.fr

 

jeudi 1er décembre de 20h30 à 22h : Représentation de Ahmed SYLLA : Peut-on rire avec son cœur ? C’est l’Ambitieuse question à laquelle Ahmed tente de répondre dans son nouveau spectacle !; A la manière d’un grand explorateur, et du haut de ses 24 ans, Ahmed sillonne son monde pour nous en livrer des fruits tantôt sucrés, tantôt acides. Un récit d’Aventures ” Avec un grand A ” dont les rencontres et les situations pour le moins originales vous feront ” réfléchir de rire “. Vous entrerez dans l’univers d’un jeune homme qui réussit aussi bien à avoir la tête sur les épaules que dans les nuages. L’enfance, l’adolescence, la maturité, tout y passe pour notre plus grand plaisir. Dans un spectacle rythmé de folies où se mêlent autodérision, improvisation, poésie et finesse; Ce caméléon scénique au corps Atypique ne manquera pas de vous Attendrir… ” Avec un grand A “. – Prix : 19€ à 41€ – Lieu : La Cigale, 120 Boulevard de Rochechouart, Paris 18 è – Rens. 01 49 25 89 99 info@iamdivas.comhttp://www.lacigale.fr

 

jeudi 1er, vendredi 2 samedi 3 décembre à 21h15, le dimanche 4 décembre à 17h : Le maniement des larmes : troisième volet de la trilogie « bleu/blanc/rouge l’a-démocratie » de Nicolas Lambert – Un portrait de la politique de l’armement en France par ses protagonistes. Personnalités politiques, agents du renseignement, journalistes, intermédiaires, hommes et femmes d’affaires se succèdent. Entre valse des valises et culte du secret, des guerres grondent et des familles éclatent. Et des armes, encore, ne cessent de se négocier.  – Lieu : Théâtre de belleville, Passage Piver, 94 rue du faubourg du temple, M° Belleville- Réservation 01 48 06 72 34 Rens. http://www.theatredebelleville.com/saison-16-17/item/317-le-maniement-des-larmes

 

vendredi 2 décembre 2016 : 3ème édition de mon Forum International Des Investisseurs à Madagascar et en Afrique FIDIMA sous le haut patronage du Board of Investment de l’Ile Maurice, avec la direction d’AfricaFrance, de Canal+Overseas, mais aussi des membres de la diaspora du Maroc et de la Tunisie ainsi que le Président du Conseil Malien des Affaires (pays qui accueille en janvier 2017 le Sommet Afrique – France). D’autres membres de diasporas (Tunisie, Madagascar, Ile Maurice…) aborderont des sujets de haut niveau.. La thématique est: « favoriser le développement des PME/PMI locales, pour un développement durable en Afrique. L’accent sera mis sur les innovations financières utiles aux Diasporas: FinTech (« ces start-ups qui font trembler les banques »), crowdfunding, ou investissement solidaires.- Ce Forum indépendant, à l’initiative de Saholy MALET (Diaspora Malgache) ne bénéficie d’aucune subvention ou sponsoring financier. Les inscriptions payantes en permettent la tenue. Une partie des droits d’entrée est reversée à l’association Ilafy’s Sacred Hill qui soutient les initiatives entrepreneuriales et culturelles de jeunes Malgaches. En parallèle des tables-rondes, se tiennent des rencontres d’affaires One-to-One, confidentielles. – Entrée : 860€ (Premium: tables-rondes /networking) ou 1260€ (Platinium: BtoB entre porteurs de projets et financiers). – Lieu : Le Metropolitan, A Tribute Portfolio Hotel, 10 place de Mexico, Paris 16è, M° Trocadéro). – Rens : 06 77 64 09 46 saholy@maletandmalet.com

 

vendredi 2 décembre de 10h à 18h : Atelier de Hair Coaching avec Clarisse Libene : Analyse de vos habitudes capillaires, Conseils, recommandations de produits et méthodes de soins personnalisées, Profitez de la présence des coiffeurs du Studio Anaé pour faire vos soins & coupe le jour même ! (non inclus dans le tarif de 71,79€) – Lieu : Studio Anaé, 11bis rue des Carmes, Paris 5è – Rens : 01 42 02 99 54 info@iamdivas.com http://bellebenehairacademy.strikingly.com/?mc_cid=7e1e5f1c9d&mc_eid=1725815880

 

vendredi 2 décembre de 14h à 17h : Histoire sociale de l’Afrique Orientale, de la Mer Rouge et de l’Océan indien, XIXe-XXe siècles : Séminaire organisé par Silvia Bruzzi, chercheure affiliée à l’IMAF-Malher (cet enseignant est référent pour cette UE) ; Henri Médard, professeur à l’Université Aix-Marseille / IMAF ; Violaine Tisseau, chargée de recherche au CNRS / IMAF et Elena Vezzadini, chargée de recherche au CNRS / IMAF – Lieu : IMAF Site Raspail, 96 bd Raspail, 2è étage, Paris 6è – Rens. elenavezz(at)gmail.com, silviabruzzi(at)yahoo.it, hv.medard(at)wanadoo.fr, violaine.tisseau(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1526

 

vendredi 2 décembre de 15h à 19h : Savoirs, institutions, économies. Histoires connectées et dynamiques globales. Knowledge, Institutions, Economies. Connected histories and global dynamics : Séminaire organisé par Laurent Berger, maître de conférences à l’EHESS / LAS ; Juliette Cadiot, maîtresse de conférences à l’EHESS / CERCEC ; Marc Elie, chargé de recherche au CNRS / CERCEC ; Romain Huret, directeur d’études à l’EHESS / MONDA-CENA ; Corinne Lefevre, chargée de recherche au CNRS / CEIAS ; Catarina Madeira Santos, maîtresse de conférences à l’EHESS / IMAF ; Rémy Madinier, chargé de recherche au CNRS / CASE ; Natalia Muchnik, maîtresse de conférences à l’EHESS / CRH-GEI ; Xavier Paulès, maître de conférences à l’EHESS / CCJ ; Antonella Romano, directrice d’études à l’EHESS / CAK ; Jean-Frédéric Schaub, directeur d’études à l’EHESS / MONDA ; Silvia Sebastiani, maîtresse de conférences à l’EHESS / CRH ; Alessandro Stanziani, directeur d’études à l’EHESS / CRH, CRH-ÉSOPP (cet enseignant est référent pour cette UE) ; Éric Wittersheim, maître de conférences à l’EHESS / IRIS ; Jean-Paul Zuñiga, directeur d’études à l’EHESS / CRH-GEI et Ines Županov, directrice de recherche au CNRS / CEIAS – Lieu : IMAF amphithéâtre François-Furet, 105 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr alessandro.stanziani(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1548

 

vendredi 2 décembre à partir de 18h30 : Réunion débats du COPAF (Collectif pour l’avenir des foyers) : pour débattre de la situation dans les foyers de travailleurs immigrés, les résidences sociales qui en sont issus, les difficultés politiques et sociales des délégués et des comités de résidents, et les moyens d’améliorer les liens entre les représentants des résidents et les acteurs du mouvement social Et Ensuite sur le site du copaf ! vidéo de Jacquelines Geering sur le Rassemblement devant le siège d’ADOMA du vendredi 4 novembre par les résidents du foyer Fontaine-au-Roi et soutiens – ET – – nouvelles fiches de formation : comment demander un logement social et le DALO, différences entre FTM et Résidences Sociales, contenu des lois et des règlements actuellement applicables. – Lieu : Salle Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan, Paris 2ème, M° Sentier (Ligne 3) – Rens. Copaf, Collectif pour l’avenir des foyers 06 87 61 29 77, 06 48 51 87 37, 06 75 01 30 49 copaf@copaf.ouvaton.orghttp://www.copaf.ouvaton.org

 

vendredi 2 décembre à 19h : Ciné-débat autour du film « Brûle la mer » en présence de la réalisatrice Nathalie Nambot – Dans l’élan de la révolution tunisienne, Maki Berchache, comme des milliers d’autres, prend la mer vers l’Europe et se retrouve à Paris. A partir de son histoire et de ses rencontres durant son périple, le film revient sur cette tentative de liberté et la violence d’une hospitalité refusée. Le pays quitté devient alors le pays rêvé. Essai libre sur la liberté… La projection sera suivie d’un débat, en présence de la réalisatrice et de Mohammed Bahr, chargé d’animation au sein de l’association tunisienne « Citoyens des deux rives ». – Lieu : Union Peuple et Culture, 108 rue Saint-Maur, Paris 11è – Rens. 01 49 29 42 80 union@peuple-et-culture.org formation@peuple-et-culture.org www.peuple-et-culture.org

 

samedi 3 décembre de 9h 30 à 12h 30 et de 14h 30 à 17h : journée de célébration du 50è anniversaire des deux Pactes des Nations Unies du 16 décembre 1966 sur les Droits Civils et Politiques et sur les Droits Economiques Sociaux et Culturels – A l’initiative de Droit Solidarité – Lieu : Bourse du Travail, 2, rue du Château d’Eau à Paris, M° République. – Rens Adda Bekkouche 06 88 01 54 82 bekkouche@orange.fr

 

samedi 3 décembre de 10h à 13h et tous les samedi du mois: Permanences administratives de l’APIMIG association pour la promotion et l’intégration des migrants: accompagnement dans l’élaboration et la rédaction de CV, lettre de Motivation, conseils pour la préparation d’entretiens d’embauche, … . Gratuit et sans Rendez-vous – Lieu : la Maison du Combattant et des Associations du 19ième au 20 rue Edouard Pailleron, Paris 19è, M° Bolivar ou Jaurès – Rens. Rokhaya Ndiaye, 06 51 55 22 82, 07 83 97 65 62 contact@apimig.com http://www.apimig.com

 

samedi 3 de 10h à 18h et dimanche 4 décembre de 10h à 17h : 23eme Braderie de la Solidarité organisée par Autremonde: Plus de 150 marques et créateurs de mode soutiennent cet événement solidaire organisé chaque année en faveur de la Lutte contre l’Exclusion. Venez profiter de la vente de vêtements et objets déco neufs à prix cassé allant jusqu’à -90%! – Entrée solidaire à 2€. Vestiaire obligatoire. – Lieu Hall d’honneur de la Mairie du 20ème Arrondissement de Paris, M° Gambetta. – Rens. maria.bettin@autremonde.org https://www.facebook.com/events/339080939773513/

 

samedi 3 décembre à 10h30 : Détricotez la Goutte d’Or : La Goutte d’Or est tissée d’un patchwork de cultures où le vêtement s’expose, dialogue et révèle : des marchands de tissus aux ateliers méconnus, des petites mains aux diversités colorées du marché africain. Des créateurs de mode aux secrets des couturiers, brodeurs, tailleurs, c’est une société insolite qui se dévoile dans sa diversité, ses couleurs, – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Tarif : 12/8€ – Rens. Réservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

samedi 3 décembre de 12h à 21h : Bazard et Spectacle de fin d’Année de L’association Solidaires avec Madagascar – SoaMad – Focus sur l’actualité du Grand Sud de Madagascar et présentation des actions de SoaMad dans l’Androy – « Ramafilotra » (« Le Gourmet ») vous servira des spécialités traditionnelles au déjeuner, au dîner et tout l’après-midi – Pensez à l’exposition-vente d’objets d’artisanat malgaches et de livres sur Madagascar pour vos cadeaux – Spectacle à 16h avec Mara Carson : Les mélodies malgaches pour guitare et chant avec la participation de Rina, Hery J et patrick, Et danser en compagnie de FAIDA avec la troupe de l’AEOM Toulouse – Entrée 5€ et 10€ – Lieu : CICP, 21ter rue Voltaire, Paris 11è – M° : Ligne 9 – « Rue des Boulets » – Rens. 06 28 33 29 14, 06 86 62 68 60 contact@soamad.org soamad2008@gmail.cohttp://www.soamad.org/

 

samedi 3 décembre de 14h à 18h30 : : Grande Rencontre autour de la nivelle publication : Archipels, « Tourmentes et migrations » : Pour la sortie du premier numéro de la nouvelle publication européenne, art, culture et société, Archipels, « Tourmentes et migrations », l’équipe de Cassandre/Horschamp vous invite à une grande rencontre. Elle sera le moyen de développer avec vous une réflexion autour des problématiques et des difficultés soulevées par l’état actuel de l’Europe, ainsi que des réponses humaines et artistiques qui peuvent être apportées à ces difficultés. C’est une occasion forte de démontrer en quoi les artistes, lorsqu’ils se penchent sur les drames humains qui nous traversent, peuvent agir sur les consciences, en travaillant à la fois sur le plan émotionnel et sur celui du sens. – Lieu : Musé national de l’histoire de l’immigration, 293 av Daumesnil, Paris 12è, M° Porte Dorée – Rens. 01 40 35 00 98 communication@horschamp.org www.linsatiable.org – Réservation : resa(at)horschamp.org

 

samedi 3 à 14h30 et dimanche 4 décembre de 14h à 19h : Débat sur les droits de l’homme : A l’occasion du 10è anniversaire de la disparition de l’historien Joseph Ki-Zerbo Sous le parrainage de S.E.M. Alain F. Ilboudo, Ambassadeur du Burkina Faso en France et Organisé par le Comité international Joseph Ki-Zerbo pour l’Afrique et sa Diaspora (CIJKAD) et le Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples/Section France – Professeur Molefe Kete Aasante, témoignera d’un compagnon de lutte, fils de la diaspora attaché à ses origines yorouba… J.-F Petit, Maître de conférence à l’Institut catholique de Paris : rapportera le point de vue de Joseph Ki-Zerbosur les conditions d’une insertion raisonnée dans l’histoire. Le Professeur Yash Tandon (Ouganda) reviendra sur son compagnonnage avec Joseph Ki-Zerbo notamment au sein de l’International South Group Network, une coalition crée en Afrique du Sud après la libération de Nelson Mandela, dont l’historien et militant burkinabè fut président et où il défendit sa vision du développement endogène. Il évoquera les enjeux et défis des luttes actuelles pour une Afrique unie et prospère. – Lieu : Ambassade du Burkina Faso, 159 Bd Haussmann, Paris 8è – Rens. : 06 60 14 00 22, 06 26 75 26 09 alira.hadissa-alira@laposte.net didierouedraogo@aol.com

 

samedi 3 décembre à 14h30 : Rencontre avec Gaël Faye Autour de Petit Pays (Editions Grasset) – Prix Concourt des Lycéens, récit poignant d’un enfant à Bujumbura (Burundi) dans les années 1990 – Rencontre animée par Valérie Marin La Meslée et suivie d’une séance de signatures. – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr Réservation@dapper.fr www.dapper.com.fr

 

samedi 3 décembre de 15h à 17h : Découvrir le couscous au poulet, accompagné d’une confiture d’oignon et de raisins secs, qui se déguste surtout à l’occasion de festivités. Associant saveurs sucrées et salées, il ne manquera pas de vous surprendre. – Asmâa vous parlera de l’histoire de ces plats savoureux et vous enseignera chaque étape de leur confection, entre savant dosage d’épices et maitrise de la cuisson. – Le jour de l’atelier, arrivez quelques minutes en avance pour mieux faire connaissance et vous familiariser avec la cuisine. Vous pourrez emporter vos créations à l’issue de l’atelier ; prévoyez un contenant. – Tarif : 20/15€ sur place et sur http://www.ici.paris.fr – Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Réservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

samedi 3 décembre à 19h : Gala d’Excellence du Club Efficience : Comme chaque année, le Club Efficience récompensera par le Prix d’Excellence, des personnalités aux parcours exceptionnels. En présence M. Pierre Gattaz, Président du MEDEF, le Club Efficience récompensera cette année encore de nombreuses personnalités telles que Sonia Rolland, Lionel Zinsou ou encore l’immense Dawala, producteur de Maître Gim’s – Samuel Eto’o, célèbre footballeur et fondateur de la fondation éponyme, inaugurera une vente aux enchères inédite. Les fonds récoltés lors de cette soirée sont destinés à financer la Bourse d’Excellence. – Lieu : Salon Opéra du Grand Hôtel Intercontinental Opéra. 1, rue de Aubert Paris 9è – Rens. Inscription / contact@club-efficience.com news@club-efficience.com http://club-efficience.com/gala-dexcellenc

 

samedi 3 décembre de 20h à 23h : Concert de MZ au Bataclan : L’histoire de la MZ (Mafia Zeutrei : en référence à leur quartier, le 13ème arrondissement) commence en 2006, quand ils avaient 15 ans et que Jok’Air, Hache-P & Dehmo sont repérés par Davidson (manageur/producteur) qui décide, face à tous ces talents, de se lancer dans le rap game et de les réunir autour d’un même projet. – Tarif 25€ – Lieu : Le Bataclan – Rens. « I Am Divas » info@iamdivas.com http://www.bataclan.fr

 

samedi 3 décembre à 20h30 : Soiré spéciale « le rève africain » avec Tina Mweni et Sahad & the Nataal Patchwork – Tarifs: 10€ à 15€ gratuit -10 ans – Lieu : au pan Piper, 2 impasse Lambier Paris 11è – Rens : contact@lereveafricain.com

 

dimanche 4 décembre à partir de 11h : Représentation de Ambuya Tembo et sa sœur Tendia, joueuses de mbira au Zimbabwe – à 11h conférence avec Vincent Hickman « Histoire et évolution des pratiques musicales de la mbira au Zimbabwe » à 12h30, concert Ambuya Tembo et Tendai. – dans le cadre des Brunchs de l’association ethnomusika Lieu : péniche Anako, Paris 19ème (bassin de la Villette) – Rens. vincent.zimb@gmail.com

 

dimanche 4 décembre à 15h : Soleils, A partir de 10 ans, Un film tous publics de Dani Kouyaté et Olivier Delahaye : Pour sauver Dokamisa, une petite fille malade, un vieux sage, Sotigui, l’aide à retrouver ses racines en revisitant l’Histoire, la sagesse des contes et la folie des hommes. Ce film, dans lequel on rencontre des personnages historiques comme Soundjata, Voltaire, Leopold II ou Lamizana, nous met face à nos préjugés et nos amnésies, et nous rappelle avec humour que l’Afrique a quelque chose à nous dire. Dans une Afrique magnifique, Sotigui initie Dokamisa à la sagesse universelle développée par ses ancêtres et niée par ceux qui l’ont conquise. Sotigui, avec humour et détermination vient à bout des obstacles, des résistances, des complexes, des préjugés, des amnésies, des renoncements et finit par guérir Dokamisa qui peut enfin se projeter joyeusement dans le futur. – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr www.dapper.com.fr

 

dimanche 4 décembre à 15h : « Hommage à Alphonse Etienne Dinet » Avec Koudir Benchikou Spécialiste de l’œuvre peinte d’Alfonse Etienne Dinet (1861-1929) Un parcours artistique sans faute, depuis l’École des Beaux-arts de Paris à la découverte de l’Algérie des profondeurs… pour découvrir le naturel d’un poète subjugué par la vie nomade algérienne qu’il décrit avec l’intérêt d’un ethnologue averti. – Lieu : Café du Pont Neuf (1er étage), 14 quai du Louvre, Paris 1er, M° Pont Neuf – Rens. contact.farr@gmail.com http://farr75016.e-monsite.com/

 

lundi 5 décembre de 18h à 20h : au colloque « La France au défi des migrations » Avec Hervé MORIN, Président du Nouveau Centre & des Bâtisseurs de l’UDI, Louis GISCARD d’ESTAING, Président de Les-IDees.fr, Sylvie SMANIOTTO, magistrat, vice-présidente des Bâtisseurs de l’UDI, Benjamin STORA, président du Musée de l’Histoire de l’Immigration, Antoine SFEIR, directeur des Cahiers de l’Orient, Pierre HENRY, directeur général de l’association France Terre d’Asile, Pierre JAMET, président de formation de jugement à la Cour Nationale du Droit d’Asile. – Lieu : Assemblée nationale, Salle Lamartine – 101 rue de l’Université, Paris 7è – Inscription obligatoire Quentin Delarue qdelarue.ipse@gmail.com https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScXVVqtp5zkOvmqGQBl6ltsKHFL0LA73PuHGd-e7QmH1Nw4SQ/viewform?c=0&w=1.

 

lundi 5 décembre, 20h, soirée en partenariat avec Les Films de l’Atalante, en présence de Viviane Candas : Avant-première de l’Algérie du possible de Viviane Candas, 2015, 82’, France. – Dans le cadre de Maghreb des Films 2016 – lieu : cinéma la Clef : 34 Rue Daubenton, Paris 5è, Metro 7 Censier-Daubenton, Bus 47 Censier-Daubenton – Rens. admin@maghrebdesfilms.fr http://www.maghrebdesfilms.fr

 

mardi 6 décembre de 9h à 19h : Rencontre européenne : Histoire de l’accueil des étrangers en Europe : Cette journée de rencontres et d’échanges mettra en lumière la façon dont les étrangers ont pu être accueillis dans différents pays d’Europe aux XIXe et XXe siècles et comment ils ont contribué à la construction des sociétés actuelles. Cette dimension comparative, tant dans les différentes expériences nationales présentées que dans les temporalités, permettra d’éclairer et de mettre en perspective la situation actuelle de l’hospitalité et de réfléchir au récit à venir de cette histoire. Ces questions seront abordées par des chercheurs, des responsables de musées et d’associations et des artistes venus d’Allemagne, Grèce, Italie, Belgique, Hongrie, Pays-Bas et de France. Organisé par l’Association génériques – Lieu : Théâtre du Soleil, la Cartoucherie Paris 12è – Rens 01 49 28 57 75 contact@generiques.org http://www.generiques.org/

 

mardi 6 de 14h30 à 18h15 et mercredi 7 de 9h15 à 18h15 décembre : Premier Forum de la Jeunesse et de l’Entrepreneuriat Afrique-France – Ce premier forum réunira décideurs publics et privés, jeunes, médias, diasporas, entrepreneurs et entreprises, réseaux d’éducation/formation, patronats africains et leurs parties prenantes Afrique-France. Les thématiques abordées par nos grands invités à cette occasion seront multiples : les potentiels et les talents de la jeunesse, la force des réseaux de la diaspora, la numérisation du continent, la diversification de l’économie, les infrastructures, l’éducation et la formation, l’entrepreneuriat, les femmes en Afrique, le développement des territoires,… Ce rendez-vous s’inscrit notamment dans la perspective du 27e sommet France-Afrique de Bamako en janvier 2017. – Lieu MEDEF, 55 av Bosquet, Paris 7è – Inscription : http://communication.medef.fr/LP/w96IZQRcPi8m

 

mardi 6 décembre à 14h30 : Réunion d’information Pour tout savoir sur Médecins Sans Frontières MSF et vous engager auprès de notre association – Lieu : siège de MSF, 8 rue Saint-Sabin, dans le 11ème arrondissement de Paris. – Rens. Médecins Sans Frontières 01 40 21 29 29 office@msf.fr www.msf.fr

 

mercredi 7 décembre à 18h : Rassemblement Place de la Concorde pour la libération de Mumia : Comme chaque premier mercredi du mois, nous donnons rendez-vous aux franciliens pour exiger la libération de Mumia Abu-Jamal et les traitements médicaux dont il a absolument besoin. Rappelons que Mumia a déjà passé 34 ans en prison dont 30 dans l’enfer du couloir de la mort. Il a toujours clamé son innocence sans jamais pouvoir la défendre face à un système judiciaire raciste et inéquitable. Aujourd’hui, c’est la justice fédérale qui a été saisie par son équipe de défense. Les audiences qui ont eu lieu en décembre 2015 ont porté sur les pratiques de l’administration pénitentiaire pour limiter l’accès aux soins. La vie de Mumia est désormais entre les mains de la Cour fédérale, mais dépend aussi et surtout de notre mobilisation. – Lieu : Place de la Concorde, à proximité de l’Ambassade des Etats-Unis, Angle rue de Rivoli – Jardin des Tuileries – Rens. : contact@mumiabujamal.comhttp://www.mumiabujamal.com

 

du mercredi 7 au samedi 10 à 21h15, dimanche 11 à 17h et du lundi 19 au vendredi 23 décembre à 21h15 : Elf, la Pompe Afrique de Nicolas Lambert : À partir des paroles tenues par les protagonistes du procès ELF, une lumière se fait sur ce scandale politico-financier symbole de la Vème République. Des hommes passent aux aveux révélant, presque par hasard, les mouvements financiers qui confinent d’anciennes colonies dans le giron français.  – Lieu : Théâtre de Belleville, Passage Piver, 94 rue du faubourg du temple, M° Belleville- Réservation 01 48 06 72 34 Rens. http://www.theatredebelleville.com/saison-16-17/item/324-elf,-la-pompe-afrique

 

jeudi 8 décembre de 8h30 à 17h30 : Colloque international « Emploi en Afrique : et si l’agroalimentaire était une solution ? La forte croissance démographique de l’Afrique va entraîner l’arrivée sur le marché du travail de dizaines de millions de jeunes, y compris ruraux. Il faut donc que les filières agroalimentaires absorbent une partie de ces nouveaux actifs. L’émergence des classes moyennes, l’urbanisation et le développement de la grande distribution vont créer des opportunités pour ces filières. Cependant, l’augmentation nécessaire de la productivité du travail en agriculture, pour accroître les revenus agricoles et réduire les inégalités, risque de détruire des emplois. L’enjeu est donc double : promouvoir un modèle de développement agricole à la fois productif, durable et inclusif ; d’autre part, exploiter les gisements d’emploi considérables, qui existent dans les industries d’amont et d’aval de l’agriculture. Ces évolutions exigent d’énormes investissements, publics comme privés, y compris dans la formation des jeunes. Trois tables rondes et un face à face permettront à des experts, des responsables agricoles et des décideurs politiques d’échanger sur ces questions. Les tables rondes seront consacrées au potentiel de création d’emplois dans les filières agroalimentaires, à la création d’un environnement favorable aux entrepreneurs ruraux et, enfin, aux moyens de favoriser l’attractivité de l’agriculture auprès des jeunes. De son côté, le face à face questionnera la possibilité de générer une augmentation nette d’emplois de qualité dans l’agriculture. – Lieu : Centre de conférences de l’OCDE, 2 rue André Pascal, Paris 16e – Rens. Inscription farm-colloque@fondation-farm.org

 

jeudi 8 décembre de 17h à 20h : « Tourisme et vodou en Haïti : nouveaux touristes, nouvelles pratiques et nouvelles perspectives » avec Joseph Ronald Dautruche (LADIREP, Université d’État d’Haïti), , Saskia Cousin (Paris Descartes, CANTHEL) : « Pèlerinage esthétique sur les terres d’Ogou ». – Dans le cadre du Séminaire Tourisme – Lieu : 45 rue des Saints-Pères, Paris 6è, salle Mandel C – Rens. annedoquet(at)yahoo.fr, saskiacousin(at)free.fr, nchabloz(at)ehess.fr, sebastien.jacquot(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1525

 

jeudi 8 décembre à 20h : Projection de « De sas en sas » de Rachida Brakni, 2015, 82’, France. en présence de Rachida Brakni – dans le cadre de « Maghreb des Films 2016 » – Lieu Cinéma le Louxor, 170, boulevard Magenta, Paris 10è, M° : Barbès-Rochechouart lignes 2 et 4, Bus : 30, 31, 54, 56, 85, RER D, E, B : Magenta, Gare du Nord – Rens. admin@maghrebdesfilms.fr http://www.maghrebdesfilms.fr

 

vendredi 9 et samedi 10 décembre de 9h30 à 18h XXIII° Conférence annuelle du Forum économique de l’Afrique Gagnante : Elle sera marquée par un important colloque axé sur la croissance de l’Afrique et de l’Emergence de futur champions africains. Différents thèmes comme le Droit des Affaires OHADA, les nouveaux start-up, le numérique, les infrastructures et la logistique, les nouveaux pôles financiers et le financement des TPE et MPE, ainsi que les fonds d’investissements seront abordés. Des spécialistes de haut niveau aborderont toutes ces questions sous la direction du Président d’Honneur de la BAD, l’honorable Babacar Ndiaye. – Une exposition – Salon de l’entreprise africaine marquera la présente session de la Conférence Annuelle du Forum Économique de l’Afrique Gagnante. A cette occasion, les entreprises invitées auront l’occasion de présenter leurs activités afin de s’ouvrir à d’autres partenaires et surtout de vendre l’image de l’entreprise africaine. Nous sommes au Temps de l’Afrique. Tous les partenaires s’accordent sur les potentialités fabuleuses de notre continent et des perspectives formidables de développement que suscite l’Afrique. Ce salon de l’Entreprise Africaine sera un outil essentiel pour le renforcement du partenariat et un lieu privilégié de rencontres et d’échanges. Plus de 500 visiteurs seront attendus. Organisé par le Conseil International des Managers Africains, Président M. Sidi Abd Allah SY – Lieu : Hôtel Méridien Étoile de la Porte Maillot – Rens : 06 12 61 30 92 ssy@managers-africains.com conference@managers-africains.com www.managers-africains.com

 

vendredi 9 décembre de 10h à 13h : Guerres, conflits et sociétés au XXIe siècle : Séminaire organisé par Rémy Bazenguissa Ganga, directeur d’études à l’EHESS / IMAF (cet enseignant est référent pour cette UE) ; Jean-Vincent Holeindre, professeur à l’Université de Poitiers et Sami Makki, maître de conférences à Sciences Po Lille – lieu : : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. : bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1543

 

vendredi 9 décembre de 11h à 13h Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà : Le séminaire cherche à mettre en perspective les rapports complexes entre la création artistique contemporaine en Afrique et le monde globalisé, qu’il s’agisse de danse, de théâtre, d’arts plastiques, de photographie, de cinéma, de musique, de littérature, d’arts numériques. Séminaire organisé par Claire Bosc-Tiessé, CNRS / IMAF ; Carlo Célius, CNRS / IMAF ; Jean-Paul Colleyn, EHESS / IMAF (cet enseignant est référent pour cette UE) ; Anne Doquet, IRD / IMAF ; Christine Douxami, Université de Franche-Comté / IMAF et Éric Jolly, CNRS / IMAF – Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), salle des artistes, 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 elisabeth.dubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1546

 

vendredi 9 décembre de 16h30 à 21h : Concert solidaire organisé par Aladji Ba, ambassadeur de la campagne, sportif français et artiste au profit de l’action « La voix des migrant-e-s et des Diasporas : déconstruire 10 idées reçues sur migrations et développement ». – Un spectacle musical & animations (des artistes, tels que le groupe CLV, Matt Prod et Sherine Walouska sont attendus mais pas que…) – Dégustation des cuisines du monde, Photo call, Tombola solidaire et Vente d’œuvres d’art locales et artisanales – Entrée 15€ la recette sera reversée en intégralité à la campagne « 10 mythes ». – Lieu : pavillon Carré de Baudouin, 121 rue de Ménilmontant, Paris 20è – Rens. Nelea Motriuc du FORIM nmotriuc@forim.net

 

du vendredi 9 décembre 2016 au 6 janvier 2017 : Exposition « Miniatures contemporaines » Née à Alger, Ida Aït-El-Hadj, miniaturiste, vit et travaille en région parisienne. L’année 1984 sera celle de sa rencontre décisive avec Abbas MOAYERI, miniaturiste iranien, avec lequel elle travaille jusqu’en 1994. Il lui enseigne la technique délicate et précise des persans BEHZAD et Rezza ABASSI; puis elle s’intéresse à LEVNI (miniaturiste turc) et Mohamed RACIM (miniaturiste algérien). Vernissage vendredi 9 décembre à 18h30 – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è – Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

 

samedi 10 décembre de 9h à 17h : Journée thématique « Accueil de l’étranger » à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme. Cette nouvelle journée thématique permettra décrypter les enjeux liés aux mouvements de population et d’identifier des pistes pour résister face aux murs et barrières qui s’érigent partout dans le monde. Ensemble, osons la fraternité ! – Prg : Conférence de Mathilde Mase, chargée des programmes Asile à l’ACAT, Découverte du dossier ACAT Accueil de l’étranger, Etude des concepts, des cartes et des enjeux motivant l’exil, Echanges entre les participants sur leurs expériences d’accueil – Lieu : siège de l’ACAT, 7 rue Georges Lardennois – Paris 19e – Rens. acat@acatfrance.fr

 

samedi 10 décembre de 13h à 16h : stages de danse africaine de Guinée « Place aux femmes » animé par Tanti Sylla – Participation : 35 euros – Lieu : Micadanses (studio May B), 15, rue Geoffroy-L’Asnier, Paris 4è, M° Saint-Paul ou Pont-Marie – Rens. et inscriptions : Maryse 06 14 38 81 11 ou mzal@club-internet.fr

 

samedi 10 décembre de 13h à 18h : Atelier des cuisines sans frontières – Moment convivial à la découverte de recettes venues des 5 coins du monde. Le format en ateliers favorise le développement de l’esprit du « mieux vivre ensemble » dans le respect mutuel et la tolérance. les 3 ateliers seront animés pour le Sénégal par Salamata; pour l’Algérie par Zohra et pour l’Ile Maurice par Françoise – Dégustation : 6 € par personnes – Lieu : MJC des Hauts de Belleville 43/45 rue du Borrégo, Paris 20è – Rens. et Inscription : Robert FOPA & Sylvie Hoffmann 06 09 25 01 64, 06 11 12 47 43 aicsf.paris@gmail.com www.marmitedor.org

 

samedi 10 décembre de 14h30 min à 16h : Projection Débat de « Kickin it with the Kinks » , un documentaire de Cynthia Butare. La journaliste, auteure et réalisatrice Rokhaya Diallo, connue pour ses engagements en faveur de l’égalité, anime au « 104 » une soirée mensuelle et conviviale de débats autour d’un film. Elle propose pour chaque soirée la projection d’un film engagé sur un thème actuel de société suivi d’une conversation avec son auteur(e) invité(e) et d’un panel composé d’associatifs, d’experts et d’artistes. Le débat donnera un large temps de parole au public, bénéficiera d’un important relais sur Internet, et donnera lieu à une interaction sur les réseaux sociaux grâce au hashtag #RokMyWorld du nom du blog de Rokhaya Diallo. Projection suivie d’une discussion avec la réalisatrice Cynthia Butare, Fatou N’diaye (blogueuse) et Aline Tacite (fondatrice de l’association Boucles d’Ébène). – Lieu : le 104 Centquatre, 5 rue Curial, Paris 19, – Rens. 01 53 35 50 00 info@iamdivas.comhttp://www.104.f ou Rokhaya Diallo contact@rokhayadiallo.com

 

samedi 10 décembre à 14h30 : Rencontre avec la revue D’ailleurs et d’ici – Le troisième volume de la revue annuelle D’ailleurs et d’ici, intitulé « (Ré)volution culturelle ! Arts et culture face à la France plurielle », est paru. Débat avec : Gerty Dambury, dramaturge et romancière, Caroline Guiela Nguyen, metteure en scène, Aurore Gorius, journaliste, auteur de Fils et filles de… Enquête sur la nouvelle aristocratie française, Adnane Tragha, réalisateur du film 600 euros, Alexis Peskine, plasticien, Alexandre Michelin, directeur du site Spicee, ancien président de la Commission Images de la diversité (CNC), Françoise Vergès : Chaire Global South(s), Présidente de Décoloniser les arts – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.frservation@dapper.fr www.dapper.com.fr

 

samedi 10 décembre à 20h : Concert de Ibaaku : Pour son premier album en solo, le producteur et multi-instrumentiste sénégalais Ibaaku se présente comme l’espoir d’une nouvelle scène électro mondiale qui puise dans l’héritage des musiques traditionnelles locales. “Alien Cartoon” touche du doigt ce qui fait l’essence même de l’afrofuturisme : poétiser le passé pour le plonger avec énergie dans le présent et dans le futur. – Lieu : Badaboum, 2 bis rue des Taillandiers, Paris 11è, M° Ledru-Rollin – Rens. : 01 48 06 50 70 http://www.badaboum.paris

 

samedi 10 décembre à 20h : XXIII° Gala du Leadership des Managers Africains. Sur invitation du Conseil International des Managers Africains, Président M. Sidi Abd Allah SY – Ce Gala sera aussi un rendez-vous incontournable pour tous les participants à la Conférence Annuelle. 30 Managers Africains seront honorés du prestigieux Prix de l’Oscar du Leadership lors du traditionnel Dîner de Gala des Managers Africains, – Rens : 06 12 61 30 92 ssy@managers-africains.com conference@managers-africains.com www.managers-africains.com

 

samedi 10 décembre de 20h à 23h : Davido en Concert : La star nigérienne débarque à Paris le Samedi 10 Décembre ! DAVIDO a reçu plusieurs récompenses telles que Meilleur artiste masculin 2014 et Artiste de l’année aux MTV African Music Award, Meilleur Nouvel Artiste 2012 aux Kora, même un prix aux BET awards et une nomination aux MTV Europe Music Award. – Lieu : Le Bataclan se situe au 50 boulevard Voltaire, Paris 11è, M° Parmentier – Tarif : 30,70€ – I Am Divas info@iamdivas.comhttp://www.bataclan.fr

 

mardi 13 décembre de 9h30 à 12h30 : De l’usage de l’archive dans la construction d’une fiction politique : le cas du Livre d’Aksum (Ethiopie, 15è-19ès), avec Anaïs Wion – Discutants : Bertrand Hirsch (Paris-1 Sorbonne, IMAf) et Laurent Morelle (EPHE) avec Caterina Madeira Santos (EHESS, IMAF) et Anne Lafont (INHA) – dans le cadre Monuments et documents de l’Afrique ancienne : recherches en cours en histoire, histoire de l’art et archéologie Organisé par Claire Bosc-Tiessé, CNRS / IMAF ; Marie-Laure Derat, CNRS / Orient & Méditerranée et Anaïs Wion, CNRS / IMAF – Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul – Rens. 01 44 78 33 32 Claire.bosc-tiesse(at)univ-paris1.fr ; derat(at)univ-paris1.fr ; anais.wion(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1552

 

mercredi 14 décembre de 9h15 à 13h : Rencontre sur les droits des migrants par l’ Association Tous Bénévoles – Publics cibles : bénévoles, salarié-es et responsables associatifs intéressés et/ou confrontés aux problématiques de l’accueil de personnes migrantes – Objectifs : Au contact quotidien des migrants, de nombreux bénévoles sont confrontés à des situations administratives et juridiques complexes. Il semble essentiel qu’ils puissent : Comprendre les enjeux de l’accueil des migrant-es au regard de l’actualité, Cerner les contours du droit d’entrée et de séjour des étrangers en France, Connaître les différents dispositifs autour de l’accès à la langue, clef de voûte de l’accueil. – pot convivial à partir de 12h20 – Lieu : Centre d’animation la Tour des Dames, Paris 9ème arr. – Rens. Karine Arslanyan karinearslanyan@yahoo.fr – Inscription obligatoire : Carole & Virginie 01 42 64 97 37 info-progab[a]tousbenevoles.org  www.tousbenevoles.org

 

mercredi 14 décembre de 14h à 17h : Réunion de la plateforme UE/Afrique(s) sur « Les industries culturelles et la place du cinéma en Afrique de l’Ouest » En présence de Françoise BENHAMOU, spécialiste de l’économie de la culture Et des cinéastes africains – Lieu : Bureau du Parlement européen, 288 Boulevard Saint-Germain, Paris 18è – Rens. Inscription 01 43 21 96 76 06 72 84 13 59 afahoyo@entretiens-eurafricains.org contact@entretiens-europeens.org

 

mercredi 14 décembre de 14h à 19h : Colloque « L’éducation en France et la solidarité citoyenne : deux valeurs qui disparaissent ? » Sous le patronage de Madame la Ministre Helene Conway Mouret, Sénatrice – 2 tables rondes : 1)° L’école en France : éducation des masses ou promotion de l’élite – 2) Liberté, égalité : mais que devient la fraternité dans l’État de droit ? – Lieu Au Sénat, Palais du Luxembourg, salle Vaugirard – Réservation obligatoire à an-eh@orange.f – Rens. Joël Broquet 06 16 58 06 00 joelbroquet@noos.fr

 

mercredi 14 décembre de 15h à 16h30 : Visite guidée gratuite avec un interprète en langue des signes française (LSF) de l’Exposition « Sacrées Graines ». Un moment d’échanges et de convivialité permettant de découvrir l’ICI et d’approfondir votre expérience des œuvres et vos connaissances des artistes de l’exposition Sacrées Graines. Entrée libre sur réservation  – Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson – et – ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Réservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

jeudi 15 décembre novembre de 14h à 16h : « Musique arabe, folklore de France ? les cultures musicales « indigènes » à Alger, entre régionalisme et exotisme (1900-1942) » Malcolm Théoleyre (doctorant, IEP de Paris) : dans le cadre du séminaire Nouvelles perspectives sur l’histoire du Maghreb (XVIIIe-XXIe siècle) organisé par Claire Fredj, maître de conférences à l’Université Paris-Ouest Nanterre-La-Défense ; Isabelle Grangaud, chargée de recherche au CNRS ; Kahina Mazari, doctorante à l’EHESS / IMAF et Alain Messaoudi, maître de conférences à l’Université de Nantes. – Lieu : Salle de réunion de l’IMAF, 2e étage, 96 bd Raspail , Paris 6è – Rens. messaoud(at)ehess.fr, claire.fredj(at)gmail.com, isabelle.grangaud(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1522

 

vendredi 16 décembre de 9h30 à 19h : Journée de réflexion autour des formes de résilience des associations ici et là-bas et remise de la 3ème édition 2016 du Prix Madiba : Organisé par le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM) sur le thème « Je résiste, j’existe ! Récits d’une lutte cachée », cette 3ème édition consacrera les initiatives et projets des associations de migrant-e-s mis en œuvre en faveur de l’autonomisation des femmes et de lutte contre les violences faites aux femmes et aux jeunes filles. L’évènement marquera la Journée Internationale des Migrant-e-s célébrée par le FORIM chaque 18 décembre. – Lieu : Mairie du 20è, 6 place Gambetta, Paris 20è, M° Gambetta – Rens. 01 44 72 02 88 msantos@forim.net www.forim.net

 

vendredi 16 décembre et chaque 3ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30 : Rassemblement du Cercle de Silence à Paris contre le traitement inhumain des sans papiers – Vous pouvez vous joindre au cercle à tout moment, même pour seulement quelques instants. Par notre participation au cercle de silence, nous voulons dénoncer les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous en appelons à la conscience de tous et vous invitons à rejoindre le cercle de silence place du Palais-Royal – Cercle composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : AARAO les Messagers, AI, CCFD, CFDT-Terre Solidaire, Cercle de Résistance, Paris-Sud CGT, Cimade, FEP, LDH, MAN, MIR, Mission Populaire Evangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, Réseau franciscain Gubbio, Résister aujourd’hui, RESF, Secours Catholique, Syndicat de la Magistrature …… – Lieu : Place du Palais Royal, Paris 1er, M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre http//www.cerclederesistance.fr

 

vendredi 16 décembre à 20h, avant-première en partenariat avec l’Usage du Monde : Hedi, Mohamed Ben Attia, 2016, 93’, Tunisie/Belgique. – dans le cadre de « Maghreb des Films 2016 » – Lieu Cinéma le Louxor, 170, boulevard Magenta, Paris 10è, M° : Barbès-Rochechouart lignes 2 et 4, Bus : 30, 31, 54, 56, 85, RER D, E, B : Magenta, Gare du Nord – Rens. admin@maghrebdesfilms.fr http://www.maghrebdesfilms.fr

 

samedi 17 décembre à 14h : Balade de 2h30 sur la Mode à La Goutte d’Or accompagné du Passeur de culture. Une Fashion Mix «hors les murs» dans un ancien quartier de Paris : à la rencontre des artisans, tailleurs, mécaniciens, «sapeurs» ou créateurs qui, un jour dépassèrent océan, montagne et désert pour venir à la capitale. Rendre visible la participation des immigrants à la couture et au prêt-à-porter français (confection) et mettre en évidence leurs apports à l’inventivité, la beauté et l’élégance hexagonales. Partagez passion, savoir et accent de vérité dans le quartier chamarré de La Goutte d’Or à Paris, capitale internationale de la mode ! (En écho à l’exposition Fashion Mix au Musée de l’Histoire de l’Immigration). Découvrez un quartier où l’atelier de confection côtoie la boutique de créateur, où le vendeur de bazins fréquente le styliste émérite, où les coiffeurs afro palabrent avec les esthètes de la « Sapologie »…. Vivez la multitude des couleurs des wax africains, des caftans arabes et des costumes « ambianceurs ». Touchez le travail de création de Xuly Bët, Sakina M’Sa, Mazalay ou du tailleur de quartier ! 1/2 j. à partir de 15 € à partir de 6 personnes – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr voyagesiproche@bastina.fr www.bastina.fr

 

samedi 17 décembre de 14h à 17h : Rencontre d’affaires et de réseautage de la Chambre de Promotion des Echanges Economiques avec l’ Afrique – Prg : Présentation de la CICP, Réseau International des Entreprises, Lancement des inscriptions dans l’annuaire international des entreprises, agenda des événements de la CICP, Opportunités d’affaires ou de partenariats à saisir, Offre de financement de votre entreprise, Immigration au CANADA: Opportunités d’ Etudes ou emplois. Echanges de cartes de visites et Cocktail gratuit offert. 170 participants attendus ! Cout de la Participation: 15 € par personne NB: Avantages: 4 mois d’insertion dans l’annuaire des entreprises (REMA) et le magazine CICP MAG offert ! – Lieu : siège de Matières grises, 4 rue Olivier Métra, Paris 20è, M° ligne 11, station Jourdain ou Télégraphe – Rens. et inscription : 07 51 97 21 37, 06 66 20 94 63 contact@cicpgroup.com dom.zanga@cicpgroup.com http://www.cicpgroup.com/

 

samedi 17 décembre à 14h : Rassemblement contre le racisme et les discriminations avec les Marcheurs du Tour de France « unis pour l’égalité » – Les Maisons des Potes sont partis en campagne avec le Tour de France « Unis pour l’Egalité » depuis le 14 novembre au départ de Marseille , jusqu’au 17 décembre à Paris. Une campagne « Unis pour l’Egalité », pas pour un candidat particulier mais pour faire gagner l’égalité contre le racisme et les discriminations. – Lieu : Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, M° Hotel de ville – Rens. Samuel Thomas, Délégué Général de la Fédération Nationale des Maisons des Potes 01.44.93.23.23 contact@maisondespotes.fr

 

mardi 20 décembre à 18h : Réunion d’information Pour tout savoir sur Médecins Sans Frontières MSF et vous engager auprès de notre association – Lieu : siège de MSF, 8 rue Saint-Sabin, dans le 11ème arrondissement de Paris. – Rens. Médecins Sans Frontières 01 40 21 29 29 office@msf.fr www.msf.fr

 

mercredi 21 décembre à 14h30 : Carnet d’un explorateur en Afrique centrale : Dans cet atelier, jeunes et moins jeunes vont découvrir, seuls (à partir de 11 ans) ou en famille (à partir de 9 ans), certains peuples du Gabon en suivant les cours d’eau à la manière des explorateurs de jadis. Vous pourrez prendre des notes, répertorier des formes, observer des signes distinctifs et réaliser des dessins aquarellés. Tarif : 12€ – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr Réservation@dapper.fr www.dapper.com.fr

 

jeudi 22 décembre à 19h : La Night d’Africolor : La Night est une soirée musicale unissant les talents de tous les membres de la communauté́ Singa pour faire la fête tous ensemble une fois par an. Le public se rencontre, échange, dépasse les barrières de la langue et de la culture. Au cœur de cette soirée : la solidarité́ joyeuse, qui fait partie de l’ADN de Singa comme d’Africolor. La Night s’organise sur trois temps forts : Un tremplin des talents de la communauté́ : nombreux sont les réfugiés célèbres dans leur pays d’origine, mais sans réseau et sans opportunité́ pour jouer en France. Une situation partagée par les jeunes talents d’ici, qui pourront également se produire lors de cette première partie. – Des concerts professionnels : lumière sur des artistes de renom qui s’engagent aux coté des personnes  réfugiées. Africolor invite Patrick Kabré, déjà̀ mobilisé sur la question des réfugiées dans son pays, le Burkina. – Pour finir la soirée en beauté́ et puisque l’âme festive est au cœur de La Night, un DJ Set plonge le public dans l’ambiance électro des nuits parisiennes. – Prix libre, entièrement reversé à Singa (aide les personnes réfugiées à construire des projets entrepreneuriaux, associatifs et artistiques), Restauration sur place – Lieu : La Bellevilloise, 19-21 rue Boyer, Paris 20è – Rens. 01 46 36 07 07 – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.comwww.@africolor.com

 

samedi 24 décembre pendant 2h30 environ (horaires à demander) : Balade africaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris – Baština vous invite au voyage « Petit Mali » au marché africain de Château Rouge dans le 18eme à Paris. Le nombre et la qualité des produits vendus ici éveille vos papilles, éblouit votre regard, égaye vos sens… Le marché de Château Rouge égalise les meilleurs marchés de Bamako ou Dakar : partout ce ne sont que capitaines, tilapias, machoirons, ignames, patates douces, piments, gombos, sauce graine ou arachide…Ces lieux de vie demeurent emblématiques de la geste ouest-africaine à Paris Rendez-vous avec le passeur de culture malien au marché africain de Château Rouge dans le 18eme arrondissement de Paris. – Prix : A partir de 15 € par personne – Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr www.bastina.fr

 

Actions situées dans les Yvelines (78)

 

samedi 3 décembre à 20h30 : Représentation de « L’Afrique enchantée plonge dans l’océan indien » De la Rumba au Maloya : Après avoir connu un incroyable succès sur les ondes, la célèbre émission de France Inter l’Afrique Enchantée, animée par Soro Solo et Vladimir Cagnolari, s’est lancée sur scène en 2010. Pour leur bal, les deux compères se sont entourés des Mercenaires de l’Ambiance, onze musiciens aux rythmiques survoltées. Lors d’un mémorable voyage dans l’Océan Indien, les ambianceurs de l’Afrique Enchantée ont décidé de mettre à l’honneur cette région en invitant les plus grands musiciens réunionnais et malgaches à partager la scène avec eux. Subtil mélange artistique, l’orchestre et ses convives vous feront découvrir les cousinages entre l’Afrique et ses îles voisines. – Tarif 18 € à 12 € Restauration sur place – Lieu : Le Sax, 2 Rue des Champs, Achères (78) – Réservation 01 39 11 86 21 billetterie.lesax-acheres78.fr – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.comcommunication@africolor.com www.@africolor.com

 

dimanche 4 décembre de 14h30 à 19h : 20è anniversaire de l’Association Go to Togo : Au programme : Présentation de l’association Go to Togo et du projet d’agroforesterie « Mia do atiwo » – Théâtre d’improvisation avec les juniors du Déclic Théâtre de Trappes – Chorale « les Rouges-Gorges » – Concert de « Kaddour, Erwan et compagnie » Et en continu : – Diaporama musical, exposition d’œuvres africaines. – Table de vente de tissus, bijoux et chaises à palabre. – Goûter à 5€ : Salade de fruits, Beignets togolais (botokoin) et Jus (bissap ou gingembre) – Rappel : le financement participatif pour le projet d’agroforesterie est toujours en cours : https://www.helloasso.com/associations/go-to-togo/collectes/mia-do-atiwo-plantons-des-arbres – Participation 6€ et 12€ – Lieu : la Royale Factory, 2 rue Jean Houdon à Versailles. – Rens. Et réservation 07 83 60 02 24 gototogo@free.fr

 

jeudi 8 décembre de 18h à 19h et tous les 2 ème jeudi du mois : Cercle de silence à Versailles : Que votre participation soit d’une minute, d’une dizaine de minutes ou d’une heure complète, elle marque votre soutien. Vous pouvez aussi y venir en groupe. Organisé par RESF : RESF78 est un collectif d’associations et de militants des Yvelines (78) qui apportent un soutien actif aux élèves sans papiers et à leurs familles – Lieu : Place du marché aux fleurs, angle Avenue de Saint-Cloud – avenue de l’Europe, marché aux fleurs à Versailles (78), RER-C Versailles – Rens : 01 34 92 50 94 cercledesilence.versailles@gmail.comhttps://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

 

dimanche 11 décembre à 16h : Représentation de « Incendies » De Wajdi Mouawad par la compagnie « la muse en scène », mise en scène : Marie Paule Guillet – Au profit de l’association « Solidarité NdeFrance » – Libre participation aux frais – Exposition, vente artisanale et pot de l’amitié – L’association n « Solidarité NdeFrance » Soutient des projets de développement avec l’association des villageois de Ndem au Sénégal (cantines scolaires, case de santé en brousse, périmètres maraichers bio selon le principe de l’agro écologie, eau potable…) En 2017, le projet principal est l’aménagement du collège (construction de 2 salles de classe, d’un préau, de toilettes, d’un mur d’enceinte et plantation d’arbres) – Lieu : Salle de la Boissière, av Paul Albert Bartholomé à Plaisir (78) – Rens. solidaritendemfrance@gmail.com helenegerault91@gmail.com>

 

Actions situées en Essonne (91)

 

vendredi 2 décembre de 18h à 19h et tous les 1er vendredi du mois. Cercle de silence à Brétigny : Avec ou sans papiers, l’étranger est un être humain. Par notre rassemblement en cercle et en silence, nous entendons attirer publiquement l’attention sur le sort réservé aux migrants, aux étrangers et aux demandeurs d’asile. Nous affirmons que chaque personne est digne de respect et que les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les êtres humains dans leur humanité. Le cercle de silence de Brétigny est composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : Alphabeta, ATD Quart Monde Essonne, CCFD-Terre Solidaire, Comité Chrétien en Solidarité avec les Chômeurs et les Précaires, Communauté Catholique de Brétigny/Le Plessis-Paté, Eglise Réformée de la Vallée de l’Orge, Ligue des Droits de l’Homme, Observatoire du CRA de Palaiseau, Parti de Gauche, Réseau Education Sans Frontières 91, Réseau franciscain Gubbio, Restos du Cœur, Solidarités Nouvelles pour le Logement. – Lieu : Place de la Gare à Brétigny-sur-Orge, RER-C Brétigny-sur-Orge (91) – Rens. cercledesilencebretigny@yahoo.fr http://cerclesdesilence.info

 

mardi 6 décembre à 18h30 : Café de l’actu « Scolarisation des enfants dans le Nord Mali », avec Gérard Gentilhomme. L’association Cencenkisé présentera l’état actuel de la scolarisation des enfants dans le centre, au Nord-Mali, à MOPTI et dans le Cercle de DOUENTZA. Face au contexte difficile, il témoignera du rôle de deux associations locales REMEDE et AHSEBD très engagées dans l’éducation des jeunes. – dans le cadre du Mois des 3 Mondes du 8 novembre au 17 décembre : « Etre jeune dans un monde incertain, quel engagement ? » – Lieu : Maison du Monde d’Évry 509, patio des Terrasses, Évry (91) Cedex – Rens. 01 60 77 21 56 contact@maisondumonde.org www.maisondumonde.org

 

vendredi 9 décembre dès 19h30 : Concert de Fatoumata Diawara et représentation des Tambourlingueurs : Fatoumata, artiste à l’élégance naturelle propose un folk hypnotique et sensuel. Entre racines mandingues et rythmes modernes, Fatou navigue entre ambiances jazz, blues et même pop londonienne. Ses textes, portés par une voix chaleureuse et délicate, traitent sans violence de sujets sensibles comme la condition des femmes. Musicienne interdite dans Timbuktu ou encore pilier du projet Mali Ko pour dénoncer la situation de son pays, Fatoumata Diawara se montre engagée et vigoureuse pour défendre un Mali moderne où le charme de la jeunesse rafraichit les esprits figés dans la tradition. – Les Tambourlingueurs, c’est une troupe déambulatoire tout terrain qui aborde un répertoire varié de rythmes, chants et danses du Mali. Le projet est né d’une rencontre entre le travail d’artistes maliens et les projets pédagogiques menés par la protection judiciaire de la jeunesse. Cette association donne naissance à la création d’une formation musicale de rue, promesse d’un voyage au cœur du Mali légendaire. – Tarif : 11€ à 6€ Restauration sur place – Lieu : Théâtre de l’Agora, Scène nationale, Place de l’Agora, Evry (91) – Réservation 01 60 91 65 65 http://www.theatreagora.com africolor – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.comcommunication@africolor.com www.@africolor.com

 

Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

 

dimanche 4 décembre et tous les dimanches à partir de 9h : présence d’un traiteur marocain au marché Charras de Courbevoie : le sourire du Maroc au sein du marché Charras, on peut trouver une salade de carotte parfumé au cumin; un tagine de poulet citron avec ses olives ; tout pour vous faire voyager au pays des épices et de la bonne cuisine marocaine. Un petit espace à la décoration marocaine y est amémagé pour une dégustation ou un thé à la menthe – Lieu : Marché de Courbevoie Charras – Rens. Kaoutar Rau : 06 81 28 16 41 katy.rau@hotmail.fr

 

dimanche 4 décembre et tous les dimanches à partir de 9h : présence de deux traiteur Africains : l’un est sénégalais à l’entré du marché, l’autre à l’intérieurs Afro-Antillais : 06 18 18 36 62 sosthenekombet@hotmail.fr – Lieu : Marché de Courbevoie Charras

 

du vendredi 9 au dimanche 11 décembre, Opération microDON au profit de l’association « Solidarités international » : Dans le cadre de l’opération carte microDON Hauts-de-Seine placés cette année sous le signe de la solidarité et des super-héros, ces trois jours offrent l’opportunité aux Alto-Séquanais de venir à la rencontre des associations de leur département, mais aussi d’agir pour soutenir de multiples causes grâce à la carte de don à passer en caisse. Pour « Solidarités international » cela se passe dans le magasin Franprix, 32 rue Palloy à Clichy. Les bénévoles de l’association seront là pour discuter des actions de ses 2 000 collaborateurs sur le terrain qui se battent chaque jour pour venir en aide à des milliers de familles à travers le monde : Tchad, la RDC ou en encore Haïti. Ces deux jours sont aussi l’occasion pour nous de mieux faire connaitre notre principal combat, celui de l’accès à l’eau potable. » – Rens. 01 76 21 86 00

 

samedi 10 décembre à 10h : Conférence relative à l’Esclavage : La présentation de « l’Esclavage de l’Antiquité à nos jours » exposera les différentes pratiques de l’esclavage mises en œuvre au cours des siècles pour des raisons économiques. Etre esclave c’est être dépourvu d’existence juridique et appartenir à une autre personne. L’esclavage a été une pratique courante au cours des siècles. Aujourd’hui en France c’est un crime contre l’humanité. Ce phénomène sera examiné dans la Grèce antique, à Rome, aux Etats Unis, au Brésil et aux Antilles. Seront exposées les différentes traites développées dans l’histoire. La traite interne à l’Afrique, la traite orientale et plus particulièrement la traite occidentale. Seront indiquées les principales abolitions et seront signalées les survivances actuelles avec l’esclavage moderne. – Lieu : Espace Alma, 38 bis rue de l’Alma à Courbevoie (92). – Rens. 06 38 88 76 04 capucine.asso.cbv@gmail.com www.capucinecourbevoie.com

 

samedi 10 décembre de 11h à 12h et tous les second samedi du mois : Cercle de silence d’Antony, une manifestation silencieuse pour protester contre les conditions de vie indignes auxquelles sont condamnés les migrants, du fait de politiques tant nationales qu’européennes, quand il ne s’agit de mise en danger des personnes. Le collectif Migrants, Changeons notre Regard ! a été constitué à l’initiative de : Attac, La Cimade, CCFD-Terre solidaire, Ligue des Droits de l’homme – Antony, RESF, La Vie Nouvelle, l’Observatoire citoyen du centre de rétention administrative de Palaiseau, Les Amis de l’avenir, Femmes-Egalité – Lieu : – Place René Cassin, dalle du RER B Antony (92) – Rens. Éric Colas eric.colas@evab.org attac.cables92@gmail.com

 

samedi 10 décembre à 20h : Projection-débat « Un jour de Blues à Bamako » et Concerts Fatoumata Diawara, Afro-folk- « Un jour de Blues à Bamako » : À l’ombre d’un arbre à palabre (façon recup’art) se tenant de guingois, six musiciens racontent la poésie urbaine d’une journée bamakoise. Loin des clichés habituels sur l’Afrique, en partant de la figure tutélaire d’Ali Farka Touré et de son blues entre ville et campagne, ils jouent, retranscrivent, improvisent et samplent les bruits et les fureurs de l’Afrique présente, entre le faux calme des matinées endormies, le petit soir et la poussière aveuglante des descentes de bureaux. – Fatoumata, artiste engagée et vigoureuse, se balade entre folk, jazz et blues pour traiter de sujets sensibles. Elle amène une réflexion moderne sur son pays, le Mali, et invite à voyager entre tradition mandingue et mélodies contemporaines. – Tarif : 24€ à 5€ – Lieu : Maison de la musique, 8 Rue des Anciennes Mairies, Nanterre (92) – Réservation 01 41 37 94 21 http://www.nanterre.fr – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com www.@africolor.com

 

dimanche 11 décembre de 14h à 17h : Réunion ouverte aux Sans-Papiers 92 et à leurs soutiens ou amis . Il y sera question d’initiatives fortes dès janvier, par exemple un rassemblement devant la préfecture de Nanterre, sur la lancée de celui d’octobre à Boulogne. Les droits des femmes devraient être mis en avant, dans cette initiative pour obtenir des papiers pour toutes et tous. – Lieu : Fédération du PCF 92, 56-58 rue Sadi Carnot à Nanterre (92) – Rens. André Landrain 01 40 90 05 15, 06 89 35 36 24 andrelandrain@gmail.com http://banlieue-monde.blogspot.com/

 

jeudi 15 décembre de 12h15 à 13h15 et tous les 3ème jeudi de chaque mois : Invitation à participer au Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus du monde entier. Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), d’ATTAC92, de l’’Arche de Lanza del Vast etc… – Lieu : Parvis de la Défense (92) Entre le CNIT et les Quatre Temps, RER SNCF ou tram arrêt Grande Arche – Rens. Christian Wendling 06 44 23 84 88 christian.wendling@wanadoo.fr romain.treppoz@laposte.net

 

mardi 20 décembre à 14h : Spectacle de conte et musique traditionelle camerounaise avec François Essindi du groupe Abakuya » Francois Essindi est un artiste. Homme de Cultures. Il tisse sa culture entre le Conte, la Musique, les Instruments… de la culture Ekang – François Essindi , musicien et comédien camerounais. Il joue aux instruments traditionnels à cordes à vent, à peau et corporels : Cordes : Mvet, Ngomo (des harpes traditionnelles), Vent : (Flûtes pygmées, feuilles, Arc-à bouche…), Percussions : Nkul (Tam tam d’appel), Ngom (tambour long), Djembé, Cajon… Corporels (Coquille d’escargot et noisette) et percussion corporelle. http://abakuya.net/ – Organisé avec le soutien de AFAS – Lieu : 6 rue Adam Ledoux à Courbevoie (92), Bus 275 a partir de la Défense Grande Arche, bus 275 descendre Place Charras, de la gare Saint Lazare par le train descendre a Courbevoie en tête de train, prendre la rampe d’accès à gauche, la rue Adam Ledoux est en face – Rens. : 06 95 67 28 15 abakuya@gmail.com www.abakuya.net ou 06 21 05 47 38 jp.vanhoove@wanadoo.fr

 

Actions situées en Seine St Denis (93)

 

jusqu’au 16 décembre : Exposition « Caravane de la mémoire : les tirailleurs sénégalais pendant la guerre de 14 et au dela » : Organisée par Solidarité Internationale à destination de la diasporas, publics scolaires, anciens combattants, associations à vocation historique pour s’interroger sur l’image des Africains en France avant 1914 et sa transformation après 1918 ainsi que la modification de l’image de la France en Afrique après cette guerre… L’inauguration de l’exposition » aura lieu le 1er décembre à 19h à la mairie de Montfermeil (93) avec la participation de Xavier Lemoine, maire de la ville – Lieu : Hôtel de ville de Montfermeil – 7-11 Place Jean Mermoz, Montfermeil (93) – Rens. : Joël Broquet 06 16 58 06 00 dircas@cas-france.org – Présentation de l’exposition Jean-Paul Gourévitch jpgour@club-internet.fr http://lacaravanedlm.tumblr.com/ ou Akila Elsody, maire adjoint de Drancy 06 47 37 21 47 aelsody@sfr.fr

 

vendredi 2 décembre à 20h30 : Concert de Sofiane Saidi : Dix musiciens, entre Sénégal, Algérie et France, font résonner les voix du raï, sinueux serpents hypnotiques. Super Orion est un projet protéiforme dans lequel le groupe Mazalda rencontre des musiciens africains. Les grooves, les phrasés et les modes s’inspirent des racines du raï, des K7 80’s, du son des premières batteries électroniques, mais aussi des nouveaux sons du Sahel et du mbalax sénégalais. C’est une vision audacieuse du raï qu’ils proposent en élargissant leurs influences à la musique marocaine, égyptienne et libanaise. Restauration sur place – Tarif : 18€ à 3€ – Lieu : Salle Jacques-Brel, 42 Avenue Édouard-Vaillant, Pantin (93) – Réservation : 01 49 15 41 70 http://www.ville-pantin.fr – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com www.@africolor.com

 

samedi 3 décembre à 14h : Conférence-débat sur le conflit touareg et ses enjeux géopolitiques au Mali, La conférence est animée par docteur Abdoulaye Tamboura, spécialiste des questions touarègues et Président de l’association Urdac-Mali. – Lieu : MIC (maison d’initiative et de citoyenneté), au 1 bis rue mechin à l’île Saint-Denis à partir de 14 heures. Contact / – Rens. Abdoulaye Tamboura 06 98 47 93 01 a_tamboura@yahoo.fr

 

samedi 3 décembre à 16h : Concert de Léontina Fall, Afro-blues : Chanteuse, auteure-compositrice, joueuse de kamele ngoni (harpe africaine), Léontina Fall est aussi comédienne et conteuse. C’est d’ailleurs dans le contexte du conte pour enfants qu’elle fait ses premiers pas de musicienne, signant et interprétant ses propres chansons. Rapidement, la musique s’impose à elle comme un vecteur d’expression essentiel et autonome. Léontina Fall propose une musique singulière, dense et inspirée qui trouve son origine dans une culture sans géographie et se nourrit d’influences musicales diverses (blues, musique orientale). Elle s’accompagne au kamele ngoni, chante en wolof et en français. Dans le cadre du festival Africolor 2016, Léontina s’accompagne de Valentin Ceccaldi et Giani Caserotto pour créer un spectacle inédit. Ils vont ainsi revisiter son répertoire original, touchant et accrocheur. Promesse d’une interprétation sensible et fervente, où Léontina Fall emmènera son auditoire, à coup sûr, pour un beau voyage. – Tarif : 12€ à 6€, Restauration sur place – Lieu : La P’tite Criée, 11-13 Rue Jean-Baptiste-Sémanaz, Le Pré Saint-Gervais (93) – Réservation 01 83 74 58 30 – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com communication@africolor.com www.@africolor.com

 

samedi 3 décembre à 20h30 : Ballets de Casamance : Au-delà̀ des images de carte postale, la Casamance est la région des Diolas et du Bougarabou, ballet inspiré de l’instrument du même nom, qui a circulé dans le monde entier dans les années 70. Aujourd’hui, ce ballet tente de revivre grâce à l’énergie conjuguée d’une famille de danseurs et musiciens, à travers un spectacle narrant la renaissance d’un Bougarabou, par l’intervention des femmes autour d’un djembéfola (joueur de tambour). Avec de nombreux costumes et une vingtaine d’interprètes sur scène, le Ballet de Casamance fait revivre les grandes heures des ballets africains trop vite effacés des scènes européennes. – Tarif : 12€ à 6€ – Lieu : Espace 93, 3 place de l’Orangerie, 93390 Clichy-sous-Bois (93) – Réservation 01 43 88 58 65

 

mardi 6 décembre à 13h : BCUC à Université́, Transe afro-psychédélique : Attention, BCUC débarque en France pour les Transmusicales et Africolor. Préparez vos oreilles et vos jambes, parce que ce groupe envoie un son venu à la fois de la rage du hip-hop underground, de la colère des rues de Soweto et de la beauté́ des polyphonies sud-africaines. Entre les deux grosses caisses jouées à plein régime, les sifflets, les sons saturés, la reverb vintage, BCUC raconte l’Afrique du Sud du XXIème siècle. Ça vibre de subs et de congas, ça martèle de mélodies entêtantes en flows percussifs, BCUC, alias « Bantou Continua Uhuru Consciousness » va mettre knock-out les derniers nostalgiques de l’ACMA (l’Afrique C’était Mieux Avant). – Lieu : Université́ Paris XIII, Campus de Villetaneuse, le Forum, 99 Avenue Jean-Baptiste-Clément, Villetaneuse (93) – Réservation hors étudiants : 01 49 40 38 27 service culturel[at]univ-paris13.fr – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com www.@africolor.com

 

mardi 6 décembre à 20h30 : BCUC invite Shabaka, Transe afro-psychédélique : ce groupe envoie un son venu à la fois de la rage du hip-hop underground, de la colère des rues de Soweto et de la beauté́ des polyphonies sud-africaines. Entre les deux grosses caisses jouées à plein régime, les sifflets, les sons saturés, la reverb vintage, BCUC raconte l’Afrique du Sud du XXIème siècle. Ça vibre de subs et de congas, ça martèle de mélodies entêtantes en flows percussifs, BCUC, alias « Bantou Continua Uhuru Consciousness » va mettre knock-out les derniers nostalgiques de l’ACMA (l’Afrique C’était Mieux Avant). – Tarif 14€ à 8€ – – Lieu : La Dynamo de Banlieues Bleues, 9 Rue Gabrielle Josserand, Pantin (93) – Rens et Réservation 01 49 22 10 10 http://www.banlieuesbleues.org – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.comwww.@africolor.com

 

mercredi 7 décembre à 13h : BCUC à Université́, Transe afro-psychédélique : Attention, BCUC débarque en France pour les Transmusicales et Africolor. Préparez vos oreilles et vos jambes, parce que ce groupe envoie un son venu à la fois de la rage du hip-hop underground, de la colère des rues de Soweto et de la beauté́ des polyphonies sud-africaines. Entre les deux grosses caisses jouées à plein régime, les sifflets, les sons saturés, la reverb vintage, BCUC raconte l’Afrique du Sud du XXIème siècle. Ça vibre de subs et de congas, ça martèle de mélodies entêtantes en flows percussifs, BCUC, alias « Bantou Continua Uhuru Consciousness » va mettre knock-out les derniers nostalgiques de l’ACMA (l’Afrique C’était Mieux Avant). – Lieu : Université́ Paris XIII, Campus de Bobigny, Hall de l’Illustration, 1 rue de chablis, Bobigny (93) – Réservation hors étudiants 01 48 38 88 29 magali.terrier@univ-paris13.fr – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com www.@africolor.com

 

mercredi 7 décembre à 15h : Contes et musique « Dans le temps du chanté Noël » Aux Antilles françaises, Noël n’a pas de sapin, ni de chocolats , mais du boudin, du schrubb, du blanc manger et tellement d’autres délices et surtout on chante, on chante Noel…. Bien longtemps avant le 25 décembre, les voix s’élèvent en chœurs à tous les coins de rue, à chaque pas , un chanté noël…. Quelquefois des histoires de Compère Lapin se racontent, les anciens se souviennent aussi de ce que leur racontaient leurs parents, les neg marrons… les légendes s’échangent et se chantent en famille, avec les voisins, car Noël avant tout , c’est être ensemble… Musique par King Kalabash et Baron Black aux percussions, guitare, flûte et chants. Chants, comptines, contes pour un public familial à partir de 5 ans – Lieu : Médiathèque du point d’interrogation, 1 allée André Cadot, Le Bourget (93) – Rens. 01 48 38 82 28 Caroline Castelli 06 81 83 90 55 carolinecastelli@orange.fr http://carolinecastelli.monsite-orange.fr

 

mercredi 7 décembre à 17h : Conférence et vernissage de l’Exposition « Caravane de la mémoire : les tirailleurs sénégalais pendant la guerre de 14 et au delà » pour s’interroger sur l’image des Africains en France avant 1914 et sa transformation après 1918 ainsi que la modification de l’image de la France en Afrique après cette guerre : Conférence de Samuel Mbajum en présence de Gilbert Lahae, Président de Solidarité Internationale et de Joël Broquet, Président du Partenariat Eurafricain – Lieu : Hôtel de ville de Montfermeil – 7-11 Place Jean Mermoz, Montfermeil (93) – Rens. : 01 41 70 10 60 Joël Broquet 06 16 58 06 00 dircas@cas-france.org – Présentation de l’exposition http://lacaravanedlm.tumblr.com/ – S’inscrire auprès de Akila Elsody, maire adjoint de Drancy : aelsody@sfr.fr ou Jean de Launoy : jdelaunoy@evf.fr

 

mercredi 7 décembre à 20h30 : Heures bleues à Ouaga avec Fatoumata Diawara, Patrick Kabré et Seydou Boro : Fatoumata Diawara se livre, dans la simplicité́ et l’intimité́ de sa voix blues et de ses mélodies modernes héritées du Wassoulou. Proche, elle laisse entendre une autre facette de son talent, de son univers spirituel et surtout les messages d’émancipation qu’elle délivre à travers ses chansons. Elle invite aux Lilas le jeune Patrick Kabré, talent désormais confirmé de la scène ouagalaise, dont la voix percutante et enroulante à la fois permet toutes les audaces. Lui en mòoré, elle en bambara, dialoguent au-delà des frontières héritées de la colonisation vers une africanité musicale des profondeurs. – Seydou Boro : Chorégraphe, danseur, acteur et depuis quelques années musicien, chanteur, auteur, compositeur prend ses racines dans les musiques mandingues, le folk et le blues afro-américain. Chantés en dioula, ses textes sont d’une grande richesse et ses compositions ont une couleur très originale. Sa voix très expressive et sensuelle est plus proche de celle d’Ismaël Lô ou du jeune Boubacar Traoré que de celle des griots et chanteurs de cette région immense héritée de l’Empire mandingue. Accompagné par la crème des musiciens burkinabè, il vient défendre son dernier album Hôron chez Label Bleu produit et enregistré à Ouagadougou. On y retrouve la même énergie, la même puissance émotionnelle, la même poésie que dans ses chorégraphies. – Tarif 20,50€ à 6,50€ , Restauration sur place – Lieu : Théâtre du Garde-Chasse, 181bis rue de Paris, Les Lilas (93) – Réservation 01 43 60 41 89 http://www.theatredugardechasse.fr – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com communication@africolor.com www.@africolor.com

 

vendredi 9 décembre de 18h à 20h30 : Formations sur la création d’entreprise « La bonne stratégie pour son entreprise au Mali », Dans le cadre du dispositif binational d’appui à la création d’entreprises, des modules de formation vous sont proposés par le SIAD, l’ARCKF et leurs partenaires – Les places pour ces modules gratuits sont limitées à 15 personnes. Pour vous inscrire et connaitre le lieu de formation à Montreuil , prière de contacter : Diane DEMOEN au 09 53 19 16 03 diane.demoen@siad.asso.fr ou Abdoulaye BA au 06 35 17 88 58 aba373@gmail.com

 

vendredi 9 décembre à 20h30 : Ballets de Casamance, Danse traditionnelle sénégalaise : Au-delà des images de carte postale, la Casamance est la région des Diolas et du Bougarabou, ballet inspiré de l’instrument du même nom, qui a circulé dans le monde entier dans les années 70. Aujourd’hui, ce ballet tente de revivre grâce à l’énergie conjuguée d’une famille de danseurs et musiciens, à travers un spectacle narrant la renaissance d’un Bougarabou, par l’intervention des femmes autour d’un djembéfola (joueur de tambour). Avec de nombreux costumes et une vingtaine d’interprètes sur scène, le Ballet de Casamance fait revivre les grandes heures des ballets africains trop vite effacés des scènes européennes. – Tarif : 14.5€ à 7€, Restauration sur place – Lieu : Salle des fêtes de Sevran, 9 rue Gabriel-Péri, Sevran (93) – Réservation 01 49 36 51 75 – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com communication@africolor.com www.@africolor.com

 

dimanche 11 décembre à 17h30 : Représentation de Afropéennes d’Eva Doumbia d’après un roman de la Franco-Camerounaise Léonora Miano. Ses romans « afropéens », raconte ce que les médias appellent aujourd’hui « la France Noire ». Non pas celle des sans papiers, de la misère et de la débrouille, mais celle des classes moyennes métissées, avec peines de cœur, problématiques vestimentaires, capillaires, culinaires. Et comme tout n’est jamais simple, ces peines de cœur, ces problèmes de fringues et de coiffures s’inscrivent dans une réalité identitaire, historique : politique. Tarifs : de 12 € à 6 € – Lieu : Espace 93 – Victor Hugo , 3 Place de l’Orangerie à Clichy-sous-Bois (93) – Rens. réservations: 01 43 88 58 65 http://www.clichy-sous-bois.fr/L-agenda/Espace-93/Afropeennes

 

mardi 13 et mercredi 14 décembre 2016, de 18h30 à 21h30 : Rédiger un bilan de son projet, pour les bailleurs et pour son association : Cette journée de formation est réservée au porteurs de projets ayant déjà réalisé leur projet. La rédaction d’un bilan de son projet est obligatoire dans le cadre d’une subvention reçue (contrat avec l’institution et les contribuables). C’est aussi le meilleur outil pour échanger les bonnes pratiques et valoriser son projet auprès de différents partenaires et adhérents. Cette formation donnera les clés pour mieux comprendre les attentes en matière de bilan, et en facilitera l’écriture. – Si ces formations sont gratuites pour les participants, elles ne le sont pas pour le Conseil départemental. C’est pourquoi avant de s’inscrire, il faut s’engagez à suivre la ou les formations dans leur totalité et de prévenir en cas de désistement – Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrêts Bobigny Pablo Picasso – Rens. vialemonde@cg93.fr www.vialemonde93.net http://www.coopdec.org – Rens.  les mardi et jeudi, de 14 heures à 19h et mercredi et vendredi, de 9h30 à 17h30 ou sur RV 01 41 60 89 17 – Inscription à Vialemonde ou sur http://www.vialemonde93.net. ou vialemonde@cg93.fr ou par Fax : 01 43 93 97 93 au moins 10 jours avant la formation

 

vendredi 16 décembre de 18h à 20h30 : Formations sur la création d’entreprise « Assurer la rentabilité de son entreprise au Mali », Dans le cadre du dispositif binational d’appui à la création d’entreprises, des modules de formation vous sont proposés par le SIAD, l’ARCKF et leurs partenaires – Les places pour ces modules gratuits sont limitées à 15 personnes. Pour vous inscrire et connaitre le lieu de formation à Montreuil , prière de contacter : Diane DEMOEN au 09 53 19 16 03 diane.demoen@siad.asso.fr ou Abdoulaye BA au 06 35 17 88 58 aba373@gmail.com

 

vendredi 16 décembre à 20h : Conférence-débat « Accueillir les migrants » quand la mobilisation citoyenne bouscule les politiques publiques – Fuyant les guerres et les persécutions, la misère ou les bouleversements environnementaux, plus de 310000 personnes sont parvenues en Europe depuis le début de l’année 2016, trop souvent au péril de leur vie. Et à leur arrivée ? Des droits bafoués, des conditions d’hébergement indignes, des moyens insuffisants d’accueil et d’accompagnement, des mineurs isolés délaissés, des murs, la violence … Quels sont les effets de ces actions de solidarité sur les politiques publiques ? – Les font-elles évoluer ou permettent-elles au contraire aux Etats de se désengager de leurs obligations ? avec : Damien Carême, maire EELV de Grande-Synthe, Armelle Gardien, membre de RESF (Réseau Education Sans Frontières). Zimako Mel Jones, fondateur de l’Ecole laïque du chemin des dunes dans le camp de Calais. Michaël Neuman, coordinateur et directeur d’études au CRASH (Centre de Réflexion sur l’Action et les Savoirs Humanitaires). André Rebelo représentant du RESOME (Réseau Etudes Supérieures et Orientations des Migrant-e-s et Exilé-e-s). Et Jean-Michel Delarbre, co-fondateur de RESF et membre du groupe de travail «Migrants » de la LDH. – Lieu : Salle Agoreine, 63 Bis boulevard du Maréchal Joffre, Bourg la Reine (93) , RER B station Bourg la Reine, bus 197 gare de Bourg la Reine – Rens : Armelle Gardien . Réseau Education sans frontières 06 89 49 48 47 armelle-g@wanadoo.fr resf.idf@rezo.net

 

vendredi 16 décembre à 20h30 : Projection-débat « Un jour de Blues à Bamako » : Ecrit par Pierre Durand et Joce Mienniel, « Un Jour de Blues à Bamako » est une invitation à s’immerger dans la nouvelle temporalité de l’Afrique, quand s’entrechoquent les lentes ritournelles du blues et les fulgurations des rythmes mandingues. Le son lancinant du violon monocorde de Zoumana Téréta (musicien d’Ali Farka) répond aux flûtes de Joce, le ngoni de Bina Diabaté échange avec la guitare de Pierre, de même, la calebasse d’Amadou Daou dialogue avec les bols métalliques agencés par Seb Brun. Bamako apparaît soudain dans sa modernité, entre avenir incertain et présent déglingué, entre les sons électriques métalliques urbains et les sons boisés des exilés ruraux. L’Afrique d’aujourd’hui révèle la profondeur de son passé et la fragilité de son présent. – Tarif : 12€ à 10€ Restauration sur place – Lieu Maison Populaire, 9bis Rue Dombasle, Montreuil (93) – Réservation 01 42 87 08 68 – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com www.@africolor.com

 

vendredi 16 décembre à 20h30 : Concert du « Magnetic Taasu Ensemble » Sénégal & Handmade Music : Le Magnetic approfondit le côté tribal de sa recherche musicale, sorte de transe addictive et percussive, en associant à ses rythmiques envoutantes la présence de chanteurs et musiciens pratiquant le Sabar, le Tama et le Taasu. Promesse d’une prestation moderne et originale qui amène à prolonger les passerelles entre musiques contemporaines, électroniques, traditionnelles, polyrythmies et tradition orale sénégalaise. – Tarif : 12€ à 6€ Restauration sur place – Lieu : Houdremont, 11 Av du Général Leclerc, La Courneuve (93) – Réservation 01 49 92 61 61 houdremont@ville-la-courneuve.fr – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com www.@africolor.com

 

samedi 17 décembre à 15h : Contes et musique « Dans le temps du chanté Noël » Aux Antilles françaises, Noël n’a pas de sapin, ni de chocolats , mais du boudin, du schrubb, du blanc manger et tellement d’autres délices et surtout on chante, on chante Noel…. Bien longtemps avant le 25 décembre, les voix s’élèvent en chœurs à tous les coins de rue, à chaque pas , un chanté noel…. Quelquefois des histoires de Compère Lapin se racontent, les anciens se souviennent aussi de ce que leur racontaient leurs parents, les neg marrons… les légendes s’échangent et se chantent en famille, avec les voisins, car Noël avant tout , c’est être ensemble… Musique par King Kalabash et Baron Black aux percussions, guitare, flûte et chants. Chants, comptines, contes pour un public familial à partir de 5 ans – – Lieu : médiathèque Cyrano de Bergerac, rue des bleuets, 93, Clichy sous bois (93) – Rens. Caroline Castelli 06 81 83 90 55 carolinecastelli@orange.fr http://carolinecastelli.monsite-orange.fr

 

samedi 17 décembre à 20h : Projection-débat « Un jour de Blues à Bamako » et Concerts Naïny Diabaté – « Un jour de Blues à Bamako » : À l’ombre d’un arbre à palabre (façon recup’art) se tenant de guingois, six musiciens racontent la poésie urbaine d’une journée bamakoise. Loin des clichés habituels sur l’Afrique, en partant de la figure tutélaire d’Ali Farka Touré et de son blues entre ville et campagne, ils jouent, retranscrivent, improvisent et samplent les bruits et les fureurs de l’Afrique présente, entre le faux calme des matinées endormies, le petit soir et la poussière aveuglante des descentes de bureaux. – Naïny Diabaté est l’une des chanteuses les plus célèbres du Mali. Dès son plus jeune âge, elle se fait remarquer pour sa voix puissante et sa générosité artistique. Très créative, Naïny est une artiste complète et maîtrise l’improvisation à la perfection. Elle est aujourd’hui reconnue comme une des grandes griottes de notre époque. Inlassable militante de l’égalité, elle replace la cause des femmes au cœur de la musique malienne, traditionnellement très masculine. Dans cette perspective, elle lance en 2013 un projet visant à bousculer les codes sociaux et les coutumes. C’est la naissance du Kaladjula Band, premier groupe malien composé de femmes uniquement, toutes musiciennes hors pair. À travers des rythmes endiablés et des textes engagés, elles portent la voix des femmes de demain et livrent une prestation scénique unique. – Tarif : 23 € à 6 € Restauration sur place – Théâtre Gérard-Philipe, 59 Boulevard Jules-Guesde, Saint-Denis (93) – Réservation 01 48 13 70 00 http://www.theatregerardphilipe.com – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.comwww.@africolor.com

 

dimanche 18 décembre de 9h à 21h: Conférence « Islamophobie et xénophobie à l’heure de la présidentielle » : La séquence des attentats criminels de Daesh et la mise en place de l’état d’urgence loin de répondre efficacement aux objectifs affichés contre le terrorisme, facilitent la répression des mouvements sociaux, la radicalisation des pratiques et discours islamophobes et une logique de guerre interne et externe aux conséquences désastreuses. Après un été marqué par une offensive contre les Musulmans, une polémique sur le burkini, la mort tragique d’Adama Traoré aux mains de la police, … Dans ce contexte, celles et ceux qui combattent le racisme sont stigmatisés et calomniés. Mais le spectacle présidentiel ne fait que commencer. Il y a urgence d’une résistance collective, sous condition de justice et de dignité pour tous et toutes pour refuser les stratégies de tension qui opposent Français et réfugiés, Musulmans et non-musulmans, militants et société civile. – dans le cadre de la Conférence internationale contre l’islamophobie qui aura lieu cette année, dans plusieurs pays, la première quinzaine de décembre : Grande-Bretagne, Suède, Belgique, Pays-Bas et France – – Lieu : Bourse du travail de St Denis, M° Porte de Paris line 13, Arrêt : porte de Paris Tram 8, Bus 153, 239, 253, 255, 170, 356 – Rens. contact@indigenes-republique.fr http://indigenes-republique.fr/islamophobie-et-xenophobie-a-lheure-de-la-presidentielle-meeting-le-18-decembre/

 

samedi 24 décembre dès 18h: Noël mandingue, Les tamboulingueurs en Concert avec Abou Diarra, Blues mandingue et Cheick Siriman Sissoko, Chanson malienne – LA soirée historique d’Africolor depuis 1989, puisque c’est ce jour-là qu’est né le festival. Un concert festif pour célébrer Noël aux rythmes maliens et un plateau artistique bigarré comme un maquis bamakois. – Abou Diarra est un artiste libre et curieux qui joue le kamele ngoni (luth/harpe). Telle qu’il la raconte, sa vie s’est déroulée dans une atemporalité où le pouvoir des images, de la parole et des symboles se révèlent un marqueur de sa musique aux rondeurs de la tradition mandingue ainsi qu’à une créativité moderne. – Cheick Siriman Sissoko, chanteur, guitariste et bassiste, donne un nouveau souffle à la chanson malienne. Armé de sa fraicheur et de son dynamisme époustouflant, il compte aujourd’hui parmi les rares voix masculines exceptionnelles de Bamako. – Tarif : 23 € à 8 €, Restauration sur place – Lieu : Nouveau Théâtre, 10 Place Jean-Jaurès, Montreuil (93) – Réservation : 01 48 70 48 90 http://www.nouveau-theatre-montreuil.com – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.comwww.@africolor.com

 

Actions situées dans le Val de Marne (94)

 

jusqu’au 18 décembre, les samedis à 20h30 et dimanches à18h : Représentation de L’indien qui marche sur la mer, le retour » Création du théâtre Aleph, Texte et mise en scène Oscar Castro, Chorégraphies : Sylvie Miqueu, Musiques : Jean-Jacques Lemêtre, Musicien: François Essindi – Tarif 15€ à 10€ – Un plat latino est offert par le théâtre après la pièce, partagé entre artistes et public dans une ambiance conviviale et chaleureuse – Lieu : Théâtre Aleph, 30 rue Christophe Colom, à Ivry sur seine (94)- Réservation 06 95 67 28 15 01 46 70 56 85 theatrealeph@wanadoo.fr www.theatrealeph.com

 

dimanche 11 décembre de 10h à 13h et de 14h à 17h  et Bal Afro de 17h30 à 18h30 : Bal afro Bamako – Danses du Mali, niveau intermédiaire en danse requis -« Autour d’un répertoire de danses du Mali avec Manu Sissoko dans le cadre du 28ème Festival Africolor – Tarif 40€ la journée – Lieu : MJC de Ris Orangis 10, place Jacques Brel à Ris Orangis (94) – Rens. Association pazonote 07 83 25 88 37 manudipasquale@yahoo.fr www.pazonote.com

 

mardi 13 décembre à partir de 18h30 : 2ème soirée dans le cadre du forum « Demain, le Monde?! Les riches ont-ils « gagné la lutte des classes », on discute en Assemblée! Et on s’interroge sur le «comment?», sur la façon de retrouver le plaisir du collectif, sur un nouveau processus démocratique. Une révolution ? «…nous parlerons en cassant la croûte avec ce que chacun aura apporté à penser, à manger et à boire… et à penser» – Lieu : Théâtre Antoine-Vitez d’Ivry-sur-Seine, M° « Mairie d’Ivry » – Rens. 01 46 70 21 55, 01 77 67 03 00 infos-espaces-marx@espaces-marx.org http://theatredivryantoinevitez.ivry9

 

mercredi 21 décembre à 15h : Contes Bulu : Contes et musiques du Cameroun avec François Essindi – Entrée 7€ à 10€ – Lieu : Théâtre Aleph, 30 rue Christophe Colom, à Ivry sur seine (94) – Réservation 06 95 67 28 15 theatrealeph@wanadoo.fr www.theatrealeph.com – Rens. 01 46 70 56 85 ou 06 08 58 80 29 abakuya@gmail.comhttp://www.abakuya.net

 

samedi 24 décembre à 20h : Concert de musique et danses, avec les artistes camerounais: ‘Bébé Vampire, le guerrier de la lékié’ et François Essindi, Abakuya est le projet musical de François Essindi et Jimi Sofo. Les deux artistes se rencontrent au bord d’un fleuve à Bâle en Suisse en 2005 et décident d’effectuer un voyage au Cameroun sur les terres des ancêtres Ekang. Dès leur retour en 2006, ils lancent le projet Abakuya, nom de la mascotte de l’Ozila, une danse traditionnelle du sud Cameroun en voie de disparition. Issue d’une fusion d’instruments traditionnels et modernes, électriques et acoustiques, la musique d’Abakuya dans la traditions polyrythmiques de l’Afrique centrale est un véritable appel à la danse et à la méditation – Avec un repas camerounais. Organisé par association Akiba – Entrée 10€, repas 7€ Sauce d’arachide au poisson fumé, et Sauce de mangue Sauvage à la queue de Bœuf. – Lieu : Théâtre Aleph, 30 rue Christophe Colom, à Ivry sur seine (94) – Réservation 06 95 67 28 15 theatrealeph@wanadoo.fr www.theatrealeph.com – Rens. 01 46 70 56 85 ou 06 08 58 80 29 abakuya@gmail.com www.abakuya.net

 

Petites annonces

 

Votre agenda 2017, en soutien aux actions pour la paix à offrir, à s’offrir ! 15€ seulement. Nous vous proposons de cheminer cette année en compagnie de personnes ayant tissé à leur manière des liens entre jeunesse et citoyenneté. L’agenda sera votre compagnon de tous les jours pour planifier vos rendez-vous, vos projets, avec mémo personnel… Une édition souple et moderne, incontournable. Un agenda à spirales qui fourmille de renseignements utiles avec toutes les rubriques et fonctionnalités d’un agenda classique, Une présentation du Mouvement de la Paix, La liste intégrale des comités …. Entièrement en couleurs http://www.mvtpaix.org

 

Pétition « Pour la naturalisation des tirailleurs sénégalais » https://www.change.org/p/pour-la-naturalisation-des-tirailleurs-s%C3%A9n%C3%A9galais?recruiter=101914835&utm_source=share_petition&utm_medium=email&utm_campaign=share_email_responsive – Rens. Collectif Anticolonial sortirducolonialisme@googlegroups.com

 

L’École Régionale des Projets (ERP) vous offre une opportunité unique de participer à une formation GRATUITE et adaptée à vos besoins. L’ERP s’adresse en priorité aux entrepreneurs migrants d’Ile-de-France ayant un projet de création d’activité économique mais reste accessible à toute autre candidature. Cette initiative propose 12 modules thématiques, un module d’écriture de projet et une formation de linguistique appliquée sur une durée de 6 mois pour la formation complète. A travers ces étapes, les porteurs de projets auront la possibilité de développer et de valoriser leurs compétences et expériences, d’acquérir les fondamentaux de la création d’entreprise et de formaliser leur projet. Des entrepreneurs et des professionnels spécialisés mettrons à disposition des outils et des compétences pour : Structurer un projet d’activité, Développer un plan de marketing et de communication, Maîtriser la stratégie et la créativité, Etablir des budgets prévisionnels, Définir un statut juridique, Analyser l’entreprenariat transnational, l’économie sociale et solidaire et l’économie collaborative. Tout au long de la formation, vous pourrez bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour l’écriture de votre business plan, en présence d’un important réseau qui pourra partager avec vous savoirs et expériences. Pour candidater (date limite le 20 janvier 2017) remplir le formulaire à demander : par mail : erp@grdr.org, par courrier (Grdr 66-72 rue marceau 93558 Montreuil), en ligne en cliquant ici : Formulaire en ligne (ctrl + clic sur « formulaire en ligne ») – Rens : 01.48.57.57.74 rafael.ricardou@grdr.org erp@grdr.org

 

Naïma Dolls : les poupées venues de Côte d’Ivoire qui célèbrent la diversité Pour célébrer les fêtes de fin d’année, Sara Coulibaly Diomande lance de nouveaux modèles de sa ligne de poupée pour enfants. En plus d’être jolies et d’avoir une collection de vêtements aussi impressionnante que celle de leur cousine caucasienne, ces poupées ont un véritable rôle didactique pour les enfants : celui de leur apprendre à être fiers de leurs origines et de leur histoire. – Rens. Diane Audrey Ngako +237 6 90 80 43 83, +33 6 30 90 99 68 diane.ngako@gmail.com

 

Ouvrage d’actualité

 

La Tricontinentale de Saïd Bouamama, Chargé de recherche, Formateur Consultant, vient d’être publié aux éditions Syllepse : La Tricontinentale. Les peuples du tiers-monde à l’assaut du ciel – Rens : 03 20 09 65 34, 06 19 29 12 30 sbouamama@ifar59.fr ifar@ifar59.fr www.ifar-formations.org http://bouamamas.wordpress.com/

 

L’Express Thema : Les colonies. Une histoire française : Pascal Blanchard est historien, chercheur au Laboratoire communication et politique CNRS (Irisso), à l’université Paris-Dauphine. Il a notamment co-dirigé Vers la guerre des identités ? De la fracture coloniale à la révolution ultranationale (La Découverte, 2016) et La Fracture coloniale. La société française au prisme de l’héritage colonial (La Découverte, 2005). Dans cette tribune, Pascal Blanchard revient sur L’Express Thema, « Les colonies. Une histoire française ». Ce numéro hors-série est révélateur d’un fort courant nostalgique et des difficultés que notre société éprouve avec son passé colonial, qui fait l’objet de réappropriations politiques. http://www.achac.com/blogs : Pour découvrir le programme du Groupe de recherche Achac Colonisation et Post-Colonialisme : http://achac.com/colonisation-et-post-colonialisme/

 

Migrance : Histoire de l’accueil des étrangers en France : Parution : octobre 2016 Génériques (Paris) : La revue Migrance de l’association Génériques, spécialisée dans la mémoire et l’histoire de l’immigration, revient ce trimestre sur la question de l’accueil des étrangers qui occupe aujourd’hui une place primordiale dans l’espace public et médiatique. En mêlant des contributions universitaires, des témoignages et des retours d’expériences associatives, l’objectif de ce numéro est de rendre compte, sur le temps long, de la diversité des situations des populations arrivant en France et des différentes manières de les accueillir. Renseignements : Association Génériques http://www.generiques.org/histoire-de-laccueil-des-etrangers-en-france/

 

 

Sauf indication contraire l’entrée aux manifestations est libre – Si vous souhaitez en faire profiter vos amis : n’hésitez pas à retransmettre ou à les abonner à cet agenda, c’est gratuit : il suffit de me le demander – Prochain courriel à la fin de ce mois : si vous avez des informations à faire passer : merci de me les communiquer avant le 25 – Si vous n’arrivez pas à joindre le contact annoncé, merci de m’en avertir – Pour éviter mes courriers, il suffit de me répondre STOP en indiquant l’adresse de réception si le message a été redirigé – Enfin de nombreux messages nous reviennent parce que les boites-aux-lettres des destinataires sont surchargées ou périmées. Nous supprimons automatiquement de notre base de données les adresses après deux retours

agenda africain, Ile de France, de novembre 2016

agenda africain, Ile de France, de novembre 2016 : faire STOP si pas interesse – agenda des actions africaines en région parisienne de novembre 2016, présenté par départements et pas ordre chronologique – Pour ne plus recevoir ces courriels : faire STOP (sauf si vous le recevez indirectement : via un ami, par liste de diffusion, …) – Par contre, si vous souhaitez recevoir cet agenda régulièrement chaque début de mois, sachez qu’il est gratuit : il suffit de m’autoriser à vous le transmettre – si vous organisez vous-même ou si vous avez connaissance qu’une action concernant l’Afrique et ayant lieu en région parisienne se prépare pour le prochain mois, merci de me transmettre l’info. C’est gratuit : je l’annoncerais – Enfin si vous pouvez le retransmettre à vos amis c’est encore mieux : voir aussi à la fin de ce document. jp.vanhoove@wanadoo.fr

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

jusqu’au 15 novembre : Festival Alimenterre : Depuis 2007, le Festival de films documentaires ALIMENTERRE, coordonné par le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), est un événement incontournable sur les enjeux du droit à l’alimentation. Il mobilise 900 acteurs locaux engagés à sensibiliser plus de 55 700 spectateurs en France et dans 9 pays sur ces problématiques. Axée sur la thématique « Solutions pour nourrir la planète », la sélection de films 2016 met à l’honneur des héros du quotidien, paysans, populations autochtones, élus, entrepreneurs, consommateurs, issus des 4 coins de la planète qui s’engagent en faveur d’une agriculture et une alimentation durable. Vous souhaitez vous engager pour défendre l’agriculture locale et paysanne sur votre territoire ? Vous aussi, organisez une projection-débat ALIMENTERRE et rejoignez les centaines de bénévoles mobilisés sur toute la France et dans 9 pays. Au programme : des centaines d’animations tout public, des rencontres, et surtout, une multitude d’idées pour agir. , 8 films pour débattre sur les « Solutions pour nourrir la planète » Dans la catégorie long et moyen-métrage : Food Chains de S. Rawal, E. Schlosser de et avec Eva Longoria (82 min) !, 10 Billion, What’s on your plate ? de V. Turn (100 min), La guerre des graines, de S. Quillet et C. Montfort (52 min) – Dans la catégorie court-métrage : Manger c’est pas sorcier de E. Sodji (34 min), en partenariat avec l’association Oadel et Elevages sans Frontières, Pérou, la nouvelle loi de la jungle (24 min) de F. Reinhardt, R. Vargas, P. Simon et L. Fossart, en partenariat avec la Fondation France Libertés, The Change de F. Ribezzo (15 min), Les guerrières de Babassu et Liberté (7 min) de P. Redman, en partenariat avec la campagne If not us, then Who ?. – Rens. Minh Maudoux du Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) 01 44 83 88 50 et 51 info@cfsi.asso.fr ou communication@cfsi.asso.fr http://www.festival-alimenterre.org, http://www.cfsi.asso.fr, http://www.alimenterre.org

le 1er novembre : Déclenchement de la révolution algérienne

du jeudi 3 au jeudi 10 novembre : Semaine de la finance solidaire : Finansol organise sa grande campagne de communication annuelle en lançant la 9ème édition nationale de la Semaine de la finance solidaire. Véritable opération de sensibilisation, celle-ci veut faire prendre conscience à chacun qu’il est possible de donner du sens à son épargne en soutenant des projets répondant aux enjeux de notre société. http://www.finansol.org

le 6 novembre : journée internationale pour la prévention de l’exploitation de l’environnement en temps de guerre et de conflit armé

le 7 novembre : journée internationale de l’écrivain africain

le 9 novembre : journée internationale de mobilisation et la lutte contre le terrorisme et des mouvements terroristes dans le monde

le 10 novembre : Fête de Maputo au Mozambique (chaque grande ville a sa propre fête).

le 11 novembre : Fête de l’indépendance de l’Angola

du samedi 12 au dimanche 20 novembre : 19è édition de la semaine de la solidarité internationale (SSI) – La solidarité internationale ne doit pas être l’affaire que des ONG et des états. Parce que chacun a son rôle à jouer pour faire avancer la société vers moins de pauvreté et d’injustices, la SSI le dit : la solidarité internationale, c’est l’affaire de tous ! Comment changer le monde tous les jours, toute l’année, à l’autre bout du monde, mais aussi tout près de chez soi ? – Pour connaître le programme en ile de France Coordination en région Paris – Seine-et-Marne – Yvelines – Essonne – Hauts-de-Seine – Seine-Saint-Denis – Val-de-Marne – Val-d’Oise : 8, passage Dubail, 75010 – Paris 10è – Rens : 01.44.72.89.78 contact@lasemaine.org http://www.lasemaine.org

le 12 novembre : Journée de commémoration du 12 novembre 1975, date anniversaire de l’admission des Comores aux Nations Unies (40 ans de luttes contre la françafrique et contre l’occupation illégale de l’île comorienne de Mayotte

le 13 novembre : journée internationale de la gentillesse

en novembre : semaine de la solidarité internationale

le 16 novembre : journée internationale de la tolérance

du vendredi 18 novembre au 24 décembre : 28eme édition de notre festival Africolor L’Afrique sera à l’honneur dans toute l’Ile de France – Entre transes en tous genres, révolutions citoyennes, blues façon Ali Farka Touré, émancipations féminines, les nouvelles générations de cette Afrique Debout mettent Africolor sur courant alternatif. Des soirées survoltées consacrées au rap citoyen, au ballet de Casamance, à l’Afrique Enchantée, pendant un mois et demi les musiques africaines vont éclairer la Seine-Saint-Denis et au-delà. – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com communication@africolor.com http://www.@africolor.com

le 20 novembre journée mondiale des droits des enfants

le 20 novembre : journée de l’industrialisation de l’Afrique

le 21 novembre : journée mondiale des pêcheurs artisans et des travailleurs de la mer

le 25 novembre : journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

le 28 novembre : Fête de l’indépendance de la Mauritanie (1960)

Actions situées région parisienne ou non localisées

Actions situées dans l’Oise (60)

mardi 15 novembre à 20h : Projection du documentaire Capitaine Sankara et débat sur l’actualité de la Françafrique : Ciné-Débat en présence de Julien Moisan, coordinateur des campagnes de l’Association Survie « Ensemble contre la Françafrique » et en partenariat avec le Collectif « Ni guerres ni état de guerre » et l’Association Socio-Culturelle des Africains de l’Oise. « Capitaine Thomas Sankara » dévoile le destin unique du président du Burkina Faso, de son élection en 1983 à son assassinat en 1987. Révolutionnaire, féministe et écologiste, Thomas Sankara a transformé l’un des pays les plus pauvres du monde en défendant la voix des exclus jusqu’à la tribune de l’ONU pour réclamer l’annulation de la dette africaine. Ces archives étonnantes redonnent la parole à ce leader charismatique qui a marqué les consciences bien au-delà de l’Afrique. – Lieu : Association Culturelle Argentine, 8 avenue de Bourgogne, Beauvais (60) – Rens. 03 44 10 30 80 asca@asca-asso.com http://www.asca-asso.com

Actions situées à Paris (75)

jusqu’au 21 décembre 2016 de 11h à 19h (sauf mardi et jeudi) : Exposition Chefs-d’œuvre d’Afrique dans les collections du musée Dapper – Des pièces majeures sélectionnées uniquement à partir du fonds Dapper et qui sont présentées ensemble pour la première fois et qui puisent leurs significations dans les cultures de l’Afrique centrale ou dans celles de l’Afrique de l’Ouest. La collection du musée se caractérise par la diversité des provenances géographiques et par l’ancienneté. L’exposition, qui comprend quelque 130 pièces, présente des œuvres majeures. Certaines sont uniques et n’ont aucun équivalent dans le monde, telles des sculptures du Gabon ( Fang, Kota, Punu…) du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou encore du Mali (Dogon, Soninke) – Lieu : Musée Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è – Rens. 01 45 02 16 02 – 01 45 00 07 48 comexpo@dapper.fr http://www.dapper.com.fr

du samedi 5 au dimanche 13 novembre de 10h30-19h – nocturne 21h le vendredi 11 : Edition 2016 de Marjolaine, le grand salon bio du Parc Floral de Vincenne, mais aussi sur l’Afrique : Croq’nature voyage : Organisation de voyages équitables et solidaires + ONG de développement local en Afrique (Association Amitié Franco-Touareg). Mana Breizh, Mana Bokk : Représentation de coopératives de femmes en Afrique de l’Ouest et Amérique latine. Produits: superaliments en vrac. – Entrée 10 € (donnant accès aux stands, conférences et ateliers) , réduit : 7 € (adhérents Nature & Progrès, chômeurs, invalides, étudiants, bénéficiaires du RSA) , Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans – Lieu : Salon marjolaine, parque Floral de Vincenne M° : Château de Vincennes (ligne 1), Navettes gratuites au métro Château de Vincennes, sortie 3 (tête de rame), Bus : 112 (arrêts Parc Floral, stade Léo Lagrange, Plaine de la Faluère) http://www.salon-marjolaine.com/

jusqu’au 15 janvier 2017 : The Color Line : La ségrégation au prisme de l’art : Stéphanie Pons, diplômée de l’Ecole du Louvre et spécialiste de l’histoire de la photographie, est en charge de la communication digitale du Groupe de recherche Achac. Dans cette tribune, elle revient sur l’exposition The Color Line. Les artistes africains américains et la ségrégation présentée au musée du quai Branly – Rens. http://www.achac.com/blogs http://achac.com/diasporas-en-france/

jusqu’au 15 janvier 2017, du mardi au jeudi de 13h à 20h, le vendredi de 16h à 20h, le samedi et dimanche de 10h à 20h.: Exposition « Sacrées Graines » : L’exposition interroge la portée symbolique d’un classique de l’alimentation méditerranéenne : le couscous ou « la graine », dans sa forme métonymique et ses ressorts sociaux, culturels et politiques. Élu plusieurs fois « plat préféré des français », le couscous soulève en filigrane des questionnements relatifs à l’exil, l’immigration, la transmission et le partage, à la vie domestique et aux rapports de genre, à la mondialisation aussi. En se jouant de sa banalité, les artistes de l’exposition détournent les graines de leurs usages premiers et en exploitent leurs potentialités formelles et symboliques, afin d’en offrir une relecture contemporaine. – Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson – et – ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org

jusqu’au 15 janvier 2017, mardi, mercredi et dimanche : de 11h à 19h, jeudi, vendredi et samedi : de 11h à 21h : Exposition The Color Lin: Les artistes africains-américains et la ségrégation: Quel rôle a joué l’art dans la quête d’égalité et d’affirmation de l’identité noire dans l’Amérique de la ségrégation ? À travers chefs-d’oeuvres et documents, l’exposition rend hommage aux artistes et penseurs africains-américains qui ont contribué, durant près d’un siècle et demi de luttes, à estomper cette « ligne de couleur » discriminatoire. 1er dimanche du mois : le musée est gratuit – Lieu : Galerie Jardin du Musée du quai Branly, 37 quai Branly, Paris 7è, RER C Pont de l’Alma / M° Alma-Marceau / – Rens. 01 56 61 70 00 contact@quaibranly.fr publics@info.quaibranly.fr http://www.quaibranly.fr

jusqu’au 15 janvier 2017 de 10h à 18h : Exposition, Kehinde Wiley, oeuvre d’art, peinture : Kehinde Wiley est un artiste peintre né en 1977 à Los Angeles, travaillant entre New York, Pékin et Dakar. Elevé dans un quartier défavorisé, ce peintre virtuose, diplômé de Yale, est souvent décrit comme un «superlatif vivant». S’inspirant des maîtres de la peinture classique tels que Titien ou Van Dyck, Wiley réalise des portraits colorés de jeunes noirs ou métisses. En effet, les modèles sont anonymes, rencontrés lors de castings de rue sauvages. Par conséquent, il créé des collisions entre l’histoire de l’art et la culture populaire. L’artiste héroïse, érotise, les « invisibles » traditionnellement exclus des représentations du pouvoir. Lieu : Le Petit Palais, av Winston Churchill, Paris 8è – Rens. http://kehindewiley.com http://www.petitpalais.paris.fr/

du mercredi 2 novembre au 23 novembre : Exposition « les tirailleurs sénégalais pendant la guerre de 14 » : à destination de la diasporas, publics scolaires, anciens combattants, associations à vocation historique … – Lieu : Mairie du 7ème arrondissement, 116 Rue de Grenelle – Rens. : Joël Broquet 06 16 58 06 00 dircas@cas-france.org – Présentation de l’exposition http://lacaravanedlm.tumblr.com/

mercredi 2 novembre de 15h à 17h30 : Ciné-Gouter : projection du film Lamb, suivie d’un délicieux goûter  pour échanger autour du film tout en se régalant. Ce long métrage du réalisateur éthiopien Yared Zeleke, retrace l’aventure d’un petit garçon, Ephraïm, toujours accompagné de son inséparable et précieuse brebis. Confié à des parents éloignés, il s’adapte mal à sa nouvelle vie. Un jour, son oncle lui annonce qu’il devra sacrifi er sa brebis pour le prochain repas de fête. Mais Ephraïm est prêt à tout pour sauver sa seule amie et rentrer chez lui. Il va alors utiliser son talent : la cuisine… – À partir de 8 ans – Le goûter est proposé par la Boulangerie Tembely (33, rue Myrha, Paris 18e). Entrée libre sur réservation – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org

mercredi 2 novembre de 18h45 à 20h30 : « Le voyage des idées » Soirée consacrée au voyage des idées, en présence de Matthieu Dardaillon (Fondateur Ticket for Change et co-auteur « A la rencontre des entrepreneurs qui changent le monde : l’aventure destination changemakers » (Rue de l’échiquier, 2014)), Isabelle Lefort (Directrice Editoriale du Positive Economy Forum, co-auteur « l’Atlas de la Planète Positive » (Les liens qui libèrent, 2015)), Antonin Torikian (Directeur Institut FABERNOVEL) et Matthieu Lerondeau (Co-fondateur et directeur associé La Netscouade). Cette soirée placée sous le signe de l’inspiration sera l’occasion de découvrir le récit de celles et ceux qui agissent et innovent aux quatre coins du Globe, pour changer leurs territoires et le monde. Qui sont les entrepreneurs novateurs d’aujourd’hui ? Quels pays en concentrent le plus ? Les méthodes d’innovations sont-elles similaires d’un territoire à l’autre, d’un acteur à l’autre ? Comment favoriser le partage de bonnes pratiques ? Comment dupliquer les innovations et les insérer dans un contexte socio-économique différent ? Comment est-ce que les entreprises établies se saisissent-elles de ces initiatives positives ? – Lieu : Carreau du Temple. – Inscription obligatoire simon.bitaudeau@groupe-sos.org http://up-conferences.fr/evenement/voyage-idees

mercredi 2 novembre à 19h : Soiré de littérature africaine (mais pas que !) et d’afro-féminisme – 1- Didier Epsztajn présentera l’ouvrage de Bell Hooks « Ne suis-je pas une femme. Femmes noires et féminisme », (Éditions Cambourakis, 2015) : Dans ce titre, l’auteur part de l’interpellation des féministes et des abolitionnistes par Sojourner Truth, une ancienne esclave « Ne suis-je pas une femme ?» pour arriver à l’analyse des oppressions subies par les femmes noires : oppression de classe, de race, de sexe… 2- Francis Sitel évoquera le livre d’Alain Mabanckou « Le monde est mon langage »(Grasset 2016) où l’auteur dépeint l’avenir de la langue française comme langue-monde. Né au Congo, partageant son temps entre la Californie où il enseigne comme professeur de littérature à UCLA (University of California – Los Angeles), Paris où il a fini ses études, et le monde qu’il parcourt pour présenter ses livres, Alain Mabanckou est un auteur en langue française pour qui sa langue n’est pas enfermée dans le carré français. Loin de là, elle est parlée dans le monde entier par les gens les plus passionnants et les plus inattendus. Et il évoquera également le grand roman de Mabanckou « Lumières de Pointe-Noire » (Seuil, 2013) – Lieu : Au Lieu-Dit, 6 rue Sorbier, Paris 20è, M° Ménilmontant. – Rens : 01 40 33 26 29 contact@lelieudit.com http://www.lelieudit.com http://www.societelouisemichel.org/

jeudi 3 novembre de 14h à 17h30 : ‘’la Femme et la Paix’’ – Organisé dans le cadre de la 9ème édition de la SISTATCOMI 2016 (Semaine Internationale de la Mémoire, du Souvenir des Tirailleurs Africains, Troupes Coloniales, Indigènes, Combattants d’Outre-Mer, de Madagascar et d’Indochine, morts pour la France lors des deux guerres mondiales de 1914-18 et de 1939-45) et de la sauvegarde de la Mémoire des Tirailleurs Africains et des combattants d’Outre-Mer – à l’intiative de « Chêne et Baobab », Fédération des Mariannes de la République et d’Europe (Promouvoir la Diversité en Politique) et de l’Union des Tirailleurs Africains des troupes coloniales et d’Outre-mer – Lieu : Assemblée Nationale. 126, rue de l’Université, Paris. 7è, M° Assemblée Nationale ou Invalides – Rens. : Princesse Altermath-Massing 06 36 03 96 08 fondationmemoiredestirailleurs@gmail.com mtaltermath@yahoo.fr

jeudi 3 novembre de 18h30 à 20h : Rencontre-débat at autour du livre « A quand le Congo et sur le thème « Le Congo, la bataille des idées et la renaissance » en présence du co-auteur et éditeur du livre. Lieu : Librairie Tamery, 15-19 rue du Châlet, Paris 11è . Interphone: Tamery. M°: Belleville (Lignes 2 ou 11). Entrée libre. – Rens Tamery 06 10 82 29 18 – Rens. Patrick Ifonge 06 51 87 95 50 aqlc@congolobilelo.com pifonge@gmail.com www. aquandlecongo.com http://congolobilelo.com/aqlc/rencontre-debat-le-congo-la-bataille-des-idees-et-la-renaissance-africaine/

jeudi 3 novembrede 13h30 à 19h : Colloque « L’Afrique est notre avenir, pour le pire ou pour le meilleur ? À l’invitation de Jean-Marie Bockel, Sénateur du Haut-Rhin, ancien Ministre de la francophonie et de Emmanuel Dupuy, Président de l’Institut Prospective et Sécurité en Europe avec : Jean-Pierre RAFFARIN ; Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali ; André VALLINI, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Affaires étrangères; Jean-Louis BORLOO; Hubert VEDRINE; Michel SUCHOD Ancien Vice-Président de l’Assemblée Nationale ; Hamed BAKAYOKO, Ministre de l’intérieur de la Côte d’Ivoire ; Adoum YOUNOUSMI, Ministre des infrastructures du Tchad ; Jean ARTHUIS, Président de la Commission des budgets du Parlement Européen ; Jean-Christophe LAGARDE, Député de Seine-Saint-Denis ; Jacques LEGENDRE, Sénateur du Nord, Président du groupe d’amitié du Sénat France Afrique de l’Ouest ; Jeanny LORGEOUX, Sénateur du Loir et Cher ; Yves POZZO di BORGO, Sénateur de Paris ; Séraphin MOUNDOUNGA, ancien Ministre de la Justice du Gabon ; Soumeylou Boubeye MAIGA, SG de la Présidence de la République du Mali ; Lionel ZINSOU, ancien Premier Ministre du Bénin; Mme Josephine OUEDRAOGO, Ambassadrice du Burkina-Faso à Rome ; Rémy RIOUX, Directeur de l’Agence Française du Développement. – Lieu : Salle Médicis du Sénat, 15 rue Vaugirard, Paris 6è – Rens. Quentin Delarue qdelarue.ipse@gmail.com – Inscriptions obligatoires dans la limite des places disponibles à envoyer à jm.bockel@senat.fr

vendredi 4 novembre de 9h30 à 17h30 : Colloque sur le droit d’asile en Europe : Le droit d’asile en Europe est-il soluble dans la gestion des flux migratoires? France terre d’asile interroge la politique européenne d’asile – programme : Droit d’asile ou maîtrise des flux migratoires ? Les États membres devant la demande d’asile: différences de situation, intérêt commun, solidarité – Le droit d’asile et les partenariats avec les pays tiers – Lieu : Palais de la Porte Dorée, Musée national de l’histoire de l’immigration, 293 Av Daumesnil, Paris 12è, M° Porte dorée – Inscription obligatoire https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc4L7sjKkYAfrtbto71kQWFE6ISuIOtop2K3JFmcCuDHy4kJw/viewform – Rens. Service de l’information de France terre d’asile, 01 53 04 20 30 communication@france-terre-asile.org http://www.france-terre-asile.org

vendredi 4 novembre de 14h à 17h : Histoire sociale de l’Afrique Orientale, de la Mer Rouge et de l’Océan indien, XIXe-XXe siècles : Séminaire organisé par Silvia Bruzzi, chercheure affiliée à l’IMAF-Malher (cet enseignant est référent pour cette UE) ; Henri Médard, professeur à l’Université Aix-Marseille / IMAF ; Violaine Tisseau, chargée de recherche au CNRS / IMAF et Elena Vezzadini, chargée de recherche au CNRS / IMAF – Lieu : IMAF Site Raspail, 96 bd Raspail, 2è étage, Paris 6è – Rens. elenavezz(at)gmail.com, silviabruzzi(at)yahoo.it, hv.medard(at)wanadoo.fr, violaine.tisseau(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1526

vendredi 4 novembre de 15h à 19h : Savoirs, institutions, économies. Histoires connectées et dynamiques globales. Knowledge, Institutions, Economies. Connected histories and global dynamics : Séminaire organisé par Laurent Berger, maître de conférences à l’EHESS / LAS ; Juliette Cadiot, maîtresse de conférences à l’EHESS / CERCEC ; Marc Elie, chargé de recherche au CNRS / CERCEC ; Romain Huret, directeur d’études à l’EHESS / MONDA-CENA ; Corinne Lefevre, chargée de recherche au CNRS / CEIAS ; Catarina Madeira Santos, maîtresse de conférences à l’EHESS / IMAF ; Rémy Madinier, chargé de recherche au CNRS / CASE ; Natalia Muchnik, maîtresse de conférences à l’EHESS / CRH-GEI ; Xavier Paulès, maître de conférences à l’EHESS / CCJ ; Antonella Romano, directrice d’études à l’EHESS / CAK ; Jean-Frédéric Schaub, directeur d’études à l’EHESS / MONDA ; Silvia Sebastiani, maîtresse de conférences à l’EHESS / CRH ; Alessandro Stanziani, directeur d’études à l’EHESS / CRH, CRH-ÉSOPP (cet enseignant est référent pour cette UE) ; Éric Wittersheim, maître de conférences à l’EHESS / IRIS ; Jean-Paul Zuñiga, directeur d’études à l’EHESS / CRH-GEI et Ines Županov, directrice de recherche au CNRS / CEIAS – Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr alessandro.stanziani(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1548

vendredi 4 novembre à 20h30 : Projection de « La Laine sur le Dos » suivit de « Kilo 8 » – « La Laine sur le Dos » (2016) de Lotfi Achour : Le long d’une route du désert tunisien, un vieil homme et son petit-fils à bord d’un vétuste camion transportant des moutons se font immobiliser par deux gendarmes. Pour qu’ils puissent repartir, la situation débouche sur la proposition d’un curieux “marché“… « Kilo 8 » (2013) de Olivier Iturerere : Ils ont des rêves et espoirs malgré les vies misérables qu’ils mènent dans les égouts du centre ville de Bujumbura. – Tarifs 6.50 €. – Lieu : Cinéma Le Reflet Médicis, 3 rue Champollion, Paris 5è, M° Saint-Michel-Notre-Dame, Odéon, Cluny-La Sorbonne – Rens. : 01 43 54 42 34 contact (at) cinema-droits-humains.org http://www.cinema-droits-humains.org/

samedi 5 novembre de 9h30 à 16h : Conférence débat sur la crise du Panafricanisme avec Senko Tomkam, exilé et réfugier politique en Allemagne : Soweto pleure, Mogadiscio Brûle, Harlem est en sang, le syndrome mandela, la malédiction Obama et la fin du panafricanisme – Organisé par le Réseau des Journalistes Africains à Paris à l’occasion du 40ème Anniversaire du Massacre de Soweto (le 16 Juin 1976) – Boissons et Mets Africains aux frais de chaque participant – lieu : Bourse du Travail, 3 rue du Château d’Eau, paris 10è, M° République – Rens. Et Inscription 06 05 51 80 44 suicide_du_panafricanisme@yahoo.com patricknjom@yahoo.fr

samedi 5 novembre de 10h à 13h et tous les samedi du mois: Permanences administratives de l’APIMIG association pour la promotion et l’intégration des migrants : accompagnement dans l’élaboration et la rédaction de CV, lettre de Motivation, conseils pour la préparation d’entretiens d’embauche, … . Gratuit et sans Rendez-vous – Lieu : la Maison du Combattant et des Associations du 19ième au 20 rue Edouard Pailleron, Paris 19è, M° Bolivar ou Jaurès – Rens. Rokhaya Ndiaye, 06 51 55 22 82, 07 83 97 65 62 contact@apimig.com http://www.apimig.com

samedi 5 novembre de 13h30 à 19h30 : ‘’Je suis Tireur d’Ailleurs’’ (Cocktail, de 21h30 à 22h30) – Organisé dans le cadre de la 9ème édition de la SISTATCOMI 2016 et de la sauvegarde de la Mémoire des Tirailleurs Africains et des combattants d’Outre-Mer – à l’intiative de « Chêne et Baobab », Fédération des Mariannes de la République et d’Europe (Promouvoir la Diversité en Politique) et de l’Union des Tirailleurs Africains des troupes coloniales et d’Outre-mer – Lieu : les Invalides 129, rue de Grenelle, Paris 7è, M° Invalides ou la Tour-Maubourg- Rens. Et inscription : Princesse Altermath-Massing 06 36 03 96 08 fondationmemoiredestirailleurs@gmail.com mtaltermath@yahoo.fr

samedi 5 novembre de 14h à 17h : Les enjeux énergétiques sous le prisme du co-développement : L’énergie est désormais au centre des dynamiques de développement des pays d’Afrique subsaharienne. Le grand déficit d’accès à l’énergie a un impact substantiel sur leurs économies. Quelles sont les solutions envisageables ? avec Jean-Louis Borloo, Président d’Energies pour l’Afrique, Jean-Louis Guigou, Président de l’IPEMED, Jean-Michel Debrat, Directeur Général d’Africafrance, Michel Nana, Senior Advisor – Africa Infrastructure Investment Managers, Jérôme Douat, Président du groupe Vergnet (spécialisé dans les Energies renouvelables), Albert-Roger Boum, Ex-Manager Total Afrique, Kelly Robin (expert économique) et Edgard Bossoken (expert & consultant énergétique) – Organisé par le Club Efficience, en partenariat avec Energies pour l’Afrique et IPEMED – Lieu : Grand Hotel Intercontinental Paris Opéra, 2 rue Scribe, Paris 9è clubefficience2.0@gmail.com contact@club-efficience.com

samedi 5 novembre de 15h à 16h30 : Visite guidée gratuite de l’Exposition « Sacrées Graines ». Un moment d’échanges et de convivialité permettant de découvrir l’ICI et d’approfondir votre expérience des œuvres et vos connaissances des artistes de l’exposition Sacrées Graines. Entrée libre sur réservation  – Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson – et – ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org

samedi 5 novembre à 19h : Polyphonies et danses des Wagogo, Clan Nyati du village de Nzali : Vivant au centre de la Tanzanie, les Wagogo sont réputés pour leurs étonnantes polyphonies vocales, leurs répertoires instrumentaux et leurs danses originales. Leurs musiques ont éveillé l’intérêt des ethnomusicologues et de compositeurs occidentaux. Le groupe du clan Nyati se compose de six femmes et de six hommes qui présentent une sélection variée de chants polyphoniques, de danses et musiques instrumentales exécutés aux moments essentiels de la vie. Un spectacle produit par la Maison des Cultures du Monde dans le cadre du 20e Festival de l’Imaginaire, en partenariat avec la Fondation Dapper Tarif : de 11€ à 22 € – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr http://www.dapper.com.fr

dimanches 6 et 13 novembre à 15h : Échappée belle L’Afrique est sage mais aussi malicieuse. Les animaux raisonneurs y défilent et se croisent pour dire aux hommes leurs quatre vérités. Les crânes parlent, les fous sont sages… Avec sa voix flûtée et ronde, enjouée et grave à la fois, ses chants en wolof, sa gestuelle, son humour, ses regards, Thierno Diallo enchante le public et l’emporte loin, très loin. – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr http://www.dapper.com.fr

dimanche 6 novembre de 17h30 à 18h30 : Cérémonie de Ravivage de la Flamme du Souvenir et du Dépôt de la Gerbe sous l’Arc de Triomphe, sur la Tombe du Soldat Inconnu à la Mémoire des Tirailleurs Africains. Pays à l’honneur, la Guinée – Organisé dans le cadre de la 9ème édition de la SISTATCOMI 2016 et de la sauvegarde de la Mémoire des Tirailleurs Africains et des combattants d’Outre-Mer – Rens. Et inscription : Princesse Altermath-Massing 06 36 03 96 08 fondationmemoiredestirailleurs@gmail.com mtaltermath@yahoo.fr

dimanche 6 novembre à 20h30 : Projection de « Entre les Frontières » (2014) de Avi Mograbi : Avi Mograbi part à la rencontre de demandeurs d’asile Africains que l’État d’Israël parque dans un camp en plein désert de Néguev et s’interroge avec eux sur le statut de réfugié. Quel est l’élément déclencheur qui pousse un jour ces hommes et ces femmes à abandonner tout ce qu’ils possèdent ? Pourquoi Israël, terre des réfugiés, refuse de considérer le sort de ces exilés que la guerre ? Le théâtre peut-il créer un pont entre les hommes pour qu’ils se comprennent et échangent ? Avant-première, La projection sera suivie d’un débat.. – Tarifs 6.50 €. – Lieu : Cinéma Le Reflet Médicis, 3 rue Champollion, Paris 5è, M° Saint-Michel-Notre-Dame, Odéon, Cluny-La Sorbonne – Rens. : 01 43 54 42 34 contact (at) cinema-droits-humains.org http://www.cinema-droits-humains.org/

lundi 7 novembre de 11h à 13h : Anthropologie historique des pratiques religieuses dans l’Islam méditerranéen : Réflexion critique (collective) sur les fondements du système religieux islamique pour des recherches approfondies en sciences sociales et humaines qui ont en commun de concerner des aires culturelles ou des périodes historiques où l’islam, comme système religieux, mais aussi l’Islam, comme type de civilisation ou de culture, ont eu un rôle prépondérant dans l’organisation de la société (religion, représentations, références symboliques ou idéologiques). Séminaire de Hassan Elboudrari, maître de conférence à l’EHESS. – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 helboudrari(at)wanadoo.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1528

lundi 7 novembre de 15h à 17h : L’adab : une éducation et un idéal d’accomplissement humain (VIIe-Xe siècle) : Aussi surprenant soit-il, la première forme d’éducation institutionnalisée à l’ombre de l’Islam des premiers siècles n’est pas religieuse mais profane. Introduit à la cour des Umayyades pour servir d’éducation princière, l’adab s’est peu à peu structuré en un curriculum d’étude avant d’être étendu aux kuttâb, qui constituent la classe des scribes de l’administration impériale. D’où l’adab a-t-il puisé ses sources ? Quelles sont ses caractéristiques ? Sur quel programme a-t-il reposé ? Et quelle finalité a-t-il poursuivie ? Autant de questions auxquelles le séminaire se propose d’apporter des réponses : Séminaire de Houari Touati, directeur d’études à l’EHESS / IMAF – Lieu : IMAF d IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1520

lundi 7 novembre de 20h à 22h : Atelier découverte de la danse traditionnelle « Longo » : « Longo » en Lingala signifie « ancre ». La danse africaine est une danse initiatique d’ancrage, ancrage dans l’Être. C’est l’acceptation du monde de la matière dans l’expérience de nous-mêmes. La matière cohabite avec le spirituel. Ce ne sont pas deux mondes qui s’affrontent, mais deux mondes qui coopèrent. L’un ne va pas sans l’autre. – participation libre – Lieu : Institut Longo, 57 rue des Vinaigriers, Paris 10è, M° Gare de l’est , Jacques Bonsergent, Château d’Eau – Inscription coordinationlongo@gmail.com http://www.longo-danse-ancrage.com

lundi 7 novembre à 20h : 28ème édition Africolor en avant première avec France Musique et l’émission « Couleurs du monde » présentée par Françoise Degeorges. : Concert, ouvert au public, avec les artistes programmés pendant le festival Africolor. Ils partageront également, lors d’interviews, leurs actualités, leurs coups de coeurs et leurs futurs projets. Cette émission sera diffusée le 12 novembre à 22h sur France Musique. Une deuxième émission sera diffusée le 17 décembre à 22h avec des reportages réalisés pendant le festival. Lieu : Studio 105, Maison de la Radio, 116 Avenue du Président Kennedy, Paris 16è – Réservation obligatoire http://www.maisondelaradio.fr . – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com http://www.@africolor.com

lundi 7 novembre à 20h30 : Projection de « Shadow World » (2016) de Johan Grimonperez : Shadow World explore l’industrie de l’armement globale : un business dans lequel les bénéfices sont calculés en dizaines de millions de dollars, tandis que les pertes sont calculées en nombre de vies humaines. Le film s’inspire du livre du même titre d’Andrew Feinstein, un ancien membre ANC du parlement d’Afrique du Sud, où il a travaillé sous la direction de Nelson Mandela. Première Française, La projection sera suivie d’un débat. – Tarifs 6.50 €. – Lieu : Cinéma Le Reflet Médicis, 3 rue Champollion, Paris 5è, M° Saint-Michel-Notre-Dame, Odéon, Cluny-La Sorbonne – Rens. : 01 43 54 42 34 contact (at) cinema-droits-humains.org http://www.cinema-droits-humains.org/

mardi 8 novembre de 14h à 16h : Guerres électorales ou violences électorales ? L’usage de la violence apparaît presque toujours comme une perversion du déroulement normal des pratiques de dévolution du pouvoir à un candidat. Le séminaire sera consacré à l’analyse épistémologique de la confusion à la base des réflexions qui tendent à réduire le processus de l’élection au moment clé du vote alors que l’élection est un tout qui ne fait que l’inclure. Le moment du vote, en consacrant le choix par l’introduction d’un bulletin dans l’urne peut, à la rigueur, avoir la paix comme horizon normatif. Par contre, l’élection, en tant que processus candidat ne peut se réduire à cette simple modalité dans l’expression de la décision. Dans cette perspective, c’est bien l’horizon de la guerre que l’élection engage.: Séminaire de Rémy Bazenguissa-Ganga, directeur d’études à l’EHESS – Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 bazengui(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1542

mardi 8 novembre à 20h : Pojection de « Taafé Fanga » de Adama Drabo : « Dans une cour, la musique limpide de la kora du griot Djélimady Kouyaté invite à la veillée. Les hommes, les femmes et les enfants arrivent selon un ordre immuable et s’installent chacun dans leur groupe. Une créature de rêve apparaît et provoque le désordre en prenant place parmi les hommes. Offusqués, ils veulent chasser l’insolente, mais c’est sans compter sur la solidarité des femmes. » Le film s’inspire d’un récit traditionnel où un jour, les femmes se servirent des masques sacrés pour prendre le pouvoir et inverser les rôles dans la société. Projection suivie d’un débat avec la participation de Salif Traoré, Secrétaire Général de l’Association des Cinéastes du Mali. – dans le cadre de « Mardis du cinéma » de l’Association Française d’Amitié et de Solidarité avec les Peuples d’Afrique accueillent et du 2ème Festival du cinéma malien en France – PAF 5€ – Lieu : Cinéma La Clef, 34 rue Daubenton, Paris 6ème, M° Censier Daubenton). – Rens. 01 49 93 07 60 afaspa@wanadoo.fr http://www.afaspa.com

mardi 8 novembre à 20h30 : Projection de « Hissein Habré, une tragédie tchadienne » de Mahamat-Saleh Haroun : En 2013, l’arrestation au Sénégal de l’ancien dictateur tchadien, Hissein Habré, marque la fin d’un long combat pour les survivants du régime. Accompagné par le président de l’Association des victimes du régime d’Hissein Habré, Mahamat- Saleh Haroun va à la rencontre des rescapés de cette tragédie qui portent encore les stigmates de l’horreur dans leur chair et dans leur âme. Grâce à leur courage et leur détermination, les victimes créent un fait sans précédent dans l’Histoire de l’Afrique, celui de traduire en justice un ancien chef d’État. La projection sera suivie de la cérémonie de clôture du Festival, durant laquelle aura lieu la remise des prix de la compétition officielle des courts-métrages. Tarifs 6.50 €. – Lieu : Cinéma Le Reflet Médicis, 3 rue Champollion, Paris 5è, M° Saint-Michel-Notre-Dame, Odéon, Cluny-La Sorbonne – Rens. : 01 43 54 42 34 contact (at) cinema-droits-humains.org http://www.cinema-droits-humains.org/

mercredi 9 novembre de 10h à 13h : La pratique rituelle : configurations classiques et contemporaines – Le cours portera d’abord sur différentes façons d’analyser les pratiques cérémonielles. L’une les voit comme la mise en forme et en acte d’un réseau particulier de relations à la fois entre les participants et avec des entités non humaines. Une autre, partant des insuffisances de cette première approche face aux ritualités New Age et néopaïennes, distingue entre de deux versants de la ritualisation : l’un centré sur une complexification des actions (condensation), l’autre sur une complexification des agents (réfraction). Enfin, le « rituel » sera envisagé en rapport avec « spectacle », « jeu » et « interaction ordinaire », comme un parmi plusieurs modes de participation ou régimes d’attention que mettent en œuvre des événements empiriques. Dans un second temps, on explorera l’intérêt et les limites de cette boite à outils face à des matériaux ethnographiques issus de recherches en cours. Séminaire de Michael Houseman, directeur d’études à l’EPHE / IMAF – Lieu : EPHE, salle 124, bât. Le France, 190-198 av de France, Paris 13è – Rens. jmichaelhouseman(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1544

mercredi 9 novembre de 11h à 13h : Savoirs ethnographiques et ethnographie des savoirs en Afrique : Ce séminaire revient sur des situations exemplaires du travail ethnographique, sur l’aire africaine essentiellement, qui permettent de saisir dans la longue durée la production/circulation des savoirs – scientifique, missionnaire, administratif, populaire et savant – et des systèmes de valeurs, en prenant comme point d’appui la nature du dialogue instauré avec les communautés et les interlocuteurs locaux. Relation observateur/observé, élaboration des catégories (religieuse, politique, culturelle, etc.), conditions de production des connaissances, appropriation et usages locaux d’un savoir ethno-historique, telles sont les grandes articulations de ce séminaire, dédié à une approche contextualisée des corpus ethnographiques. Séminaire organisé par Franck Beuvier, chargé de recherche au CNRS / IIAC et Andrea Ceriana Mayneri, chargé de recherche au CNRS / IMAF – Lieu : EHESS,105 bd Raspail, salle 11, Paris 6è – Rens. franck.beuvier(at)yahoo.fr, afrinauta(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1547

jeudi 10 novembre de 10h à 13h : Dynamiques du genre en Afrique : Il s’agira de saisir les modalités selon lesquelles les sociétés africaines, les Africain-e-s en migration ou les Européen-ne-s en contexte africain définissent les identités et les assignations de genre, et organisent les rapports sociaux de sexes. Si l’un des postulats est que toute relation sociale est genrée, on s’attachera cependant à souligner la fluidité des identités de genre – y compris masculines – sans oublier que d’autres variables (statut, classe, âge…) sont toujours à l’œuvre dans l’élaboration des relations sociales d’altérité, des rapports interpersonnels, comme des identités personnelles. Séminaire organisé par Anne Doquet, chargée de recherche à l’IRD / IMAF (cette enseignante est référente pour cette UE) et Anne Hugon, maîtresse de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / IMAF – Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul – Rens. 01 44 78 33 32 annedoquet(at)yahoo.fr, anne.hugon(at)wanadoo.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php

jeudi 10 novembre de 14h à 17h : Qui parle au nom de l’islam ? Retour sur un siècle de fragmentation de l’autorité religieuse en Afrique de l’Ouest avec Marie Miran-Guyon, dans le cadre du Séminaire Anthropologie de l’islam en Afrique : Séminaire organisé par Rabia Bekkar, chargée de recherche à l’IRD / IMAF et Marie Miran-Guyon, maître de conférences à l’EHESS / IMAF – Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 Marie.Miran(at)ehess.fr, rabia.bekkar(at)ird.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1521

lundi 10 novembre de 14h à 18h : Lancement de la campagne nationale de mobilisation citoyenne « la voix des migrants et des diasporas : Déconstruire 10 idées reçues sur les migations et le Développement » Organisé par le FORIM et ses partenaires – Lieu : UNESCO, 7 place de Fontenoy, Paris 7è – Inscription obligatoire à Adeline Mazier 01 44 72 02 88 amazier@forim.net

jeudi 10 novembre de 15h à 17h : Anthropologie critique de l’État : circulation de la musique contemporaine entre l’Afrique et l’Amérique latine : Séminaire organisé par Rémy Bazenguissa Ganga, directeur d’études à l’EHESS / IMAF (cet enseignant est référent pour cette UE) et Paula Vasquez, chargée de recherche au CNRS / CESPRA . – EHESS, salle des artistes, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1527

jeudi 10 novembre de 16h à 19h : Au cœur des sources : pratiques, méthodologie et interdisciplinarité. Atelier des doctorant-e-s de l’IMAF : Atelier des doctorants organisé par Iolanda Aguiar et Carla Bertin, doctorantes à l’EHESS / IMAF ; Prisca Boyamba et Clélia Coret, doctorantes à l’Université Panthéon-Sorbonne / IMAF ; Pietro Fornasetti (ce doctorant est référent pour cette UE) et Maica Gugolati, doctorants à l’EHESS / IMAF ; Ikram Kidari, Héloïse Kiriaku et Irène Mbezele, doctorantes à l’Université Panthéon-Sorbonne / IMAF ; Thiago Sapede, doctorant à l’EHESS / IMAF ; Cheikh Sene et Rafaël Thiebaut, doctorants à l’Université Panthéon-Sorbonne / IMAF ; Elizaveta Volkova, doctorante à l’EPHE / IMAF – Lieu : – IMAF/ Malher, salle Person, 2e étage, 9 rue Malher Paris 4è – Rens. thiagosapede(at)yahoo.com.br, clelia.coret(at)gmail.com, elivolk(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1518

jeudi 10 novembre de 17h à 20h : « Tourisme et religions en Méditerranée. Usages culturels du religieux dans le catholicisme et l’islam contemporains (Europe du Sud-Maghreb) » avec Katia Boissevain & Cyril Isnart (CNRS, Idemec, AMU). – Dans le cadre du Séminaire Tourisme : recherches, institutions, pratiques, organisé par Nadège Chabloz, ingénieure d’études à l’EHESS / IMAF ; Saskia Cousin, maître de conférences à l’Université Paris-Descartes ; Anne Doquet, chargée de recherche à l’IRD / IMAF ; David Dumoulin, maître de conférences à l’Université Sorbonne-Nouvelle et Sébastien Jacquot, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Lieu : 45 rue des Saints-Pères, Paris 6è, salle Mandel C – Rens. annedoquet(at)yahoo.fr, saskiacousin(at)free.fr, nchabloz(at)ehess.fr, sebastien.jacquot(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1525

jeudi 10 novembre de 18h30 à 20h : Droits humains et libertés fondamentales dans l’UE : une lente consécration, un acquis fragile : L’Europe semble être paralysée par les défis simultanés auxquels elle doit faire face : difficultés économiques, afflux massif de réfugiés fuyant la guerre, terrorisme. Dans ce terreau difficile, de nombreux citoyens trouvent refuge dans les idées radicales, voire xénophobes, des nombreux mouvements populistes fleurissant de toutes parts sur le Vieux Continent. La démocratie, les libertés individuelles et l’Etat de droit, qui durant de nombreuses décennies semblaient définitivement acquis en Europe, paraissent aujourd’hui remis en question pour la première fois depuis le début de la construction européenne. Sauvons l’Europe vous invite à réfléchir aux dangers liés à la montée en puissance de ces mouvements populistes et aux pistes possibles pour enrayer leur succès. Avec la participation de Gérard VERNIER ancien fonctionnaire à la Commission européenne et Marc SOIGNET, Responsable Communication de la Fédération Humaniste Européenne. Débat sera animé par Solen MENGUY, Chargée de Plaidoyer/Relations institutionnelles, Sauvons l’Europe – Lieu : La Maison de l’Europe – 35-37, rue des Francs-Bourgeois, Paris 4è – Rens. Inscription obligatoire 01 44 61 85 85 europe1@paris-europe.eu

samedi 12 novembre à 14h30 : « Soulèvement, de la Goute d’Or à la Concorde » Imaginé par l’Institut des Cultures d’Islam et le Jeu de Paume à l’occasion de l’exposition Soulèvements, ce parcours va du quartier de la Goutte d’Or, dans le 18è arrondissement de Paris, au Jeu de Paume, place de la Concorde. De lavoirs en arrière-cours, il s’agit tout d’abord, avec le guide conférencier Jacky Libaud, de remonter le temps lors d’une déambulation abordant le banquet républicain du ChâteauRouge, la fermeture des ateliers nationaux en 1848, la Commune, la guerre d’Algérie et l’assassinat de Jilali Ben Ali en 1971. L’occasion également d’aborder l’épisode des sans-papiers de l’église Saint-Bernard, dont les vingt ans sont commémorés cette année, ainsi que les nombreuses actions récentes en faveur des migrants ou l’histoire de lieux culturels de la Goutte d’Or, menacés de fermeture. Après un thé à la menthe au café de l’Institut des Cultures d’Islam, le parcours se poursuit, avec le conférencier Benjamin Bardinet, dans les salles du Jeu de Paume pour la découverte de l’exposition Soulèvements. Ce projet d’envergure, conçu par le philosophe et historien de l’art Georges Didi-Huberman, rassemble des images historiques autant que contemporaines sur le thème des gestes qui soulèvent le monde ou se soulèvent contre lui : gestes collectifs ou individuels, gestes d’actions ou de passions, d’œuvres ou de pensées. Des gestes qui disent « non » face à un état de l’histoire considéré comme trop « pesant » et qu’il faut donc « soulever », si ce n’est envoyer balader… Des gestes qui disent « oui » à quelque chose d’autre : à un monde désiré meilleur, un monde imaginé ou esquissé, un monde autrement vivable ou pensable. – Tarif : 12/8€ – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org

samedi 12 novembre à 14h30 : Le Grand Kilapy : Une fiction de Zézé Gamboa : Ce film raconte l’histoire de Joãozinho basée sur des faits réels et évoquée avec humour. À travers ce personnage ambigu et ses relations avec ses amis, et avec le pouvoir, se lit toute la complexité du système colonial qui marque encore la société angolaise actuelle. – Projection suivie d’une rencontre animée par Brice Ahounou, journaliste et anthropologue – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr http://www.dapper.com.fr

mardi 15 novembre de 15h à 17h : Les usages politiques des confréries soufies dans le monde arabo-berbère méditerranéen et en Afrique de l’Ouest : Séminaire organisé par Odile Moreau, maître de conférences à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 / IMAF et Pierre Vermeren, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / IMAF – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. pierre.vermeren(at)univ-paris1.fr, odile.moreau(at)univ-montp3.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1545

mardi 15 novembre de 18h30 à 20h : Les migrants et l’avenir de l’Europe : Des réactions à la crise des migrants se multiplient en Europe. Femmes et hommes politiques, artistes, écrivains, intellectuels, simple citoyens prennent la parole. Nous partirons de deux citations pour lancer le débat. Avec la participation de Geneviève DOMENACH-CHICH, bureau national, CIMADE, Catherine WIHTOL DE WENDEN, directrice de recherches, CNRS, Laurent GAUDE, romancier et dramaturge et Catherine LALUMIERE, présidente de la Maison de l’Europe de Paris. – Lieu : La Maison de l’Europe – 35-37, rue des Francs-Bourgeois, Paris 4è – Rens. Inscription obligatoire 01 44 61 85 85 europe1@paris-europe.eu

mercredi 16 novembre à 18h30 : Hommage à l’historien Abderrahim Taleb Bendiab (1937 – 1992) avec les historiens Fouad Soufi, René Gallissot et Alain Ruscio – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è – Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

mercredi 16 novembre de 19h à 21h : Deux films documentaires autour de la cuisine et de la famille, mais surtout du rôle des femmes dans la transmission et le partage de cultures et de valeurs. Les projections seront suivies d’un temps de discussion. « les mains dans le plats » de Nouri Bouzid (France, 1994, 26’) En région parisienne, deux mères de famille subsahariennes évoquent, en cuisinant, les relations avec leurs maris, leur nostalgie de l’Afrique, et l’importance de la nourriture et des repas. Se révèle ainsi la manière de transmettre leur patrimoine à leurs enfants. – « la cuisine en héritage » de Mounia Meddour (Maroc , 2009, 52’) Au Maroc, les secrets du savoir-faire culinaire se transmettent oralement de génération en génération et de mère en fi lle. La Cuisine en héritage met en lumière le travail de recueil et de transmission de ce savoir-faire à travers le quotidien de mères de familles, cuisinières traditionnelles et « dadas » – nourrices et domestiques – Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org

mercredi 16 novembre à 19h : FARR a Night sur le thème « La réhabilitation du passé colonial » avec Olivier le Cour Grandmaison, universitaire et chercheur, spécialiste des questions coloniales. Elle sera suivie d’une séance de dédicace de son dernier ouvrage « l’Empire des hygiénistes » aux Editions Fayard (2014). « Au tournant du XIXe siècle, la majorité des responsables politiques souhaitent transformer les colonies françaises en territoires sûrs et prospères vers lesquels convergeront hommes et capitaux. L’avenir semble radieux, celui de la République impériale aussi ; les réalités le sont moins. Soldats, fonctionnaires et colons meurent en masse au cours de désastres qui n’étonnent guère les médecins. Ces derniers savent l’insalubrité du climat, la corruption des sols et des eaux, la virulence des maladies tropicales qu’aggravent la précipitation des gouvernements et le conservatisme de la hiérarchie militaire. Guérir ? Eu égard aux moyens de l’époque, la réalisation de cet objectif est très incertaine. Il faut donc prévenir de toute urgence pour assurer la sécurité sanitaire des Français expatriés et les « faire vivre » aux colonies. Des praticiens nombreux et célèbres se mobilisent pour relever ces défis grâce au développement d’une hygiène exotique conçue comme une science pratique et totale. Leurs prescriptions s’étendent à tous les registres de la vie : sexualité interraciale et conjugale, organisation d’une journée type adaptée aux variations de température, alimentation et boisson, vêtements et couvre-chefs, villes et maisons coloniales, division raciale du travail entre Blancs et « indigènes ». De même, sont ainsi justifiés le travail forcé imposé aux autochtones et le maintien de l’esclavage domestique dans l’Afrique française, malgré les protestations de Victor Schœlcher au Sénat en 1880. » S’appuyant sur des sources nombreuses et parfois négligées – traités, manuels, romans… –, Olivier Le Cour Grandmaison reconstruit cette histoire complexe avec finesse en analysant les enjeux multiples liés à ces questions. F A R R (Franco Algériens Républicains Rassemblés) – Lieu : Café du Pont Neuf, 14 quai du Louvre 75001 Paris 1er, M°Pont Neuf – Rens. : contact.farr@gmail.com http://farr75016.e-monsite.com/

jeudi 17 novembre de 19h à 21h : Débat « les Aventures d’une graine sacrée » avec Sylvie Durmelat, Fatema Hal, modération : Farouk Mardam-Bey : Plat emblématique du Maghreb aux origines disputées, le couscous se déguste de la Méditerranée au Brésil en passant par la France. L’Institut des Cultures d’Islam vous invite à une table ronde pour échanger autour de ce met symbole du vivre-ensemble et de liens familiaux. À travers ce plat se dessinent des questionnements relatifs aux flux migratoires, à la transmission et à la place de la femme dans la société maghrébine. – Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org

jeudi 17 novembre de 9h30 à 12h30 : Construire une industrie de services numériques en Afrique de l’Ouest : Autour de Sidy DIOP, vice-président, Microeconomix avec des représentants d’Accenture, de Nokia, d’Orange, …. Dans le cadre des conférences mensuelles de la plateforme UE/Afrique(s) – Lieu : Bureau du Parlement européen, 288 Boulevard Saint-Germain, Paris 18è – Rens. Inscription 01 43 21 96 76 afahoyo@entretien-eurafricains.org contact@entretiens-europeens.org

vendredi 18 novembre de 10h à 13h : Guerres, conflits et sociétés au XXIe siècle : Séminaire organisé par Rémy Bazenguissa Ganga, directeur d’études à l’EHESS / IMAF (cet enseignant est référent pour cette UE) ; Jean-Vincent Holeindre, professeur à l’Université de Poitiers et Sami Makki, maître de conférences à Sciences Po Lille – lieu : : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. : bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1543

vendredi 18 novembre et chaque 3ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30 : Rassemblement du Cercle de Silence à Paris contre le traitement inhumain des sans papiers – Vous pouvez vous joindre au cercle à tout moment, même pour seulement quelques instants. Par notre participation au cercle de silence, nous voulons dénoncer les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous en appelons à la conscience de tous et vous invitons à rejoindre le cercle de silence place du Palais-Royal – Cercle composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : AARAO les Messagers, AI, CCFD, CFDT-Terre Solidaire, Cercle de Résistance, Paris-Sud CGT, Cimade, FEP, LDH, MAN, MIR, Mission Populaire Evangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, Réseau franciscain Gubbio, Résister aujourd’hui, RESF, Secours Catholique, Syndicat de la Magistrature …… – Lieu : Place du Palais Royal, Paris 1er, M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre http//www.cerclederesistance.fr

samedi 19 novembre de 9h15 à 17h : Colloque du MRAP « La discrimination systémique » : Comprendre la discrimination systémique pour la combattre : Discrimination institutionnelle ? Discrimination structurelle ? Discrimination systémique ? Quel terme convient pour qualifier ces discriminations qui reposent sur des processus invisibles d’assignation à une place dans la hiérarchie sociale en fonction d’un critère réel ou supposé ? Le MRAP a opté pour le terme de systémique et ce colloque vise à analyser ces discriminations pour mieux comprendre ce qui se dissimule sous cette invisibilité. – Programme : 9h45 : La discrimination systémique, un concept à définir : Que dit la loi ? Bernard SCHMID, docteur en droit, Que dit la sociologie ? Christian POIRET, docteur en sociologie, Université Denis Diderot – Paris 7. – 10h30 : La discrimination systémique dans l’emploi : La discrimination systémique dans l’emploi territorial : Mireille EBERHART, docteur en sociologie présentera le rapport de l’ARDIS , La discrimination systémique dans l’emploi privé : le représentant du Défenseur des Droits – 14h : Les contrôles d’identité, contrôles au faciès ? Une réalité statistique : rapport d’Open society, sur les contrôles d’identité en France, Une réalité vécue : Me Lanna HOLLO et des témoins – 15h : Une justice égale pour tous ? Avec Me Slim BEN ACHOUR, avocat près la Cour d’Appel de Paris et Me Kaltoum GACHI, avocate au Barreau de Paris – Lieu : Bourse du travail, Paris 10è – Rens. serge seninsky sersenin@gmail.comn accueil@mrap.fr

samedi 19 novembre de 10h à jusqu’au bout de la nuit pour les plus fêtards : Journée du CCFD-Terre solidaire pour réenchanter notre citoyenneté commune en nous questionnant mutuellement à la lumière d’expériences vécues par des acteurs à Paris… mais aussi par des acteurs où la citoyenneté peut s’avérer être menacée. Nous aurons donc le plaisir de discuter aussi avec Reham d’Egypte et Rasim de Bosnie. Durant quelques heures, nous aurons l’occasion de tester des techniques de débat, de vivre des expériences d’acteurs engagés et de se questionner sur les nouvelles formes de citoyenneté. Pour finir en beauté, on propose de célébrer la citoyenneté avec une soirée festive dans un lieu sympa : et pour çà,quoi de mieux que la péniche l’Antipode !!! – Lieu : 44 rue Louis Lumière, Paris 20è – Rens. Inscription formation.ccfd@gmail.com

samedi 19 novembre à 14h : Balade de 2h30 sur la Mode à La Goutte d’Or accompagné du Passeur de culture. Une Fashion Mix «hors les murs» dans un ancien quartier de Paris : à la rencontre des artisans, tailleurs, mécaniciens, «sapeurs» ou créateurs qui, un jour dépassèrent océan, montagne et désert pour venir à la capitale. Rendre visible la participation des immigrants à la couture et au prêt-à-porter français (confection) et mettre en évidence leurs apports à l’inventivité, la beauté et l’élégance hexagonales. Partagez passion, savoir et accent de vérité dans le quartier chamarré de La Goutte d’Or à Paris, capitale internationale de la mode ! (En écho à l’exposition Fashion Mix au Musée de l’Histoire de l’Immigration). Découvrez un quartier où l’atelier de confection côtoie la boutique de créateur, où le vendeur de bazins fréquente le styliste émérite, où les coiffeurs afro palabrent avec les esthètes de la « Sapologie »…. Vivez la multitude des couleurs des wax africains, des caftans arabes et des costumes « ambianceurs ». Touchez le travail de création de Xuly Bët, Sakina M’Sa, Mazalay ou du tailleur de quartier ! 1/2 j. à partir de 15 € à partir de 6 personnes – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr voyagesiproche@bastina.fr http://www.bastina.fr

samedi 19 novembre à 14h30 : Ladygrey, Une fiction d’Alain Choquart : Chronique d’une Afrique du Sud post-apartheid : Dix ans après la fin de l’apartheid, au sein d’une mission française installée au pied des somptueuses montagnes du Drakensberg, une communauté de Sud-Africains noirs et blancs tente de vivre dans l’oubli des violents affrontements dont chacun porte encore en secret les blessures. Le passé va ressurgir et briser le silence, mettant en péril le fragile équilibre de la réconciliation et les rêves un peu fous des plus innocents. Projection suivie d’un débat, en présence du réalisateur, animé par Brice Ahounou, journaliste et anthropologue – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr http://www.dapper.com.fr

samedi 19 novembre de 15h à 17h: Découvrir le couscous aux légumes : une recette végétarienne que l’on suppose se rapprocher de la recette berbère traditionnelle. – Asmâa vous parlera de l’histoire de ces plats savoureux et vous enseignera chaque étape de leur confection, entre savant dosage d’épices et maitrise de la cuisson. Une belle façon d’apprendre des gestes issus d’un savoir-faire ancestral afi n de les reproduire à la maison, pour une dégustation gourmande entre amis ou en famille ! Asmâa Benhamra est originaire de Marrakech. Passionnée de cuisine traditionnelle, elle crée l’association La table d’Asmâa pour favoriser les échanges interculturels et réunir convivialité et plaisir autour d’ateliers culinaires.- Le jour de l’atelier, arrivez quelques minutes en avance pour mieux faire connaissance et vous familiariser avec la cuisine. Vous pourrez emporter vos créations à l’issue de l’atelier ; prévoyez un contenant. – Tarif : 20/15€ sur place et sur http://www.ici.paris.fr – Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org

dimanches 20 et 27 novembre et 4 décembre à 15h : Soleils, A partir de 10 ans, Un film tous publics de Dani Kouyaté et Olivier Delahaye : Pour sauver Dokamisa, une petite fille malade, un vieux sage, Sotigui, l’aide à retrouver ses racines en revisitant l’Histoire, la sagesse des contes et la folie des hommes. Ce film, dans lequel on rencontre des personnages historiques comme Soundjata, Voltaire, Leopold II ou Lamizana, nous met face à nos préjugés et nos amnésies, et nous rappelle avec humour que l’Afrique a quelque chose à nous dire. Dans une Afrique magnifique, Sotigui initie Dokamisa à la sagesse universelle développée par ses ancêtres et niée par ceux qui l’ont conquise. Sotigui, avec humour et détermination vient à bout des obstacles, des résistances, des complexes, des préjugés, des amnésies, des renoncements et finit par guérir Dokamisa qui peut enfin se projeter joyeusement dans le futur. – Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo – Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr http://www.dapper.com.fr

lundi 21 novembre de 9h à 17h : Conférence « la politique de la rue en Afrique » : Depuis le début des années 2010, en écho aux printemps arabes, les sociétés africaines se soulèvent contre les régimes autocratiques et la tentation de leurs dirigeants de se maintenir au pouvoir au mépris des règles constitutionnelles. Vingt-cinq ans après les premières transitions vers le pluralisme, une nouvelle vague de revendication démocratique gagne aujourd’hui le continent, portée par de nouveaux mouvements citoyens qui innovent dans leurs manières de mobiliser les foules, par la musique notamment. Leur activisme dessine un nouvel horizon des possibles de l’action citoyenne au Sud du Sahara, une méfiance vis-à-vis des vieux systèmes de partis et une nouvelle forme de vigilance civique – l’exigence du respect de la constitution, du nombre de mandats et du calendrier électoral étant au cœur des luttes. Fruit de plusieurs années d’enquêtes de terrain, ce colloque clôt le programme de recherche du Joint African Studies Program (JASP) entre l’Université Columbia, la Sorbonne et Sciences Po sur « Les arts de la citoyenneté en Afrique ». Sur le même modèle que la conférence qui s’était tenue à Abidjan en juin 2014, il entend fournir un espace de débat entre chercheurs, artistes et activistes de la société civile sur la « politique de la rue » et les défis de la citoyenneté qui se posent aujourd’hui aux sociétés d’Afrique et d’ailleurs. Programme : 9h : Politique de la rue-cratie avec Richard Banégas, Mamadou Diouf et Thomas Fouquet – 9h30 : Le pouvoir de la rue, expériences ouest-africaines – 11h15 : Résistances autoritaires en Afrique centrale et des Grands Lacs – 14h30 : Seconde indépendance. Conférence de Mamadou Diouf (Columbia University, NYC) – 15h30 : De la violence : insurrections civiques, engagement armé & répression politique – Lieu : Sciences Po, Amphi Caquot, 28 rue des St Pères, Paris 7è – Réservation http://www.sciencespo.fr/ceri – Rens. communication@africolor.com http://www.@africolor.com

lundi 21 novembre de 15h30 à 18h : Rencontre-débat : « Talents des diasporas africaines dans les innovations technologiques et sociales » (Entrepreneurs, innovateurs, scientifiques, créateurs artistiques, etc) et Présentation du livre du Professeur Philippe Hugon « Afriques, entre puissance et vulnérabilité » avec Victor Agbegnenou, inventeur, directeur général de KA Technologies, co-fondateur du « Réseau Energie et TIC pour l’Education », Mouhamed Diakité, entrepreneur, fondateur et directeur général de EthicPhone, Khady Sy Savané, styliste et créatrice de mode, fondatrice de la marque Mia Dreams, Philippe Hugon, professeur émérite d’économie, directeur de recherche à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS), Roland Portella, Président, CADE et Malick Diawara, journaliste, responsable éditorial, Le Point Afrique – organisé par La Coordination pour l’Afrique de Demain (la CADE)  – Lieu : Conseil Supérieur du Notariat, 60, boulevard de la Tour-Maubourg, Paris 7è – Inscription : cade@afrique-demain.org

lundi 21 novembre à 18h : Concert Débat « Y’en a marre » C’est à Dakar, en 2011, qu’est né « Y’en a marre », le premier des mouvements de vigilance citoyenne. A l’origine de ce courant sont des sentinelles de la démocratie : une poignée de rappeurs, dont les membres de Keur Gui, et des journalistes. Mouvement apolitique et pacifique, il contribuera à la défaite d’Abdoulaye Wade au Sénégal qui souhaitait modifier la Constitution afin de se présenter pour un troisième mandat. Au-delà d’une simple dénonciation, « Y’en a marre » cherche avant tout à replacer les Sénégalais au cœur des décisions d’intérêt public. Pour sensibiliser l’opinion, le collectif use de sa musique, des portables et des réseaux sociaux. Une Afrique 2.0 qui milite sans violence, incarne une nouvelle citoyenneté et défend la bonne gouvernance. Ce mouvement, après être devenu un pilier local de la société civile, est aujourd’hui mondialement reconnu. Il a su essaimer l’esprit de vigilance citoyenne sur tout le continent. Dix-huit mois après la chute de Wade, au Burkina Blaise Compaoré sera forcé de céder sa place sous la pression de la rue et du « Balai citoyen » mené par le rappeur Smockey et son complice Sams’K le Jah. Avec Keur Gui • Pascal Dibie, ethnologue • Séverine Awenengo Dalberto, historienne, CNRS-Institut des mondes africains Paris • Thomas Fouquet, anthropologue, CNRS-Institut des mondes africains Paris – lieu : Université Paris-Diderot (Amphi Buffon), 15 Rue Hélène-Brion, Paris 13è – Réservation : 01 57 27 59 37 http://www.univ-parisdiderot.fr – Rens. communication@africolor.com http://www.@africolor.com

mardi 22 novembre de 9h30 à 12h30 : « Les fils d’une même trame ? Textiles, couleurs et traite dans le Kongo and l’Angola de la première modernité » avec Caterina Madeira Santos (EHESS, IMAF) et Anne Lafont (INHA) – dans le cadre Monuments et documents de l’Afrique ancienne : recherches en cours en histoire, histoire de l’art et archéologie Organisé par Claire Bosc-Tiessé, CNRS / IMAF ; Marie-Laure Derat, CNRS / Orient & Méditerranée et Anaïs Wion, CNRS / IMAF – Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul – Rens. 01 44 78 33 32 Claire.bosc-tiesse(at)univ-paris1.fr ; derat(at)univ-paris1.fr ; anais.wion(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1552

mardi 22 novembre de 9h30 à 17h : Conférence « la politique de la rue en Afrique » suite : 9h30 : De l’émancipation. Conférence d’Achille Mbembe (Wits University, Johannesburg) – 11h : Narrations de l’histoire et imaginations du futur – 14h30 : Projection du film « Une révolution africaine » puis Débat avec les réalisateurs Boubacar Sangaré et Ismaël Compaoré (Ciné droits libres, Génération Film Collectif) – Lieu : Sciences Po, Amphi Caquot, 28 rue des St Pères, Paris 7è – Réservation http://www.sciencespo.fr/ceri – Rens. communication@africolor.com http://www.@africolor.com

mercredi 23 novembre à 18h30 : Rencontre autour de l’ouvrage collectif « Une enfance dans la guerre/Algérie 1954 – 1962, textes inédits recueillis par Leila Sebbar (Ed: Bleu autour, 2016) : Avec la participation des écrivains Leila Sebbar, Karima Berger, Dany Toubiana et Djilmali Bencheikh : Nés dans les années 1940 et 1950, quarante-quatre auteurs issus des différentes populations de l’Algérie d’avant l’indépendance racontent leur enfance dans la guerre d’Algérie. C’est inédit. C’est le bon moment puisqu’ils sont les derniers témoins directs du douloureux épilogue de la longue histoire commune à la France et à l’Algérie. Et c’est nécessaire: en puisant dans l’intime et l’opacité de l’enfance, leurs récits se chargent d’une incandescence qui agit comme un révélateur de cette guerre singulière. Une guerre longtemps innommée à Paris, alors qu’elle fut meurtrière, fondatrice de l’Algérie nouvelle et constitutive de la France actuelle, annonciatrice enfin des conflits qui s’écrivent avec les mêmes mots. Avec ses « compagnes et ses compagnons sur les routes de l’enfance dans l’ancien Empire colonial français » l’écrivaine Leila Sebbar poursuit l’exploration d’une histoire partagée entre l’Algérie et la France. – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è – Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

mercredi 23 novembre à 20h Concert de Ann O’aro : Ann O’aro aime tout ce qui touche au mouvement du corps, des rythmes et de la voix : « Je viens des arts martiaux et de la musique, mais j’ai eu l’opportunité de suivre des stages de danse contemporaine et c’est ce qui m’a inspiré pour un premier projet de chorégraphie en 2013, Ave Maria Euthanatesaï, avant de choisir le maloya pour chanter à propos de sujets intimes et tabous ». – 12 € à 6 € Restauration sur place – Lieu : Atelier du Plateau, 5 rue du Plateau, Paris 19è – Réservation : 01 42 41 28 22 cdnq@atelierduplateau.org – Rens. communication@africolor.com http://www.@africolor.com

jeudi 24 novembre : A l’occasion de la rentrée littéraire 2016, Leonora Miano présente son nouveau roman « Crépuscule du tourment » (Grasset) qui mêle quatre voix de femmes s’adressant au même homme. – Lieu : Librairie La belle lurette: 26, rue Saint-Antoine, Paris 4ème, M° Bastille . – Rens. 01 42 72 34 43 – 01 42 72 61 76 librairie@labellelurette.fr http://www.labellelurette.fr

jeudi 24 novembre de 14h à 16h : « Maghreb transcolonial : imaginer la Palestine à l’ère des indépendances » avec Olivia Harrison (Assistant Professor of French and Middle East Studies, University of Southern California) : dans le cadre du séminaire Nouvelles perspectives sur l’histoire du Maghreb (XVIIIe-XXIe siècle) organisé par Claire Fredj, maître de conférences à l’Université Paris-Ouest Nanterre-La-Défense ; Isabelle Grangaud, chargée de recherche au CNRS ; Kahina Mazari, doctorante à l’EHESS / IMAF et Alain Messaoudi, maître de conférences à l’Université de Nantes. – Lieu : Salle de réunion de l’IMAF, 2e étage, 96 bd Raspail , Paris 6è – Rens. messaoud(at)ehess.fr, claire.fredj(at)gmail.com, isabelle.grangaud(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1522

jeudi 24 novembre de 17h à 20h : « Repenser le tourisme sénégalais à partir de lieux de construction identitaire : les fêtes religieuses au Sénégal » avec « Detox, écothérapie et soins traditionnels. Les séjours en spas comme une nouvelle forme de retraite spirituelle » avec Nicolas Commune (DySoLa, Laboratoire de sociologie et d’anthropologie, Université de Rouen),Mame Salah Mbaye (Université de Franche Comté), – Dans le cadre du Séminaire Tourisme : recherches, institutions, pratiques, organisé par Nadège Chabloz, ingénieure d’études à l’EHESS / IMAF ; Saskia Cousin, maître de conférences à l’Université Paris-Descartes ; Anne Doquet, chargée de recherche à l’IRD / IMAF ; David Dumoulin, maître de conférences à l’Université Sorbonne-Nouvelle et Sébastien Jacquot, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Lieu : 45 rue des Saints-Pères, Paris 6è, salle Mandel C – Rens. annedoquet(at)yahoo.fr, saskiacousin(at)free.fr, nchabloz(at)ehess.fr, sebastien.jacquot(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1525

vendredi 25 novembre de 9h30 à 17h : « Au-delà des frontières » Accompagner et soigner autrement, vivre apres la torture – une journée de réflexion et d’échanges organisée le 25 novembre prochain, autour des thèmes suivants : Accueil des réfugiés en Europe : quelles perspectives, quelles priorités ? Le soutien à la parentalité et aux familles réfugiées; L’accueil et l’accompagnement des réfugiés à travers des activités collectives, notamment artistiques – A partir d’une interrogation sur les logiques à l’œuvre aujourd’hui dans l’accueil des réfugiés en Europe, le Centre Primo Levi et ses partenaires vous invitent à découvrir leurs initiatives de soutien à la parentalité et d’ateliers créatifs pour les personnes victimes de torture ou de violence politique. – Lieu : Centre Sèvres, 35 bis Rue de Sèvres, Paris 6è, M° ligne 10 ou 12 Sèvres – Réservation obligatoire infos25novembre@primolevi.org

vendredi 25 novembre de 11h à 13h : Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà : Le séminaire cherche à mettre en perspective les rapports complexes entre la création artistique contemporaine en Afrique et le monde globalisé, qu’il s’agisse de danse, de théâtre, d’arts plastiques, de photographie, de cinéma, de musique, de littérature, d’arts numériques. Séminaire organisé par Claire Bosc-Tiessé, CNRS / IMAF ; Carlo Célius, CNRS / IMAF ; Jean-Paul Colleyn, EHESS / IMAF (cet enseignant est référent pour cette UE) ; Anne Doquet, IRD / IMAF ; Christine Douxami, Université de Franche-Comté / IMAF et Éric Jolly, CNRS / IMAF – Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), 96 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 elisabeth.dubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1546

vendredi 25 et samedi 26 novembre de 10h à 17h : Forum climats et migrations : Village associatif, témoignages, conférences, expositions … Débat dans le cadre du cycle des agoras « Climats et Migrations et après la COP21, que fait-on? Qu’il s’agisse de catastrophes naturelles, de montée du niveau de la mer ou encore de désertification, les changements climatiques et leurs effets vont faire des centaines de millions de déplacés environnementaux. Cela a même déjà commencé. Ou en est-on pour les protéger juridiquement ? Avec Christel Cournil, membre de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux, Ibrahim El Ali, fondateur de Bluegreen, œuvrant pour la protection de l’environnement entre la rive sud méditerranéenne et l’Afrique subsaharienne et Alain Raymond, délégué à la prospective et à l’innovation de l’association France Volontaires » débats organisé par les associations « Paroles d’Hommes et de Femmes » et « Sortir du Pétrole », en collaboration avec le Carrefour des associations parisiennes en vue de leur Forum – Lieu : le Carrefour des associations paisiennes, CAP, 181 av Daumesnil, Paris 12è, M° Dugommier (Ligne 6) ou Daumesnil (Lignes 6 et 8) – Rens, Réservation conseillée: 01 55 78 29 30 ceven@paris.fr

samedi 26 novembre de 9h à 17h : Un an d’état d’urgence : La France à l’ère de l’antiterrorisme – journée d’analyses et de témoignages – Aux côtés de nombreux partenaires (associations, collectifs, syndicats, chercheures), il sera question via 4 tables rondes de faire le bilan de la politique française, un an après les attentats de novembre 2015. Deux dimensions, nationale et internationale, seront abordées à travers des interventions et témoignages croisant les analyses sur le bilan de l’état d’urgence en France, son origine coloniale et son caractère raciste mais aussi à l’étranger; les alliances françaises au nom de la lutte contre le terrorisme via notamment les coopérations sécuritaires et les interventions militaires. Avec Mathieu Rigouste, Marielle Debos, Thomas Deltombe, Ludivine Blandigny, Yacer Louati, Vanessa Codaddioni, Dominique Curis, Julien Salingue, Yanis Thomas – Lieu : Bourse du travail, 3 rue du château d’eau, métro République – Rens Survie Paris IDF survieparis@gmail.com

samedi 26 novembre de 14h à 19h : Salon des savoir-faire : Recyclage tendance de chaussettes orphelines, sérigraphie de motifs graphiques et invasifs, bijoux en wax, initiation aux b.a.-ba de l’attaché de foulard, trench en sac de riz ou de café, confection de robe de créateur en temps réel… tous ces talents et techniques ont été rassemblés uniquement pour le plaisir de vos yeux et de votre garde-robe ! Avec Marcia de Carvalho, Steff y de Shelbé by Pallaya, Smaïl Kanouté, l’école de la Maille, Dielle N’Diaye de Lady Soul Rebel, Malvina Herrera Kouyaté et Issa Kante. Redécouvrez également le livre Barbès Mix and Chic paru aux éditions Les Xérographes. – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org

samedi 26 novembre pendant 2h30 environ (horaires à demander) : Balade africaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris – Baština vous invite au voyage « Petit Mali » au marché africain de Château Rouge dans le 18eme à Paris. SLe nombre et la qualité des produits vendus ici éveille vos papilles, éblouit votre regard, égaye vos sens… Le marché de Château Rouge égalise les meilleurs marchés de Bamako ou Dakar : partout ce ne sont que capitaines, tilapias, machoirons, ignames, patates douces, piments, gombos, sauce graine ou arachide…Ces lieux de vie demeurent emblématiques de la geste ouest-africaine à Paris Rendez-vous avec le passeur de culture malien au marché africain de Château Rouge dans le 18eme arrondissement de Paris. – Prix : A partir de 15 € par personne – Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr http://www.bastina.fr

samedi 26 novembre de 19h30 à 20h15 : Défilé de mode: une profusion de formes, de matières et de couleurs, made in Goutte d’Or. Pour les retardataires, il sera encore temps d’admirer une sélection de tenues, exposées dans le showroom des Gouttes d’Or de la Mode et du Design, du 28 novembre au 3 décembre 2016. Avec les créations de XULY.Bët, Aïssata Kébé, Smaïl Kanoute, Fadel Couture, Sakina M’sa, Khadim Touré, Mike DarBoe aka «  Da scientist  », Marcia de Carvalho, l’école de la maille, Olivia Oloa, Sadio Bee, Issa Kante, et pour clôturer ce défi lé avec une classe inoubliable, le grand Bachelor et les Sapeurs. – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org

samedi 3 décembre à 10h30 : Détricotez la Goutte d’Or : La Goutte d’Or est tissée d’un patchwork de cultures où le vêtement s’expose, dialogue et révèle : des marchands de tissus aux ateliers méconnus, des petites mains aux diversités colorées du marché africain. Des créateurs de mode aux secrets des couturiers, brodeurs, tailleurs, c’est une société insolite qui se dévoile dans sa diversité, ses couleurs, – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Tarif : 12/8€ – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org

samedi 3 décembre de 12h à 21h : Bazard et Spectacle de fin d’Année de L’association Solidaires avec Madagascar – SoaMad – Lieu : CICP, 21ter rue Voltaire, Paris 11è – M° : Ligne 9 – « Rue des Boulets » – Rens. contact@soamad.org soamad2008@gmail.co http://www.soamad.org/

jeudi 8 décembre de 8h30 à 17h30 : Colloque international « Emploi en Afrique : et si l’agroalimentaire était une solution ? La forte croissance démographique de l’Afrique va entraîner l’arrivée sur le marché du travail de dizaines de millions de jeunes, y compris ruraux. Il faut donc que les filières agroalimentaires absorbent une partie de ces nouveaux actifs. L’émergence des classes moyennes, l’urbanisation et le développement de la grande distribution vont créer des opportunités pour ces filières. Cependant, l’augmentation nécessaire de la productivité du travail en agriculture, pour accroître les revenus agricoles et réduire les inégalités, risque de détruire des emplois. L’enjeu est donc double : promouvoir un modèle de développement agricole à la fois productif, durable et inclusif ; d’autre part, exploiter les gisements d’emploi considérables, qui existent dans les industries d’amont et d’aval de l’agriculture. Ces évolutions exigent d’énormes investissements, publics comme privés, y compris dans la formation des jeunes. Trois tables rondes et un face à face permettront à des experts, des responsables agricoles et des décideurs politiques d’échanger sur ces questions. Les tables rondes seront consacrées au potentiel de création d’emplois dans les filières agroalimentaires, à la création d’un environnement favorable aux entrepreneurs ruraux et, enfin, aux moyens de favoriser l’attractivité de l’agriculture auprès des jeunes. De son côté, le face à face questionnera la possibilité de générer une augmentation nette d’emplois de qualité dans l’agriculture. – Lieu : Centre de conférences de l’OCDE, 2 rue André Pascal, Paris 16e – Rens. Inscription farm-colloque@fondation-farm.org

Actions situées dans les Yvelines (78)

jeudi 10 novembre de 18h à 19h et tous les 2 ème jeudi du mois : Cercle de silence à Versailles : Que votre participation soit d’une minute, d’une dizaine de minutes ou d’une heure complète, elle marque votre soutien. Vous pouvez aussi y venir en groupe. Organisé par RESF : RESF78 est un collectif d’associations et de militants des Yvelines (78) qui apportent un soutien actif aux élèves sans papiers et à leurs familles – Lieu : Place du marché aux fleurs, angle Avenue de Saint-Cloud – avenue de l’Europe, marché aux fleurs à Versailles (78), RER-C Versailles – Rens : 01 34 92 50 94 cercledesilence.versailles@gmail.com https://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

mardi 15 novembre à 20h30 : Conférence-débat « Les migrants, une chance pour nous ? » Intervention de Catherine Wihtol de Wenden, Directrice de recherche au CNRS et spécialiste des migrations internationales. Organisée par le CCFD-Terre Solidaire, le RESF, Amnesty International, la Cimade, le Secours Catholique et l’APIV (Accueil et Promotion des Immigrés à Viroflay) – Lieu : Salle Dunoyer de Segonzac, 14 avenue des Combattants, Viroflay (78) – Rens. Catherine Domergue cadomergue@yahoo.fr

samedi 19 novembre : Expo-vente des 19 assos du Collectif Versailles Solidarités Internationales – Dans le cadre de la semaine de la Solidarité Internationale – Lieu : place du Marché Notre-Dame à Versailles (78) – Rens. Catherine Domergue cadomergue@yahoo.fr

vendredi 25 novembre à 20h30 : Témoignages d’expériences et de rencontres dans des pays en voie de développement – Dans le cadre de la semaine de la Solidarité Internationale – Lieu : salle Marcelle Tassencourt (croisement des rue de Solférino et de Rémilly ) – Rens. Catherine Domergue cadomergue@yahoo.fr

samedi 26 novembre à 11h et tous les quatrièmes samedis du mois : Cercle de Silence de Mantes – Le Cercle de Silence est une action non violente qui rassemble régulièrement, dans un espace public, des hommes et des femmes de divers horizons et de toutes convictions philosophiques, politiques et religieuses. Il s’agit d’alerter tous les citoyens sur le sort réservé aux personnes étrangères venues en France pour mieux vivre ou sauver leur vie. Avec ou sans papier, l’étranger est une personne. La dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte. Notre silence le crie. – avec citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : LDH, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens Immigrés, RESF, Équipe paroissiale d’accueil des migrants, ACO, Secours Catholique, ASTI, PS, PCF, CCFD, DECIL (démocratie et citoyenneté locales) – Lieu : Mantes-la-Jolie, Place Saint-Maclou à Mantes-la-Jolie (78)

Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

samedi 5 novembre de 9h à 11h : Permanence-conseil « droits des étrangers » à Courbevoie – Lieu : 6 rue Adam Ledoux à Courbevoie (92), Bus 275 a partir de la Défense Grande Arche descendre Place Charras, de la gare Saint Lazare par le train descendre a Courbevoie – Rens. : 06 17 52 37 30 zohra.b@numericable.fr ou 06 21 05 47 38 jp.vanhoove@wanadoo.fr

samedi 12 novembre de 11h à 12h et tous les second samedi du mois : Cercle de silence d’Antony, une manifestation silencieuse pour protester contre les conditions de vie indignes auxquelles sont condamnés les migrants, du fait de politiques tant nationales qu’européennes, quand il ne s’agit de mise en danger des personnes. Le collectif Migrants, Changeons notre Regard ! a été constitué à l’initiative de : Attac, La Cimade, CCFD-Terre solidaire, Ligue des Droits de l’homme – Antony, RESF, La Vie Nouvelle, l’Observatoire citoyen du centre de rétention administrative de Palaiseau, Les Amis de l’avenir, Femmes-Egalité – Lieu : – Place René Cassin, dalle du RER B Antony (92) – Rens. Éric Colas eric.colas@evab.org attac.cables92@gmail.com

jeudi 17 novembre de 12h15 à 13h15 et tous les 3ème jeudi de chaque mois : Invitation à participer au Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle.Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus dmonde entier. Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), d’ATTAC92, de l’’Arche de Lanza del Vast etc… – Lieu : Parvis de la Défense (92) Entre le CNIT et les Quatre Temps, RER SNCF ou tram arrêt Grande Arche – Rens. Christian Wendling 06 44 23 84 88 christian.wendling@wanadoo.fr romain.treppoz@laposte.net

samedi 19 novembre à 20h30 : Afrique debout avec Keur Gui (Sénégal) Ewlade Leblade (Mauritanie) et Cheikh MC (Comores) : Africolor met un coup de projecteur sur les artistes qui s’expriment en faveur de la démocratie. Une soirée pour la défense des libertés et des droits fondamentaux, où la révolution se fait en musique. Tous ces artistes incarnent une jeunesse déterminée qui dénonce un pouvoir arrogant et corrompu. Ils portent un discours virulent, mais soutiennent une mobilisation pacifiste pour concentrer les énergies positives, unir et rassembler la société civile. Ces inlassables militants, à travers leurs textes et leur travail de conscientisation, favorisent l’émergence d’une action citoyenne, soulignant l’espoir d’un rassemblement sous un vaste mouvement panafricain. Tous très engagés, ils sont notamment à l’initiative de mouvements citoyens qu’Amnesty International a récompensés à travers le prix « Ambassador of Conscience » cette anné – Restauration sur place – Tarif : 12 € à 6 € – Lieu : Le Tamanoir, 27 Avenue Lucette-Mazalaigue, Gennevilliers (92) – Réservation : 01 47 98 03 63 http://www.letamanoir.com . – Rens. communication@africolor.com http://www.@africolor.com

Actions situées en Seine St Denis (93)

les 2, 3, 16, 17, 30 novembre et 1er décembre de 18h30 à 21h30 : Réussir son projet de solidarité internationale – De l’idée au financement : Ce cursus de six soirées propose des outils de base pour la conception et le suivi d’un projet de solidarité internationale. De l’analyse du contexte à la recherche de financements, les différentes phases seront abordées. – Si ces formations sont gratuites pour les participants, elles ne le sont pas pour le Conseil départemental. C’est pourquoi avant de s’inscrire, il faut s’engagez à suivre la ou les formations dans leur totalité et de prévenir en cas de désistement – Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrets Bobigny Pablo Picasso – Rens. vialemonde@cg93.fr http://www.vialemonde93.net http://www.coopdec.org – Rens.  les mardi et jeudi, de 14 heures à 19h et mercredi et vendredi, de 9h30 à 17h30 ou sur RV 01 41 60 89 17 – Inscription à Vialemonde ou sur http://www.vialemonde93.net. ou vialemonde@cg93.fr ou par Fax : 01 43 93 97 93 au moins 10 jours avant la formation

vendredi 4 novembre de 17h30 à 22h : 6ème édition de la Soirée de l’Entrepreneuriat Nord-Sud – Entreprendre pour l’Afrique de Demain : A l’occasion de la semaine de la finance solidaire, le Service International d’Appui au Développement (SIAD) et la COFIDES Nord-Sud organisent chaque année la soirée de l’entrepreneuriat Nord-Sud. Cette soirée, destinée au grand public, permet de découvrir et de récompenser les meilleurs projets entrepreneuriaux, inscrits dans une dynamique Nord-Sud. Des visions seront exposées, des rêves seront partagés et des parcours, baignés par la diversité, seront mis en lumière au bénéfice d’une synergie entrepreneuriale durable et responsable entre le Nord et le Sud. Les Temps Forts : Espace d’exposition : village d’entrepreneurs, Table Ronde autour de la Finance Solidaire et de l’Entrepreneuriat en Afrique, Projection cinématographique, Remise des Prix de l’Entrepreneur Nord-Sud, Rencontres Business-to-business (B2B), Cocktail aux saveurs africaines – Lieu : Salle des fêtes de l’Hôtel de Ville de Montreuil (93), place Jean Jaurès à Montreuil (93), M°: Mairie de Montreuil – Rens. 09 53 19 16 03, 01 49 33 00 51 eleonore.genest@siad.asso.fr benjamin.szajda@siad.asso.fr http://www.siad.asso.frhttp://www.cofides.org

mercredi 9 novembre de 19 h à 20h30 et tous les mercredis : Cours de danse de Guinée animé par Nsira Diallo – tarif : cours d’essai : 5€, à l’unité : 15€ ou annuel – Lieu : Centre Mendès-France, 59, rue de la Solidarité à Montreuil (93), M° Croix-de-Chavaux (ligne 9) / RER A Vincennes – Inscriptions : Maryse : 06 14 38 81 11 mzal@club-internet.fr

mardi 22 novembre à 19h30 « la politique de la rue en Afrique » suite volet Rap Pour clôturer son weekend sur la thématique des vigilances citoyennes, Africolor s’associe au JASP et à Sciences Po en invitant les rappeurs engagés dans ces mouvements citoyens sur la scène de Canal 93. Lexxus Legal offre un rap inspiré par le groupe américain Public Enemy et invite pour l’occasion Valsero, auteur camerounais d’hymnes revendicateurs pour la jeunesse de son pays. Kajeem, artiste incontournable de la scène ivoirienne, partage la scène avec deux artistes qui usent de leur rap comme une arme pour éveiller les consciences africaines : Sam’s K le Jah et Billy Billy. – 10 € à 8 € – Lieu : Canal 93, 63 Avenue Jean-Jaurès, Bobigny (93) – Réservation : 01 49 91 10 50 http://www.canal93.net – Rens. communication@africolor.com http://www.@africolor.com

vendredi 25 novembre à 20h : Afrique d’Ici avec Léontina Fall, Kamele ngoni, Valentin Ceccaldi, Violoncelle, Giani Caserotto, Guitare, Baye Cheikh Mbaye, Compositions, percussions, Mamadou Lamine Mbaye, Percussions, chant, Fanta Lemoine, Chant, Kanazoé, Balafon, Cheikh Sow, Percussions – 8.50 € à 7 € Restauration sur place – Lieu : Espace Marcel-Chauzy, Hôtel de ville, Esplanade Claude-Fuzier, 93140 Bondy (93) – Réservation : 01 48 50 54 68 – communication@africolor.com

samedi 26 novembre de 10h à 16h . Séminaire sur l’expertise à l’épreuve de la transcuturalité et projection de « Les enfants d’Hampaté Bâ » de Emmanuelle Villard (2011) 00h50min avec Ejiptia Yannakakis – Lieu : Institut Nénuphar, 72, Rue Victor Hugo, Pantin (93), M° Eglise de Pantin – Rens. 01 57 14 92 30 ahuefai.france@gmail.com http://www.ahuefa.org

du lundi 28 novembre au 16 décembre : Exposition « les tirailleurs sénégalais pendant la guerre de 14″ : à destination de la diasporas, publics scolaires, anciens combattants, associations à vocation historique … – Lieu : Hôtel de ville de Montfermeil – 7-11 Place Jean Mermoz, Montfermeil (93) – Rens. : Joël Broquet 06 16 58 06 00 dircas@cas-france.org – Présentation de l’exposition http://lacaravanedlm.tumblr.com/

mercredis 30 novembre, 14 décembre et jeudi 15 décembre de 9h30 à 17h : Réussir son projet de solidarité internationale – De l’idée au financement : Ce cursus de trois journées propose des outils de base pour la conception et le suivi d’un projet de solidarité internationale. De l’analyse du contexte à la recherche de financements, les différentes phases seront abordées. – Si ces formations sont gratuites pour les participants, elles ne le sont pas pour le Conseil départemental. C’est pourquoi avant de s’inscrire, il faut s’engagez à suivre la ou les formations dans leur totalité et de prévenir en cas de désistement – Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrets Bobigny Pablo Picasso – Rens. vialemonde@cg93.fr http://www.vialemonde93.net http://www.coopdec.org – Rens.  les mardi et jeudi, de 14 heures à 19h et mercredi et vendredi, de 9h30 à 17h30 ou sur RV 01 41 60 89 17 – Inscription à Vialemonde ou sur http://www.vialemonde93.net. ou vialemonde@cg93.fr ou par Fax : 01 43 93 97 93 au moins 10 jours avant la formation

Actions situées dans le Val de Marne (94)

jeudi 3 novembre à partir de 18h30 : 1ère soirée dans le cadre du forum « Demain, le Monde?! Les riches ont-ils « gagné la lutte des classes », comme le prétend le milliardaire Warren Buffett? Évidemment pas. Mais qu’est-ce qui affaiblit les espoirs et décourage les luttes? Est-il possible de comprendre ensemble les raisons de notre dispersion et la façon d’en sortir? Pourquoi la démocratie et la politique ne paraissent plus servir à grand-chose? Pourquoi les classes populaires, qui pourraient être aujourd’hui une force plus considérable que jamais, sont-elles si divisées et impuissantes ? Comment inventer sinon un rêve commun ? Pour faire quoi? «…nous parlerons en cassant la croûte avec ce que chacun aura apporté à penser, à manger et à boire… et à penser» – Lieu : Théâtre Antoine-Vitez d’Ivry-sur-Seine, M° « Mairie d’Ivry » – Rens. 01 46 70 21 55, 01 77 67 03 00 infos-espaces-marx@espaces-marx.org http://theatredivryantoinevitez.ivry94.fr

samedi 5 novembre à 17h15 : Projection de Daba, gouvernante, juin 2014, suivi d’une rencontre avec le réalisateur, Denis Gheerbrant : Elles s’appellent Oulimata, Mariam, Geŕaldine, Fatoumata… elles sont une petite vingtaine de femmes de chambres et pendant un mois elles vont affronter le deuxième groupe hôtelier d’Europe. Les personnes qui travaillent dans le nettoyage forment une main-d’oeuvre invisible, souterraine, meprisée , que l’on ne croise que dans le met́ro. Pour moi c’est làque tout commence, dans le met́ro quand vous vous dites : tiens, quelle existence ces gens ont-ils ? Ils viennent de quelque part, d’une culture et nous les maintenons à leur place de soutiers de notre ećonomie en det́ournant notre regard.» (Denis Gheerbant) – Dans le cadre du festival film altermondialiste d’Ivry – Lieu : Cinéma Le Luxy, 77 avenue Georges Gosnat 94200 Ivry-sur-Seine (94) – Rens 01 72 04 64 60 patrice.spadoni@wanadoo.fr, mtdufour@free.fr http://www.luxy.ivry94.fr

du samedi 5 novembre au 18 décembre, les samedis à 20h30 et dimanches à18h : Représentation de L’indien qui marche sur la mer, le retour » Création du théâtre Aleph, Texte et mise en scène Oscar Castro, Chorégraphies : Sylvie Miqueu, Musiques : Jean-Jacques Lemêtre, Musicien: François Essindi – Tarif 15€ à 10€ – Un plat latino est offert par le théâtre après la pièce, partagé entre artistes et public dans une ambiance conviviale et chaleureuse – Lieu : Théâtre Aleph, 30 rue Christophe Colom, à Ivry sur seine (94)- Reservation 06 95 67 28 15 01 46 70 56 85 theatrealeph@wanadoo.fr http://www.theatrealeph.com

samedi 12 novembre à partir de 12h30 : pour le 40èm anniversaire de Admission des Comores indépendantes aux Nations Unies : Projections, Expositions de photos, Débats, Dégustation de plats comoriens, Musiques tropicales, Slams, récits des Comores, tables de presse, Point presse … – 13h – Projection du film documentaire «Kwassa Kwassa Creuse» de Patrick Watkins, suivi d’échanges – 14h30 – Récit du 12 novembre 1975 – 15h30 – Plateau 1: 40 ans d’indépendance inachevée … Intermède musical, slam … expositions – 17h – Plateau 2 : 20 ans de visa Balladur, ça suffit ! – 18h15 – Dégustations, ambiance musicale, visite des expositions…. Le CDISCOM ( http://cdiscom.skyrock.mobi/) célèbre la commémoration du 12 novembre 1975 (Admission des Comores indépendantes aux Nations Unies), – Lieu : Espace André – Maigné, 18 Bis rue du 14 juillet, au Kremlin-Bicêtre (94) -Arrêt: ligne 7, Porte d’Italie ; Bus 47 ou Bus 131 arrêt Roger Salengro.… – Rens. amabadi@gmail.com

dimanche 13 novembre de 15h à 18h30 : Bal afro Bamako – Danses du Mali, « Autour d’un répertoire de danses du Mali, Manu Sissoko vous initiera au lien danse-musique et vous guidera petit à petit avec bienveillance à danser en solo dans le Cercle avant même que vous ne vous en rendiez compte ! Énergie à la bamakoise assurée ! » – Lieu : Salle Marcel Paul, 17 rue Raymond Lefèvre à Gentilly (94) – Rens. Association pazonote 07 83 25 88 37 manudipasquale@yahoo.fr http://www.pazonote.com

vendredi 18 novembre à 20h45 : Concert de Ann O’aro : Ann O’aro aime tout ce qui touche au mouvement du corps, des rythmes et de la voix : « Je viens des arts martiaux et de la musique, mais j’ai eu l’opportunité de suivre des stages de danse contemporaine et c’est ce qui m’a inspiré pour un premier projet de chorégraphie en 2013, Ave Maria Euthanatesaï, avant de choisir le maloya pour chanter à propos de sujets intimes et tabous ». Son écriture sauvage s’imprègne des langages accidentés ou des tics langagiers : une fulmination poétique branchée sur les tabous insulaires et les émotions fortes, la violence sexuelle, l’inceste et les passions amoureuses, comme dans Kap Kap, une de ses chansons écrite dans le créole de la Réunion, son île natale. Un fonnkér cru et cinglant qui décrit l’étreinte d’un père incestueux, qui embrasse la folie et la violence d’une pulsion criminelle dans toute sa banale sauvagerie : « Amoin, marmay, bonom, lo lou, tousala ansanm, mi mor pour rash aou in kri, kan mêm sa pal amour / Moi l’enfant, l’homme, le loup, tout à la fois, je meurs de t’arracher un cri, à coup de griffes, à coup de queue, même si ce n’est pas un cri d’amour ». – Tarif 16 € à 12 € – Lieu : Le comptoir, 95 Rue Roublot, Fontenay-sous-Bois (94) – Réservation : 01 48 75 64 31 musiquesaucomptoir@sfr.fr . – Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com http://www.@africolor.com

dimanche 20 novembre de 13h à 18h30 : Souma Tawy Yoga des Pharaons : Yoga de la verticalité d’Egypte antique (en langue pharaonique et en musique), Professeur de l’Institut International de Yoga et Yogathérapie de Maître Yogi Babacar Khane – Ouvert tous niveaux (places limitées à 20 personnes) – P.a.f. 40€ (fournis jus, thé, fruits, biscuits, tapis, couvertures, coussins…) – Lieu : Centre Yoga et Sens, Créteil (94), M° Créteil Université – Rens et Réservation Jacques Vieyra : 06.07.95.81.23 jacquesvie2@gmail.com yogadespharaons@gmail.com

Petites annonces

DEVENEZ MEMBRE DE L’ACADÉMIE FRANCOPHONE et PUBLIEZ TOUT NATURELLEMENT VOTRE LIVRE. – Les éditions Académie Francophones sont mutualiste : créées par les membres de l’association Académie Francophone elle ne font pas de compte d’auteur : Une Fois le devis de fabrication d’un livre établi, son montant est divisé par le nombre des auteurs membres qui cotisent pour la publication du livre de leur camarade. Puis vient le tour de chacun, et ainsi de suite. Une fois le livre publié, les camarades prennent un exemplaire à moitié prix par solidarité, et le reste est distribué dans les librairies. Un comité de lecture formé d’enseignants retraités, établit une fiche technique sur la lecture de chaque texte. – Rens Sophie Boutcheu academie.francophone@yahoo.fr

Vous avez besoin d’une consultation pour une demande de soin et d’accompagnement concernant une agression, une violence, un viol, une excision, un mariage forcé, etc… Contactez le secrétariat de la maison des femmes au 01 42 35 61 28. Pour toute autre demande, contactez le secrétariat qui saura vous orienter. Les consultations ont lieu du lundi au vendredi, de 9h à 17h à la Maison des Femmes de Saint-Denis au 2, rue du docteur Delafontaine, 93205 Saint-Denis. Par courriel contact@lamaisondesfemmes.fr – Rens. contact@federationgams.org http://federationgams.org/

Le concours littéraire international de l’Académie Francophone est ouvert du 30 novembre 2016 au 29 mars 2017. résultats : début mai remise des prix et diplômes littéraires fin mai – Sujet libre : Poésie : libérée, classique ou religieuse. Récit, philosophie, nouvelle, roman, essai, conte, histoire et texte dramatique. Règlement du concours à retirer par mail sur matcheuma@yahoo.fr ou par courrier à Académie Francophone, 19 boulevard Branly 60180 Nogent -sur-Oise. – Rens. 06 59 11 86 39, 06 20 50 02 40 matcheuma@yahoo.fr https://matcheuma.worpress.com

Le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM) lance la troisième édition 2016 du PRIX MADIBA. Organisée sur le thème « Je résiste, j’existe ! Récits d’une lutte cachée », cette 3ème édition consacrera les initiatives et projets des associations de migrant-e-s mis en œuvre en faveur de l’autonomisation des femmes et de lutte contre les violences faites aux femmes et aux jeunes filles. L’appel aux initiatives est ouvert jusqu’au 20 novembre 2016. Les lauréat-e-s seront récompensé-e-s dans le cadre de la Cérémonie de remise des prix lors de la journée de réflexion autour des formes de résilience des associations de solidarité internationale, particulièrement celles des femmes ici et là-bas. L’évènement se tiendra le vendredi 16 décembre, de 9h30 à 18h à la Mairie du 20ème (6 Place Gambetta, 75020 Paris) et marquera la Journée Internationale des Migrant-e-s célébrée par le FORIM chaque 18 décembre. – Rens. Et Inscription : 01 44 72 02 88 nmotriuc@forim.net http://www.forim.net

La Chambre Internationale pour le Conseil et la Promotion des Entreprises (CICP), plateforme de promotion des PME africaines à l’ international vous propose CICP MAG, son magazine économique. Tiré à 10 000 exemplaires pour ce premier tirage, il sera distribué dans les milieux d’affaires, lors des forums, conférences, rencontres d’affaires consacrés à l’Afrique en France, en Europe et à travers l’Afrique. M Freddy D. ZANGA 07 51 97 21 37 , 06 66 20 94 63 dom.zanga@cicpgroup.com association.cicp@hotmail.fr http://www.cicpgroup.com

Ouvrage d’actualité

« Prière et Enseignements Pharaoniques de Nafakururé » de Pierre Nillon : Quelle histoire voulez-vous enseigner à vos enfants ? Celle basée sur le mensonge d’état ou celle que tout le monde connaissait avant le Nouvel Ordre Mondial ! L’égyptologie occidentale a-t-elle vraiment déchiffré les hiéroglyphes égyptiens ? Que savons-nous vraiment des principes de base des hiéroglyphes égyptiens qui sont à la base une écriture éthiopienne ? Les égyptiens étaient les hommes les plus religieux et ils croyaient en la réincarnation fondement de leur religion, matérialisé par la momification ! – 434 pages 30€ – rens 06 26 88 65 48 pierre.nillon@gmail.com

Le racisme dans le discours des élites par Teun A. van Dijk Traduit de l’anglais par Patrice Riemens, révisé par Anne Querrien : Les élites européennes sont racistes, et de longue date. Leur racisme ne se limite pas à de simples « mots » ou « idées », mais il constitue une pratique sociale envahissante et influente qui donne lieu, pour les minorités, à des formes concrètes d’inégalité ethnique et de subordination dans la vie de tous les jours. Revue Multitudes 2005/4 (no 23) Pages : 220 Éditeur : Assoc. Multitudes – Rens. fabienne.haloui@orange.fr https://www.cairn.info/revue-multitudes-2005-4-page-41.htm

sortie de « Alma Mater » pour quelle dualité emancipatrice de la démocratie rd congolaise , aux Editions « Les Arcanes Ngal » pour cette rentrée littéraire des écrivains et auteurs du Bassin du Congo. C’est un récit de 187 pages, à 14,90€ . Il est en librairie (Librairie Galerie Congo 23 rue vanneau -75007 Paris , Librairie Présence Africaine rue des écoles -75005 Paris et Tamery Librairie Kamite Panafricaine sis 19 rue du Chalet -75010 Paris). Ce récit réunis pour la première fois en un seul ouvrage, des faits , des projets, des analyses qui permettent de comprendre et de mettre en lumière les ressors nécessaires à l’émergence de la femme. Rens. Tina NGAL 06 46 30 77 85 nta1972@yahoo.fr

L’auteur et dessinateur Serge Diantantu sollicite votre soutien pour publier un album de bande dessinée sur la biographie de Simon Kimbangu. Son histoire a commencé au Congo belge vers les années 1920 et est intimement liée à la colonisation de ce pays. L’ouvrage de plus de 144 pages (regroupant en un unique volume les 3 albums de BD de 48 pages chacun précédemment édités chez “Mandala-Éditions“) en couleurs permet de faciliter la compréhension de cette phase méconnue de l’Histoire africaine. Cet album original envisage de faire connaître cette figure historique totalement méconnue à l’étranger bien que vénérée partout en Afrique centrale. Il retrace la vie de Simon Kimbangu, ses actions et ses enseignements depuis son enfance jusqu’à son tragique périple à travers tout le Congo et sa détention pour tenter de le forcer au silence. Dès son arrivée à la prison d’Elisabethville, ce prophète de la non-violence est reclus dans la section des prisonniers dangereux et y est soumis au supplice. Emprisonné pendant plus de trente ans dans les geôles du Katanga, il reste encore pour ses nombreux admirateurs plus qu’un opposant, un véritable messie désigné par le peuple pour dessiner et conduire la destinée de son pays, le Congo. Vous découvrirez ainsi les raisons qui conduisirent les autorités belges à arrêter plus de 150 000 personnes pour mâter la révolte qui grondait, privant 39 000 d’entre eux de leurs droits les plus élémentaires en les déportant et en les reléguant à travers le Congo et l’Afrique. – Rens. Diantantu Serge diantantus@yahoo.fr – Souscription BD Simon KIMBAGNUhttps://fr.ulule.com/simon-kimbangu/

Lieux d’interêt : Librairie africaines, …. Pour vos cadeaux de noël

Biblothèque Philantropique (de diffusion) : pas de site internet ni même d’adresse internet, juste un passioné bibliophile, il vous dénichera l’ouvrage introuvable et pour le plaisir de la rencontre vous le remettra en main propre : Mabaya 06 80 78 22 01

Libraire L’Harmattan de 10h à 12h30 et de 13h30 à 19h – Lieu 16 avenue des Ecoles, 75005 Paris 5è, M° : Maubert-Mutualité (Ligne 10) – Rens. : 01 40 46 79 11 http://www.librairieharmattan.com

Libraire Présence Africaine, Horaires de 10h à 19h – Lieu : 25 bis avenue des Ecoles, Paris 5è, M° Maubert-Mutualité (Ligne 10). – Rens 01 43 54 13 74

Librairie A-Free-Can sur Internet http://a-free-can.com/

Libraire Panafricaine Tamery de 10h à 22h – Lieu 19 rue du Chalet, 75010 Paris 10è, M° Belleville (Lignes 2 ou 11, sortie numéro 5 donnant accès à la rue du Faubourg du Temple, prendre tout de suite le sens contraire à la sortie du Métro et longer le boulevard de la Villette puis à 15 mètres prendre la rue Civiale à gauche et finalement vous arrivez dans la rue du Chalet). – Rens. 01 48 03 16 35.

Librairie Soumbala, portail francophone du livre africain – Rens. contact@soumbala.com http://www.soumbala.com

La Boutique Africavivre 03 23 74 89 95 https://www.laboutiqueafricavivre.com/

Sauf indication contraire l’entrée aux manifestations est libre – Si vous souhaitez en faire profiter vos amis : n’hésitez pas à retransmettre ou à les abonner à cet agenda, c’est gratuit : il suffit de me le demander – Prochain courriel à la fin de ce mois : si vous avez des informations à faire passer : merci de me les communiquer avant le 25 – Si vous n’arrivez pas à joindre le contact annoncé, merci de m’en avertir – Pour éviter mes courriers, il suffit de me répondre STOP en indiquant l’adresse de réception si le message a été redirigé – Enfin de nombreux messages nous reviennent parce que les boites-aux-lettres des destinataires sont surchargées ou périmées. Nous supprimons automatiquement de notre base de données les adresses après deux retours.

Agenda des actions africaines – Octobre 2016

agenda des actions africaines en région parisienne, présenté par départements puis pas ordre chronologique  (envoyé aux abonnés le 30 septembre )- Pour ne plus recevoir ces courriels : faire STOP (sauf si vous le recevez indirectement : via un ami, par liste de diffusion, …) – Par contre, si vous souhaitez recevoir cet agenda régulièrement chaque début de mois, sachez qu’il est gratuit : il suffit de m’autoriser à vous le transmettre – Enfin si vous pouvez le retransmettre à vos amis c’est encore mieux : voir aussi à la fin de ce document.jp.vanhoove@wanadoo.fr

 

IMPORTANT : si vous organisez vous-même ou si vous avez connaissance qu’une action concernant l’Afrique et ayant lieu en région parisienne se prépare pour le prochain mois, merci de me transmettre l’info. C’est gratuit : je l’annoncerais

 

Petite maxime pour ceux qui sont prêt à faire la guerre au nom de leurs certitudes  » La vérité est un miroir tombé des mains des mains de Dieu et qui s’est brisé ; Chacun en ramasse un fragment et dit que toute sa vérité s’y trouve  » – Djalāl ad-Dīn Rūmī (1207-1273)

 

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

 

le 1er octobre : Fête nationale du Nigéria

 

le 1er octobre : Journée Internationale de la non violence : En juin 2007, l’assemblée générale de l’ONU a décidé de célébrer la Journée Internationale de la non-violence le 2 octobre de chaque année. Elle rend ainsi hommage à son ancien secrétaire général Kurt Waldheim, décédé il y a peu. La culture de la non-violence et de la paix Dans sa réflexion, l’ONU a proposé hui grands axes de travail qui sont: le renforcement…

 

le 1er octobre : Fête du cacao et du chocolat : c’est l’Organisation Mondiale du Cacao (ICCO) qui a institué le « Cocoa Day » pour promouvoir le travail de tous les petits planteurs dans les pays producteurs.

 

le 2 octobre : Fête nationale de Guinée (1958), proclamation de l’indépendance de la République de Guinée.

 

le 4 octobre : Fête nationale du Lesotho

 

le 4 octobre : Journée de la Paix et de la Réconciliation au Mozambique

 

le 7 octobre : Journée mondiale d’action pour le travail décent : A l’initiative du mouvement syndical le 7 octobre 2008 deviendra la Journée mondiale d’action pour le travail décent. Les syndicats et toutes les organisations œuvrant pour le travail décent dans le monde entier trouveront là une occasion sans précédent de se rallier à une large mobilisation mondiale plaçant l’homme au centre de la réflexion sur le travail. Une nouvelle…

 

le 9 octobre : Fête de l’indépendance de l’Ouganda

 

le 10 octobre : Journée mondiale pour l’abolition de la peine de mort (2003)

 

le 12 octobre : Fête nationale de Guinée Equatoriale

 

le 12 octobre : Journée de solidarité avec les peuples indiens de l’Amérique latine http://www.csia-nitassinan.org

 

du 14 au 21 octobre : semaine mondiale d’action contre la dette – Rens. Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde france@cadtm.org Site : http://www.cadtm.org

 

le 14 octobre : anniversaire de la mort de Mwalimu Julius K Nyerere (1922-1999), Père tanzanien de la nation. Mwalimu Julius K Nyerere a mené la pays à l’indépendance en 1961. Il était le représentant de la solidarité sud-sud, du mouvement des non-alignés. Il est le pionner de la culture Ujamaa (une culture des droits humains) et de l’auto-dépendance économique. Il était opposé aux conditionnalités de la Banque mondiale et du FMI et a du se retirer en 1985 quand les PAS du FMI et de la Banque mondiale ont exercé une forte pression. Il a aussi appelé les peuples du Sud à répudier les dette illégitimes.

 

du samedi 15 octobre au 15 novembre : Festival Alimenterre : Depuis 2007, le Festival de films documentaires ALIMENTERRE, coordonné par le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), est un événement incontournable sur les enjeux du droit à l’alimentation. Il mobilise 900 acteurs locaux engagés à sensibiliser plus de 55 700 spectateurs en France et dans 9 pays sur ces problématiques. Axée sur la thématique « Solutions pour nourrir la planète », la sélection de films 2016 met à l’honneur des héros du quotidien, paysans, populations autochtones, élus, entrepreneurs, consommateurs, issus des 4 coins de la planète qui s’engagent en faveur d’une agriculture et une alimentation durable. Vous souhaitez vous engager pour défendre l’agriculture locale et paysanne sur votre territoire ? Vous aussi, organisez une projection-débat ALIMENTERRE et rejoignez les centaines de bénévoles mobilisés sur toute la France et dans 9 pays. Au programme : des centaines d’animations tout public, des rencontres, et surtout, une multitude d’idées pour agir. , 8 films pour débattre sur les « Solutions pour nourrir la planète » Dans la catégorie long et moyen-métrage : Food Chains de S. Rawal, E. Schlosser de et avec Eva Longoria (82 min) !, 10 Billion, What’s on your plate ? de V. Turn (100 min), La guerre des graines, de S. Quillet et C. Montfort (52 min) – Dans la catégorie court-métrage : Manger c’est pas sorcier de E. Sodji (34 min), en partenariat avec l’association Oadel et Elevages sans Frontières, Pérou, la nouvelle loi de la jungle (24 min) de F. Reinhardt, R. Vargas, P. Simon et L. Fossart, en partenariat avec la Fondation France Libertés, The Change de F. Ribezzo (15 min), Les guerrières de Babassu et Liberté (7 min) de P. Redman, en partenariat avec la campagne If not us, then Who ?. – Rens. Minh Maudoux du Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) 01 44 83 88 50 et 51 info@cfsi.asso.fr ou communication@cfsi.asso.fr www.festival-alimenterre.org, http://www.cfsi.asso.fr, http://www.alimenterre.org

 

le 15 octobre : Journée Mondiale de la Femme Rurale. D´après la FAO, les femmes produisent plus de 50% des cultures vivrières de notre planète. En Afrique, plus de 80% des aliments sont produits par des femmes. En Asie le taux est de 60%, en Amérique Latine représente, plus du 30%. Dans le cadre de notre Campagne commune en faveur de l´AIAF, nous donnons une très grande priorité à ce sujet. Nous vous prions de nous faire parvenir, si possible, articles, documents, etc. sur les femmes rurales. Nous allons les publier dans notre Web, http://www.familyfarmingcampaign.net/ . Une sélection de ces documents sera publiée ultérieurement dans un livre. – Rens José Osaba , WRF-FRM , IYFF-AIAF Campaign Coordinator , T + 34 649 638996 osabajose@gmail.com www.familyfarmingcampaign.net http://www.ruralforum.net

 

le 15 octobre : anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara – Rens. Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde france@cadtm.org Site : http://www.cadtm.org

 

le 16 octobre : Journée internationale de Lutte pour la Souveraineté alimentaire – Rens. info@cadtm.org http://www.cadtm.org

 

le 16 octobre : journée mondiale de l’alimentation (création, en 1945) . Le gouvernement français a lancé, en 2013, une contribution à la journée de l’alimentation sous la forme d’une journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. L’objectif affiché est de diviser par deux les quantités jetées. Nous ne pouvons ici que saluer cette initiative en stigmatisant les comportements des sociétés « riches » par rapport à l’alimentation ! http://www.fao.org

 

le 17 octobre : journée mondiale du refus de la misère : Le 17 octobre 1987, à l’appel du Père Joseph Wresinski, 100 000 défenseurs des Droits de l’Homme se sont rassemblés sur le Parvis du Trocadéro, à Paris, pour rendre honneur aux victimes de la faim, de la violence et de l’ignorance, pour dire leur refus de la misère et appeler l’humanité à s’unir pour faire respecter les Droits de l’Homme. Une dalle, proclamant ce message, a été inaugurée à cette occasion sur le Parvis des Libertés et des Droits de l’Homme, là où fut signée, en 1948, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. On peut y lire l’appel du père Joseph: « Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. » Depuis cette date, le 17 octobre de chaque année, les plus pauvres et tous ceux qui refusent la misère et l’exclusion se rassemblent dans le monde entier afin de témoigner de leur solidarité et de leur engagement pour que la dignité et la liberté de tous soient respectées : ainsi est née la Journée Mondiale du Refus de la Misère. Le 17 octobre 1992, Monsieur Javier Perez de Cuellar, ancien Secrétaire général de l’ONU, au nom d’un groupe de personnalités internationales rassemblées dans le Comité pour la Journée Mondiale du Refus de la Misère, lance un appel pour la reconnaissance du 17 octobre. Le 22 décembre 1992, le 17 octobre est proclamé Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté par l’assemblée générale des Nations Unies. Depuis, les initiatives pour célébrer cette journée n’ont cessé de se multiplier. Dans de nombreux lieux, des rassemblements se tiennent également le 17 de chaque mois. Un site à visiter : http://www.refuserlamisere.org

 

le 17 octobre : Journée d’action contre les entreprises transnationales – Rens. info@cadtm.org http://www.cadtm.org

 

le 17 octobre 1961, lors d’une manifestation non-violente, des dizaines d’Algériens étaient assassinés à Paris par des fonctionnaires de police aux ordres de leurs supérieurs.

 

le 19 octobre : Anniversaire de la mort de Samora Machel, le premier président du Mozambique : Samora Machel a dirigé le Mozambique avec des politiques socialistes et était parmi les leaders des Etats de première ligne qui se sont battus pour la libération totale des états africains. Les autres leaders étaient notamment Mwalimu Nyerere de Tanzanie et Kwame Nknumah du Ghana. Il a été tué le 21 octobre dans un crash d’avion, dont la responsabilité est largement attribuée au régime militaire d’Afrique du Sud dont il avait fortement soutenu sa suppression.

 

le 24 octobre : Journée des Nations Unies : Le choix de cette date a été arrêté pour marquer l’anniversaire de la création de cette organisation mondiale, en 1945. La Journée des Nations Unies a été proclamée en 1947 http://www.unac.org

 

le 24 octobre : Fête de l’indépendance de Zambie

 

le 24 octobre : journée mondiale d’information sur le développement : La journée mondiale d’information sur le développement a été instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1972 pour appeler l’attention de l’opinion publique mondiale sur les problèmes du développement et la nécessité d’intensifier la coopération internationale pour les résoudre. Une stratégie internationale du développement L’assemblée a décidé que la date retenue pour cette journée coïnciderait, en principe, avec la Journée des Nations Unies, célébrée le 24 octobre, date à laquelle a été adoptée en 1970 la Stratégie internationale du développement pour la deuxième Décennie des Nations Unies pour le développement. Coopération internationale L’assemblée s’est dite convaincue que l’amélioration de la diffusion d’informations et la mobilisation de l’opinion publique, notamment parmi la jeunesse, seraient un facteur important pour une meilleure prise de conscience des problèmes généraux du développement, favorisant ainsi l’accroissement nécessaire des efforts en matière de coopération internationale pour le développement. Un site à visiter : http://www.un.org

 

le 28 octobre : Journée Internationale de la langue et de la culture créoles (depuis 1983) une occasion de célébrer la langue et la culture créoles à travers les pays et communautés ayant le Créole en partage, soit plus de 10 millions de personnes à travers le monde…

 

le 29 octobre 1965, Mehdi Ben Barka est enlevé devant la brasserie Lipp à Paris par deux policiers français. Près de cinquante années après ce crime, la vérité n’a toujours pas été faite sur les conditions exactes de la disparition de l’un des principaux représentants de l’opposition marocaine et symbole de la lutte des peuples du Tiers-monde pour la libération, la démocratie et la justice sociale. institut.benbarka@aliceadsl.fr

 

le 30 octobre : Journée mondiale de la Vie : C’est l’ONG locale « Les amis de la Vie » qui l’a mise en place en 2008 en Côte d’Ivoire et elle est désormais célébrée dans plusieurs pays dont la Côte d’Ivoire, le Bénin, la France, la Norvège, Haïti et Hawaï aux Etats-Unis.

 

Actions situées à Paris (75)

 

jusqu’au 21 décembre 2016 de 11h à 19h (sauf mardi et jeudi) : Exposition Chefs-d’œuvre d’Afrique dans les collections du musée Dapper – Des pièces majeures sélectionnées uniquement à partir du fonds Dapper et qui sont présentées ensemble pour la première fois et qui puisent leurs significations dans les cultures de l’Afrique centrale ou dans celles de l’Afrique de l’Ouest. La collection du musée se caractérise par la diversité des provenances géographiques et par l’ancienneté. L’exposition, qui comprend quelque 130 pièces, présente des œuvres majeures. Certaines sont uniques et n’ont aucun équivalent dans le monde, telles des sculptures du Gabon ( Fang, Kota, Punu…) du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou encore du Mali (Dogon, Soninke) – Lieu : Musée Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è – Rens. 01 45 02 16 02 – 01 45 00 07 48 comexpo@dapper.fr www.dapper.com.fr

 

jusqu’au 9 octobre 2016 : Exposition « Homme blanc, Homme noir » : L’Europe n’a ni l’exclusivité ni le monopole du regard sur l’«Autre» mais il ne faut pas oublier qu’au cours des derniers siècles, ce regard fut l’un des apanages de l’Occident et légitima une vision unilatérale du monde. On raconte qu’en voyant arriver les Hommes blancs sur leurs chevaux, les habitants de l’Amérique précolombienne eurent un sursaut de peur, croyant qu’il s’agissait d’un seul et même monstre. Ainsi l’Homme blanc – avec ses vêtements inhabituels – n’est pas passé inaperçu, où qu’il soit allé pour conquérir le monde. La violence du choc colonial n’a pas empêché les Africains de se faire leur propre avis, leur propre représentation, de cet homme aux mœurs nouvelles. Ainsi, l’exposition Homme blanc, Homme noir explore les représentations de l’Homme occidental dans l’art africain au XXe siècle. On y découvre la perception singulière des populations soumises au joug colonial et la création artistique qui en émane. Elle inverse la tendance culturelle adoptée pendant des dizaines d’années, qui consiste à ériger le point de vue occidental en seule et unique image de l’adversité et de l’identité. – Lieu : Musée du Quai Branly – 37, Quai Branly, Paris 7ème. – Réservation uniquement au 01 56 61 71 72 relais@quaibranly.fr www.quaibranly.fr

 

jusqu’au 15 janvier 2017, du mardi au jeudi de 13h à 20h, le vendredi de 16h à 20h, le samedi et dimanche de 10h à 20h.: Exposition « Sacrées Graines » : L’exposition interroge la portée symbolique d’un classique de l’alimentation méditerranéenne : le couscous ou « la graine », dans sa forme métonymique et ses ressorts sociaux, culturels et politiques. Élu plusieurs fois « plat préféré des français », le couscous soulève en filigrane des questionnements relatifs à l’exil, l’immigration, la transmission et le partage, à la vie domestique et aux rapports de genre, à la mondialisation aussi. En se jouant de sa banalité, les artistes de l’exposition détournent les graines de leurs usages premiers et en exploitent leurs potentialités formelles et symboliques, afin d’en offrir une relecture contemporaine. – Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson – et – ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Réservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

jusqu’au 8 octobre : 20ème anniversaire de l’occupation de l’église Saint Bernard de la Chapelle : 1: – Exposition de panneaux reprenant les événements de 1996 et les engagements actuels pour les migrants avec un coin lecture où vous pourrez consulter différents articles sur ces sujets. 2) – Exposition d’œuvres d’art dédiées aux sans-papiers, migrant.e.s et réfugié.e.s. de Ange & Dam, Dominique Jaffre et Garance de Galzain. – Lieu : Paroisse de Saint-Bernard de la Chapelle, 6 rue Saint-Luc – 75018 Paris 18è – Rens. 01 42 64 52 12 paroisse@stbernardparis18.catholique.fr www.saint-bernard-de-la-chapelle.fr

 

samedi 1er octobre de 8h30 à 19h : Journées de l’Appel des Appels « La sécurité est ailleurs » – Prg : 9h : qu’en pensent les journalistes ? » avec Charles Silvestre (Amis de l’humanité), Edwy Plenel (Médiapart), Anne-Cécile Robert (Monde diplomatique) – 10h15 : qu’en pensent les professionnels de la justice pénale et du travail social ? » avec Pierrette Poncela, Michel Chauvière, Xavier de Larminat (chercheur, spécialiste de la probation), Jean-Pierre Rosenczveig (ancien juge pour enfants à Bobigny, président du TE), Sylvain Lazarus (anthropologue Paris VIII), Christiane Henry (ex-assistante sociale, à propos de Grigny la Grande Borne (91)) – 11h15 : qu’en pensent les professionnels du soin et de la psychiatrie ? » avec Marie-José Del Volgo, Roland Gori, Claire Georges (responsable médical PASS de l’hôpital Saint Louis), Thierry Najman (Chef de pôle de psychiatrie), Frédéric Pierru (Chaire santé IEP et CNRS), Fabrice Leroy (Maitre de conférence de psychopathologie) discutant. – 14h30 : politiques des générations » avec Dominique Terres, Catherine Caleca, Sylviane Giampino (Pasde0deconsuite), Bernard Ennuyer – 15h30 : qu’en pensent les professionnels de la transmission et de la culture ? » avec Patrick Geffard, Claudine Blanchard-Laville (professeure de sciences de l’éducation), Alain Hayot (délégué national à la culture du PCF), Francis Jauset (FNAREN), Nicolas Romeas (Revue Cassandre Horschamp) – 17h : la justice sociale plutôt que la pénalisation de l’exclusion » avec Evelyne Sire-Marin, Pierre Larroutourou (Nouvelle Donne), Nicole Borvo (PCF, ex sénatrice de Paris), Joëlle Bordet (psychosociologue, chercheur à l’ESTB, membre de la LDH). – Lieu : Coupole Niemeyer, 2 place du colonel Fabien, Paris 19è – Rens. : contact@appeldesappels.org

 

samedi 1er octobre de 10h à 19h : Festival de la diversité culturelle de l’ACPE et de l’APIMIG : Une table ronde est organisée à 10h 30 sur le thème  » L’implication des tirailleurs sénégalais dans l’histoire de la France  » avec des universitaires, des historiens…. La spécialiste du massacre de Thiaroye débattra et répondra à toutes vos questions à ce sujet. En début d’après midi, un coaching pro par des professionnels est prévu à 16h – lieu : Mairie du 19e, 5-7 place Armand Carel. – Rens. Rokhaya Ndiaye, Présidente de APIMIG, contact@apimig.com apimig14@gmail.com www.apimig.com

 

samedi 1er octobre de 11h30 à 16h30 : Conférence débat organisé dans le cadre de la commémoration de la fête d’Indépendance du Mali sur le thème : Historique des crises sécuritaires au Mali, quelles solutions pérennes? la conférence sera animée par le Pr Ismael Sory Maiga Directeur du centre d’études des langues et Civilisations Africaines à l’Université Paris 8 – Lieu : bourse du Travail de Paris, 3 rue du château d’eau, Paris 10è, M° République – Rens. Ba Abdoulaye, Président de IDA (Intégrer Développer Agir) et Responsable des Projets de L’ARCKF ( Association des ressortissants du cercle de Kenieba en France), 07 61 64 65 03, 06 35 17 88 58aba373@gmail.com www.arckf.fr https://m.facebook.com/arckfkenieba/

 

samedi 1er octobre de 14h à 19h : Vente de Rentrée Juneshop! – Pour la rentrée, c’est le retour du RDV mensuel des amoureuses de Mode et de Wax! Réservez votre après-midi du 1er octobre pour essayer nos dernières créations: nouveaux kimonos réversibles, chemisier-tuniques, jupes à volants, etc. des pièces originales faites mains à mixer à votre garde-robe. Vous découvrirez nos nouveaux tissus Wax et nous vous aiderons à choisir la coupe la plus adaptée à vos envies et à votre morphologie. Demandez votre invitation en vous inscrivant à l’évènement ou par retour de mail invitation@juneshop.net – Rens. 06 61 10 78 21 info@juneshop.net

 

samedi 1er octobre, samedi 22 octobre, samedi 5 novembre : de 15h à 16h30 : Visite guidée gratuite de l’Exposition « Sacrées Graines« . Un moment d’échanges et de convivialité permettant de découvrir l’ICI et d’approfondir votre expérience des œuvres et vos connaissances des artistes de l’exposition Sacrées Graines. Entrée libre sur réservation  – Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson – et – ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

dimanche 2 octobre après-midi : Match de foot 5 réunissant des réfugiés et des bénévoles. Organisé par la mairie de Paris près de la Tour Eiffel il s’ inscrit dans Paris 2024 dans la candidature aux JO. – Rens Isabelle Escoffier au 06 84 38 66 72. i.escoffier@aurore.asso.fr

 

dimanche 2 octobre à 10h30 : projection de « la graine et le mullet » de Abdellatif Kechiche (France, 2007, 151’ : La graine et le mulet, primé dans de nombreux festivals, est un film incontournable à voir, ou à revoir… Slimane, pêcheur sur le port de Sète se retrouve au chômage et décide de tenter sa chance. Soutenu par la gérante d’un hôtel et sa fille Rym, il a un nouveau projet en tête : ouvrir un restaurant sur un ancien bateau. Immersion au plus près du quotidien d’une famille, regard sur une réalité difficile et portrait tendre et honnête de l’itinéraire d’un homme dans la société française. La projection au Louxor sera suivie de la dégustation d’un savoureux couscous au café d’ICI. Profi tez-en pour visiter l’exposition Sacrées Graines ! – Tarif : 15€ incluant la projection au Louxor et le déjeuner au Café d’ICI couscous au poulet, hors boissons – Le Louxor, Palais du Cinéma, 170, boulevard Magenta, Paris 10è – billetterie sur place – Rens. 01 44 63 96 98 http://www.cinemalouxor.fr

 

lundi 3 octobre de 20h à 22h : Atelier découverte de la danse traditionnelle « Longo » : « Longo » en Lingala signifie « ancre ». La danse africaine est une danse initiatique d’ancrage, ancrage dans l’Être. C’est l’acceptation du monde de la matière dans l’expérience de nous-mêmes. La matière cohabite avec le spirituel. Ce ne sont pas deux mondes qui s’affrontent, mais deux mondes qui coopèrent. L’un ne va pas sans l’autre. – participation libre – Lieu : Institut Longo, 57 rue des Vinaigriers, Paris 10è, M° Gare de l’est , Jacques Bonsergent, Château d’Eau – Inscription coordinationlongo@gmail.com www.longo-danse-ancrage.com

 

mardi 4 octobre à 14h30 : Réunion d’information pour tout savoir sur Médecins Sans Frontières MSF et vous engager auprès de notre association – Lieu : siège de MSF, 8 rue Saint-Sabin, dans le 11ème arrondissement de Paris. – Rens. Médecins Sans Frontières 01 40 21 29 29 office@msf.fr www.msf.fr

 

mercredi 5 et jeudi 6 octobre de 9h à 18h.: Colloque « Les nouveaux visages des armées africaines » – Ce colloque, associant chercheurs, experts et militaires français et étrangers de renom, sera consacré aux armées d’Afrique subsaharienne. Pluridisciplinaire et diachronique, il visera à une meilleure compréhension du fait militaire dans cette région, des forces armées et de ceux qui les composent. Organisé par L’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM) – Lieu : Amphithéâtre Foch de l’École militaire, 1 place Joffre, Paris 7è, M° Ecole militaire – Rens. 01.44.42.48.58 – 821.753.48.58 saidabassahamed@hotmail.com

 

mercredi 5 octobre à 14h : Visite commentée de l’exposition « les tirailleurs sénégalais pendant la guerre de 14 » – Lieu : Mairie XIXème arrondissement 5, Place Armand Carrel, 75019 Paris 19è, M° Laumier – Rens. : Joël Broquet 06 16 58 06 00 dircas@cas-france.org http://lacaravanedlm.tumblr.com ou Mairie 01 44 52 29 19

 

mercredi 5 octobre à 18h : Rassemblement Place de la Concorde pour la libération de Mumia : Comme chaque premier mercredi du mois, nous donnons rendez-vous aux franciliens pour exiger la libération de Mumia Abu-Jamal et les traitements médicaux dont il a absolument besoin. Rappelons que Mumia a déjà passé 34 ans en prison dont 30 dans l’enfer du couloir de la mort. Il a toujours clamé son innocence sans jamais pouvoir la défendre face à un système judiciaire raciste et inéquitable. Aujourd’hui, c’est la justice fédérale qui a été saisie par son équipe de défense. Les audiences qui ont eu lieu en décembre 2015 ont porté sur les pratiques de l’administration pénitentiaire pour limiter l’accès aux soins. La vie de Mumia est désormais entre les mains de la Cour fédérale, mais dépend aussi et surtout de notre mobilisation. – Lieu : Place de la Concorde, à proximité de l’Ambassade des Etats-Unis, Angle rue de Rivoli – Jardin des Tuileries – Rens. : contact@mumiabujamal.comhttp://www.mumiabujamal.com

 

mercredi 5 octobre à 19h : Conférence de Jean-Louis BORLOO sur le thème de l’Energie en Afrique et pour vous faire partager sa conviction profonde qu’il faut un véritable changement d’échelle, de méthode et de gouvernance pour un meilleur vivre ensemble. L’Afrique et l’Europe sont confrontés à un défi immense : faire passer l’Afrique de 25% à 80% et 100% d’accès à l’énergie. C’est un droit fondamental et une condition essentielle au développement humain. Pourtant un africain sur 4 seulement a accès à l’énergie. Il y a donc urgence à agir pour un véritable Plan-Énergie-Croissance-Paix entre l’Europe et l’Afrique. – Lieu : Mairie du 17e, 16/20, rue des Batignolles, Paris 17è, M° Rome ou Place de Clichy

 

mercredi 5 octobre à 20h : Projection-débat « Capitaine Thomas Sankara » : Ce documentaire dépeint avec humour la révolution conduite par Thomas Sankara, ancien président du Burkina Faso. De 1983 à 1987, Sankara se bat en faveur de l’indépendance politique du pays, de son désendettement, mais aussi de l’éducation des jeunes, de l’émancipation des femmes et de l’éradication de la corruption. Cette politique intransigeante et les frasques de ce jeune, beau et brillant dirigeant firent trembler le monde des puissants et s’achevèrent en 1987, année de son assassinat. Depuis 25 ans, Christophe Cupelin collecte inlassablement les archives écrites, sonores et audiovisuelles et réussit à travers un montage méticuleux à brosser le portrait de cette icône révolutionnaire. – Lieu : Centre international de culture populaire (CICP), 21 ter, rue Voltaire , M° Rue-des-Boulets ou Nation – Rens. 01 43 71 21 07 http://www.librairie-quilombo.org/Capitaine-Thomas-Sankara

 

jeudi 6 octobre de 14h30 à 18h : Rencontres de l’entrepreneuriat innovant Nord et Sud (1ère journée) 1- 4ème Edition Entreprendre au féminin, visant à réunir des acteurs de l’entrepreneuriat avec les pays du Sud : ateliers, échanges, témoignages, découvertes… Cette 4ème édition des Rencontres mettra les Femmes à l’honneur.: 14h30: Ouverture des Ateliers par un représentant de l’OIF et de Bond’innov, 15h: Trois ateliers en parallèle pour apprendre à se connaitre et trouver des solutions communes sur des thèmes clés qui nous préoccupent. : 1: Un mécanisme de labellisation pour garantir la qualité des professionnels de l’accompagnement ? – 2: Les programmes d’accompagnement pour les femmes : des spécificités particulières ? 3: Accompagnateur de projets de Starts up : rôles et limites de la fonction ? 17h15: Clôture, Cocktail et échanges – Lieu : Siège de l’Organisation Internationale de la Francophonie, 19-21 avenue Bosquet, Paris 7è (OIF à Paris Sur invitation) – Rens 01 48 02 55 69contact@bondinnov.com

 

jeudi 6 octobre de 19h à 22h : Présentation de l’ouvrage collectif « Sortir l’Afrique de la servitude monétaire – A qui profite le Franc CFA ?» avec Kako Nubukpo, Global Leader Fellow at University College, The Global Economic Governance Programme – Ancien Ministre de la Prospective et de l’Evaluation des Politiques Publiques du Togo – Cet ouvrage sera disponible en librairie à partir du 3 octobre 2016. – Organisé par le Club Diallo Telli – Lieu : IRIS, Amphithéâtre, 2, bis rue Mercœur, Paris 11è – Rens.contact@clubdiallotelli.org www.clubdiallotelli.org

 

jeudi 6 octobre de 19h30 à 21h45 : Ciné-Débat autour du film « En Quête de Sens » : En quête de sens est l’histoire de deux amis d’enfance qui ont décidé de tout quitter pour aller questionner la marche du monde. Leur voyage initiatique sur plusieurs continents est une invitation à reconsidérer notre rapport à la nature, aux autres et au sens de la vie. Avec vous, nous ouvrirons un espace pour explorer librement la question d’une vie plus cohérente vis-à-vis des défis actuels tels que l’isolement croissant des individus dans nos sociétés urbaines ou la pauvreté dans le Sud (échanges autour d’un verre, participation 5€). – Lieu : au Pavé d’Orsay, 48 rue de Lille, Paris 7ème, M° Rue du Bac, RER C Musée d’Orsay – Rens. Florence Dupire florencedupire5@gmail.com

 

vendredi 7 et samedi 8 octobre : 4e édition de l’opération carte microDON Paris co-organisée par l’entreprise solidaire microDON et l’association Passerelles & Compétences, en partenariat avec le Crédit Municipal de Paris, la fondation MACIF, Monoprix, Franprix, et avec le soutien de la Mairie de Paris à travers son réseau de Maison des Associations. Ce nouveau rendez-vous solidaire réunira une fois de plus cette année plus de 200 associations parisiennes et des milliers de bénévoles dans 225 magasins Franprix et Monoprix partenaires de l’opération. Pendant ces deux jours, les associations accueilleront les clients et leur donneront une carte de don dotée d’un code-barres qu’il suffit de passer en caisse comme un simple article pour faire un don de 2€ ou plus. L’an dernier, la générosité des parisiens a permis de collecter 159 026 € au bénéfice de 208 associations. Comme chaque année, 100 % des dons des clients sont reversés en faveur des causes soutenues. – Rens. http://paris.microdon.org/

 

vendredi 7 octobre à partir de 18h : Réunion des délégués de Foyers de travailleurs immigrés et leurs sympathisants – les gestionnaires des Foyers de travailleurs immigrés cherchent à casser le mode de vie des résidents : Cuisines, bars, salles collectives fermées et en nombre très réduit dans les nouvelles « résidences sociales » – conventions très dures empêchant l’usage des salles pour la prière, pour les réunions d’associations, pour les condoléances. Les gestionnaires veulent garder le contrôle sur TOUT. – chasse à ceux qui hébergent des membres de leurs familles, chasse aux sans-papiers, chasse à ceux qui prennent un peu de retard dans leurs loyers, fini le rôle de logement social des foyers! – le rôle des délégués réduit à être celui de simples porteurs d’informations des gestionnaires vers les résidents ; finie la participation à la vie collective, finie la convivialité et la vie sociale des travailleurs. – A terme cela veut dire « la mort des comités de résidents! – Lieu : Salle sous-sol, Droit au Logement, 29 av Ledru Rollin, Paris 12ème, M° Gare de Lyon (cherchez le 235 rue de Bercy) ou Quai de la Rapée. – Rens Copaf, Collectif pour l’avenir des foyers 06 87 61 29 77copaf@copaf.ouvaton.org https://www.facebook.com/foyers.de.travailleurs.immigres/

 

samedi 8 octobre de 10h à 13h et tous les samedi du mois: Permanences administratives de l’APIMIG association pour la promotion et l’intégration des migrants : accompagnement dans l’élaboration et la rédaction de CV, lettre de Motivation, conseils pour la préparation d’entretiens d’embauche, … . Gratuit et sans Rendez-vous – Lieu : la Maison du Combattant et des Associations du 19ième au 20 rue Edouard Pailleron, Paris 19è, M° Bolivar ou Jaurès – Rens. Rokhaya Ndiaye, 06 51 55 22 82, 07 83 97 65 62 contact@apimig.com http://www.apimig.com

 

samedi 8 octobre de 10h à 18h : Journée d’initiation à l’intervention civile de paix organisé par Peace Brigades International (PBI), organisation de protection des défenseurs des droits humains – Cette journée vise à accueillir et orienter les personnes intéressées par la non-violence, la prise de décision au consensus, l’accompagnement international et la protection des droits humains. Elle est ouverte à toute personne intéressée par ces thématiques, que vous souhaitiez ou non vous engager comme bénévole ou volontaire au sein de PBI. Organisée de façon progressive, elle comprend une présentation des principes régissant l’action de PBI, la présentation de nos projets sur le terrain, ainsi que des exercices de mises en situation. Il est donc nécessaire d’être présent durant toute la journée. – PAF 10€ – Lieu : Centre international de la Culture populaire (CCIP), 21ter rue Voltaire, Paris 11è – Rens Inscription Camille Bossé 01.43.73.49.60 pbi.france@free.fr pbi.france@yahoo.frhttp://www.pbi-france.org

 

samedi 8 octobre à 10h30 : Conférence « Femmes en or » Les femmes d’hier et d’aujourd’hui, par leurs engagements, leur personnalité ou leurs créations, ont marqué et marquent encore le quartier de la Goutte d’Or : de Louise Michel à Cheika Remitti, en passant par Gervaise, la lavandière emblématique de Zola, ou plus récemment les Femen. À travers cette visite guidée, l’Institut des Cultures d’Islam propose un parcours engagé autour des problématiques féminines et féministes animé par le conférencier Jacky Libaud. – Tarif : 12/8€ – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

samedi 8 octobre de 13h15 à 16h30 : Kama Brain Quizz, questionnaire sur l’histoire de l’Afrique et de sa diaspora organisé par l’association Black is really beautiful – Règles du jeu : – Constituer des équipes de 2 à 3 personnes maximum (sur place) – Répondre à une série de questions sur différents sujets – Être ponctuel, venir avec sa joie, sa bonne humeur et un état d’esprit positif – Partenaires : Institut Africamaat, Soul Brothers boutique, Librairie Tamery, R.U.E réseau urbain de l’excellence – Lieu : maison des association, 11 rue caillaux, Paris 13è, M° ligne 7, station maison blanche – Rens. Inscription obligatoire 06 38 21 36 38 assoblackisreallybeautiful@gmail.com

 

samedi 8 octobre à 14h : 20ème anniversaire des Amis du Monde diplomatique fêtera ses 20 ans au Centquatre, à Paris. L’occasion de revenir sur vingt ans d’indépendance et d’engagement autour du mensuel. – Au programme : 14h : « Le Monde diplomatique, un modèle d’indépendance » – 16h30 : « Les combats d’idées du Monde diplomatique » – 19h : Cocktail dinatoire festif et convivial – En présence de : Serge Halimi, directeur de la publication Le Monde diplomatique, et des membres de la rédaction, Marc Le Glatin, président de l’association Les Amis du Monde diplomatique, Et de nombreux invités, dont Bernard Cassen, Razmig Keucheyan, Ignacio Ramonet, Aminata Traoré (programme complet à venir) – Entrée : 15€ et: 8 € – Lieu : Le 104 / Centquatre-paris, 5 rue Curial, Paris 19è, M° Riquet (ligne 7), M° Stalingrad (lignes 2, 5 et 7), M° Marx Dormoy (ligne 12) – Réservation en ligne obligatoire http://www.amis.monde-diplomatique.fr/20ans

 

samedi 8 octobre à partir de 14h : Journée Nationale contre la peine de mort – pour célébrer les 35 ans de l’abolition de la peine de mort en France. En partenariat avec la mairie de Paris, dix associations dont le Collectif Mumia (*) se mobilisent pour dire non à la peine de mort et affirmer que « l’exécution est l’arme des terroristes, pas celle de la justice ». Cet évènement s’organisera sous la forme d’animations et de rencontres avec des témoins et des victimes. – Avec : ACAT (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture), Amnesty International France, Association française pour les victimes de terrorisme, Coalition mondiale contre la peine de mort, Collectif français « Libérons Mumia », Ensemble contre la peine de mort (ECPM), FIACAT, FIDH, Ligue des droits de l’homme (LDH), Lutte pour la justice/Save. – Lieu : Bourse du Travail de Paris, 3 rue du Château d’eau, M° République – Rens. jackyfree@orange.fr mumia@lists.mrap.fr contact@mumiabujamal.com www.mumiabujamal.com

 

samedi 8 octobre de 15h à 17h : Découvrir le couscous au poulet, accompagné d’une confiture d’oignon et de raisins secs, qui se déguste surtout à l’occasion de festivités. Associant saveurs sucrées et salées, il ne manquera pas de vous surprendre. – Asmâa vous parlera de l’histoire de ces plats savoureux et vous enseignera chaque étape de leur confection, entre savant dosage d’épices et maitrise de la cuisson. Une belle façon d’apprendre des gestes issus d’un savoir-faire ancestral afi n de les reproduire à la maison, pour une dégustation gourmande entre amis ou en famille ! Asmâa Benhamra est originaire de Marrakech. Passionnée de cuisine traditionnelle, elle crée l’association La table d’Asmâa pour favoriser les échanges interculturels et réunir convivialité et plaisir autour d’ateliers culinaires.- Le jour de l’atelier, arrivez quelques minutes en avance pour mieux faire connaissance et vous familiariser avec la cuisine. Vous pourrez emporter vos créations à l’issue de l’atelier ; prévoyez un contenant. – Tarif : 20/15€ sur place et sur http://www.ici.paris.fr – Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Réservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

samedi 8 octobre à 20h30 : Concert de Mohamed REBAH-S : doté d’une voix exceptionnelle il peux chanter tous les styles musicaux: algérois, chaabi, marocain, kabyle et chaoui. « Les styles algérois, chaabi, marocain, kabyle et chaoui me passionnent beaucoup, plus comparativement à d’autres styles. Ils se caractérisent par leurs variétés et leurs originalités. De plus, ces mesures abordent généralement des sujets qui concernent les contraintes de la vie, l’amour, notre culture, notre patrimoine et notre société d’une manière générale », explique l’artiste. Natif de Bab el-Oued, passionné par la musique andalouse, Mohamed REBAH a commencé d’abord à apprendre la guitare et à reprendre des chansons anciennes appartenant aux maîtres du chaabi. « Aujourd’hui, je me retrouve guidé par le chant qui ne cesse de me dévoiler de nouveaux horizons. Et depuis le début de ma carrière, j’ai pu réaliser onze albums qui sont actuellement sur le marché », souligne cet autodidacte qui a fait de la musique sa raison d’être. – Entrée 15€ – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è – Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

 

samedi 8 octobre 21h30 : Concert de Jazz « Baben Sissoko Quintet » Autour des compositions de Baben Sissoko à la kora et du répertoire des musiques mandingues (Mali, Gambie, Guinée, …) cette formation propose un voyage entre la musique des griots, l’afro jazz latin et le blues. Né de la rencontre entre le pianiste Benjamin Des Gachons et Baben Sissoko à la kora, le groupe est aujourd’hui composé d’un bassiste jazz, d’un batteur et d’une chanteuse alliant les chants des griots au jazz et aux sons gospels. C’est donc un cocktail savoureux de sons, un somptueux mélange d’harmonies jazz et de rythmiques du monde entier (africaines, hip-hop, …) que propose ce quintet, voué tout entier au son majestueux de la kora. – Tarif 10€ – Lieu : L’Entrepôt, 7 rue Francis Pressensé, Paris 14è, M° Pernety – Rens. – Tous droits réservés – 01 45 40 07 50 information@lentrepot.fr http://www.lentrepot.fr

 

dimanche 9 octobre de 13h30 à 18h : Conférence-Débat : Le Bénin  » Six mois après, où va la rupture » Six mois après, où en est le pouvoir de Patrice TALON face aux attentes du peuple C’est pour débattre de cette question centrale dans le processus en cours au Bénin que le Comité du Front de Refus du Bénin Waxala dans la diaspora, en collaboration avec La Plateforme Panafricaine (LPP) et le Comité Culturel pour la Démocratie au Bénin (CCDB) vous invitent à un meeting d’information sur le Bénin – Lieu : Maison du Combattant et des associations du 19ème arrondissement, 20, rue Edouard Pailleron, Paris 19è – Rens : Honoré LOKOSSA 06 18 64 17 26hklokossa@yahoo.fr ou Rigobert MISSINHOUN 06 21 82 50 72 tonanbe@gmail.com

 

lundi 10 octobre à 20h : Hommage à Maya Angelou, une vie d’art et de combat pour les libertés – Rencontre animée par Margot Dijkgraaf. Lectures par Nicole Dogué. – Au cours de cette soirée, débats, projections, ponctués de lectures, permettront au public français de découvrir la vie de Maya Angelou qui fut à son image, exceptionnelle et qu’elle transforma en lutte sans faille pour la tolérance, la justice et l’égalité. Danseuse, chanteuse, actrice, elle a été aussi poète et romancière. Elle a travaillé avec Martin Luther King, fut l’amie de Malcom X, James Baldwin, Oprah Winfrey, Hillary Clinton et Barack Obama. Maya Angelou a raconté son parcours extraordinaire dans des récits autobiographiques (Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage, Tant que je serai noire, Un billet pour l’Afrique et Lady B.). Ses livres, étudiés dans les écoles américaines, ont été des best-sellers vendus à des millions d’exemplaires. À quelques semaines des élections américaines, à l’heure où les problèmes de discrimination et les inégalités raciales restent d’une actualité brûlante, il est urgent de faire découvrir la richesse du combat et de l’œuvre de cette femme extraordinaire. – Avec Russell Banks, Rita Coburn-Whack, Léonora Miano, et la participation enregistrée de Christiane Taubira – Tarif 10€, 6€ – lieu : Odéon 6e / Grande Salle, Place de L’Odéon, paris 6è, M° Odéon, RER Luxembourg – Rens. Réservation 01 44 85 40 40

 

mardi 11 octobre à 19h : Réunion publique de l’Observatoire de l’enfermement des étrangers (OEE) sur le thème « Privatisation des camps d’étrangers : un marché juteux ? » avec Claire Rodier (OEE); Lydie Arbogast, membre du réseau Migreurop, pour lequel elle a réalisé une étude sur la privatisation de l’enfermement des étrangers et Nicolas Autheman, auteur-réalisateur indépendant spécialisé dans les documentaires culturels et de société. Il finalise en 2016 un documentaire intitulé A qui profitent les camps ? sur la privatisation des politiques migratoires – Lieu : au Lieu Dit, 6 rue Sorbier, Paris 20è, M° Ménilmontant – Rens. david.rohi@lacimade.org

 

mardi 11 octobre à 19h30 : Concert « Alsarah & the Nubatones : Depuis son premier album « Silt », Alsarah, soudano-américaine de Brooklyn et son groupe hétéroclite, The Nubatones revitalisent la pop est-africaine dans un esprit rétro, inspiré et déroutant ! Influences multiples et liberté de ton sont les ingrédients explosifs du nouvel opus du groupe, « Manara », Invitée par Alsarah, Missy Ness, première représentante féminine du djing en Tunisie et artiste à la curiosité insatiable, ambiancera la soirée avec un set enflammé. – Lieu : au FLOW, 4 Port des Invalides, Paris 7è, M° Invalides (13) – Résevation 01 44 05 39 50 http://www.flow-paris.com http://www.alsarah.com

 

jeudi 13 octobre de 18h30 à 21h : Conférence autour de la sortie du Hors-Série intitulé  » Histoire(s) d’empires, comment ils naissent, vivent et meurent » avec deux auteurs : Gabriel Martinez-Gros, professeur d’histoire médiévale du monde musulman à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense et Christian Grataloup, géographe, professeur émérite à l’université Paris Diderot – un ouvrage de référence aux 200 cartes originales coédité par La Vie-Le Monde – Entrés : 9€ et comprend l’Atlas des Empires, les billets s’achètent en ligne: https://www.weezevent.com/histoires-d-empires-comment-ils-naissent-vivent-et-meurent – Lieu : Ecole militaire à Paris Ecole Militaire – INHESJ, 5 place Joffre, Paris 7è, M° Ecole militaire – Rens Elisa DEBOVES, Les amis de la vie 01 48 88 46 22 amisdelavie@lavie.fr

 

vendredi 14octobre à 20h30 : projection de «L’Expérience», d’après le roman éponyme de Christophe BATAILLE-V Adapté pour la scène du roman de Christophe Bataille intitulé « L’expérience », paru aux éditions Grasset en janvier 2015, il se présente comme le procès qu’intente un homme (soixante-quinze ans aujourd’hui) obligé par l’armée française d’être cobaye lors du dernier essai nucléaire atmosphérique à Reggane en Algérie le 25 avril 1961. « L’état se tait, mais il parlera. Je vous le garantis. » « J’ai lancé le compte à rebours. J’ai murmuré les chiffres, en articulant comme jamais. Il me semblait créer une langue, mais c’étaient de pauvres lettres : dix, neuf, huit que je ne pouvais pas figer puis sept et six et cinq. Alors je n’ai plus rien dit, plus respiré, plus rien, j’ai laissé le temps venir. » – Entrée10€ – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è – Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

 

vendredi 14 octobre à 21h30 : Concert avec Lucia de Carvalho : Lúcia de Carvalho joue du triangle d’or de ses origines métissées : l’Angola, sa terre natale, le Brésil, musique au cœur et la France aux sonorités plus modernes. Tantôt plongée dans des souvenirs d’enfance, tantôt femme au poing levé, la chanteuse, danseuse et percussionniste, nous livre une musique libre et voyageuse, mêlant avec audace rythmes du monde et musiques actuelles. – Tarif 10€ – Lieu : L’Entrepôt, 7 rue Francis pressensé, Paris 14è, M° Pernety – Rens. – Tous droits réservés – 01 45 40 07 50 information@lentrepot.fr http://www.lentrepot.fr http://www.luciadecarvalho.com/

 

samedi 15 octobre de 10h à 18h : Journée Culturelle organisée par l’Association Internationale Culturelle Sans Frontière – Au Programme: Présentation de AICSF et des associations partenaires – à 13h30 : Débat: « Comment sensibiliser et mobiliser la Jeunesse à s’engager dans la Coopération Décentralisée » avec : Nestor Hemlé ( Expert en Coopération Décentralisée ) et Madeleine Ngo Yap ( Directrice d’Ukoli Voyage – Présidente d’Elan des Femmes ) – à 15h : Contes et Poésies d’Ici et d’ailleurs à 17h : Verre de l’Amitié – Avec la Participation de la Photographe Louise Ngo Boumso – Lieu : Maison des associations du 20éme, 1-3 rue Frédérick Lemaitre, Paris 20è, M° Jourdain – Rens. 06 09 25 01 64 aicsf.paris@gmail.com www.marmitedor.org

 

samedi 15 octobre à 14h : Balade de 2h30 sur la Mode à La Goutte d’Or accompagné du Passeur de culture. Une Fashion Mix «hors les murs» dans un ancien quartier de Paris : à la rencontre des artisans, tailleurs, mécaniciens, «sapeurs» ou créateurs qui, un jour dépassèrent océan, montagne et désert pour venir à la capitale. Rendre visible la participation des immigrants à la couture et au prêt-à-porter français (confection) et mettre en évidence leurs apports à l’inventivité, la beauté et l’élégance hexagonales. Partagez passion, savoir et accent de vérité dans le quartier chamarré de La Goutte d’Or à Paris, capitale internationale de la mode ! (En écho à l’exposition Fashion Mix au Musée de l’Histoire de l’Immigration). Découvrez un quartier où l’atelier de confection côtoie la boutique de créateur, où le vendeur de bazins fréquente le styliste émérite, où les coiffeurs afro palabrent avec les esthètes de la « Sapologie »…. Vivez la multitude des couleurs des wax africains, des caftans arabes et des costumes « ambianceurs ». Touchez le travail de création de Xuly Bët, Sakina M’Sa, Mazalay ou du tailleur de quartier ! 1/2 j. à partir de 15 € à partir de 6 personnes – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr voyagesiproche@bastina.fr www.bastina.fr

 

samedi 15 octobre de 15h à 17h : L’Art et les droits humains. Déclaration de Carthage pour la protection des artistes en situation de vulnérabilité Affirmant son soutien aux artistes et à la liberté d’expression à travers le monde, l’ICI accueille trois intellectuels tunisiens : Hamadi Redissi, Meriam Bousselmi et Lassaad Jamoussi, pour une présentation de la déclaration de Carthage, fruit de leur collaboration. Née en octobre 2015, cette déclaration promeut un statut de protection pour les artistes persécutés ou exposés à des risques spécifiques de violence et d’entraves aux libertés, notamment en zones de conflits armés. Validée par le gouvernement tunisien, signée par nombre de personnalités et institutions du monde de la culture, la déclaration est actuellement soumise à l’Organisation des Nations Unies en vue d’une reconnaissance internationale. À travers l’analyse d’exemples concrets, la conférence s’attachera à présenter ce document et à interroger les mécanismes de protection des acteurs du monde de l’Art. Intervenants : Bariza Khiari sénatrice de Paris et présidente de l’Institut des Cultures d’Islam. Meriam Bousselmi, avocate, metteuse en scène et dramaturge. Lassaad Jamoussi, universitaire et directeur du festival Journées théâtrales de Carthage. Hamadi Redissi, professeur à la faculté de droit et de science politique de l’université de Tunis. – Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

samedi 15 octobre à 20h30 : Concert de musique Malouf constantinois de Myriam Soltane – Entrée 15€ – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è – Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

 

samedi 15 octobre 21h30 : Paris Kinshasa Expess: La rumba congolaise sauce française ! Initié par le musicien Patrick Mundélé et la danseuse Mama Cécilia, le collectif du PKE réunit une dizaine d’artistes (France, Congo, Togo, Japon), vieux loups de la scène congolaise ou issus de la nouvelle génération. Revisitant les musiques du bassin congolais, ces explorateurs-ambianceurs s’accordent pour faire sonner ensemble une rumba moderne et métissée, aux textes mêlant dérision et gravité, en lingala et en français. Le résultat s’écoute avec l’intelligence du coeur et invite tous les corps à la danse ! Attention, ça risque de secouer un peu… – Lieu : L’Entrepot, 7 rue Francis pressensé, Paris 14è, M° Pernety – Rens. – Tous droits réservés – 01 45 40 07 50 information@lentrepot.fr http://www.lentrepot.fr http://www.pariskinshasaexpress.com/

 

dimanche 16 octobre de 13h à 16h : Stage de danse se Guinée animé par Amara Kalabane – Stage tous niveaux 3 heures de danse au son des percussions ! – PAF 35€ – Lieu : Micadanses (studio May B), 15, rue Geoffroy-L’Asnier, Paris 4è, M° Saint-Paul ou Pont-Marie – Inscriptions : Maryse 06 14 38 81 11 mzal@club-internet.fr

 

mardi 18 octobre à 18h : Réunion d’information Pour tout savoir sur Médecins Sans Frontières MSF et vous engager auprès de notre association – Lieu : siège de MSF, 8 rue Saint-Sabin, dans le 11ème arrondissement de Paris. – Rens. Médecins Sans Frontières 01 40 21 29 29 office@msf.fr www.msf.fr

 

mercredi 19 octobre : Forum National des Associations & Fondations : Pour cette 11ème édition, 5 000 dirigeants et responsables associatifs seront réunis au Palais des Congrès afin de faire le point sur les enjeux et les tendances du secteur : numérique, intérêt général, innovation, financement, rapprochement… Prg : L’intérêt général : de quoi parlons-nous Ubérisation : comment faire d’une menace une opportunité Social impact bonds, equity, crowdfunding : tour d’horizon des nouveaux financement Comment sécuriser les relations avec les collectivités territoriales Associations / Entreprises : se développer avec des partenariats innovant Rapprochement entre associations : conduire le projet et le changent – 50 personnalités de référence 60 partenaires & exposants 65 fére. – Lieu : Palais des Congrès, 2 Place de la Porte Maillot Paris 17è – Rens et Inscription obligatoire Audrey JULIEN Forum-des-Associations@invitations.forumdesassociations.com www.forumdesassociations.com

 

vendredi 21 octobre de 9h à 17h30 : FEIDEF 2016 2ème édition, (Forum International Economique pour le Développement de l’Entrepreneuriat) sous le Parrainage de M. Michel Sapin, Ministre des Finances et de l’Industrie, avec les partenariats d’affaires, stands d’exposition. Les Thématiques : Le Développement d’Entreprise, L’ESS (Economie Sociale et Solidaire). Les TIC (Technique d’Information et de la Communication, La Monétique. Les Assurances. Droit des Affaires (OHADA). Les Energies. L’Industrie, Entrepreneuriat Féminin, le Leadership. Avec : Michel SAPIN, Ministre de l’Economie et des Finances. Konimba SIDIBE Ministre Malien de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, Appollinaire TIMPIGA COMPAORE, PDG de Télécel Faso Burkina Faso, Youssouf BATHILY, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, Docteur Ousmane KABA, Fondateur de l’Université Kofi Annan de Conakry, ancien Ministre Guinéen des Finances – Prg 11h15 : Les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) – 14h : L’Economie Sociale et Solidaire (le Crowdfunding) 15h30 : Les Energies Renouvelable, le Dévelopement Durable Modératrice : Claude Fischer Herz, 16h30 : Présentation des invités d’honneur, des délégations étrangères, de l’équipe de GIFALEPFIDA, de Mariannes la République et les Associations de réseau. 17h30 : Cocktail, échange de cartes réseautage – Réservation et participation obligatoire de 50 € (Conférence, Forum, rencontre d’affaire Petit Déjeuner et Déjeuner au Restaurant du Ministère) 30 € (Conférence, Forum, rencontre d’affaire Petit Déjeuner du Ministère) Réservation avant le 15 octobre 2016 chèque à l’ordre de GFA LEPFIDA – Lieu : Centre de Conférence Mendes France, Ministère des Finances, 139 rue de Bercy, Paris 12è, RER, M° : Gare de Lyon ou Bercy – Contacts : 06 06 83 53 23 – secretariat@gifalepfidainternational.com – gifamonde@yahoo.fr – http://www.gifalepfidainternational.com.

 

vendredi 21 octobre et chaque 3ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30 : Rassemblement du Cercle de Silence à Paris contre le traitement inhumain des sans papiers – Vous pouvez vous joindre au cercle à tout moment, même pour seulement quelques instants. Par notre participation au cercle de silence, nous voulons dénoncer les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous en appelons à la conscience de tous et vous invitons à rejoindre le cercle de silence place du Palais-Royal – Cercle composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : AARAO les Messagers, AI, CCFD, CFDT-Terre Solidaire, Cercle de Résistance, Paris-Sud CGT, Cimade, FEP, LDH, MAN, MIR, Mission Populaire Evangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, Réseau franciscain Gubbio, Résister aujourd’hui, RESF, Secours Catholique, Syndicat de la Magistrature …… – Lieu : Place du Palais Royal, Paris 1er, M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre http//www.cerclederesistance.fr

 

vendredi 21 octobre à 18h30 : Rencontre autour de l’ouvrage « Lesquatre nuances de France » Avec la participation des auteurs Karim Bouhassoun, Nacer Safer, Rachid Arhab et Xavier Driencourt : A un moment où l’on déplore le fossé entre les élites et la plupart des Français, où l’ascenseur social est bloqué et où les idées xénophobes fleurissent, ce livre proposé par Rachid Arhab, le journaliste de télévision bien connu, est très original en ce qu’il fait dialoguer quatre voix qui n’ont pas l’habitude de se parler : un journaliste de renom, un diplomate ancien ambassadeur en Algérie, un Algérien sans papiers et un fonctionnaire ayant la double nationalité. Question cruciale : comment envisager le vivre ensemble républicain français et son avenir entre Français de souche et Français issus de l’immigration algérienne ? Quels obstacles à dépasser et quels défis à relever ? Quels apports des Français venus d’ailleurs ? Une interpellation forte et sans langue de bois pour dépasser les idées reçues et construire demain. – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è – Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

 

vendredi 21 octobre de 21h à 23h : L’Institut des Cultures d’Islam vous invite dans son hammam pour une expérience visuelle et sensorielle en compagnie de remix-culture. Un show inédit où les traditions musicales marocaines ancestrales côtoient les arts numériques pour créer des performances live. Cette invitation à la création et à l’innovation marque l’entrée dans la musique électronique de groupes de musiques traditionnelles gnawa, taqtouqa el jabaliya, ahwach, musique des Rwayes, etc. TAK DOUM TOURA TAK… Des rythmes ancestraux à l’électro, il n’y a qu’un pas ! Depuis 2014, Hatim Belyamani, créateur de remix – culture, fait vivre le projet en fédérant des artistes engagés pour permettre la rencontre et la création entre la musique traditionnelle et les arts numériques, visuels et sonores. – Tarif : 5€ – Billetterie sur place et sur http://www.ici.paris.fr

 

samedi 22 octobre de 14h à 17h30 : FEIDEF 2016 seconde journée : Thème : Les Energies. L’Industrie, Entrepreneuriat Féminin, le Leadership. – Lieu : Palais du Luxembourg, 15, rue de Vaugirard, Paris 6è. – RER Luxembourg – Rens (entrée gratuite, réservation obligatoire avant le 15 octobre) 06 06 83 53 23 mtaltermath@yahoo.frchenebaobab.france@yahoo.fwww.gifalepfidainternational.com

 

samedi 22 octobre pendant 2h30 environ (horaires à demander) : Balade africaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris – Baština vous invite au voyage « Petit Mali » au marché africain de Château Rouge dans le 18eme à Paris. Le nombre et la qualité des produits vendus ici éveille vos papilles, éblouit votre regard, égaye vos sens… Le marché de Château Rouge égalise les meilleurs marchés de Bamako ou Dakar : partout ce ne sont que capitaines, tilapias, machoirons, ignames, patates douces, piments, gombos, sauce graine ou arachide…Ces lieux de vie demeurent emblématiques de la geste ouest-africaine à Paris Rendez-vous avec le passeur de culture malien au marché africain de Château Rouge dans le 18eme arrondissement de Paris. – Prix : A partir de 15 € par personne – Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris – Inscription préalable par courriel :voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr www.bastina.fr

 

samedi 22 octobre à 19h : Contes et légendes du Burkina Faso avec François Moïse Bamba dit le Forgeron conteur : Il nous plongera dans la tradition sous l’arbre a palabre. Il est fondateur du festival Yeleen qui fetera sa 20eme édition en décembre. Pour la soirée, il sera accompagné de Issiaka Sanago a la kora, Tougoumagni Diabaté au balan et de Cheik Omar Kouyaté à la percussion. – Organisé par L’association Yelkabé, pour la promotion de la culture du Burkina Faso – Yelkabé signifie « sans soucis » ou « il n’y a pas de problème » en mooré – PAF 10€ + conso – lieu : Au Kaf Conç Tolbiac, 114 rue de Tolbiac 75013 Paris 13è, M° Tolbiac ou Olympiade – Rens.contact@yelkabe.fr www.yelkabe.fr

 

samedi 22 octobre à 21h30 : Concert avec Patricia Essong (Folk) « Sur une scène éclairée à la seule lueur de bougies une voix enchanteresse s’élève et remplit cette salle à l’atmosphère presque mystique. Empreinte de sonorités venues d’Afrique. Et c’est ainsi que Patricia opère la magie. » Elvire Claude, Blogueuse Sous des influences de Miriam Makeba, Tracy Chapman, Lizz Wright, Patricia Essong produit son tout premier album intitulé : Soul of Nü Bantu Dans cet album, elle fait le choix de l’enracinement en se réappropriant son héritage culturel bantou agrémenté de sa propre sensibilité. Des textes invitant à l’introspection de nos valeurs, à la spiritualité, aux traditions – Tarif 10€ – Lieu : L’Entrepôt, 7 rue Francis Pressensé, Paris 14è, M° Pernety – Rens. – Tous droits réservés – 01 45 40 07 50 information@lentrepot.frhttp://www.lentrepot.fr http://patriciaessong.com/

 

jeudi 27 octobre à 18h30 conférence en hommage en hommage Abdelkader GUERMAZ – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è – Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/ http://www.cca-paris.com/index.php/blog/detailevenement/16/-/conference-en-hommage-en-hommage-abdelkader-guermaz

 

samedi 29 octobre et 12 novembre à 14h30 : « Soulèvement, de la Goute d’Or à la Concorde » Imaginé par l’Institut des Cultures d’Islam et le Jeu de Paume à l’occasion de l’exposition Soulèvements, ce parcours va du quartier de la Goutte d’Or, dans le 18è arrondissement de Paris, au Jeu de Paume, place de la Concorde. De lavoirs en arrière-cours, il s’agit tout d’abord, avec le guide conférencier Jacky Libaud, de remonter le temps lors d’une déambulation abordant le banquet républicain du Château Rouge, la fermeture des ateliers nationaux en 1848, la Commune, la guerre d’Algérie et l’assassinat de Jilali Ben Ali en 1971. L’occasion également d’aborder l’épisode des sans-papiers de l’église Saint Bernard, dont les vingt ans sont commémorés cette année, ainsi que les nombreuses actions récentes en faveur des migrants ou l’histoire de lieux culturels de la Goutte d’Or, menacés de fermeture. Après un thé à la menthe au café de l’Institut des Cultures d’Islam, le parcours se poursuit, avec le conférencier Benjamin Bardinet, dans les salles du Jeu de Paume pour la découverte de l’exposition Soulèvements. Ce projet d’envergure, conçu par le philosophe et historien de l’art Georges Didi-Huberman, rassemble des images historiques autant que contemporaines sur le thème des gestes qui soulèvent le monde ou se soulèvent contre lui : gestes collectifs ou individuels, gestes d’actions ou de passions, d’œuvres ou de pensées. Des gestes qui disent « non » face à un état de l’histoire considéré comme trop « pesant » et qu’il faut donc « soulever », si ce n’est envoyer balader… Des gestes qui disent « oui » à quelque chose d’autre : à un monde désiré meilleur, un monde imaginé ou esquissé, un monde autrement vivable ou pensable. – Tarif : 12/8€ – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Réservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

mercredi 2 novembre de 15h à 17h30 : Ciné-Gouter : projection du film Lamb, suivie d’un délicieux goûter  pour échanger autour du film tout en se régalant. Ce long métrage du réalisateur éthiopien Yared Zeleke, retrace l’aventure d’un petit garçon, Ephraïm, toujours accompagné de son inséparable et précieuse brebis. Confié à des parents éloignés, il s’adapte mal à sa nouvelle vie. Un jour, son oncle lui annonce qu’il devra sacrifi er sa brebis pour le prochain repas de fête. Mais Ephraïm est prêt à tout pour sauver sa seule amie et rentrer chez lui. Il va alors utiliser son talent : la cuisine… – À partir de 8 ans – Le goûter est proposé par la Boulangerie Tembely (33, rue Myrha, Paris 18e). Entrée libre sur réservation – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Réservation : 01 53 09 99 84accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

Actions situées dans les Yvelines (78)

 

samedi 1er octobre de 10h à 12h : Formation CRIB: Diversification des financements, les pistes possibles? Le besoin de ressources est un problème récurrent pour les associations mettant en avant la nécessité de diversifier ces sources de financements. Cette formation du CRIB vous permettra ainsi d’identifier les voies de financement existantes pour les associations (mécénat, appel à projet, subventions…) et d’avoir des conseils sur la méthodologie du montage d’un dossier de demande de subvention. – Lieu : Salle de l’Horloge, rue Champflour à Marly le Roi (78) – Rens. 01.39.20.12.31 contact@profession-sport-78.com

 

vendredi 7 octobre à 19h30 : Rétrospective sur un séjour humanitaire jeune à Madagascar : Faisant suite au voyage humanitaire de huit jeunes yvelinois à Madagascar en août 2016 , la Compagnie des Contraires vous invite à partager leur expérience à partir de projections de films et de photos pour revivre avec eux les grands moments qui ont marqués leur séjour ! – Lieu : Chapiteau Repaire des Contraires, Av Charles de Gaulle, Chanteloup-les-Vignes – Rens. Neusa THOMASI, Directrice de la Compagnie des contraires contact@compagniedescontraires.com

 

samedi 8 octobre de 14h à 20h : Forum “Générations solidaires” L’association yvelinoise Cœur de Fouta vous invite au Forum “Générations solidaires” visant à intégrer la jeunesse dans des réflexions autour de la citoyenneté et la solidarité internationale à travers des animations ludiques et pédagogiques! – Lieu AGORA, 254 Boulevard du Maréchal Juin, Mantes-la-Jolie (78) – Rens. Association Cœur du Fouta 06 16 90 91 78, 06 03 63 77 38 coeurdufouta.asso@gmail.com

 

jeudi 13 octobre de 18h à 19h et tous les 2 ème jeudi du mois : Cercle de silence à Versailles : Que votre participation soit d’une minute, d’une dizaine de minutes ou d’une heure complète, elle marque votre soutien. Vous pouvez aussi y venir en groupe. Organisé par RESF : RESF78 est un collectif d’associations et de militants des Yvelines (78) qui apportent un soutien actif aux élèves sans papiers et à leurs familles – Lieu : Place du marché aux fleurs, angle Avenue de Saint-Cloud – avenue de l’Europe, marché aux fleurs à Versailles (78), RER-C Versailles – Rens : 01 34 92 50 94 cercledesilence.versailles@gmail.comhttps://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

 

jeudi 13 octobre de 20h à 22h : Formation CRIB: Comment monter un dossier de subvention? Cette formation proposée par Profession sport et vie associative 78 a pour objectif de vous faire acquérir la méthodologie et les outils nécessaires pour monter un dossier de subvention auprès d’une autorité administrative (État, collectivité territoriale, établissement public). – Lieu : Théâtre Robert Manuel, 282 rue de la Bretéchelle à Plaisir (78) – Rens. 01.39.20.12.31 contact@profession-sport-78.com

 

samedi 15 octobre à partir de 14h : Héritières des « Assises Yvelines partenaires du développement », les Rencontres internationales « d’YCID et d’ailleurs » sont le nouveau rendez-vous annuel des acteurs yvelinois de la coopération internationale. Le thème de cette première édition porte sur les complémentarités possibles entre les logiques de solidarité et de développement économique, deux ateliers thématiques y seront consacrés, et la Chambre de commerce et d’industrie de Versailles présentera les résultats de son étude sur les liens économiques qui unissent déjà les Yvelines et le continent africain. Un cocktail clôturera la journée. – Lieu : Parc des expositions de Mantes-la-Jolie – Inscriptions sont obligatoires jusqu’au 10 octobre 2016. coopinter@yvelines.fr

 

samedi 22 octobre à 11h et tous les quatrièmes samedis du mois : Cercle de Silence de Mantes – Le Cercle de Silence est une action non violente qui rassemble régulièrement, dans un espace public, des hommes et des femmes de divers horizons et de toutes convictions philosophiques, politiques et religieuses. Il s’agit d’alerter tous les citoyens sur le sort réservé aux personnes étrangères venues en France pour mieux vivre ou sauver leur vie. Avec ou sans papier, l’étranger est une personne. La dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte. Notre silence le crie. – avec citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : LDH, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens Immigrés, RESF, Équipe paroissiale d’accueil des migrants, ACO, Secours Catholique, ASTI, PS, PCF, CCFD, DECIL (démocratie et citoyenneté locales) – Lieu : Mantes-la-Jolie, Place Saint-Maclou à Mantes-la-Jolie (78)

 

Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

 

dimanche 2 octobre et tous les dimanches à partir de 9h : présence de deux traiteur Africains à Courbevoie : l’un est sénégalais à l’entré du marché, l’autre à l’intérieurs Afro-Antillais : 06 18 18 36 62 sosthenekombet@hotmail.fr – Lieu : Marché de Courbevoie Charras

 

samedi 8 octobre de 11h à 12h et tous les second samedi du mois : Cercle de silence d’Antony, une manifestation silencieuse pour protester contre les conditions de vie indignes auxquelles sont condamnés les migrants, du fait de politiques tant nationales qu’européennes, quand il ne s’agit de mise en danger des personnes. Le collectif Migrants, Changeons notre Regard ! a été constitué à l’initiative de : Attac, La Cimade, CCFD-Terre solidaire, Ligue des Droits de l’homme – Antony, RESF, La Vie Nouvelle, l’Observatoire citoyen du centre de rétention administrative de Palaiseau, Les Amis de l’avenir, Femmes-Egalité – Lieu : – Place René Cassin, dalle du RER B Antony (92) – Rens. Éric Colas eric.colas@evab.org attac.cables92@gmail.com

 

jeudi 13 octobre à partir de 18h30 : Portes Ouvertes au siège de l’association « Solidarité internationale » aux côtés de ses donateurs et de ses sympathisants pour faire découvrir ses différentes actions à travers la visite de notre stock d’urgence et la projection du documentaire de nos équipes et Yannick Oho Bambe sur la Jungle de Calais : « Quand l’humanité a frappé à nos portes ». – Lieu : 89, rue de Paris, Clichy La Garenne (92) – Rens 01.76.21.87.00 pbazart@solidarites.org news@info.solidarites.org

 

jeudi 20 octobre de 12h15 à 13h15 et tous les 3ème jeudi de chaque mois : Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus du monde entier – Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), d’ATTAC92, de l’’Arche de Lanza del Vast etc… – Lieu : Parvis de la Défense (92) Entre le CNIT et les Quatre Temps, RER SNCF ou tram arrêt Grande Arche – Rens. Christian Wendling 06 44 23 84 88 christian.wendling@wanadoo.fr romain.treppoz@laposte.net

 

samedi 29 octobre de 13h00 à 23h : 1ère édition di Festival de Musique Mandingue organisé par la Fédération des Associations du Cercle de Kita en France – Ce festival a pour but de mettre en exergue la culture mandingue à travers le monde, Il est placé sous votre haut patronage et sera parrainé par plusieurs autorités politiques du Mali et celles de France. – 27, Rue de la Concorde à Asnières-sur-Seine (92) – Rens : Fion MAGASSA 06 84 70 36 49 ou Dialamady CAMARA 06 33 22 26 83 oumaterim.fofana@orange.fr

 

samedi 29 octobre de 21h à l’aube : Soirée béninoise et africaine (ou africaine et béninoise) organisé par le Comité Culturel pour La Démocratie au Bénin (CCDB) : Soirée dansante avec la participation de groupes béninois de danses traditionnelles – Repas des spécialités Béninoise et Africaines 6€ – Entrée 10€ à 15€ – Lieu : Salle des Fêtes de la mairie de Gennevilliers, M° 13 Gabriel Peri, Tram Gennevilliers les Courtilles – Rens : 06 21 82 50 72 dorothe.alia@free.fr tonanbe@gmail.com http://www.ccdb-benin.org – Réservation contact@ccdb-benin.org

 

samedi 5 novembre de 9h à 11h : Permanence-conseil « droits des étrangers » à Courbevoie – Lieu : 6 rue Adam Ledoux à Courbevoie (92), Bus 275 a partir de la Défense Grande Arche descendre Place Charras, de la gare Saint Lazare par le train descendre a Courbevoie – Rens. : 06 17 52 37 30 zohra.b@numericable.fr ou 06 21 05 47 38 jp.vanhoove@wanadoo.fr

 

Actions situées en Seine St Denis (93)

 

vendredi 7 octobre de 8h30 à 17h30 8h30: Rencontres de l’entrepreneuriat innovant Nord et Sud, 4ème Edition (seconde journé)- Introduction par Jean-François Boussard, Président de Bond’innov, et Jean-Marc Châtaigner, Directeur général délégué de l’IRD – 9h20: Femmes et politiques de développement , Introduction par la Fondation Elle – 9h30 : Table ronde « comment et pourquoi inclure les femmes dans les politiques de développement ; enjeux et contraintes » – 10h45 : Table ronde « Elles cassent la baraque ! », exemples d’initiatives et portraits de celles qui changent la donne de l’entrepreneuriat féminin. – 12h : Pause déjeuner (offerte sur place); stands des entrepreneurs et des partenaires, Un espace VIP proposé aux fondateurs et partenaires de l’évènement – 14h : Présentations courtes de 12 projets de jeunes pousses et mise à l’honneur de projets pour les femmes ou par les femmes – 16h00 – 17h30: Clôture avec cocktail et échanges autour des stands – Lieu : Campus de l’IRD Campus de l’innovation pour la planète, 32 Avenue Henri Varagnat à Bondy (93) – – Rens 01 48 02 55 69 contact@bondinnov.com

 

samedi 8 octobre de 12h à 23h : 1ère édition di Festival de Musique Mandingue organisé par la Fédération des Associations du Cercle de Kita en France – Ce festival a pour but de mettre en exergue la culture mandingue à travers le monde, Il est placé sous votre haut patronage et sera parrainé par plusieurs autorités politiques du Mali et celles de France. – Lieu : 5, Rue Edouard Poisson à Aubervilliers (93) – Rens : Fion MAGASSA 06 84 70 36 49 ou Dialamady CAMARA 06 33 22 26 83 oumaterim.fofana@orange.fr

 

mardi 11 octobre de 14h à 18h30 : Colloque « Ouvrir le regard porté sur l’autre. » : Qu’est-ce qu’un préjugé ? Comment se forme-t-il ? Quel impact ont les discours politiques et médiatiques sur la prégnance des préjugés ? Comment agir pour les déconstruire et dépasser les barrières qui se dressent entre les individus dans une perspective de tolérance et de mieux vivre et faire ensemble ? — Introduction : Didier PAILLARD, maire de Saint-Denis; Christine LAZERGES, présidente de la CNCDH, professeure émérite de Paris I et Nassira EL MOADDEM, directrice du Bondy Blog – Première table-ronde : La déconstruction des préjugés avec Pascal BLANCHARD, historien, chercheur associé au Laboratoire communication et politique (CNRS); Serge GUIMOND, professeur de l’Université Blaise Pascal, chercheur associé au CNRS; Nonna MAYER, Directrice de recherche émérite au CNRS, Centre d’études européennes de SciencesPo; Annabelle PHILIPPE, magistrate; Dominique SCHNAPPER , directrice d’études à l’EHESS, membre honoraire du Conseil constitutionnel et Nassira EL MOADDEM — Deuxième table-ronde : L’impact du cadrage politique et médiatique sur la représentation des minorités et de la diversité avec Esther BENBASSA, sénatrice du Val-de-Marne; Doan BUI, journaliste à L’Obs et écrivaine; Frédéric CALLENS, délégué général adjoint de la Fondation Culture et diversité; Aurélie CARDIN, déléguée générale du festival Cinébanlieue; Anne Sophie JACQUES, journaliste, Arrêts sur image et Latifa OULKHOUIR, présidente du Bondy Blog — Conclusion par Mathieu HANOTIN, député de Seine-Saint-Denis — Organisée par la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) est l’Institution nationale de promotion et de protection des droits de l’homme. Elle est Rapporteur national indépendant sur la lutte contre le racisme sous toutes ses formes – Lieu : Salle de la légion d’honneur, 6 rue de la Légion d’Honneur à Saint Denis (93), M° ligne 13 – Rens. et Inscription obligatoire 01 42 75 77 09 09 cncdh@cncdh.pm.gouv.fr www.cncdh.fr

 

vendredi 14 octobre de 18h à 20h30 : Monter son entreprise au Mali : Pour cette première séance, venez découvrir les étapes clés qui jalonnent le parcours de création d’une entreprise, et échanger sur vos motivations et freins à la réalisation de votre projet d’entreprise. La formation est gratuite mais le nombre de participants limités – Lieu Salle jaune – Maison des associations, 35/37 avenue de la resistance à Montreuil (93) M° Ligne 9, Croix de Chavaux – Rens. Inscription obligatoire Diane DEMOEN Chargée de projets Programme d’Accompagnement des Projets Economiques issus des Migrations : 09 53 19 16 03 siad.demoen@gmail.com ou Abdoulaye BA de l’ARCKF 06 35 17 88 58 aba373@gmail.com www.siad.asso.fr

 

samedi 15 octobre de 14h30 à 19h : Saint-Denis : lieu de mémoire : Hommage en mémoire aux franco-algériens ayant eu un lien avec la ville ou et avec notre association : Rues Mohamed Dib et Kateb Yacine, école Taos Amrouche, Jean-Luc Einaudi, René Vautier, square Frantz Fanon, Hamida Bensadia, Mouloud Aounit… Projection- débat film documentaire sur Fatima Bedar et sur la répression policière 17 octobre 1961 à Paris faisant plus d’une centaine de morts et autant de blessés – Hommage à un grand chanteur de l’immigration Hamid Bedjaoui Par Kamel Zaïdi, – Participation aux frais : 5 € – Collation – Lieu : Salle Louise Michel à la Bourse du travail de St Denis, M° Porte de Paris line 13, Arrêt : porte de Paris Tram 8, Bus 153, 239, 253, 255, 170, 356, – Rens. Réservation recommandée 06 20 34 00 36 , 09 50 71 45 85apcv.memoires@gmail.com www.apcv.org

 

jeudis 20 octobre et 17 novembre de 9h30 à 17h : Réussir son projet de solidarité internationale – De l’idée au financement : Ce cursus de trois journées ou six soirées propose des outils de base pour la conception et le suivi d’un projet de solidarité internationale. De l’analyse du contexte à la recherche de financements, les différentes phases seront abordées. – Si ces formations sont gratuites pour les participants, elles ne le sont pas pour le Conseil départemental. C’est pourquoi avant de s’inscrire, il faut s’engagez à suivre la ou les formations dans leur totalité et de prévenir en cas de désistement – Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrêts Bobigny Pablo Picasso – Rens. vialemonde@cg93.frhttp://www.vialemonde93.net http://www.coopdec.org – Rens.  les mardi et jeudi, de 14 heures à 19h et mercredi et vendredi, de 9h30 à 17h30 ou sur RV 01 41 60 89 17 – Inscription à Vialemonde ou sur http://www.vialemonde93.net. ou vialemonde@cg93.fr ou par Fax : 01 43 93 97 93 au moins 10 jours avant la formation

 

samedi 29 octobre de 9h à 18h : 4ème édition Forum sur l’Agriculture et la Sécurité Alimentaire au Mali : Comment investir dans les filières porteuses au Mali ? Sous le haut patronage de l’Ambassade du Mali en France et du Ministère de l’Agriculture malien, de nombreux spécialistes, entrepreneurs et représentants des associations maliennes interviendront afin de mettre en lumière les meilleures méthodes pour participer au développement de l’agriculture malienne. – Depuis plusieurs années, l’Agriculture est considérée par le gouvernement malien et les institutions internationales de développement comme un secteur prioritaire pour le pays. L’INAGRIM et le SIAD œuvrent à informer la diaspora malienne des opportunités et moyens d’investir pour le développement agricole du Mali à travers l’organisation du Forum sur l’Agriculture et la Sécurité Alimentaire au Mali (FASAM). Cette année encore, l’événement sera soutenu par la ville de Montreuil et l’Ambassade du Mali en France. – Lieu : Salle des Fêtes de la Mairie de Montreuil – Rens Benjamin Szajda, Chargé de communication SIAD – COFIDES 09 53 19 16 03, 01 49 33 00 51communication@siad.asso.fr infos@siad.asso.fr

 

Actions situées dans le Val de Marne (94)

 

samedi 1er octobre à 20h30 : François Essindi et La Tag Ekang music expériences : Abakuya est le projet musical de François Essindi et Jimi Sofo. Les deux artistes se rencontrent au bord d’un fleuve à Bâle en Suisse en 2005 et décident d’effectuer un voyage au Cameroun sur les terres des ancêtres Ekang. Dès leur retour en 2006, ils lancent le projet Abakuya, nom de la mascotte de l’Ozila, une danse traditionnelle du sud Cameroun en voie de disparition. Issue d’une fusion d’instruments traditionnels et modernes, électriques et acoustiques, la musique d’Abakuya dans la traditions polyrythmiques de l’Afrique centrale est un véritable appel à la danse et à la méditation.- Un repas camerounais sera servi. Des Cd Abakuya seront en vente. Des livres de contes africains… organisé par l’association Akiba – Tarif de 5€ pour les enfants à 10€ pour les adultes et les supporteurs du Projet Tag Ekang – Lieu : Théâtre Aleph, 30 rue Christophe Colom, à Ivry sur seine – Reservation 06 95 67 28 15 theatrealeph@wanadoo.frhttp://www.theatrealeph.com – Rens. 01 46 70 56 85 ou 06 08 58 80 29 abakuya@gmail.com http://www.riffx.fr/agenda/2016/08/04/francois-essindi-en-concert-au-theatre-aleph-a-ivry-surs-eine#.V9hU-VbZHDo.gmail

 

vendredi 7 octobre de 18h à 19h et tous les 1er vendredi du mois. Cercle de silence à Brétigny : Avec ou sans papiers, l’étranger est un être humain. Par notre rassemblement en cercle et en silence, nous entendons attirer publiquement l’attention sur le sort réservé aux migrants, aux étrangers et aux demandeurs d’asile. Nous affirmons que chaque personne est digne de respect et que les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les êtres humains dans leur humanité. Le cercle de silence de Brétigny est composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : Alphabeta, ATD Quart Monde Essonne, CCFD-Terre Solidaire, Comité Chrétien en Solidarité avec les Chômeurs et les Précaires, Communauté Catholique de Brétigny/Le Plessis-Paté, Eglise Réformée de la Vallée de l’Orge, Ligue des Droits de l’Homme, Observatoire du CRA de Palaiseau, Parti de Gauche, Réseau Education Sans Frontières 91, Réseau franciscain Gubbio, Restos du Cœur, Solidarités Nouvelles pour le Logement. – Lieu : Place de la Gare à Brétigny-sur-Orge, RER-C Brétigny-sur-Orge – Rens. cercledesilencebretigny@yahoo.fr http://cerclesdesilence.info

 

dimanche 9 octobre de 15h à 18h30 : Bal afro Bamako – Danses du Mali, « Autour d’un répertoire de danses du Mali, Manu Sissoko vous initiera au lien danse-musique et vous guidera petit à petit avec bienveillance à danser en solo dans le Cercle avant même que vous ne vous en rendiez compte ! Énergie à la bamakoise assurée ! » – Tarif à demander – Lieu : Salle Marcel Paul, 17 rue Raymond Lefèvre à Gentilly (94) – Rens. Inscription obligatoire 07 83 25 88 37 pazonote@yahoo.fr www.pazonote.com http://www.manusissoko.jimdo.com

 

dimanche 30 octobre de 13h à 18h30 : Souma Tawy Yoga des Pharaons : Yoga de la verticalité d’Egypte antique (en langue pharaonique et en musique), Professeur de l’Institut International de Yoga et Yogathérapie de Maître Yogi Babacar Khane – Ouvert tous niveaux (places limitées à 20 personnes) – P.a.f. 40€ (fournis jus, thé, fruits, biscuits, tapis, couvertures, coussins…) – Lieu : Centre Yoga et Sens, Créteil (94), M° Créteil Université – Rens et Réservation Jacques Vieyra : 06.07.95.81.23jacquesvie2@gmail.com yogadespharaons@gmail.com

 

samedi 14 novembre à partir de 12h30 : pour le 40èm anniversaire de Admission des Comores indépendantes aux Nations Unies : Projections, Expositions de photos, Débats, Dégustation de plats comoriens, Musiques tropicales, Slams, récits des Comores, tables de presse, Point presse … – 13h – Projection du film documentaire «Kwassa Kwassa Creuse» de Patrick Watkins, suivi d’échanges – 14h30 – Récit du 12 novembre 1975 – 15h30 – Plateau 1: 40 ans d’indépendance inachevée … Intermède musical, slam … expositions – 17h – Plateau 2 : 20 ans de visa Balladur, ça suffit ! – 18h15 – Dégustations, ambiance musicale, visite des expositions…. Le CDISCOM ( http://cdiscom.skyrock.mobi/) célèbre la commémoration du 12 novembre 1975 (Admission des Comores indépendantes aux Nations Unies), – Lieu : Espace André – Maigné, 18 Bis rue du 14 juillet, au Kremlin-Bicêtre (94) -Arrêt: ligne 7, Porte d’Italie ; Bus 47 ou Bus 131 arrêt Roger Salengro.… – Rens. amabadi@gmail.com

 

Petites annonces

 

L’association Survie s’est portée partie civile (au côté de nombreuses personnes physiques de Kabarondo (Rwanda), du CPCR, de la LDH, de la FIDH et de la LICRA) dans ce nouveau procès, tout comme elle l’était lors de celui de Pascal Simbikangwa, condamné en première instance à 25 ans de réclusion, et dont le procès en appel aura lieu en octobre 2016. Elle sera représentée par Me Safya Akorri et Me Jean Simon. Afin de favoriser la couverture médiatique de ce procès et la présence du maximum de journalistes aux audiences, nous vous signalons le lien suivant où vous trouverez le planning du procès : http://www.collectifpartiescivilesrwanda.fr

 

MAGAZINE ECONOMIQUE DE LA CICP consacré à l’ Afrique : La Chambre Internationale pour le Conseil et la Promotion des Entreprises (CICP), plateforme de promotion des PME africaines à l’ international vous propose CICP MAG, son magazine économique. Tiré à 10 000 exemplaires pour ce premier tirage, il sera distribué dans les milieux d’affaires, lors des forums, conférences, rencontres d’affaires consacrés à l’Afrique en France, en Europe et à travers l’Afrique. Responsables d’entreprises, consultants, hommes d’affaires, etc…Vous pouvez vous faire aussi connaitre ou asseoir votre notoriété. Contactez nous rapidement et profitez des tarifs préférentiels de lancement et de nombreux bonus ! – Rens M Freddy D. ZANGA, Chambre Internationale pour le Conseil et la Promotion des entreprises, 66, Av. des Champs Élysées 75008 Paris, 07 51 97 21 37, 06 66 20 94 63 association.cicp@hotmail.fr http://www.cicpgroup.com

 

Pour l’association AMOKO, il vous est possible de faire un don en ligne sur le site : https://paris.microdon.org Le don est ligne est ouvert dès aujourd’hui et jusqu’au 16 octobre. Comment faire un don? Le principe est simple. Il n’y a que 4 étapes pour valider son don. 1) le choix du montant qui va de 5€ à 100€. 2) les coordonnées du donateur. C’est lors de cette étape que le donateur devra répondre à la question « A quelle association souhaitez-vous donner? ». Il pourra choisir entre toutes les associations qui participent à l’opération. 3) Récapitulatif. 4) Paiement. – Rens. Association AMOKO amokofcr1@gmail.com

 

Facebook poursuit son développement en terre africaine. Le réseau social a lancé vendredi sa nouvelle version en peul et se décline désormais en sept langues africaines. Face aux coupures d’internet et à la suspension des réseaux sociaux, des Gabonais témoignent. Il est bien loin le temps où Facebook, lors de sa création en 2007, ne connaissait que l’anglais et l’espagnol, les deux langues majoritaires dans les universités américaines, qui ont contribué à son essor. Avec une application de traduction mise en place dès les premiers jours, le réseau social a conquis la planète, adoptant notamment le français en deux petits jours, et ne s’est pas arrêté depuis. Dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 septembre, Facebook a ainsi lancé trois nouvelles versions, en corse, en maltais et en peul. Les locuteurs peuls, environ 25 millions d’Africains, ont donc désormais la possibilité de modifier leurs préférences afin d’utiliser la langue de leurs origines. Il suffit d’aller dans les paramètres, de cliquer sur « langues » et de choisir. Grâce à ce développement, Facebook est désormais disponible dans 101 versions, dont sept pour l’Afrique, qui reste le continent le moins représenté : somali, afrikaans, haoussa, kinyarwanda, swahili et malgache. Plus de 40 langues, qui sont proposées au préalable par les utilisateurs du réseau social, sont en outre en cours de traduction par l’équipe de Facebook, la majorité étant rares et classées en danger par l’Unesco.

 

Simon Malley, une figure de la décolonisation et du tiers monde révolutionnaire vient de mourir. Cet intellectuel égyptien, fut l’ami d’Ahmed Ben Bella et de Yasser Arafat mais aussi la « bête noire » du président gabonais Omar Bongo, qui obtint du président Valéry Giscard d’Estaing son expulsion de France. Ses dernières années il était journaliste à Jeune Afrique et directeur d’Africasia et Afrique Asie. Né le 25 mai 1923 au Caire dans une famille juive modeste, il devient une des voix du camp « tiers-mondiste », de la décolonisation, et de « l’anti-impérialiste ». « En donnant la parole aux sans-voix, il a servi d’exemple; en contestant l’ordre établi, il a balisé le chemin à d’autres » (source AFP).

 

Ouvrage d’actualité

 

Vient de sortir la 3 ème édition de « introduction à l’analyse géopolitique ». Illustrée de nombreuses cartes en couleurs et de cas contemporains, cette introduction permet un premier contact avec les perspectives et les outils de la géopolitique. D’où vient cette méthode d’approche ? Qui sont ses fondateurs, quelles étaient leurs théories ? Quels cadres d’analyse met-elle à notre disposition pour éclairer les permanences et les ruptures des relations internationales contemporaines ? Paix, guerre, équilibres entre circulations et identités : ce livre destiné aux étudiants comme au grand public offre une synthèse pédagogique de la méthode d’approche géopolitique et clarifie « les enjeux de pouvoir sur les territoires », dans toute leur diversité. Olivier Zajec est maître de conférences en science politique à l’Université Lyon III – Jean Moulin (Faculté de droit, EA 4586-CLESID). Il enseigne également à l’École de Guerre (Direction de l’Enseignement Militaire Supérieur) et à l’Université Paris II-Panthéon Assas. – Editions du Rocher – 17,90€

 

Sortie du livre Modibo Keita, la renaissance malienne. Issa Balla Moussa Sangaré nourrissait depuis un certain temps le projet d’écrire sur le premier président de la République du Mali. C’est chose faite. André Bourgeot, anthropologue, directeur de recherche émérite au CNRS, et grand connaisseur du Mali , a accepté de le préfacer. https://www.maliweb.net/art-culture/sortie-livre-modibo-keita-renaissance-malienne-1799362.html

 

Le livre de Modeste Boukadia sera en vente à partir du 5 octobre 2016. Son titre : « Ci-gît le Congo Brazza, Sassou-Nguesso m’a tuer » (ce n’est pas une faute, un rappel à l’affaire Omar). Édition Auteurs du Monde. Une séance de presse est prévue en novembre et d’en prendre connaissance avant sera un plus. Par amitié pour Modeste, information à faire circuler stp. Merci. Nadine Nagel-Boukadia nadine.nagel@me.com

 

L’HOMME DE LA CULTURE Une anthropologie du sens à partir de l’Afrique de Brice Ernest Ouinsou : De nos jours, la conscience culturelle s’affine de plus en plus avec un regain d’intérêt pour les recherches en anthropologie culturelle et religieuse. Elle s’approfondit avec le développement de réflexions sur la diversité culturelle, l’inculturation, l’interculturalité, les religions traditionnelles, les mentalités, les rapports entre la croyance religieuse et la culture… Ces textes portent la trame d’une anthropologie du sens sur les rapports entre l’homme, le transcendant et la culture. Broché (Coll. Écrire l’Afrique, 17 euros, 158 p., septembre 2016)

 

L’IMPASSE DU PROCESSUS DÉMOCRATIQUE EN AFRIQUE NOIRE FRANCOPHONE : LE CAS DU TCHAD Les dimensions juridiques, politiques et institutionnelles de la démocratisation en Afrique subsaharienne de Ousmane Koudangbé Houzibé – Préface de Philippe Lagrange et Ismaïla Madior Fall : À partir des principes universels et des exemples africains francophones où la démocratie est en marche (Bénin, Sénégal), cette thèse vise à montrer que le processus démocratique au Tchad est dans l’impasse du fait de l’autoritarisme politique et de la mauvaise gouvernance. Par ailleurs, l’ouvrage dénonce l’absence d’alternance démocratique à travers la montée de l’hyperprésidentialisme tchadien et propose une réforme de l’Exécutif pour relancer les dynamiques de la consolidation démocratique au Tchad. Broché (Coll. Études africaines, 39 euros, 442 p., septembre 2016)

 

LA PROBLÉMATIQUE DE L’ÉMERGENCE DES ÉCONOMIES AFRICAINES de Blaise Sary Ngoy : À l’heure où les pays industrialisés passent irréversiblement de l’international à la globalisation, une question se pose sur la place des économies africaines. Celles-ci passent-elles de dualisme à la maturité ? Sont-elles en stagnation ? Ne sont-elles pas, pour certaines, en régression par rapport aux années qui ont précédé les indépendances ? Aujourd’hui, sous la forme de slogans, les politiciens programment les dates de l’émergence des économies de leurs pays. À les entendre, peut-on dire que l’Afrique est bien repartie après autant d’années d’errance ? Broché (Coll. Études africaines, 23,5 euros, 232 p., septembre 2016)

 

Les politiques migratoires : Parution : septembre 2016 : Alors que la crise des migrants secoue les pays européens, Nicolas Fischer, chargé de recherche CNRS au CESDI, et Camille Hamidi, maître de conférences à l’université de Lyon-II, ont entrepris une grande étude des politiques migratoires du Vieux continent depuis les années 80. En s’éloignant de certaines idées reçues, les deux chercheurs en sciences politiques reviennent sur la complexité de ces mécanismes institutionnels dans une approche pluridisciplinaire, entre histoire, économie, géographie, sociologie, sciences politiques et anthropologie. De la demande d’asile à l’acquisition de la nationalité, ils ont pu élaborer une étude comparée avec d’autres exemples contemporains, comme les politiques migratoires américaines. http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Les_politiques_migratoires-9782707167217.html – Éditions La Découverte, 9 bis, rue Abel-Hovelacque, 75013 Paris – Source : « achac » Pour découvrir le programme du Groupe de recherche Achac Immigration des Suds : http://achac.com/immigration-des-suds/

 

Récension de « La grande adaptation. Climat, capitalisme et catastrophe » (Romain Felli) : recension intéressante de Lucile Maertens sur la Vie des idées à propos du livre de Romain Felli, La grande adaptation. Climat, capitalisme et catastrophe, http://www.laviedesidees.fr/Le-grand-marche-du-changement-climatique.html – Ce livre a le mérite de faire le lien entre changements climatiques et migrations, mais pas de la façon naïve et simpliste dont c’est généralement fait, et pointe surtout le risque important de l’utilisation du changement climatique pour dépolitiser les causes de toutes les catastrophes dues au capitalisme ou néolibéralisme. Quelques extraits de la recension ci-dessous : En s’appuyant sur l’exemple du Darfour, l’auteur montre qu’« en désignant le changement climatique comme le déclencheur du conflit », on passe sous silence les causes socio-économiques des conflits : « Oubliés l’histoire coloniale et postcoloniale, la dépossession violente des terres, la soumission des populations à un régime de travail extractif, les politiques néolibérales d’ajustement structurel, le comportement des entreprises multinationales, les luttes locales de pouvoir, etc. Si le réchauffement climatique provoque la pauvreté, les déplacements de populations ou même les guerres, alors les institutions humaines, les conflits politiques, les inégalités économiques et sociales perdent relativement de leur importance ». (p. 160-161) Qu’elle prenne la forme d’une négligence (volontaire ou naïve) des causes politiques de la pauvreté, des migrations ou des conflits, ou qu’elle s’exprime par le biais d’instruments techniques dans les plans d’adaptation, elle constitue le revers de l’instrumentalisation néolibérale. L’auteur montre ainsi brillamment que l’adaptation maintient un statu quo de misère sociale et déresponsabilise les acteurs politiques et économiques : « Quand le réchauffement climatique « produit » des guerres ou des migrations – au Darfour ou ailleurs –, les véritables responsables de ces atrocités disparaissent de l’analyse, ainsi que les moyens concrets et locaux de lutte contre les effets du réchauffement climatique ». (p. 195-196) Paris, Seuil, 2016, 292 p

 

FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES PENDANT LES CONFLITS Sofia, la belle solitude – Récit de Danièle Sastre : Ce livre retrace le parcours d’une jeune femme ivoirienne ayant été contrainte de quitter son pays en y laissant ses enfants, après avoir été victime de violences sexuelles perpétrées par un groupe armé. Sofia, 32 ans, après un long périple, découvre en France l’accueil froid fait aux réfugiés victimes de violations des droits humains. Puis, grâce à sa vitalité, à son courage et à l’aide d’associations, elle apprend petit à petit à vivre une nouvelle vie de femme, de mère et de citoyenne. (10 euros, 68 p., décembre 2014)

 

L’HOMME DE LA CULTURE Une anthropologie du sens à partir de l’Afrique de Brice Ernest Ouinsou : De nos jours, la conscience culturelle s’affine de plus en plus avec un regain d’intérêt pour les recherches en anthropologie culturelle et religieuse. Elle s’approfondit avec le développement de réflexions sur la diversité culturelle, l’inculturation, l’interculturalité, les religions traditionnelles, les mentalités, les rapports entre la croyance religieuse et la culture… Ces textes portent la trame d’une anthropologie du sens sur les rapports entre l’homme, le transcendant et la culture. Broché (Coll. Écrire l’Afrique, 17 euros, 158 p., septembre 2016)

 

LA PROBLÉMATIQUE DE L’ÉMERGENCE DES ÉCONOMIES AFRICAINES de Blaise Sary Ngoy : À l’heure où les pays industrialisés passent irréversiblement de l’international à la globalisation, une question se pose sur la place des économies africaines. Celles-ci passent-elles de dualisme à la maturité ? Sont-elles en stagnation ? Ne sont-elles pas, pour certaines, en régression par rapport aux années qui ont précédé les indépendances ? Aujourd’hui, sous la forme de slogans, les politiciens programment les dates de l’émergence des économies de leurs pays. À les entendre, peut-on dire que l’Afrique est bien repartie après autant d’années d’errance ? Broché (Coll. Études africaines, 23,5 euros, 232 p., septembre 2016)

 

LA CIVILISATION AUTHENTIQUE BAMILÉKÉ de Lucien Fotso Tuekam Tekatpa : Cet ouvrage étudie l’organisation administrative et structurelle d’un royaume bamiléké. Aussi, sont examinés la religion, les arts, l’architecture, les tabous et l’arithmétique. Enfin, l’auteur réfléchit à l’onomastique authentique bamiléké (c’est-à-dire l’étude des noms propres). Il en déduira une théorie anthropologique novatrice. Amoureux de sa culture, tout en gardant son esprit critique, l’auteur nous offre une vision claire et synthétique de ces peuples de l’Ouest-Cameroun. Broché – Illustré en noir et blanc (Coll. Harmattan Cameroun, 20,5 euros, 200 p., septembre 2016)

 

LE CONFLIT TOUAREG ET SES ENJEUX GÉOPOLITIQUES AU MALI : Géopolitique d’une rébellion armée de Abdoulaye Tamboura : Depuis 2012, le Mali est confronté à une rébellion armée et séparatiste regroupée au sein de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA). Cependant, si depuis janvier 2012, les interventions françaises (opération Serval) et les forces de l’ONU ont freiné l’offensive des terroristes, elles n’ont pas mis fin à l’insécurité dans la région. Depuis la signature de 2015 d’un accord de paix, le MNLA occupe toujours Kidal dans l’optique d’une reconnaissance juridique et politique de l’Azawad. Broché (Coll. Études africaines, 26 euros, 252 p., septembre 2016)

 

L’INFLUENCE DU MODÈLE JURIDIQUE FRANÇAIS EN AFRIQUE Cas de la réception du Code civil en république démocratique du Congo de Bokina Bokolombe – Préface de Rémy Cabrillac : Le Code civil français a exercé une influence considérable en Afrique. En République démocratique du Congo, les Belges l’ont introduit dès 1888 lors de la colonisation. En matière de droit des personnes et de la famille, le système juridique congolais, alors basé sur le droit coutumier non écrit, s’est doté d’un droit rationalisé calqué sur le modèle français. Après l’indépendance, les pouvoirs publics congolais ont voulu remplacer ce « Code colonial », lacunaire et inadapté. Les travaux engagés sur la partie relative aux droits des personnes et de la famille ont abouti à la promulgation en 1987 du Code de la famille. Mais ce nouveau code congolais a aujourd’hui vieilli : la présente étude propose plusieurs pistes de rénovation. Broché – (Coll. Études africaines, 65 euros, 892 p., septembre 2016)

 

POUR UNE DÉMOCRATIE SANS PARTIS POLITIQUES Justin Minimona : Depuis sa naissance en Grèce antique, la démocratie est l’un des régimes privilégiés par beaucoup de peuples pour la gestion de leurs États. Cependant, si la démocratie athénienne avait fait la renommée d’Athènes, la démocratie moderne est de plus en plus récusée à cause de l’intrusion des partis politiques dans ce régime. En effet, les premières démocraties modernes ont été gérées avec des partis, ce qui est resté à la mode jusqu’à nos jours. Ce livre veut proposer la démocratie antique athénienne, sans partis politiques, comme modèle. Broché (Coll. Harmattan Congo-Brazzaville, 16,5 euros, 154 p., septembre 2016)

 

SANKARA, LEADER AFRICAIN de Djilali Benamrane : Le capitaine Thomas Sankara n’aura présidé aux destinées de la Haute-Volta, devenue sous sa présidence le Burkina Faso, le pays des hommes intègres, que quatre années (1983-1987). À 38 ans à peine, il fut assassiné par son compagnon d’armes, le capitaine Blaise Compaoré, lequel aura tout tenté pour effacer l’œuvre révolutionnaire accomplie par son prédécesseur. Aujourd’hui, après la fuite du président Compaoré, le génie, l’œuvre et la pensée du président Sankara commencent à resurgir des ténèbres et le leader africain fait l’objet de témoignages dithyrambiques et élogieux. Broché (Coll. Études africaines, 22 euros, 210 p., septembre 2016)

 

SÉKOU TOURÉ À RAYMONDE JONVAUX, MILITANTE ANTICOLONIALISTE FRANÇAISE (1948-1954) de Sidiki Kobélé Keita – Préface de Gilbert Ndiaye : Le présent ouvrage regroupe les correspondances (lettre et cartes postales) que Sékou Touré a adressées à Mademoiselle Raymonde Jonvaux, une cadre communiste qu’il avait connue lors d’un congrès de la Confédération générale des travailleurs (CGT) à Paris, qui l’admirait et avec laquelle il a entretenu des rapports militants. Ces correspondances rendent compte des activités quotidiennes du syndicaliste et du politique, son analyse de la société coloniale, sa position sur divers problèmes qui assaillent les colonisés, les moyens et méthodes de lutte adoptés dès les premières années de son combat contre les sociétés de traite, et l’incurie de l’administration coloniale. Broché – Illustré en noir et blanc (Coll. Harmattan Guinée, 17,5 euros, 160 p., septembre 2016)

 

DICTIONNAIRE PHONÉTIQUE BAMILÉKÉ ET PROVERBES Clés pour la compréhension de Lucien Fotso Tuekam Tekatpa : Cet ouvrage traduit en langue française plusieurs mots et expressions des langues bamilékés et écrit les mots de manière à faciliter leur prononciation, la plus proche possible de leur origine. Il rassemble un certain nombre de proverbes bamilékés, essaie de traduire les périodes d’une journée en fonction des événements naturels d’une année, et restitue les mots dans leur conception normale et figurée. Broché (Coll. Harmattan Côte-d’Ivoire, 19,5 euros, 174 p., septembre 2016)

 

Ali Laïdi. Histoire mondiale de la guerre économique : Les éditions Perrin viennent de publier Histoire mondiale de la guerre économique, d’Ali Laïdi, un ouvrage de 500 pages consacré à la violence des rapports économiques dans le monde, du Moyen Age à nos jours. La guerre économique est une vieille histoire. Elle est à l’économie ce que la science de la guerre est à la politique : un affrontement pour capter les ressources. Dès la préhistoire, les hommes s’affrontent pour conquérir les meilleurs territoires de chasse et de cueillette, tandis que Phéniciens, Égyptiens, Romains et Chinois de l’Antiquité sécurisent leurs routes commerciales pour éliminer la concurrence. Au Moyen Age, les marchands allemands regroupés au sein de la Hanse mènent des guerres, déclenchent des blocus économiques, le tout au nom de la défense de leurs intérêts commerciaux. Avec les grandes découvertes, les Etats prennent les rênes : Portugais, Espagnols, Hollandais, Anglais et Français se livrent de terribles batailles pour s’emparer des épices des nouveaux mondes. Lors du premier conflit mondial, détruire le potentiel commercial de l’adversaire est un des buts de guerre affichés, tandis qu’aujourd’hui les multinationales affrontent l’hyperconcurrence avec leurs propres armes, lesquelles n’ont souvent rien à envier à celles des services de renseignements et de sécurité des Etats. Cette première synthèse sur la guerre économique démontre l’enracinement des conflits de ce type dans l’histoire. On comprend, à sa lecture, pourquoi le mythe libéral du « doux commerce » a toujours nié cette évidence : la politique n’a pas le monopole de la violence. Elle le partage avec l’économie. La synthèse réalisée par l’auteur est magistrale. Le livre sera incontestablement un ouvrage important pour comprendre la guerre économique à travers les siècles. Chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS),docteur en science politique, Ali Laïdi est l’auteur de nombreux ouvrages de référence dans ce domaine : Les Secrets de la guerre économique ; Les Etats en guerre économique (Prix Turgot IES 2010) ouAux sources de la guerre économique. Il anime également une chronique à France 24 sur l’intelligence économique. 26 €

 

 

Sauf indication contraire l’entrée aux manifestations est libre – Si vous souhaitez en faire profiter vos amis : n’hésitez pas à retransmettre ou à les abonner à cet agenda, c’est gratuit : il suffit de me le demander – Prochain courriel à la fin de ce mois : si vous avez des informations à faire passer : merci de me les communiquer avant le 25 – Si vous n’arrivez pas à joindre le contact annoncé, merci de m’en avertir – Pour éviter mes courriers, il suffit de me répondre STOP en indiquant l’adresse de réception si le message a été redirigé – Enfin de nombreux messages nous reviennent parce que les boites-aux-lettres des destinataires sont surchargées ou périmées. Nous supprimons automatiquement de notre base de données les adresses après deux retours.

Agenda des actions africaines de septembre 2016

agenda africain, Ile de France, septembre 2016 : faire STOP si pas interesse – agenda des actions africaines en région parisienne de septembre 2016 et présenté par départements puis pas ordre chronologique (diffusé en retard suite à un petit pb de santé) – Pour ne plus recevoir ces courriels : faire STOP (sauf si vous le recevez indirectement : via un ami, par liste de diffusion, …) – Par contre, si vous souhaitez recevoir cet agenda régulièrement chaque début de mois, sachez qu’il est gratuit : il suffit de m’autoriser à vous le transmettre – Enfin si vous pouvez le retransmettre à vos amis c’est encore mieux : voir aussi à la fin de ce document. jp.vanhoove@wanadoo.fr

 

En vue de l’Election présidentielle 2017, une caravane de la Diaspora Africaine de France sillonnera des villes françaises pour partager avec l’opinion démocratique un message clair, ferme et optimiste : le But : montrer qu’ne Afrique digne et debout est possible à deux conditions : – mettre fin à la politique africaine néocoloniale de la France qui n’a pas changé depuis des décennies ! – oser enfin une politique française de coopération respectueuse des intérêts des peuples africains ! Le top départ de la Caravane sera donné lors de l’édition 2016 de la Fête de l’Humanité des 9, 10 et 11 septembre à Paris Le Bourget. Vous pouvez soutenir la Caravane : – En faisant un don pour aider à la prise en charge des frais d’organisation – En signant le présent Appel, à titre personnel ou au nom de votre organisation (association, syndicat, parti politique, …) ; – En relayant largement cet Appel via votre site internet ou autres réseaux sociaux ; – En proposant votre ville comme point d’étape de la Caravane. Ce qui implique votre contribution active à l’accueil et l’organisation d’une rencontre-débats, avec l’Equipe de Coordination Nationale de la Caravane. D’ores et déjà, les villes pressenties pour accueillir la Caravane : Paris, Rennes, Lille, Nantes, Grenoble, …. – Rens. : 06 24 26 26 72 – 07 78 87 23 88 – 06 80 98 29 86. ppanafricaine@gmail.com

 

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

 

le 1er septembre : Fête nationale de la Libye

 

le 3 septembre 1960, Coup de force du Président Joseph Kasa-Vubu contre P. Lumumba

 

le 6 septembre : Fête de l’indépendance du Swaziland

 

le 7 septembre : Fête de la Victoire au Mozambique (jour férié)

 

le 8 septembre : Journée internationale de l’alphabétisation

 

le 10 septembre : Journée contre l’OMC et les traités de libre commerce : voir http://cadtm. Org

 

Journée internationale des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud

 

le 12 septembre : Fête nationale de Guinée-Bissau

 

le 13 septembre : Anniversaire (1958) de la mort de Ruben Um Nyobe : martyr camerounais pour les indépendances africaines. Ruben Um Nyobe a défendu la cause des indépendances africaines dès les années 50, notamment auprès de l’ONU et est considéré comme l’un des plus grands visionnaires africains. Cofondateur du premier parti national camerounais (Union des Populations Camerounaises, UPC), il s’est également engagé par ses écrits pour l’unité des multiples populations de l’Etat et contre une identification restreinte à son propre groupe de population. Um Nyobe était à la tête de la résistance armée (guérilla) contre l’occupation coloniale, mouvement réprimé par l’armée coloniale française avec une brutalité inouïe. Il a été assassiné par les troupes françaises en 1958. Plus d’infos: http://africavenir.com/news/2008/08

 

le 14 septembre : Accord de paix en Afrique du Sud qui met fin à l’apartheid

 

Journée internationale de la démocratie

 

jeudi 15 septembre : sortie en librairie de « UNE AUTRE HISTOIRE » de Claude Ribbe. Prolongeant le travail engagé à travers sa collaboration au site Une Autre Histoire, Claude Ribbe y développe une vingtaine de portraits détaillés, souvent inédits, de personnalités significatives issues de l’esclavage ou de la colonisation ayant eu, depuis le Moyen Âge, un rôle dans l’histoire de France. À travers ces portraits de personnalités oubliées ou occultées de l’histoire de France – souvent inédits, toujours romanesques –, Claude Ribbe lève un coin du voile sur une autre histoire, bien étonnante, qui donne à réfléchir et permet de mieux comprendre la France d’hier et d’aujourd’hui. Claude Ribbe signera Une Autre Histoire en avant-première au salon des livres et des arts de l’Haÿ-les-Roses samedi 3 et dimanche 4 septembre 2016 (à partir de 14 h)

 

le 15 septembre : Journée internationale de la démocratie – http://www.ipu.org/dem-f/idd/about.htm

 

Journée internationale de la Liberté

 

le 21 septembre : Journée internationale de la paix http://www.21septembre.org

 

le 22 septembre : Proclamation de la république du Mali (1960)

 

le 25 septembre : Fête de la Révolution pour célébrer les forces armées du Mozambique

 

le 30 septembre : Fête de l’indépendance du Botswana

 

Actions situées à Paris (75)

 

jusqu’au 21 décembre 2016 de 11h à 19h (sauf mardi et jeudi) : Exposition Chefs-d’œuvre d’Afrique dans les collections du musée Dapper – Des pièces majeures sélectionnées uniquement à partir du fonds Dapper et qui sont présentées ensemble pour la première fois et qui puisent leurs significations dans les cultures de l’Afrique centrale ou dans celles de l’Afrique de l’Ouest. La collection du musée se caractérise par la diversité des provenances géographiques et par l’ancienneté. L’exposition, qui comprend quelque 130 pièces, présente des œuvres majeures. Certaines sont uniques et n’ont aucun équivalent dans le monde, telles des sculptures du Gabon ( Fang, Kota, Punu…) du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou encore du Mali (Dogon, Soninke) – Lieu : Musée Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è – Rens. 01 45 02 16 02 – 01 45 00 07 48 comexpo@dapper.fr www.dapper.com.fr

 

jusqu’au 9 octobre 2016 : Exposition « Homme blanc, Homme noir » : L’Europe n’a ni l’exclusivité ni le monopole du regard sur l’«Autre» mais il ne faut pas oublier qu’au cours des derniers siècles, ce regard fut l’un des apanages de l’Occident et légitima une vision unilatérale du monde. On raconte qu’en voyant arriver les Hommes blancs sur leurs chevaux, les habitants de l’Amérique précolombienne eurent un sursaut de peur, croyant qu’il s’agissait d’un seul et même monstre. Ainsi l’Homme blanc – avec ses vêtements inhabituels – n’est pas passé inaperçu, où qu’il soit allé pour conquérir le monde. La violence du choc colonial n’a pas empêché les Africains de se faire leur propre avis, leur propre représentation, de cet homme aux mœurs nouvelles. Ainsi, l’exposition Homme blanc, Homme noir explore les représentations de l’Homme occidental dans l’art africain au XXe siècle. On y découvre la perception singulière des populations soumises au joug colonial et la création artistique qui en émane. Elle inverse la tendance culturelle adoptée pendant des dizaines d’années, qui consiste à ériger le point de vue occidental en seule et unique image de l’adversité et de l’identité. – Lieu : Musée du Quai Branly – 37, Quai Branly, Paris 7ème. – Réservation uniquement au 01 56 61 71 72 relais@quaibranly.fr www.quaibranly.fr

 

jusqu’au mardi 13 septembre, du lundi au samedi de 11h à 19h et dimanche de 13h à 19h. : Exposition photographique « Cartes et Identités » 10 artistes africains : Alex Burke, Bruce Clarke, Soly Cissé, Evans Mbugua, Saïdou Dicko, N’Krumah Lawson Daku, Ndoye Douts,Artiste Tchif, Joe BigBig qui, au dela des préjuges conjuguent tradition et modernité – Vernissage : dimanche 4 septembre de 14h à 18h – Lieu : Cloître des Billettes, 24 rue des Archives, Paris 4è – Rens N’Krumah Lawson Daku 06 14 37 73 29 contact@nklawson.com http://www.nklawson.com

 

jeudi 1er septembre à 14h : Action en faveur des mineurs étrangers : Une Classe en plein air sur des cartons avec cours dénonçant la situation des mineurs non accompagnés – Jeu quizz destiné aux passants : « Que serait-il arrivé à ces personnalités d’origine étrangère si elles avaient été traitées de la même façon que ces mineurs ? » Témoignages de jeunes sur leur périple jusqu’en France et l’importance d’aller à l’école – Lecture, par les jeunes, des lettres refusant de reconnaître leur minorité Enregistrement de volontaires pour donner des cours aux mineurs privés d’école Collecte de matériel scolaire, téléphones portables, cartes SIM, tickets de métro pour ces jeunes démunis de tout — Organisé par : Des permanencières de l’ADJIE (Accompagnement et Défense des Jeunes Isolés Etrangers) ; ADMIE (Association pour la Défense des Mineurs Isolés ; étrangers) ; BAAM (Bureau d’Accueil et d’Accompagnement des Migrants) ; CPMJIE (Collectif Parisien pour la Protection des Mineurs et Jeunes Isolés Etrangers) ; RESF (Réseau Education Sans Frontières) ; TIMMY (équipe mineurs du CPSE) ; Les Collectifs réunis pour la protection des jeunes isolés – Lieu : Parvis de l’Hôtel de Ville, M° Hotel de ville

 

jeudi 1er septembre de 18h à 19h et/ou 19h15 à 20h15 : Souma Tawy Yoga des Pharaons en plein air et en pleine herbe – Ouvert tous niveaux (contribution libre) – Vous pouvez, intégrer les séances en retard, faire les deux à la suite …et ceux qui veulent/peuvent, grignoter sur place après les séances en apportant de quoi vous restaurer – PS : N’oubliez pas vos tapis et/ou serviettes et/ou draps de bain – Lieu : Parc Montsouris, Paris 14ème, RER B arrêt Cité Universitaire, sortir côté Boulevard Jourdan et tourner à droite, faire 300 mètres en longeant les grilles du Parc, puis rentrer à votre droite dans le parc, au numéro 26 du Boulevard Jourdan aller tout droit. – En cas de pluie on se retrouve en salle au 30/32 Bd de Sébastopol, Paris 4 ème, RER Chatelet Les Halles, M° Chatelet, Rambuteau. – Rens : Makanjuola Jacques Vieyra : 06.07.95.81.23yogadespharaons@gmail.com jacquesvie2@gmail.com

 

vendredi 2 septembre à 21h30 · : Concert. Chansons debout – Abou Baka (musique comorienne) – dans le cadres de Nuit debout – Lieu : Place de la république, M° République – Rens. https://nuitdebout.fr/

 

samedi 3 septembre de 10h à 13h et tous les samedi : Permanences administratives de l’APIMIG association pour la promotion et l’intégration des migrants : accompagnement dans l’élaboration et la rédaction de CV, lettre de Motivation, conseils pour la préparation d’entretiens d’embauche, … . Gratuit et sans Rendez-vous – Lieu : la MdCA du 19ième au 20 rue Edouard Pailleron, Paris 19è, M° Bolivar – Rens. Rokhaya Ndiaye, 06 51 55 22 82 contact@apimig.com http://www.apimig.com

 

du samedi 3 septembre de 11h à 21h et dimanche 4 septembre de 11h à 19h : 4ème édition des « Créateurs Afro by TKH Events » Des articles riches en couleurs pour bien débuter la rentrée : déco, art, cosmétiques, mode, bijoux et accessoires seront proposés pour satisfaire aussi bien les femmes, les hommes que les enfants. Quelques ateliers et animations vous attendent tout au long du weekend (espace beauté pour se faire chouchouter, ateliers attaché de foulards et bien d’autres…) Ambiance chaleureuse garantie ! Et enfin pour les petits (et grands) gourmands, l’équipe TKH Events fera appel à un traiteur pour déguster des mets d’ici et d’ailleurs. – Lieu : 236 rue St martin, Paris 3è, M° Arts et Métiers / Réaumur Sébastopol / Etienne Marcel / Rambuteau – rens https://www.facebook.com/tkhevnts/

 

samedi 3 septembre de 14h à 18h : Portes ouvertes Institut des Cultures d’Islam et rencontres avec les enseignants : Pour l’année scolaire 2016-2017, l’Institut des Cultures d’Islam propose : l’arabe littéral, pour adultes et pour enfants. le kabyle, pour adultes et enfants, le wolof, pour adultes, La calligraphie pour adultes, de tous niveaux – Lieu : Institut des Cultures d’Islam, Service enseignement, ICI Goutte d’or, 56 rue Stéphenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. 01 53 09 99 84 (du mardi au dimanche de 10h à 19h) invitation@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org/enseignements/

 

dimanche 4 septembre 17h30 : Retour sur la situation des migrants à Paris – – dans le cadres de Nuit debout sur le thème ce soir là de « Liberté, égalité et fraternité – Lieu : Place de la république, M° République – Rens. https://nuitdebout.fr/

 

lundi 5 septembre de 14h à 19h : Conférence sur le droit au service du développement en Afrique : Opportunités et défis – programme : 14h30 : Droit et justice en Afrique : entre faux semblants et paradoxes avec Jean Didier Boukongou, Professeur de droit international à l’Université catholique d’Afrique centrale (Yaoundé, Cameroun) – La place du droit dans le développement pour le continent africain : le droit à réinventer avec le Professeur Blaise Tchikaya, Membre et ancien Président de la Commission de l’Union africaine pour le droit international, Université Paris13. – La prise en compte du développement dans le droit international des investissements avec Jean Matringe, Professeur de droit international, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Modérateur : Professeur Camille Kuyu, Université Paris Sud. — 17h : Règlement alternatives des différents et exécution des sentances : L’exécution des sentences contres les parties africaines avec Jacques-Alexandre Genet, avocat – L’exécution des sentences dans l’espace OHADA avec Jérémie Wambo, Avocat, Juriste Référendaire à la Cour commune de justice et d’arbitrage (CCJA) de l’OHADA – Arbitrage OHADA : lacunes et perspectives d’évolution avec Achille Ngwanza, Docteur en droit, Chargé d’enseignement Université Paris X, Montpellier, Yaoundé II. – Vers un nouveau moyen de régler les différends entre Etats et investisseurs avec Olivier Cuperlier, Avocat au Barreau de Paris, Modérateur: Médard Désiré Backidi, DG de l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA) de l’OHADA – Lieu : Centre Sèvres, 35 bis rue de Sèvres, Paris 6è, M° Sèvre Babylone – Rens. jbharelimana@institutafriquemonde.orghttp://www.institutafriquemonde.org

 

lundi 5 septembre de 20h à 22h : Atelier découverte de la danse traditionnelle « Longo » qui en Lingala signifie « ancre ». La danse africaine est une danse initiatique d’ancrage, ancrage dans l’Être. C’est l’acceptation du monde de la matière dans l’expérience de nous-mêmes. La matière cohabite avec le spirituel. Ce ne sont pas deux mondes qui s’affrontent, mais deux mondes qui coopèrent. L’un ne va pas sans l’autre. – participation libre – Lieu : Institut Longo, 57 rue des Vinaigriers, Paris 10è, M° Gare de l’est , Jacques Bonsergent, Château d’Eau – Inscription coordinationlongo@gmail.com www.longo-danse-ancrage.com

 

lundi 5 septembre de 20h à 22h et tous les autres lundi : Cours de percussions de Guinée : djembe/doums pour débutants-moyens animés par Antony Bangoura – Tarif : 20€ ou 17€ par cours pour l’année – Lieu : Studio Bleu : 7-9, rue des Petites-Ecuries Paris 10è, M° Château d¹Eau ou Strasbourg-Saint-Denis – Inscriptions : Maryse : 06 14 38 81 11 mzal@club-internet.fr

 

du mardi 6 au dimanche 11 septembre : Expo-Vente de Ntifafa Nyakossi-Bourdin, décoration et mosaïste contemporaine, luminaires, coussins, magnets, … Originaire du Togo, Ntifafa est née et a grandi en France. Après des études de cinéma et de danse contemporaine, des voyages, sa passion pour la création la guide en 2013 vers le graphisme. Son imagination s’exprime au travers des différents produits proposés par L’Eclectisme, la Spiritualité, la Création et la Paix. – Lieu : au Comptoir Ephémère, 71 rue de la Vilette, Paris 19e – Rens. http://www.facebook.com/nyakossidesigns http://www.nyakossi.com

 

mardi 6 septembre à 14h30 : Réunion d’information Pour tout savoir sur Médecins Sans Frontières MSF et vous engager auprès de notre association – Lieu : siège de MSF, 8 rue Saint-Sabin, dans le 11ème arrondissement de Paris. – Rens. Médecins Sans Frontières 01 40 21 29 29 office@msf.fr www.msf.fr

 

à partir du mercredi 7 septembre de 11h à 19h :  Exposition « Collection Lise Tazière » : Bijoux et bronzes de la collection Y. Chenoufi, Statuette Luba (RDC) 24 cm Fin XIXe – Début XXe siècle ….  – Vernissage le 6 septembre à partir de 11h  – Lieu : Galerie Noir d’Ivoire, 19 rue Mazarine, Paris 6è – Rens. Yasmina Chenoufi 01 43 54 97 66 yas.chenoufi@gmail.com http://galerienoirdivoire.fr

 

mercredi 7 septembre à 18h : Rassemblement Place de la Concorde pour la libération de Mumia : Comme chaque premier mercredi du mois, nous donnons rendez-vous aux franciliens pour exiger la libération de Mumia Abu-Jamal et les traitements médicaux dont il a absolument besoin. Rappelons que Mumia a déjà passé 34 ans en prison dont 30 dans l’enfer du couloir de la mort. Il a toujours clamé son innocence sans jamais pouvoir la défendre face à un système judiciaire raciste et inéquitable. Aujourd’hui, c’est la justice fédérale qui a été saisie par son équipe de défense. Les audiences qui ont eu lieu en décembre 2015 ont porté sur les pratiques de l’administration pénitentiaire pour limiter l’accès aux soins. La vie de Mumia est désormais entre les mains de la Cour fédérale, mais dépend aussi et surtout de notre mobilisation. – Lieu : Place de la Concorde, à proximité de l’Ambassade des Etats-Unis, Angle rue de Rivoli – Jardin des Tuileries – Rens. : contact@mumiabujamal.comhttp://www.mumiabujamal.com

 

jeudi 8 septembre de 19h à 21h : Soirée d’information « Financement solidaire pour les entreprises» Rencontre avec des acteurs qui financent des projets à plus-value sociale, environnementale ou culturelle – Besoin d’y voir plus clair sur les modes de financement d’une entreprise (société et association)? Comment financer un projet relevant de l’ESS? Comment faire pour demander un financement ? Cette soirée d’information est basée sur un format de deux heures pour présenter les modalités d’intervention des CIGALES (Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Épargne Solidaire), leurs partenaires et les étapes pour solliciter un financement. Elle sera aussi l’occasion d’échanger autour des questions des participants. – Lieu : Maison des associations du 4ème, 3 rue de Lesdiguières, M° Bastille – sortie Boulevard Henri IV – Rens et inscription (obligatoire) : Maxime Thébault 01 42 84 98 73 maxime@cigales-idf.asso.fr

 

jeudi 8 septembre de 20h à 22h et tous les autres jeudis : Cours de percussions de Guinée : djembe pour débutants complets animés par Antony Bangoura – Tarif : 20€ ou 17€ par cours pour l’année – Lieu : Studio Bleu : 7-9, rue des Petites-Ecuries Paris 10è, M° Château d¹Eau ou Strasbourg-Saint-Denis – Inscriptions : Maryse : 06 14 38 81 11 mzal@club-internet.fr

 

jeudi 8 septembre de 20h30 à 22h et vendredi 9 septembre de 18h30 à 20h et toutes les autre semaines du mois : Cours de Danse africaine et Bien être aux sons des percussions live avec Alphonse Tierou – Tarif : cours d’essai 20€ voir aussi abonnement annuel – Ce cours étant agrée vous pouvez vous faire rembourser par votre employeur ou d’autres organismes – Lieu : La METISSE, 123 rue de Tocqueville, Paris 17è, M° Villiers – Rens. Alphonse Tierou 01 44 73 42 01 ou 09 53 40 24 89alphonse.tierou@worldonline.fr www.danseafricaine-tierou.com/ http://www.tierou-doople.com

 

du vendredi 9 au dimanche 11 septembre : Sixième Festival International de Films de la Diaspora Africaine FIFDA avec une sélection de 11 films inédits – dont la première mondiale Nos Plumes de Keira Maameri – et un total de sept réalisateurs et acteurs locaux et internationaux invités à participer aux débats. Neuf pays sont représentés dans FIFDA 2016: Etats-Unis, France, Madagascar, la Belgique, le Maroc, l’Espagne, l’Egypte, le Malawi et Haïti. – Lieux : Cinéma Étoile Lilas, Place du Maquis du Vercors, Paris 20è, M° porte des Lilas et Cinéma La Clef, 34 rue Daubenton, Paris 5è, M° Censier Daubenton – Rens. 01 42 15 99 51 fifdaparis@gmail.comhttp://www.Nyadiff.org http://fifda.org/

 

vendredi 9 septembre : Ouverture du FIFDA : 18h30 : Projection « Image » de Adil El Arbi et Bilall Fallah : une jeune journaliste ambitieuse employée par la télévision Belge est déterminée à couvrir une histoire à propos des émeutes à Molenbeek, Bruxelles. Elle rencontre Lahbib, un Marocain avec un passé sombre qui est son guide dans son monde complexe et brutal. Elle veut peindre un portrait réaliste, mais son patron voit un moyen d’exploiter l’histoire d’Eva en présentant une image de violence pour augmenter l’audimat. — 20h30 : Réception d’Ouverture — 21h30 : Projection « Supremacy » du réalisateur Afro-Américain Deon Taylor, est basé sur une histoire vraie. Supremacy est à propos d’un néo-nazi qui, à peine sorti de prison, tue un policier et se cache avec son complice dans la maison d’une famille d’afro-américains qu’ils prennent en otage. Danny Glover joue le rôle du patriarche de la maison, un ex-taulard qui doit compter sur son intelligence et sa compréhension de la mentalité de son kidnappeur pour garder sa famille en vie. – Lieu : Cinéma Étoile Lilas, Place du Maquis du Vercors, Paris 20è, M° porte des Lilas – Rens. 01 42 15 99 51fifdaparis@gmail.com. http://fifda.org/

 

vendredi 9 septembre de 20h à 23h30 : SHOMING en Concert : Shoming est un Artiste qui développe une démarche qu’il qualifie lui-même de << fusionnelle >> et << audacieuse>> mêlant les rythmes millénaire de la forêt du bassin du Congo – Lieu : Guantanaméra Restaurant, Rue Pajol, Paris 18è, M° Max Dormoy, – Réservation : 09 54 78 48 81

 

samedi 10 septembre de 10h à 11h30 et de 11h30 à 13h et toutes les autre semaines du mois : Cours de Danse africaine et Bien être aux sons des percussions live avec Alphonse Tierou – Tarif : cours d’essai 20€ voir aussi abonnement annuel – lieu : ASCA, 11 avenue Vavin, Paris 6è, M° Vavin – Rens. Alphonse Tierou 01 44 73 42 01 ou 09 53 40 24 89 alphonse.tierou@worldonline.fr http://www.danseafricaine-tierou.com/ http://www.tierou-doople.com

 

samedi 10 septembre : FIFDA avec 4 films : 13h30 : Projection « Invisible Heroes » : Afro-Americains Dans La Guerre Civile Espagnole de Alfonso Do’Go et Jordi Torrent à propos de quatre-vingt-cinq Afro-Américains qui répondirent à l’appel d’une guerre lointaine pour se battre pour leur propre liberté – 15h40 : Projection « Mercy’s Blessing » : de May Taherzadeh (Malawi) à propos d’un adolescent qui rêve de sortir de la pauvreté. et « Dzaomalaza Tsy Nambinina » et les Mille Soucis de Mamihassina Ra’Ozoa (Madagascar), un film qui met en avant différentes problématiques auxquelles les jeunes font face — 19h : Projection « Nos Plumes » un film sur une littéraire hétéroclite. On la dit urbaine pour définir sa modernité, sa langue traficotée à partir d’une oralité contemporaine née dans les banlieues. Littérature de la ville, littérature de la banlieue, littérature jeune ? A travers un dialogue avec les auteurs la réalisatrice Keira Maameri est partie de ces interrogations pour explorer notre rapport au contemporain, au neuf, à l’irruption d’un ailleurs littéraire, en construction, qui transforme notre vision du monde et de la littérature. – 21h30 : Projection de « Supremacy » (voir projection du vendredi 11) – Lieu : Cinéma La Clef, 34 rue Daubenton, Paris 5è, M° Censier Daubenton – Rens. 01 42 15 99 51 fifdaparis@gmail.com. http://fifda.org/

 

dimanche 11 septembre : Cloture du FIFDA avec 4 films : 13h30 : Projection de « Ben and Ara » de Nnegest Likke (Etats Unis), une histoire d’amour entre un blanc américain agnostique et une femme musulmane noire africaine — 15h30 : Projection « Hogtown » de Daniel Nearing « le film le plus original sur Chicago tourné à Chicago jusqu’à présent » d’après le Chicago Sun-Times – 17h50 : Projection de « Printemps Hivernal » et « Insoumise » : Printemps Hivernal de Mohamed Kamel : Nour est une collégienne qui vit avec son père. Elle est bien embêtée le jour où elle devient une femme et ne peut pas en parler à son père. – Insoumise de Jawad Rhalib est à propos de Laila, une jeune informaticienne marocaine sans emploi qui s’insurge contre les injustices, d’abord au Maroc après les turbulences du «Printemps Arabe » et ensuite en Belgique ou elle travaille comme saisonnière dans la petite exploitation agricole familiale d’André. – 19h30 : Réception de Clôture de FIFDA 2016 – 20h30 : Projection de « La Belle Vie » : Le voyage fait par une cinéaste américano-haïtienne pour découvrir ses racines en examinant les complexités de la société haïtienne. – Lieu : Cinéma La Clef, 34 rue Daubenton, Paris 5è, M° Censier Daubenton – Rens. 01 42 15 99 51 fifdaparis@gmail.com. http://fifda.org/

 

mardi 13 septembre de 18h à 21h : Rencontre « Vers une alternance pacifique au Cameroun à la présidentielle de 2018 ? ». Le 13 septembre est la date anniversaire de l’assassinat en 1958 du leader nationaliste camerounais, Ruben Um Nyobè, tombé sous les balles des colonisateurs français et de leurs alliés camerounais. Programme : Introduction par Chrystel Le Moing, chargée de mission aux relations internationales pour la Fondation Gabriel Péri et Cindy Morillas, chercheure associée au laboratoire Les Afriques dans le Monde — Table-ronde : une alternance politique au Cameroun : Pourquoi ? Dans quel contexte ? Avec Rose Ndengue, Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques ; Yves Mintoogue, du Centre européen de sociologie et de science politique — Table-ronde des partis politiques d’opposition avec Augusta Epanya, membre de la direction en France de l’UPC, Marianne Simon-Ekane, secrétaire nationale aux relations extérieures du Manidem ; Hervé Ewotti, Coordonnateur en France du Cameroon People’s Party ; Peter Mbafor, conseiller du président du SDF; Un représentant du MRC (sous réserve). – Lieu : Espace Oscar Niemeyer, 2 place Colonel Fabien, entrée 6 av. Mathurin Moreau, Paris 19è, M° : Colonel-Fabien – Rens et Inscription inscription@gabrielperi.frfondation@gabrielperi.fr http://www.gabrielperi.fr

 

mardi 13 septembre de 18h30 à 20h : Conférence « Le retour des frontières » de Michel Foucher à l’occasion de la sortie de son livre – Lieu : Maison de l’Europe de Paris – CIED, 35-37 rue des Francs Bourgeois, Paris 4è – Rens. Héloïse Pérus 01 44 61 85 84 europe1@paris-europe.eu http://www.paris-europe.eu/

 

du jeudi 15 septembre au 15 janvier 2017, du mardi au jeudi de 13h à 20h, le vendredi de 16h à 20h, le samedi et dimanche de 10h à 20h.: Exposition « Sacrées Graines »L’exposition interroge la portée symbolique d’un classique de l’alimentation méditerranéenne : le couscous ou « la graine », dans sa forme métonymique et ses ressorts sociaux, culturels et politiques. Élu plusieurs fois « plat préféré des français », le couscous soulève en filigrane des questionnements relatifs à l’exil, l’immigration, la transmission et le partage, à la vie domestique et aux rapports de genre, à la mondialisation aussi. En se jouant de sa banalité, les artistes de l’exposition détournent les graines de leurs usages premiers et en exploitent leurs potentialités formelles et symboliques, afin d’en offrir une relecture contemporaine. – Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson – et – ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Réservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

jeudi 15 septembre à 19h : Vernissage de l’exposition Sacrées Graines et concert gratuit de Souad Asla : Héritière de la tradition gnawa, où l’Afrique noire et le Maghreb se rencontrent, au rythme du bendir et autres percussions africaines, la chanteuse et ses musiciens vous transportent aux portes du Sahara. Souad Asla est une artiste de la nouvelle génération du Sud algérien. Née à Bechar, dans le Sahara, au cœur de la région de la Saoura, Souad a grandi auprès de Hasna El Becharia, surnommée « la rockeuse du désert », monument de la musique gnaouie. – Lieu : ICI Léon : le patio andalou au 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Réservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

jeudi 15 septembre à 19h : Place des médiateurs dans la création artistique africaine contemporaine . Table ronde dédiée aux espaces d’expressions écrites autour de l’art d’Afrique et de sa Diaspora. Animée par la journaliste et consultante Ayoko Mensah, nous vous proposons une soirée d’échanges avec les commissaires et critiques d’art Salimata Diop et Yves Chatap, la galeriste et éditrice Yasmina Naji, la bloggeuse culturelle Virginie Ehonian et l’artiste Michèle Magema. – organisé par la revue IAM – Intense Art Magazine et plateforme multimédia dont la mission est d’ouvrir la scène artistique africaine contemporaine à un public d’amateurs d’art, de mode et de design – Lieu salon de lecture Jacques Kerchache du Musée du quai Branly, 37 quai Branly, Paris 7è, RER C Pont de l’Alma / M° Alma-Marceau / – Rens. 01 56 61 70 00contact@quaibranly.fr http://www.quaibranly.fr – Rens. Organisateur 06 15 96 77 07 nadine.hounkpatin@iam-africa.com info@iam_africa.com www.iam-africa.com

 

vendredi 16 septembre et chaque 3ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30 : Rassemblement du Cercle de Silence à Paris contre le traitement inhumain des sans papiers – Vous pouvez vous joindre au cercle à tout moment, même pour seulement quelques instants. Par notre participation au cercle de silence, nous voulons dénoncer les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous en appelons à la conscience de tous et vous invitons à rejoindre le cercle de silence place du Palais-Royal – Cercle composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : AARAO les Messagers, AI, CCFD, CFDT-Terre Solidaire, Cercle de Résistance, Paris-Sud CGT, Cimade, FEP, LDH, MAN, MIR, Mission Populaire Evangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, Réseau franciscain Gubbio, Résister aujourd’hui, RESF, Secours Catholique, Syndicat de la Magistrature …… – Lieu : Place du Palais Royal, Paris 1er, M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre http//www.cerclederesistance.fr

 

samedi 17 septembre de 10h à 18h : 5e édition de « La Rentrée du Livre Gabonais de Paris » sur le thème : le gabon littéraire et ses ailleurs- Lieu : Ambassade du Gabon en France – 26, bis Avenue Raphael, Paris 16è – Rens. 01 45 60 45 66, 07 51 19 48 04 ladoxaeditions@gmail.com www.ladoxa-editions.com

 

samedi 17 septembre à 14h : Balade de  2h30 de balade sur la Mode à La Goutte d’Or accompagné du Passeur de culture. Une Fashion Mix «hors les murs» dans un ancien quartier de Paris : à la rencontre des artisans, tailleurs, mécaniciens, «sapeurs» ou créateurs qui, un jour dépassèrent océan, montagne et désert pour venir à la capitale.  Rendre visible la participation des immigrants à la couture et au prêt-à-porter français (confection) et mettre en évidence leurs apports à l’inventivité, la beauté et l’élégance hexagonales. Partagez passion, savoir et accent de vérité dans le quartier chamarré de La Goutte d’Or à Paris, capitale internationale de la mode ! (En écho à l’exposition Fashion Mix au Musée de l’Histoire de l’Immigration).  Découvrez un quartier où l’atelier de confection côtoie la boutique de créateur, où le vendeur de bazins fréquente le styliste émérite, où les coiffeurs afro palabrent avec les esthètes de la « Sapologie »…. Vivez la multitude des couleurs des wax africains, des caftans arabes et des costumes « ambianceurs ». Touchez le travail de création de Xuly Bët, Sakina M’Sa, Mazalay ou du tailleur de quartier ! 1/2 j. à partir de 15 € à partir de 6 personnes  – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr  – Rens. : 08 05 69 69 19  bastina@bastina.fr  voyagesiproche@bastina.fr  http://www.bastina.fr

 

samedi 17 septembre de 17h à 19h : Visite guidée de l’exposition « Sacrées Graines » avec les artistes et les commissaires de l’exposition Elsa Blanc et David Régnie. Au long du parcours, rentrez dans l’univers des différents créateurs et découvrez comment leurs œuvres dépassent la question culinaire pour interroger l’exil, l’immigration, la transmission et la mondialisation, la vie domestique et les rapports de genre. Un moment de discussion privilégié qui saura vous rassasier par la richesse et l’originalité des propos et des expériences artistiques – Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2016 – Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

samedi 17 septembre de 20h30 à 23h30 : Concert « Mix ta race » en plein air en entrée libre dans la limite des places disponibles – dans le patio de l’ICI, en compagnie des Mix Bros et de leurs acolytes pour un mix original de concerts et projections live : une ôde au vivre ensemble et à l’optimisme en présence d’artistes de renom tels que Arcenio (Mozambique), Majnun (Sénégal), Luciole (France), Sofiane Saidi (Algérie), Tie (Sénégal), Anwar Hussain (Inde), Senny Camara (Sénégal) et d’autres invités surprises… – Tarif : 12/8€ sur place et sur http://www.ici.paris.fr – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

dimanche 18 septembre de 15h à 18h : : Concert « Mix ta race » en plein air en entrée libre dans la limite des places disponibles dans le patio de l’ICI, Un spectacle original et familial autour du conteur Majnun, de musiciens de Mix ta Race et de leurs invités. Une joyeuse troupe aussi farfelue que talentueuse, qui vous emmènera à la rencontre de personnages insolites et d’un univers magique ! Mix Bros, collectif d’artistes et de vidéastes nomades, a été créé par le vidéaste Jeremix et le street-artiste tunisien Zed. Mélanger musique, vidéo, image, web et réunir artistes de toutes origines sur une même scène, c’est le but festif des rencontres Mix ta Race. Le collectif se veut moteur d’un nouveau modèle de fraternité : le projet Francosphère, démonstration du vivre et du faire-ensemble. – Tarif : 12/8€ sur place et sur http://www.ici.paris.fr – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

lundi 19 septembre de 9h30 à 18h : Rencontres : Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine 2015-2024 « Reconnaissance, justice, développement » 10 ans pour agir – Cette rencontre est organisée dans le cadre du projet La Route de l’esclave de l’UNESCO, en collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, la Fondation Frantz Fanon et le Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage. L’un des axes majeurs de la Décennie internationale repose sur la reconnaissance du statut des Afro Descendants ; ceci n’est pas seulement un geste politique à l’endroit des victimes et des générations actuelles et futures ; c’est aussi un facteur déterminant de la libération de ceux qui ont dominé, de ceux qui ont exploité et de ceux qui ont infligé d’insupportables souffrances à d’innombrables populations pendant des siècles. – Lieu : Maison de l’UNESCO, salle IV, 125, avenue de Suffren, Paris 7è, M° Ségur-UNESCO, Cambronne ou École militaire – Rens. Inscription obligatoire http://on.unesco.org/19092016

 

du mardi 20 au 23 septembre : IFTM TopResa le salon international de l’industrie du tourisme : Des conférences plénières dédiées (Production, Innovation, Distribution, Baromètre annuel…). – Des Formations Agents Experts pour maitriser les destinations en 30 minutes chrono ! – Des villages et pavillons : TO, Croisière, Travel Hub, Œnotourisme, Village des réseaux. – Lieu : Pavillon 7.1 – 7.2, Porte de Versailles, paris 15è – Rens. : « IFTM Top Resa »

 

mardi 20 septembre à 18h : Réunion d’information Pour tout savoir sur Médecins Sans Frontières MSF et vous engager auprès de notre association – Lieu : siège de MSF, 8 rue Saint-Sabin, dans le 11ème arrondissement de Paris. – Rens. Médecins Sans Frontières 01 40 21 29 29 office@msf.fr www.msf.fr

 

mercredi 21 septembre 18h-20h : Débat « Populations massées en bord de mer : fortifier ou partir ? » – dans le cadre du cycle des agoras « Climats et Migrations et après la COP21, que fait-on? : Avec Christel Cournil, membre de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux, Ibrahim El Ali, fondateur de Bluegreen, œuvrant pour la protection de l’environnement entre la rive sud méditerranéenne et l’Afrique subsaharienne et Alain Raymond, délégué à la prospective et à l’innovation de l’association France Volontaires » : débats organisé par les associations « Paroles d’Hommes et de Femmes » et « Sortir du Pétrole », en collaboration avec le Carrefour des associations parisiennes – Lieu : le CAP, 181 av Daumesnil, Paris 12è, M° Dugommier (Ligne 6) ou Daumesnil (Lignes 6 et 8) – Rens, Réservation conseillée: 01 55 78 29 30ceven@paris.fr

 

vendredi 23 septembre à 20h30 et samedi 24 toute la journée : Deuxième édition de l’événement Xclus : Paroles d’artistes en soutien aux migrants – le collectif Xclus ? Se sont des artistes de la parole et autres (musiciens, chanteurs, dessinateurs, …) qui se mobilisent pour dénoncer les politiques de migration actuelles, pour porter un message de partage et d’ouverture sur l’autre et aussi pour lever des fonds pour des associations œuvrant dans le bon sens. Vendredi 20h30 : Premier tissage de paroles artistiques et militantes (conte, poésie, lecture, slam, déclamation,…) – Samedi : Matinée : lectures d’albums pour enfants, musique, table d’information de la Cimade, installations, … – 14h30 : Projections de documentaires et de courts métrages, rencontres variées, chansons engagées, séance de contes à partir de 3 ans sur le thème de la différence animée par Papotissage, petite restauration et cocktails sans alcool, … 20h : Deuxième tissage de paroles artistiques et militantes (conte, posésie, lecture, slam, déclamation,…) – Avec Antonietta Pizzorno, Carole Visconti, Annie Montreuil, Claire Péricard, Ralph Nataf, Charles Piquion, Anne-Sophie Péron, Theresa Amoon, Vincent Comte, Karine Mazel-Noury, Debora Di Gilio, Sophie Layani, Brigitte de Pontavis, Sylvie Mombo, Fil de l’air … – Lieu : Centre d’Animation Tour des Dames, 14/18 rue de la Tour des Dames, Paris 9e , M° Trinité – Rens : http://xclus.over-blog.com/

 

samedi 24 septembre à 10h30 : Visite gustative : saveurs d’ici et là – Passionnée par la gastronomie du Maghreb et d’Afrique, Hélène Tavera partage sa passion des cuisines du monde. Échoppes et petits commerces de bouche vous feront découvrir la richesse des plats et des aliments traditionnels qui font la réputation du quartier de Château Rouge et de la Goutte d’Or. – Tarif : 12/8€ – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

samedi 24 septembre de 14h30 à 17h environ : Balade africaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris – Baština vous invite au voyage « Petit Mali » au marché africain de Château Rouge dans le 18eme à Paris. Le nombre et la qualité des produits vendus ici éveille vos papilles, éblouit votre regard, égaye vos sens… Le marché de Château Rouge égalise les meilleurs marchés de Bamako ou Dakar : partout ce ne sont que capitaines, tilapias, machoirons, ignames, patates douces, piments, gombos, sauce graine ou arachide…Ces lieux de vie demeurent emblématiques de la geste ouest-africaine à Paris   Rendez-vous avec le passeur de culture malien  au marché africain de Château Rouge dans le 18eme arrondissement de Paris.  – Prix : A partir de 15 € par personne –  Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr  – Rens. : 08 05 69 69 19  bastina@bastina.fr   voyagesiproche@bastina.fr   www.bastina.fr

 

samedi 24 septembre de 17h30 à 21h30 : conférence « Muhammad Ali the greatest: Hommage au boxeur légendaire » puis projection de Muhammad Ali the Greatest de William Klein (1974, 120′) – Autour d’un débat modéré par Nacira Guénif, en présence de Maboula Soumahoro et Philippe Collin, (re)découvrez cette figure emblématique des Etats-Unis dans toute sa complexité. Célèbre pour son style unique « volant comme un papillon et piquant comme une abeille », Muhammad Ali était aussi un musulman, militant pour la reconnaissance des droits civiques des afro-américains et objecteur de conscience, fermement opposé à la guerre du Vietnam. De Cassius Clay à Muhammad Ali, le long métrage de William Klein fait revivre quelques matchs de légende : contre Sonny Liston en 1965, puis au Zaïre contre George Foreman en 1974. L’occasion de voir comment le boxeur, véritable génie médiatique, a profondément contribué à façonner sa propre légende et durablement influencé son époque. – Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org (Entrée libre sur réservation)

 

dimanche 25 septembre de 11h30 à 16h : 4ème édition de son Afro-Brunch By G avec, ce jour là, des spécialitées du Nigéria. Mettre en lumière les compétences détenues par la Diaspora Africaine vivant en Europe, telle est la mission de Diaspora Got Talent (DGT). En d’autres termes, faire découvrir l’Afrique autrement par la création d’événements à concepts orignaux. Avec plusieurs projets encore en couveuse, l’Afro-Brunch by G est le premier. Les dimanches, un brunch organisé autour de la découverte des spécialités culinaires d’un pays Africain défini. Des plats et boissons servis “à volonté” avec une animation adaptée au pays à l’honneur. Venez donc bruncher comme à Lagos en compagnie d’artistes, assister à un défilé de gélés et bien d’autres surprises. Tarifs : 40€ , Enfants 20€ (de 3 à 12 ans) – Lieu : L’Appart, 9-11 rue du Colisée, Paris 8è, M° St Philippe-du-Roule, Francklin Roosvelt – Rens, Réservations : 06 6 86 64 50 58 contact@diasporagottalent.com

 

dimanche 25 septembre de 13h à 16h : Stage de danse de Guinée animé par Dian Camara à Micadanses – 3 heures de danse tous niveaux au son des percussions. Issu d’une famille de griots, Dian commence à jouer et danser à Conakry auprès de son père, Mamadou Nylon Camara, fondateur de l¹Ensemble instrumental de Guinée, puis se forme auprès du maître Mama Dabola. Danseur et musicien, il travaille en Guinée avec l¹Ensemble national des percussions de Guinée, les Ballets Matam, Merveilles de Guinée, Soleil d’Afrique et le groupe Konkoba. Il s¹installe quelques années en France, puis part en Italie – Participation : 35€ – Lieu : Micadanses (studio May B), 15, rue Geoffroy-L’Asnier 75004 Paris 4è, M° Saint-Paul ou Pont-Marie

 

mardi 27 et mercredi 28 septembre de 9h à 17h30 : Troisième édition du Forum économique et entrepreneurial des Femmes Africaines de la Diaspora sur le thème : “La croissance africaine : inclusive ou économique ? Les femmes s’interrogent” est tout de suite parlant. Avec pas moins de 8 tables-rondes, les participantes cette année auront beaucoup plus de sujets à traiter, toujours avec des intervenants hautement qualifiés et aux discours concrets. – Programme : samedi 9h : Accueil, Ouverture du Forum avec Aude Ziennis de Thuin, marraine de l’édition 2016 et Suzanne Bellnon, Présidente de l’OFAD puis Interventions des officiels et des délégations des femmes du Cameroun, Congo, Côte-d’Ivoire, Sénégal, Niger, Nigéria et Rwanda – 0/14h30 – Table ronde 1 “Le transfert d’argent et des compétences des femmes. Créer ou investir en Afrique, quel choix peut faire la diaspora féminine ? Quel accompagnement ?” 14h40 : “Les APE. Accompagner les femmes à l’export, informations, formations, dispositifs d’accompagnement en France comme en Afrique ces accords concernent-ils les femmes ?” – 15h50 : “L’artisanat au féminin. Les africaines ont un savoir-faire, comment le faire savoir ? Les incubateurs, le numérique, les RSE y apportent-ils une réponse ?” – dimanche 9h : Accueil des participants et ouverture des travaux – 10h : “Femmes entrepreneures et financement. Les africaines entrepreneures manqueraient-elles d’ambition ? Pourquoi se confinent-elles dans les entreprises individuelles ? Comment les femmes peuvent-elles créer leurs propres produits financiers ?” – 11h30 : “Le défi de la croissance. L’informel est-il irrémédiable ? Innover pour réduire la précarité des femmes : les ESS sont-elles une réponse ?” – 13h30 : “Le retour des femmes de la diaspora. Le retour de la femme migrante entrepreneure dans le pays d’origine est-il le même qu’un homme ? Comment la diaspora féminine doit-t-elle préparer son retour en Afrique ? Faire face aux barrières administratives, financières, familiales, culturelles etc…” – 14h30 : “Les femmes et fonciers. Pourquoi les terres appartiendraient aux hommes dans un continent où il y a un seul régime matrimonial « biens communs »” – 15h45 : Lancement du Centre Féminin des Affaires Afrique/Europe et La Remise des trophées OFAD puis Clôture à 17h30 – Tarif incluant la participation aux ateliers et aux repas 1 jour : 20€ , 2 jours = 30€ – Lieu : ENA, 2 av de l’Observatoire, Paris 6è, RER : B Luxembourg – Rens. : Géraldine Vovor 06 86 64 50 58, Déborah Mokabatio 07 83 14 92 31, Kita Akendengue 06 58 83 53 55 ofadcontact@gmail.com, Suzanne Bellnon 06.50.94.54.58 sbofad@gmail.com http://www.ofad-europe.org/

 

mardi 27 septembre à 19h : Débat « Crise des migrations, non, crise des solidarités » Dans le cadre de la 21è saison interculturelle de  » Ensemble nous sommes le 10è  » : Débat proposé par Attac Paris-Centre avec la participation d’exilé-e-s et de personnes solidaires membres du Collectif La Chapelle Debout ! et de Marie Christine Vergiat, députée européenne – Nombre de médias et de responsables politiques nous parlent de la crise des migrants et alimentent les peurs et les fantasmes. Les implications politiques, sociales et citoyennes dans l’accueil des réfugiés montrent à lʼinverse quʼen remettant la solidarité et l’hospitalité au centre, on permet à une société du vivre ensemble d’émerger et de se mettre en place. – Lieu : salle des fêtes, 2ème étage, Mairie du 10e, 72 Rue du Faubourg Saint-Martin, M° Chateau d’eau – Rens. http://local.attac.org/parisctr/spip.php?article298

 

mercredi 28 septembre à 20h : Africa Lyric’s Opera : Les voix africaines à la rencontre du chant dans un programme qui revisite les grands classiques lyriques allant des airs d’opéra italiens, allemands et français, aux chants africains, en passant par les plus belles mélodies du répertoire classique avec Jacques-Greg Belobo, Pumeza Matshikiza, Chauncey Packer, Marie-Laure Garnier, Serge Kakudji, Déborah-Ménélia Attal, Fabrice Di Falco, Axelle Fanyo, Sahy Ratianarinaivo Sébastien Billard , l’Orchestre Symphonique de la Garde Républicaine et les Chœur de l’Armée Française – au bénéfice des projets de l’Association Women Of Africa, et de la construction d’un conservatoire de musique en Afrique – Tarifs de 5€ à 85€ – Lieu : Théâtre des Champs Elysées, 15 av Montaigne, Paris 8è, M° Alma-Marceau (ligne 9), Franklin-Roosevelt (ligne 1), RER Pont de l’Alma (ligne C) – Rens et réservation 01 49 52 50 50 patricia@womenofafrica.org ocontact@theatrechampselysees.f http://2017.theatrechampselysees.fr

 

jeudi 29 septembre de 9h30 à 18h30 et samedi 30 septembre de 9h30 à 18h : Colloque international « Un musée à imaginer. Le musée du quai Branly 10 ans après» Quel a été le projet du musée du quai Branly ? Comment a-t- il été mis en œuvre, et quelles évolutions a-t- il connues ? Quel est son effet sur les conceptions muséales ailleurs dans le monde et en quoi a-t-il modifié les pratiques de conservation et de recherche ? – Lieu : Théâtre Claude Lévi-Strauss du Musée du quai Branly, 37 quai Branly, Paris 7è, RER C Pont de l’Alma / M° Alma-Marceau / – Rens. 01 56 61 70 00 contact@quaibranly.fr http://www.quaibranly.fr – Rens. 01 56 61 70 24 anl@quaibranly.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1482

 

jeudi 29 septembre de 18h30 à 19h30, tout les derniers jeudis du mois : Cercle de Résistance de Paris Sud : Nous manifesterons notre opposition à la politique migratoire de l’Europe qui provoque souffrances et tragédies à ses frontières, et au manque de solidarité de la France, vis à vis des réfugiés qui fuient, avec leurs enfants, leur pays en proie à la guerre ou aux catastrophes climatiques ( le plus souvent causés par des grandes puissances); aux garde à vues arbitraires, aux mises en rétention et aux expulsions d’étrangers « sans papiers » – Lieu : Place Denfert-Rochereau, parvis de la gare RER Denfert-Rochereau, M° RER-B Denfert-Rochereau – Rens.contact@cerclederesistance.fr info@cerclederesistance-parissud.fr http://cerclederesistance-parissud.jimdo.com/ http//www.cerclederesistance.fr

 

vendredi 30 septembre de 17h à 22h : Introduction des journées « La sécurité est ailleurs » partie 1, par Roland Gori puis Projection de « La Désintégration » de Philippe Faucon sorti en 2012, durée : 1h18. suivit d’un débat autour du film avec Joseph Ponthus, Brigitte Stora, Raphaël Lioger et animé par le journaliste Philippe Lefait, longtemps présentateur du magazine de France 2 Des mots de Minuit (poursuit aujourd’hui son travail sur Culturebox.fr, site de France Télévision.) – Lieu : Coupole Niemeyer, 2 place du colonel Fabien, Paris 19è – Rens. : contact@appeldesappels.org

 

samedi 1er octobre de 8h30 à 19h : Journées de l’Appel des Appels « La sécurité est ailleurs » partie 2 – Prg : 9h : qu’en pensent les journalistes ? » avec Charles Silvestre (Amis de l’humanité), Edwy Plenel (Médiapart), Anne-Cécile Robert (Monde diplomatique) – 10h15 : qu’en pensent les professionnels de la justice pénale et du travail social ? » avec Pierrette Poncela, Michel Chauvière, Xavier de Larminat (chercheur, spécialiste de la probation), Jean-Pierre Rosenczveig (ancien juge pour enfants à Bobigny, président du TE), Sylvain Lazarus (anthropologue Paris VIII), Christiane Henry (ex-assistante sociale, à propos de Grigny la Grande Borne (91)) – 11h15 : qu’en pensent les professionnels du soin et de la psychiatrie ? » avec Marie-José Del Volgo, Roland Gori, Claire Georges (responsable médical PASS de l’hôpital Saint Louis), Thierry Najman (Chef de pôle de psychiatrie), Frédéric Pierru (Chaire santé IEP et CNRS), Fabrice Leroy (Maitre de conférence de psychopathologie) discutant. – 14h30 : politiques des générations » avec Dominique Terres, Catherine Caleca, Sylviane Giampino (Pasde0deconsuite), Bernard Ennuyer – 15h30 : qu’en pensent les professionnels de la transmission et de la culture ? » avec Patrick Geffard, Claudine Blanchard-Laville (professeure de sciences de l’éducation), Alain Hayot (délégué national à la culture du PCF), Francis Jauset (FNAREN), Nicolas Romeas (Revue Cassandre Horschamp) – 17h : la justice sociale plutôt que la pénalisation de l’exclusion » avec Evelyne Sire-Marin, Pierre Larroutourou (Nouvelle Donne), Nicole Borvo (PCF, ex sénatrice de Paris), Joëlle Bordet (psychosociologue, chercheur à l’ESTB, membre de la LDH). – Lieu : Coupole Niemeyer, 2 place du colonel Fabien, Paris 19è – Rens. : contact@appeldesappels.org

 

dimanche 2 octobre à 10h30 : projection de « la graine et le mullet » de Abdellatif Kechiche (France, 2007, 151’ : La graine et le mulet, primé dans de nombreux festivals, est un film incontournable à voir, ou à revoir… Slimane, pêcheur sur le port de Sète se retrouve au chômage et décide de tenter sa chance. Soutenu par la gérante d’un hôtel et sa fille Rym, il a un nouveau projet en tête : ouvrir un restaurant sur un ancien bateau. Immersion au plus près du quotidien d’une famille, regard sur une réalité difficile et portrait tendre et honnête de l’itinéraire d’un homme dans la société française. La projection au Louxor sera suivie de la dégustation d’un savoureux couscous au café d’ICI. Profitez-en pour visiter l’exposition Sacrées Graines ! – Tarif : 15€ incluant la projection au Louxor et le déjeuner au Café d’ICI couscous au poulet, hors boissons – Le Louxor, Palais du Cinéma, 170, boulevard Magenta, Paris 10è – billetterie sur place – Rens. http://www.cinemalouxor.fr

 

mardi 4 octobre à 14h30 : Réunion d’information Pour tout savoir sur Médecins Sans Frontières MSF et vous engager auprès de notre association – Lieu : siège de MSF, 8 rue Saint-Sabin, dans le 11ème arrondissement de Paris. – Rens. Médecins Sans Frontières 01 40 21 29 29 office@msf.fr www.msf.fr

 

mercredi 5 octobre à 20h : Projection-débat « Capitaine Thomas Sankara » : Ce documentaire dépeint avec humour la révolution conduite par Thomas Sankara, ancien président du Burkina Faso. De 1983 à 1987, Sankara se bat en faveur de l’indépendance politique du pays, de son désendettement, mais aussi de l’éducation des jeunes, de l’émancipation des femmes et de l’éradication de la corruption. Cette politique intransigeante et les frasques de ce jeune, beau et brillant dirigeant firent trembler le monde des puissants et s’achevèrent en 1987, année de son assassinat. Depuis 25 ans, Christophe Cupelin collecte inlassablement les archives écrites, sonores et audiovisuelles et réussit à travers un montage méticuleux à brosser le portrait de cette icône révolutionnaire. – Lieu : Centre international de culture populaire (CICP), 21 ter, rue Voltaire , M° Rue-des-Boulets ou Nation – Rens. 01 43 71 21 07 http://www.librairie-quilombo.org/Capitaine-Thomas-Sankara

 

samedi 8 octobre à 10h30 : Conférence « Femmes en or » Les femmes d’hier et d’aujourd’hui, par leurs engagements, leur personnalité ou leurs créations, ont marqué et marquent encore le quartier de la Goutte d’Or : de Louise Michel à Cheika Remitti, en passant par Gervaise, la lavandière emblématique de Zola, ou plus récemment les Femen. À travers cette visite guidée, l’Institut des Cultures d’Islam propose un parcours engagé autour des problématiques féminines et féministes animé par le conférencier Jacky Libaud. – Tarif : 12/8€ – Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

samedi 8 octobre de 15h à 17h : Découvrir le couscous au poulet, accompagné d’une confiture d’oignon et de raisins secs, qui se déguste surtout à l’occasion de festivités. Associant saveurs sucrées et salées, il ne manquera pas de vous surprendre. – Asmâa vous parlera de l’histoire de ces plats savoureux et vous enseignera chaque étape de leur confection, entre savant dosage d’épices et maitrise de la cuisson. Une belle façon d’apprendre des gestes issus d’un savoir-faire ancestral afi n de les reproduire à la maison, pour une dégustation gourmande entre amis ou en famille ! Asmâa Benhamra est originaire de Marrakech. Passionnée de cuisine traditionnelle, elle crée l’association La table d’Asmâa pour favoriser les échanges interculturels et réunir convivialité et plaisir autour d’ateliers culinaires.- Le jour de l’atelier, arrivez quelques minutes en avance pour mieux faire connaissance et vous familiariser avec la cuisine. Vous pourrez emporter vos créations à l’issue de l’atelier ; prévoyez un contenant. – Tarif : 20/15€ sur place et sur http://www.ici.paris.fr – Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers – Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

Actions situées dans les Yvelines (78)

 

lundi 5 septembre 2016 : Présenter du roman “Mariama, l’écorchée vive” par l’auteure Halimata Fofana, invitée par le RACIVS. Le récit de ce roman inspiré de son histoire aborde des sujets brûlants : excision, racisme, sexisme, autant d’enjeux auxquels l’héroïne se heurte quotidiennement, dans les trois continents entre lesquels elle partage sa vie, de la France au Canada en passant par le Sénégal. – Lieu : 42 Av Paul Raoult aux Mureaux (78) – Rens. Annette Peulvast 01 30 99 17 22racivs.solidaire@gmail.com

 

jeudi 8 septembre de 18h à 19h et tous les 2 ème jeudi du mois : Cercle de silence à Versailles : Que votre participation soit d’une minute, d’une dizaine de minutes ou d’une heure complète, elle marque votre soutien. Vous pouvez aussi y venir en groupe. Organisé par RESF : RESF78 est un collectif d’associations et de militants des Yvelines (78) qui apportent un soutien actif aux élèves sans papiers et à leurs familles – Lieu : Place du marché aux fleurs, angle Avenue de Saint-Cloud – avenue de l’Europe, marché aux fleurs à Versailles (78), RER-C Versailles – Rens : 01 34 92 50 94 cercledesilence.versailles@gmail.comhttps://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

 

samedi 24 septembre à 11h et tous les quatrièmes samedis du mois : Cercle de Silence de Mantes – Le Cercle de Silence est une action non violente qui rassemble régulièrement, dans un espace public, des hommes et des femmes de divers horizons et de toutes convictions philosophiques, politiques et religieuses. Il s’agit d’alerter tous les citoyens sur le sort réservé aux personnes étrangères venues en France pour mieux vivre ou sauver leur vie. Avec ou sans papier, l’étranger est une personne. La dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte. Notre silence le crie. – avec citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : LDH, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens Immigrés, RESF, Équipe paroissiale d’accueil des migrants, ACO, Secours Catholique, ASTI, PS, PCF, CCFD, DECIL (démocratie et citoyenneté locales) – Lieu : Mantes-la-Jolie, Place Saint-Maclou à Mantes-la-Jolie (78)

 

Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

 

samedi 3 septembre de 9h à 11h : Permanence-conseil « droits des étrangers » à Courbevoie – Lieu : 6 rue Adam Ledoux à Courbevoie (92), Bus 275 a partir de la Défense Grande Arche descendre Place Charras, de la gare Saint Lazare par le train descendre a Courbevoie – Rens. : 06 17 52 37 30 zohra.b@numericable.fr 06 21 05 47 38 jp.vanhoove@wanadoo.fr

 

dimanche 4 septembre et tous les dimanches à partir de 9h : présence d’un traiteur marocain au marché Charras de Courbevoie : le sourire du Maroc au sein du marché Charras, on peut trouver une salade de carottes parfumé au cumin; un tagine de poulet citron avec ses olives ; tout pour vous faire voyager au pays des épices et de la bonne cuisine marocaine. Un petit espace à la décoration marocaine y est amémagé pour une dégustation ou un thé à la menthe – Lieu : Marché de Courbevoie Charras – Rens. Kaoutar Rau : 06 81 28 16 41 katy.rau@hotmail.fr

 

dimanche 4 septembre et tous les dimanches à partir de 9h : présence d’un traiteur sénégalais – Lieu : Marché de Courbevoie Charras

 

du jeudi 8 au lundi 19 septembre : Exposition Photographique « Exhaler Alger » : Exposition des 10 lauréats du concours organisé à l’initiative du Forum France-Algérie en partenariat avec la ville de Courbevoie et avec le soutien de l’Agence Algérienne du Rayonnement Culturel – Les objectifs du concours sont de mieux faire connaître la ville d’Alger au public français et de révéler des créateurs issus de l’Algérie contemporaine, ou des créateurs d’autres origines, mais intéressés par ce que représente Alger. – Lieu : Centre Evénementiel de Courbevoie, 7 boulevard Aristide Briand à Courbevoie (92), entre les Gares SNCF de Becon et Courbevoie, bus 275 à partir de la Défence ou du M° Levallois – Rens. Anna Umityan 06 18 66 53 60 contact@forumfrancealgerie.org  http://www.forumfrancealgerie.org ou 01 71 05 79 25 s.moneger(at)ville-courbevoie.fr http://92.agendaculturel.fr/centre-evenementiel-de-courbevoie

 

samedi 10 septembre de 11h à 12h et tous les second samedi du mois : Cercle de silence d’Antony, une manifestation silencieuse pour protester contre les conditions de vie indignes auxquelles sont condamnés les migrants, du fait de politiques tant nationales qu’européennes, quand il ne s’agit de mise en danger des personnes. Le collectif Migrants, Changeons notre Regard ! a été constitué à l’initiative de : Attac, La Cimade, CCFD-Terre solidaire, Ligue des Droits de l’homme – Antony, RESF, La Vie Nouvelle, l’Observatoire citoyen du centre de rétention administrative de Palaiseau, Les Amis de l’avenir, Femmes-Egalité – Lieu : – Place René Cassin, dalle du RER B Antony (92) – Rens. Éric Colas eric.colas@evab.org attac.cables92@gmail.com

 

jeudi 15 septembre de 12h15 à 13h15 et tous les 3ème jeudi de chaque mois : Invitation à participer au Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus du monde entier Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), d’ATTAC92, de l’’Arche de Lanza del Vast etc… – Lieu : Parvis de la Défense (92) Entre le CNIT et les Quatre Temps, RER SNCF ou tram arrêt Grande Arche – Rens. Christian Wendling 06 44 23 84 88 christian.wendling@wanadoo.fr romain.treppoz@laposte.net

 

samedi 17 septembre à 15h : Débat sur le « Devoir de mémoire : Congo Brazzaville – Lieu : 6 rue Adam Ledoux à Courbevoie (92), Bus 275 a partir de la Défense Grande Arche, bus 275 descendre Place Charras, de la gare Saint Lazare par le train descendre a Courbevoie en tête de train, prendre la rampe d’accès à gauche, la rue Adam Ledoux est en face – Rens. : 06 98 24 88 08 d.devoir28@yahoo.com

 

samedi 29 octobre de 21h à l’aube : Soirée béninoise et africaine (ou africaine et béninoise) organisé par le Comité Culturel pour La Démocratie au Bénin (CCDB) : Soirée dansante avec la participation de groupes béninois de danses traditionnelles – Repas des spécialités Béninoise et Africaines 6€ – Entrée 10€ à 15€ – Lieu : Salle des Fêtes de la mairie de Gennevilliers, M° 13 Gabriel Péri, Tram Gennevilliers les Courtilles – Rens : 06 21 82 50 72 dorothe.alia@free.fr tonanbe@gmail.com http://www.ccdb-benin.org – Réservation contact@ccdb-benin.org

 

Actions situées en Seine St Denis (93)

 

mercredi 7 septembre de 19 h à 20h30 et tous les mercredis un cours de danse de Guinée animé par Nsira Diallo – tarif : cours d’essai : 5€, à l’unité : 15€ ou annuel – Lieu : Centre Mendès-France, 59, rue de la Solidarité à Montreuil (93), M° Croix-de-Chavaux (ligne 9) / RER A Vincennes – Inscriptions : Maryse : 06 14 38 81 11mzal@club-internet.fr

 

jeudi 8 septembre de 9h30 à 17h : Rédiger un bilan de son projet, pour les bailleurs et pour son association : Cette journée de formation est réservée au porteurs de projets ayant déjà réalisé leur projet. La rédaction d’un bilan de son projet est obligatoire dans le cadre d’une subvention reçue (contrat avec l’institution et les contribuables). C’est aussi le meilleur outil pour échanger les bonnes pratiques et valoriser son projet auprès de différents partenaires et adhérents. Cette formation donnera les clés pour mieux comprendre les attentes en matière de bilan, et en facilitera l’écriture. – Si ces formations sont gratuites pour les participants, elles ne le sont pas pour le Conseil départemental. C’est pourquoi avant de s’inscrire, il faut s’engagez à suivre la ou les formations dans leur totalité et de prévenir en cas de désistement – Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrêts Bobigny Pablo Picasso – Rens. vialemonde@cg93.fr www.vialemonde93.net http://www.coopdec.org – Rens.  les mardi et jeudi, de 14 heures à 19h et mercredi et vendredi, de 9h30 à 17h30 ou sur RV 01 41 60 89 17 – Inscription à Vialemonde ou sur http://www.vialemonde93.net. ou vialemonde@cg93.fr ou par Fax : 01 43 93 97 93 au moins 10 jours avant la formation

 

samedi 17 septembre de 10h à 16h : Séminaire d’Ahuefa autour du genre et de la culture : avec Judy Rosenthal, ethnologue, professeure émérite à l’Université du Michigan aux Etats-Unis, pour ses recherches sur l’ère culturelle Ewé (au sud Togo) et auteure de : Possession, Ecstasy, and Law in Ewe Voodoo (1998) et l’article : « Azé and the Incommensurable », Léocadie Ekoué avec Judy Rosenthal, dans Cosmologies of Evil in Africa (2012) . La matinée, elle viendra interpeller notre transculturalité autour d’une réflexion autour du genre et de la culture. L’après-midi nous organiserons une discussion avec Judy Rosenthal pour terminer la séance. – Lieu : Institut Nénuphar, 72, Rue Victor Hugo, Pantin (93), M° Eglise de Pantin – Rens. 01 57 14 92 30 ahuefai.france@gmail.com

 

mardi 20 et mercredi 21 septembre : Forum Empowerment entrepreneurial en action – Le territoire joue un rôle à chaque phase de la vie du projet entrepreneurial. Il accompagne le devenir de l’entrepreneur en chef d’entreprise. Pendant 2 jours, le Forum Empowerment entrepreneurial en action vous propose de vous approprier les conditions de réussite de chacune des phases de la vie d’un entrepreneur. Programme : Acquisition de l’état d’esprit entrepreneurial à la concrétisation du projet avec Terry BOWMAN, Network for Teaching Entrepreneurship (ss réserve) et Charles HOKE, Defy Ventures. > Ateliers collaboratifs simultanés avec Moussa CAMARA (Les déterminés), Sarah OURAHMOUNE (Boxer Inside), Selim SAADI (Club R Evolution), François DECHY (Baluchon), Victorin GOCKPON (Premier Conseil). Phase de création : De la recherche d’un modèle économique viable à sa stabilisation avec Jamila DIAZ (SoBRO) et Katherine GREGORY (The Entrepreneur Space & Mi Kitchen es su Kitchen). > Ateliers avec Sally BENNACER (Art and Blind), Youness BOURIMECH (BSG), Mohamed GNABALY (Novaedia), Abdel BELMOKADEM (Nes&cités), Soufiane IQUIOUSSEN (Le Garage Solidaire du Hainaut), Alexandre MISSOFFE (VTCités). : Phase de consolidation : La mise hors risques et la performance du modèle économique avec Cornell GREEN (Operation Hope) et Foulis PEACOCK (Immigrant Business). > Ateliers collaboratifs avec Cécile BARRY (Actionn’elles), Dominique CHUFFART (SNCF Développement), Leila BRET (Adive) Michel OFFREDO (Impact Invest Lab), Daniel Desguées (BGE) – Tarif 115€ à 195€ – Lieu : Stade de France – Rens. Et inscription : Samira BOUZOUAID 01 48 35 20 88 eea2016@musedt.com http://www.musedt.com

 

jeudis 22 septembre, 20 octobre et 17 novembre de 9h30 à 17h : Réussir son projet de solidarité internationale – De l’idée au financement : Ce cursus de trois journées ou six soirées propose des outils de base pour la conception et le suivi d’un projet de solidarité internationale. De l’analyse du contexte à la recherche de financements, les différentes phases seront abordées. – Si ces formations sont gratuites pour les participants, elles ne le sont pas pour le Conseil départemental. C’est pourquoi avant de s’inscrire, il faut s’engagez à suivre la ou les formations dans leur totalité et de prévenir en cas de désistement – Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrets Bobigny Pablo Picasso – Rens.vialemonde@cg93.fr www.vialemonde93.net http://www.coopdec.org – Rens.  les mardi et jeudi, de 14 heures à 19h et mercredi et vendredi, de 9h30 à 17h30 ou sur RV 01 41 60 89 17 – Inscription à Vialemonde ou sur http://www.vialemonde93.net. ou vialemonde@cg93.fr ou par Fax : 01 43 93 97 93 au moins 10 jours avant la formation

 

Actions organisées dans le cadre de la fête de l’humanité (93)

 

du vendredi 9 au dimanche 11 septembre : Fête de l’Humanité : Comme l’année dernière je diffuserais la listes des actions en rapport avec l’Afrique qui se tiendront sur la Fête dans quelques jours. Merci du me transmettre toutes infos que vous jugerez utile à cette occasion jp.vanhoove@wanadoo.fr

 

du vendredi 9 à 9h au dimanche 11 septembre à 20h : Fête de l’Huma : la vignette cette année est à 25€ pour 3 jours http://www.humanite.fr/fete.html – Lieu : village du monde de la fête de l’Huma – M° La Courneuve ou RER B Le Bourget ou Tramway T1 station la Courneuve puis dans les 3 cas prendre la navette – Navettes gratuites : De la gare RER du Bourget : Vendredi : de 12h à 00h, Samedi : de 8h à 00h, Dimanche : de 8h à 20h – Du métro 7 Fort d’Aubervilliers : Vendredi : de 12h à 1h, Samedi : de 8h à 1h, Dimanche : de 8h à 20h – Rens. contact@e-humanite.com http://fete.humanite.fr/

 

Actions situées dans le Val de Marne (94)

 

vendredi 2 septembre de 18h à 19h et tous les 1er vendredi du mois. Cercle de silence à Brétigny : Avec ou sans papiers, l’étranger est un être humain. Par notre rassemblement en cercle et en silence, nous entendons attirer publiquement l’attention sur le sort réservé aux migrants, aux étrangers et aux demandeurs d’asile. Nous affirmons que chaque personne est digne de respect et que les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les êtres humains dans leur humanité. Le cercle de silence de Brétigny est composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : Alphabeta, ATD Quart Monde Essonne, CCFD-Terre Solidaire, Comité Chrétien en Solidarité avec les Chômeurs et les Précaires, Communauté Catholique de Brétigny/Le Plessis-Paté, Eglise Réformée de la Vallée de l’Orge, Ligue des Droits de l’Homme, Observatoire du CRA de Palaiseau, Parti de Gauche, Réseau Education Sans Frontières 91, Réseau franciscain Gubbio, Restos du Cœur, Solidarités Nouvelles pour le Logement. – Lieu : Place de la Gare à Brétigny-sur-Orge, RER-C Brétigny-sur-Orge – Rens. cercledesilencebretigny@yahoo.fr http://cerclesdesilence.info

 

jeudi 8 septembre de 10h à 18h : 3ème Universités d’Eté du Commerce Equitable (UECE), autour de la thématique « produire et consommer durablement : sommes-nous enfin prêts à changer ? » Organisées au cœur du Jardin d’Agronomie Tropicale, les UECE sont le temps fort de rencontres et d’échanges sur les actualités et l’avenir du mouvement du commerce équitable en France. Elles rassemblent les organisations du secteur (ONG, associations, entreprises) et leurs partenaires qui contribuent par leur action à mener la transition vers des modes de production, d’échange et de consommation plus justes et durables : acteurs de l’ESS, mouvements de la transition écologique et sociale, ONG de solidarité internationale, collectivités territoriales et pouvoirs publics… Programme : 10h : quand les entreprises choisissent la Transition Ecologique et Sociale, Quels leviers pour transformer les « business models » en profondeur ? – 14h30 : deux ateliers : Le chocolat face au climat : l’agro-écologie est-elle la solution pour une filière cacao équitable durable ? – Les productrices sont-elles des petits producteurs comme les autres ? Agir pour l’égalité femmes-hommes dans le commerce équitable ? – 17h30 : Cocktail – Lieu : Campus du Jardin d’Agronomie Tropicale de Paris René Dumont (JATP), situé dans le Bois de Vincennes en lisière de Nogent-sur-Marne (94). Entrée par le 45 bis, Avenue Belle-Gabrielle, Paris 12 et/ou Nogent-sur-Marne (94) , RER Nogent-sur-Marne · 01 49 57 15 15 – Rens plate-forme@commercequitable.org ou cdtm75@globenet.org centre de documentation sur le commerce équitable – Inscription https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeK5JMvqR5UMloWzgOPQiQn4ZkR70lCpo1QqyQGF_To3U06_w/viewform?c=0&w=1

 

Actions situées dans le Val d’Oise (95)

 

jeudi 15 septembre à 20h30 : Projection en avant-1ère de « Fuocoammare, par delà Lampedusa » organisée avec le Centre de Création Nil Obstrat, suivie d’une rencontre avec l’association SALAM Cergy et les participants au projet artistique « Rencontres de Boîtes » réalisé dans le cadre du festival Cergy Soit ! Gianfranco Rosi cherche à comprendre la situation sur et autour de l’île de Lampedusa, le point le plus au sud de l’Italie (et de l’Europe) devenue depuis les années 90 le lieu d’arrivée massive d’immigrés, avec des conséquences tragiques. Lieu : Cinéma Utopia, 1 place Pierre Mendès France à Saint-Ouen l’Aumône (95), Gare SNCF de St Ouen l’Aumone – Rens p://www.cinemas-utopia.org

 

Petites annonces

 

L’association Survie s’est portée partie civile (au côté de nombreuses personnes physiques de Kabarondo (Rwanda), du CPCR, de la LDH, de la FIDH et de la LICRA) dans ce nouveau procès, tout comme elle l’était lors de celui de Pascal Simbikangwa, condamné en première instance à 25 ans de réclusion, et dont le procès en appel aura lieu en octobre 2016. Elle sera représentée par Me Safya Akorri et Me Jean Simon. Afin de favoriser la couverture médiatique de ce procès et la présence du maximum de journalistes aux audiences, nous vous signalons le lien suivant où vous trouverez le planning du procès : http://www.collectifpartiescivilesrwanda.fr

 

En publiant aux éditions « La Boîte à bulles » sa bande dessinée « Rêve d’Olympe » qui rend hommage à Samia Yusuf Omar, le dessinateur Reinhard Kleist entend « contribuer à maintenir notre conscience éveillée». Samia Yusuf Omar est cette jeune sprinteuse somalienne qui lors des Jeux olympiques de Pékin, en 2008, défilait fièrement sous les couleurs de son pays pendant la cérémonie d’ouverture. C »est elle aussi qui, loin des premières, finissait dernière de sa série du 200 mètres, mais remportait la plus belle des victoires, celle d’un stade qui l’ovationnait pour son courage exemplaire et sa ténacité. Cependant le retour fut rude pour Samia dans un pays gangrené par le fanatisme des islamistes shebabs. Il fallait s’entraîner la nuit ou à l’abri des regards car les milices religieuses considéraient que la femme « pudique » doit se cacher sous une prison de toile. Pour échapper au carcan qui enserrait sa vie de femme et d’athlète, elle a tenté de traverser la mer sur un rafiot des passeurs. Samia est morte lors d’un naufrage en 2012, noyée dans la Méditerranée et dans l’indifférence. Samia n’aurait que 25 ans aujourd’hui, l’âge de participer à nouveau aux 200 mètres des jeux de Rio. Le Comité olympique a eu l’heureuse idée d’intégrer une délégation de réfugiés dans les épreuves olympiques 2016 : c’est rendre justice à des sportifs valeureux. Le MRAP en appelle aux commentateurs des chaînes de télévision, pour que lors des épreuves de 200 mètres féminins, soit évoquée la mémoire de Samia Yusuf Omar qui fait partie de la grande légende de l’athlétisme et de l’histoire dramatique des migrants. Rens. direction@mrap.fr

 

Vous avez besoin d’une consultation pour une demande de soin et d’accompagnement concernant une agression, une violence, un viol, une excision, un mariage forcé, etc… Contactez le secrétariat de la maison des femmes au 01 42 35 61 28. Pour toute autre demande, contactez le secrétariat qui saura vous orienter. Les consultations ont lieu du lundi au vendredi, de 9h à 17h à la Maison des Femmes de Saint-Denis au 2, rue du docteur Delafontaine, 93205 Saint-Denis. Par courrielcontact@lamaisondesfemmes.fr – Rens. contact@federationgams.org http://federationgams.org/

 

Des missions de Service Civique sont à pourvoir à partir de septembre 2016 ! Avec L’association Cool’eurs du Monde, une association d’Éducation Populaire qui intervient depuis 1998 en direction de la jeunesse et de la solidarité internationale en faveur de l’engagement au service des autres au local comme à l’international, et l’action citoyenne sous toutes ses formes. (http://blog.cooleursdumonde.org ) — Le service civique est un engagement volontaire, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans conditions de diplôme ; il est est indemnisée à hauteur 573€ / mois. Il peut être effectué auprès d’associations, de collectivités territoriales ou d’établissements publics sur une période de 6 à 12 mois en France ou à l’étranger, pour une mission d’au moins 24h par semaine. (www.service-civique.gouv.fr/) – Les missions France proposées en 2016 / 2017 : Animation, suivi et valorisation de projets d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale http://www.service-civique.gouv.fr/missions/animat… * Appui à la promotion de la solidarité internationale http://www.service-civique.gouv.fr/missions/appui-a-la-promotion-de-la-solidarite-internationale-3 * Appui à la coordination d’AlimenTERRE et de la Semaine de la Solidarité Internationale http://www.service-civique.gouv.fr/missions/appui-… Les missions commenceront courant septembre 2016 pour une durée de 10 mois. Une session de recrutement se tiendra début septembre, n’hésitez pas à candidater en envoyant CV et lettre de motivation àcommunication@cooleursdumonde.org – Rens. Amanda COUSY 05 57 77 39 79 http://blog.cooleursdumonde.org

 

Résonances Nord-Sud, l’accélérateur de projets à fort impact social en lien avec l’Afrique, recherche un.e Service Civique d’une durée de 6 à 9 mois à partir d’Octobre 2016 pour assurer sa communication. Une mission sympa avec plein de défis et de rencontres à la clé à Montreuil (93) ; Merci de candidater avant le 18 septembre à Camille Dijon 09 53 19 16 03 camille.dijon@resonances-ns.org

 

Djourou, une corde à ton cou un filme de Olivier Zuchuat : Les pays de l’Afrique subsaharienne ont emprunté des millions de dollars dans les années 70 au titre de l’aide au développement. Certains pays comme le Mali ont déjà remboursé plus de 7 fois les montants empruntés alors que la dette restant a été multipliée par 4… Devant cette curieuse mathématique, Djourou, une corde à ton cou de Olivier Zuchuat s’interroge : « Qui aide qui ? ». Envoi en courrier prioritaire. Délai : 24-48 h. par https://www.laboutiqueafricavivre.com/

 

Patrice Lumumba, une mort de style colonial – une Tragédie Africaine. Un documentaire de Thomas Giefer. Collection Assassinats politiques. Langues : anglais, français. Durée : 52 mn. L’ascension puis la chute de Patrice Lumumba. Dès le premier jour, sa prise de fonction en tant que Premier Ministre de la République nouvellement indépendante fut entachée par des révoltes, des luttes tribales et la sécession de régions entières, généralement sous l’impulsion et l’implication active des anciennes puissances coloniales. La menace la plus forte était la sécession de la riche région du Katanga, conduite par Moïse Tshombe, qui reçut un soutien massif de la Belgique. Après avoir fait appel en vain aux Etats-unis et aux Nations Unies pour recevoir une assistance militaire, Lumumba dut se résoudre à accepter l’aide de l’URSS afin d’essayer de juguler la révolte katangaise, et ce faisant, il scella son propre destin. Bien que politiquement indépendant, Lumumba fut qualifié de « communiste » et inscrit sur les listes de victimes à assassiner. Renversé par son rival Kasavubu, il fut fait prisonnier par Mobutu et livré à Moïse Tshombe puis assassiné dans une clairière. Il faudra quarante ans avant que la majorité des personnes impliquées, assassins, hommes de main et cerveaux de l’affaire, acceptent de parler ouvertement de cette sinistre tragédie. Leurs témoignages ne contiennent ni sentiment de culpabilité, ni même de remords. En effet, aux yeux des agents secrets et anciens colons occidentaux, « Lumumba le têtu » l’avait bien cherchée . Envoi en courrier prioritaire. Délai : 24-48 h. par https://www.laboutiqueafricavivre.com/

 

Femmes africaines et mobilisations collectives, Parution : août 2016, Éditions La Découverte (Paris) : La revue Le Mouvement Social met en lumière le rôle des femmes africaines pendant la période de décolonisation entre 1940-1970. Ce dossier explore cette thématique encore peu exploitée dans les recherches historiques. Quelles ont été leurs inspirations ? Quel rôle ont-elles tenu dans ces différents mouvements et quelle place voulait-on leur attribuer ? Ces études permettent de découvrir un aspect de la décolonisation sous un nouvel angle, situé entre mouvements indépendantistes et rapport de genre. Sources Achac Rens. : http://www.editionsladecouverte.fr/

 

TIC, colonialité, patriarcat – Société mondialisée, occidentalisée, excessive, accélérée… quels impacts sur la pensée féministe ? Pistes africaines, de Joelle Palmieri, Publié le 6 juillet 2016 aux Editions Langaa. – Cet ouvrage interroge la politisation/dépolitisation des organisations de femmes et féministes en contexte de mondialisation. Il explore des pistes africaines et en particulier l’Afrique du Sud et le Sénégal. Dépassant les notions de néolibéralisme et de « fracture numérique de genre », je m’intéresse, à travers les usages des TIC par lesdites organisations, aux facteurs de l’inhibition ou de la genèse de l’action politique et plus particulièrement aux mécanismes de son institutionnalisation. Je fais ainsi apparaître que les impacts de TIC et les inégalités de genre se conjuguent, aggravent et accélèrent les hiérarchies sociales et paradoxalement peuvent créer des espaces où des savoirs non dominés de genre émergent. Je dissocie domination et pouvoir. Cet ouvrage introduit alors de nouvelles pistes pour une épistémologie féministe : les sociétés contemporaines, fortement empreintes de connexion numérique, mixent colonialité du pouvoir et patriarcat et ce double système de domination peut faire création épistémique. Pour acquérir ce livre, vous pouvez vous rendre sur le site de l’éditeur : http://www.langaa-rpcig.net/TIC-colonialite-patriarcat-Societe.html#

 

Ouvrage d’actualité

 

« La Démocratie contre la République » de l’économiste sénégalais Ndongo Samba Sylla – L’autre histoire du gouvernement du peuple  » fournit une lecture captivante et permet d’enrichir les réflexions sur le démocratie. aux éditions de L’Harmattan

 

VOICI VENIR LES RÊVEURS de Imbolo Mbue. Américaine d’origine camerounaise, puise dans son expérience pour raconter les destins croisés de deux familles que tout semble opposer ; Nous sommes à l’automne 2007 à New York et Jende Jonga, un immigrant illégal d’origine camerounaise, est en passe de réaliser son rêve : après avoir été plongeur et chauffeur de taxis, il vient de décrocher un emploi de chauffeur pour Clark Edwards, riche banquier à la Lehman Brothers. Pour Jende, tout est désormais possible : il va enfin pouvoir offrir à Neni, son amoureuse, les études de pharmacienne dont elle rêve. Et surtout, obtenir leur carte verte et devenir enfin des Américains. Mais rien n’est simple au pays de l’American Dream. Entre Jende, loyal, discret, compétent, et son patron Clark, noyé dans le travail et les difficultés de la banque se noue une vraie complicité. Les deux familles se rapprochent, mais si les Jonga sont soudés malgré l’épée de Damoclès de l’expulsion, les Edwards sont en proie à de nombreux problèmes. Pour tous, l’interminable demande d’asile des Jonga et la menace d’éclatement de la bulle des sub-primes vont remettre en question leurs certitudes… Editions Belfond, 12, avenue d’Italie, Paris 13è – Rens 01 44 16 05 00 http://www.belfond.fr/contacts

 

« Les génocides des Congolais. De Léopold II à Paul Kagamé » de Boniface Musavuli : La guerre déclenchée au Congo en 1996 perdure en guerre de basse intensité. Il s’agit de deux décennies de crimes indicibles qui ensanglantent le pays dans une indifférence totale de la « Communauté internationale ». En 1996, le Zaïre (actuelle RD Congo) fut envahi par une coalition des armées étrangères parrainées discrètement par les États-Unis et leurs alliés anglo-Saxons. Les armées de l’Ouganda et du Rwanda formèrent l’essentiel des troupes. L’enjeu, pour les puissances anglo-saxonnes et leurs multinationales, était l’accaparement des ressources minières du Congo, dont le coltan, un minerai indispensable à l’industrie des produits électroniques (téléphones portables, ordinateurs, consoles de jeu,…). Pour le Rwanda de Paul Kagame, soutenu par l’Ouganda, la guerre est devenue l’occasion d’une conquête des territoires dans le but ultime de redessiner la carte de l’Afrique, en arrachant l’Est du Congo au contrôle du gouvernement de Kinshasa. Les massacres systématiques, les viols de masses et les déplacements forcés sont devenus des armes d’une redoutable efficacité pour éliminer les populations autochtones en vue de leur remplacement par des populations rwandaises. Entre six et dix millions de Congolais ont péri du fait des ambitions territoriales du président rwandais. À ce jour, les familles des victimes et les survivants n’entrevoient aucune perspective de justice. Cette extermination des Congolais, en toute impunité, est la deuxième en l’espace d’un siècle, la première s’étant produite au début du siècle dernier. Le Congo était alors sous l’administration de Léopold II, le roi des Belges. Ce livre décrit le génocide des Congolais des deux dernières décennies. Il explore les perspectives de justice pour les victimes, les survivants et leurs familles. Il appelle à un changement de gouvernance pour éviter que la RD Congo subisse, à l’avenir, des tragédies d’une ampleur comparable. – éditions Monde Nouveau/Afrique Nouvelle, 327 page, 2016 : Fweley Diangitukwa, Éditions Monde Nouveau/Afrique Nouvelle 1, avenue Rolliez, 1800 Vevey, Suisse 25€

 

Kidi BEBEY / Mon royaume pour une guitare : Kidi Bebey, auteure de livres pour la jeunesse et journaliste est la fille du musicien et écrivain camerounais Francis Bebey. Elle nous offre aujourd’hui une biographie familiale romancée sensible tissée sur la trame historico-musicale, de la parenté rêvée d’une guitare baroque, jadis jetée d’un vaisseau à l’embouchure du rio dos Camaroes par un balladin lusitanien en offrande expiatoire des meurtres commis dès leur arrivée par les nouveaux conquérants, avec l’instrument précieusement conservé dans la famille, que Françis Bebey confiera à son tour aux siens au moment de quitter le Cameroun. Guitare qui sera omniprésente dans sa vie et sa carrière professionnelle. Cet ouvrage constitue également une fine réflexion sur le métissage, non des races mais des cultures; son évidente richesse, ses écueils aussi et la difficulté d’assumer le fait de n’être plus jamais vraiment « chez soi » où que l’on se trouve…. Mais n’est il pas plus important de faire des feuilles que des racines ??? Tout dépend du vent. Enfin Kidi Bebey nous dévoile toute l’humanité de cet auteur, poète, musicologue et musicien que fut son père et que nous apprécions déjà tant à travers ses livres et ses disques. Que cette parution soit une occasion pour tous de découvrir (ou redécouvrir) son œuvre. – Michel Lafon, Paris août 2016, 319 p., 18,95 €

 

STÉRÉOTYPES, DISCRIMINATIONS ET ÉDUCATION AUX MÉDIAS Sous la direction de Laurence Corroy-Labardens et Sophie Jehel – Que peut l’éducation aux médias face aux discours discriminatoires ? Ces contributions d’horizons divers (chercheurs, journalistes, associations éducatives, enseignants) aideront enseignants et éducateurs à s’emparer de ces questions brûlantes. Il propose dans une première partie des analyses des discours populistes et du fonctionnement des médias. Dans une seconde partie, il ouvre des pistes d’actions concrètes en matière d’éducation aux médias en donnant l’exemple de programmes conduits par des associations d’éducation populaire. Il livre enfin les résultats en France du programme européen e-EAV conçu pour lutter contre les stéréotypes discriminatoires par l’éducation aux médias. Broché (Coll. Éducation et médias, 28 euros, 264 p., août 2016)

 

Lieux d’interêt : Librairie africaines, ….

 

Biblothèque Philantropique (de diffusion) : pas de site internet ni même d’adresse internet, juste un passioné bibliophile, il vous dénichera l’ouvrage introuvable et pour le plaisir de la rencontre vous le remettra en main propre : Mabaya 06 80 78 22 01

 

Libraire L’Harmattan de 10h à 12h30 et de 13h30 à 19h – Lieu 16 avenue des Ecoles, 75005 Paris 5è, M° : Maubert-Mutualité (Ligne 10) – Rens. : 01 40 46 79 11 http://www.librairieharmattan.com

 

Libraire Présence Africaine, Horaires de 10h à 19h – Lieu : 25 bis avenue des Ecoles, Paris 5è, M° Maubert-Mutualité (Ligne 10). – Rens 01 43 54 13 74

 

Librairie A-Free-Can sur Internet http://a-free-can.com/

 

Libraire Panafricaine Tamery de 10h à 22h – Lieu 19 rue du Chalet, 75010 Paris 10è, M° Belleville (Lignes 2 ou 11, sortie numéro 5 donnant accès à la rue du Faubourg du Temple, prendre tout de suite le sens contraire à la sortie du Métro et longer le boulevard de la Villette puis à 15 mètres prendre la rue Civiale à gauche et finalement vous arrivez dans la rue du Chalet). – Rens. 01 48 03 16 35.

 

Librairie Soumbala, portail francophone du livre africain – Rens. contact@soumbala.com www.soumbala.com

 

Sauf indication contraire l’entrée aux manifestations est libre – Si vous souhaitez en faire profiter vos amis : n’hésitez pas à retransmettre ou à les abonner à cet agenda, c’est gratuit : il suffit de me le demander – Prochain courriel à la fin de ce mois : si vous avez des informations à faire passer : merci de me les communiquer avant le 25 – Si vous n’arrivez pas à joindre le contact annoncé, merci de m’en avertir – Pour éviter mes courriers, il suffit de me répondre STOP en indiquant l’adresse de réception si le message a été redirigé – Enfin de nombreux messages nous reviennent parce que les boites-aux-lettres des destinataires sont surchargées ou périmées. Nous supprimons automatiquement de notre base de données les adresses après deux retours.